Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par HermioneGrangerWeasley

Extraits de livres par HermioneGrangerWeasley

Commentaires de livres appréciés par HermioneGrangerWeasley

Extraits de livres appréciés par HermioneGrangerWeasley

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Un classique connu de tous et lu par tant, adapté de milles manières, bande-dessinée, manga, dessin-animé, film...

Ce roman qui parait enfantin, cache beaucoup de chose selon les lecteurs...

J'aime beaucoup cet univers farfelu et un peu fou... et vous ?
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Qui n'a jamais lu les fantastiques et célèbres aventures du petit sorcier à lunettes.

Je crois que cette lecture a marqué ma vie à jamais (Always, comme dirais un Potterhead)... On trouve des rebondissement, un style léger et fluide qui nous rends addict, peu importe l'âge, si on se sent pris dans l'histoire, on ne peut plus s'en séparer.

Les personnages attachants, que l'on voit évoluer au fil de la lecture, puis grandir au fil des tomes.

À lire absolument, autant pour la plume incroyable de J.K. Rowling, pour l'univers gigantesque qu'elle a créé ou pour le scénario de génie.

Merveilleux.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-04
Ne vous méprenez pas comme je l'ai fait, le titre et la couverture m'ont incité à une pensée décalée du contenu de ce tome. Il est pourtant le plus émouvant.

À travers le regards tendre de Lou, qui a mûri et grandi depuis le quatrième tome, on voit l'immeuble prendre flamme et la vie être chamboulée. Car il y a aussi ce petit être, promesse ou désastre, ce petit Laser Ninja, cette chose qui prends forme, peu à peu.
Car, oui, c'est un petit frère/soeur que Lou attends.
Installée, avec un homme et une femme enceinte dans un grand hôtel avec vue sur le paysage environnant, Lou ne sait que penser de sa vie. Ses longues et incroyables vacances (cf t. 4), Tristan, Paul...

C'est dans un étrangement doux parfum de fumée qu'on redécouvre Lou. L'arrivée de Laser Ninja donne le ton émouvant au tome, dans ses douces couleurs.
Par la même occasion, on apprends le passé de la mère de Lou, ses premiers amours, ses parents et, surtout le père de Lou. Nouvelles source d'émotion.

Mais il y a aussi... Chut !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La couverture de mon édition est juste magnifique, je n'ai pas hésité - surtout après un coup d’œil à l'alléchant résumé - à me plonger dedans.
Je n'ai pas regretté ma lecture car Kerstin Gier nous plonge dans son incroyable monde de voyage dans le temps avec brio.

Un brin d'humour, une dose d'amour et un esprit rebelle, Gwen est une héroïne à laquelle on s'attache et s'identifie vite. Avec sa drôle de famille d'aristocrates coincés, sa cousine prétentieuse ou l'agaçant Gideon, il y a de tout.

Prenez garde à ne pas élapser pendant votre lecture, qui sait où vous tomberez...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-04
Ce livre-là est une exception parmi les perles de Pierre Bottero que je connais : toutes fantasy, de vraies épopées incroyables.

Là, on a affaire à une histoire d'amour se déroulant dans les cités d'une ville où ne perdurent même plus la végétation.

Bottero nous transporte à travers une écriture plus simple que d'autres récits de lui, mais quasiment tout aussi touchante.

Sans doute pas son meilleur roman, mais une histoire d'amour de collégiens qui peut plaire aux ados.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 10-04
Sublime.

Un délice, l'écriture fluide, parfaite de Pierre Bottero, fine, à couper le souffle.

Dur de décrire autrement cette merveille, dernier écrit qu'il eu terminé avant sa mort. Comme un signe.

C'est un récit qui commence comme j'aime, mais que je lit trop peu souvent. L’héroïne est détestable, arrogante, elle considère ce qui est en dessous d'elle comme de la vermine. Et c'est cette culpabilité qui la ronge, cette effort, cette douleur qui donne un sens au récit.

Ce roman est une merveille que je recommande vivement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome réussi qui nous emmène sur la face un peu plus glauque d'Harry Potter, dès le 4 et plus fortement au 5, on quitte l'émerveillement et les soirée au coin du feu dans la salle commune : bonjour les monstres effrayants et la sensation d'être en permanence en insécurité.

Cette facette du monde des sorciers le rend captivant.

Un délice, un régal, la divine J.K.R nous embarque pour un voyage entre forces du mal, cachots de Poudlard et, minimes, chances de s'en sortir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-04
J'ai moins savouré que je ne l'aurais voulu ce livre. Un livre avec des images ? ai-je pensé, ce n'est pas un vrai livre !

Pleine d'a priori, j'ai commençé le livre sans grande conviction et je suppose, aujourd'hui, que cela avait nuit à ma lecture.

Ben, en 1977, est sourd d'une oreille, a perdu sa mère et ne sait rien de son père.
Rose, en 1927, sourde et muette, fan d'une mystérieuse star...

Ces deux personnages dont on sait peu de chose évolue dans deux type de lectures différents : les mots et le dessin.
Les dessins sont superbes, parfois un peu répétitifs - en dézoomant progressivement sur 8 pages, par exemple (ce qui m'a beaucoup déplu !) - mais le coup de crayon noir et blanc donne un vrai côté "photo de l'époque" sympa.
L'écriture est pas mal, pas incontournable, mais assez agréable à la lecture.
Les moments où Ben se rappelle de sa mère sont plutôt émouvant.

Quant au référence à David Bowie, elle m'ont beaucoup plu !

Au final, un livre qu'il faut lire en s'attendant à un bon moment, une pose détente entre le pavé et la BD.

Originale sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Selznick-Le-Musee-des-merveilles/693590/critiques/1861396
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-04
Une nouvelle rapide, facile à lire, avec laquelle on passe un bon moment. Plutôt original, et juste assez angoissant.

Je recommande au lecteurs ados et aux autres, pourquoi pas !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-04
Une lecture fluide, sympathique, assez poignante vu le thème.
Une lecture sans prise de tête, une plume douce et enchanteresse.

On en devient pas addict, mais on passe un moment agréable.

Amour et Maladie. Pas forcément très original comme thème, l'amour impossible, mais le quotidien de Madeline, ses références littéraires et ses lectures donnent à sa maladie un soupçon d'humour.

En bref, on roman qu'on a envie de conseiller !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'écriture de ce roman n'est pas toujours de très bonne qualité mais cette histoire est touchante. On ne peut s'empêcher d'adorer malgré tout.

Ce beau message de courage et de persévérance va enchanter petits et grands.

Complète sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Keller-Helen-Kellers-Journal/262339/critiques/1777911
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-04
Je finis toujours un livre. Celui-là fait exception à la règle, visiblement.
C'est un déchet intersidéral, la plupart du temps. Peut-être ai-je loupé un joyaux en ne lisant pas sa fin, mais j'ai plutôt la sensation d'être tombée sur un éditeur bien indulgent.

Me voilà à lire le roman, idiotement, je le poursuis malgré sa bien piètre écriture et son minable scénario. Avec mes sentiments respectueux à l'auteur.

Complète sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Pol-Enfer-de-coloc/221565/critiques/1759562
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nous connaissons tous l'histoire d'Alice au Pays des Merveilles pour en avoir lu l'originale, découvert un tas d'adaptations ou encore vu le dessin-animé de Walt Disney. Mais pour ceux qui vivent sur Mars (où ne savent pas lire, mais que feraient-ils ici ?) ... :
Alice poursuit un étrange lapin blanc et s'égare jusqu'au Pays des Merveilles, un pays où rien n'est comme d'habitude, où les chats parlent et disparaissent, où les soldats on un corps de cartes et où les reines exécutent ceux qui n'obéissent pas formellement à leurs désirs...

Candide, loufoque, fabuleux, ce récit est un incontournable de la littérature.

C'est avec peps et douceur, qu'on retrouve le monde déjanté du Pays des Merveilles. Magique et illustré avec virtuosité, je suis tombé complètement sous le charme. Je n'ai strictement lu aucun manga avant celui-ci, mais là, j'ai été conquise !

Il omet deux-trois passages de la version originale, mais rien de grave.

En somme : un régal, un coup de cœur pour tout âge afin de redécouvrir le chef d'oeuvre de Lewis Carroll.

Originale sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Tamura-Alice-au-pays-des-merveilles/808809/critiques/1849797
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Vous n'avez jamais apprécié la mythologie ? Vous aimeriez approfondir vos connaissances en matière d'histoire ? Ou vous êtes tout simplement incollable et ça vous ferais du bien de vous détendre ? Ce roman est fait pour vous !

Regorgeant de détails amusants, l'auteur opte pour un point de vue « branché » et « actuel » pour parler mythologie. On retrouve les même histoire que dans la version originale mais on s'adapte plus au lecteur, l'utilisation du « je » nous met directement en confiance avec Percy, même si on a pas lu intégralement la série et on apprécie les réguliers petits clins d’œil à la saga d'origine (que je vous conseille vivement).

Niveau vocabulaire et travail de l'écrit, les descriptions sont assez fréquente et nous permettent de nous immerger dans l'histoire avec passion. Le roman se lit d'une traite ! Les mots employés, quelquefois grossier (le narrateur est adolescent), peuvent aussi être précis, pour une lecture agréable.

Rick Riordan arrive avec virtuosité à détailler pour faire un roman assez gros et long, mais malgré tout facile à lire. Les personnages sont plus amusants que dans la mythologie habituelle. Ses commentaires et notes de bas de page font rire le lecteur.

J'espère que vous apprécierez autant que moi.

Originale sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Riordan-Percy-Jackson-et-les-Dieux-Grecs/644185/critiques/1740672
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cherry Costello a treize ans, débordante d'imagination, elle ne l'utilise que pour dissimuler sa vie, qu'elle juge sans intérêt, derrière une barrière de mensonges, petits ou énormes, qui s'accumulent depuis son plus jeune âge.
Elle a un peu raison, à vrai dire, elle vient d'une famille monoparentale : son père, Paddy, s'occupe bien d'elle, mais la maison est dérangée, sale et Cherry a des soucis à l'école. Si elle avait une mère, tout s'arrangerait…

Mais les autres constatent bien vite que c'est une menteuse et elle devient l'objet de critique, de moqueries… Jusqu'au jour où elle déménage, pour mener une nouvelle vie plus loin, avec une mère - vraie cette fois, pas une star de cinéma issue de son imagination – ainsi que quatre soeurs.

Elle doit s'adapter, empêcher les mensonges sortir de sa bouche et se faire aimer des sa nouvelle famille. Malheureusement, sa demi-soeur Honey a un petit copain attirant aux yeux de Cherry. Mais il ne vaut mieux pas s'attirer les foudres d'Honey…

La jalousie, l'amour, le mensonge, savoir enfin démêler le vrai du faux…
Des problèmes abordés qui troublent Cherry sont touchant racontés à la première personne. On remarque son acharnement pour espérer dire enfin la vérité, on comprends sa peur face à la rage d'Honey, on sent notre petit coeur se serrer parfois… Bref, on est plutôt pris dans l'histoire même si on l'est sûrement moins que dans une bonne dystopie ! (Bon, faudrait p'têt que j'arrête, moi !)

La famille est crédible : Honey qui pète un cable, Summer passionné et investie dans ce qu'elle aime et fait, Skye qui prend parfois à la légère les choses, enjouée et positive, Coco est douce, comme plein d'enfant de son âge, elle est attendrie par les animaux, les adores et rêve d'en avoir de très exotiques. Et puis il y a sa douce et gentille belle-mère, Charlotte.

La plume de Cathy sait être mélodieuse et poétique, cela nous donne un mélange de candeur, d'innocence saupoudrées de chocolat en poudre maison. le tout enfermé dans une boite en carton décorée par les mains de quelques adolescentes.

Un bon roman en somme, abordant plusieurs sujets avec vérité.

Originale sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Cassidy-Les-filles-au-chocolat-Tome-1--Coeur-cerise/271511/critiques/1772368
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
« Le Guide du mauvais père : t.3 » est une bande-dessinée très amusante. Elle raconte l'histoire d'un père et ses deux jeunes enfants dans leur quotidien (on voit très rarement la mère).
Les dessins sont simples et en noir et blanc. Un bon choix de la part de l'auteur car cela mets vraiment en valeur les personnage. Ceux-là s'exprime d'ailleurs beaucoup plus en parlant. Il me semble ne pas avoir vu de bulle de pensée et très peu d'encadrés. Cela facilite la lecture et rends un peu plus drôle chaque aspect des « héros » de notre histoire.
Guy Delisle résume bien ce qui peut se passer dans une petite famille quand le père se met à la hauteur de ses enfants… tant et si bien qu'il fait leurs propres bêtises.
Une BD qui va passer entre toutes les mains : le père, éventuellement la mère, en passant peut-être par le grand-père sans oublier les enfants qui vont bien rigoler !

Originale sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Delisle-Le-Guide-du-mauvais-pere-tome-3/671200/critiques/1758037
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-04
Au 15 bis, rue des Gobelins, un homme découvre un cadavre dans une poubelle publique. La jeune fille doit avoir environ 25 ans… le froid mordant qui règne sur Paris n'arrange pas l'enquête du commissaire Raczynski.

Ce résumé, court, cache un scénario complexe et bien ficelé que je ne pourrais pas approfondir, de peur de vous révéler des éléments que l'on ne découvre que plus tard. Chaque détail a une réelle importance dans l'histoire, des milliers de rouages qui s'emboîtent parfaitement pour faire définitivement exploser la vérité.
Voilà mon ressenti vis-à-vis du talent de l'auteur pour écrire l'enquête.

Je ne suis pas vraiment du genre « policier ». J'ai eu récemment quelques Agatha Christie dans lesquels j'ai hâte de me plonger. Mais pour l'instant, je ne suis pas une habituée du polar, voila pourquoi je suis si bouleversée par cette effrayante et morbide logique d'auteur de récit à crimes. Enfin, je pense.

Mis à part le scénario, il me faut parler du style de l'auteur. Au début, je n'ai pas été happée par l'histoire : je trouvais l'écriture mécanique (phrase courte, scène décrite principalement par son action et non par ce qui est vu par le personnage…). J'adore voir des descriptions longue, un texte qui coule sans problème. Là, j'ai trouvé trop de ponctuation, cela s'avère très utile quand on est au coeur de l'action, mais quand il ne se passe rien, c'est inutile est désagréable.

Difficile d'exprimer comment je ressent la lecture des premières pages… !

Puis, vite, le style à commencer à s'adoucir, on commence à s'adapter, à devenir accro à tout ces détails, aux meurtres, aux indices…
En tant que lecteur, on profite d'une vue plus large que la commissaire : effectivement, on suit en plus Alix et Maxence, deux adolescents qui partagent un lourd secret et qui ont trouvé refuge sur la toile… mais leur sauveur est-il si bienfaisant ?

Malgré cela, on tâtonne dans le noir, car même Alix et Maxence en savent peu.

Ce roman à plusieurs voix utilise aussi le point de vue de l'agresseur, de Lili ou du concierge pour combler l'histoire et la faire avancer.

La couverture n'est pas très jolie, comme on l'a fait remarquer avant moi. Mais elle a un côté mystérieux et elle correspond à cette idée de manipulation, de cette main cachée derrière un profil mail qui détient presque un droit de vie ou de mort sur les deux adolescents.

Le fait de lire un second tome ne m'a pas gênée dans ma lecture, je me suis vite attachée à Kamill, un jeune enthousiaste et intelligent qui sait se montrer sérieux quand il le faut. Quant à la commissaire je ne saurais pas trop dire ce que je pense d'elle. le roman étais plus basé sur Alix et Maxence.

Alix est gothique, triste et pèse sur elle le poids d'un secret qui la détruit. Alors, quand quelqu'un lui propose son aide, elle est libérée. Derrière les mots d'un inconnu, elle respire… puis s'étouffe, le besoin de l'écouter devient addictif, elle n'est qu'un fantôme d'elle même qui ne parvient plus à exister sans cela. Je l'ai trouvée un peu naïve mais aussi parfois courageuse.

Maxence est un garçon extraverti et apprécié qui se cache derrière ce visage. En vérité, il est dévasté, tout comme Alix. Et les défis lancés par quelqu'un qui prétend être son ami sont tentants. Mais tient-il à risquer sa vie ?

Un délice effrayant, poignant, prenant. Un régal qui cache un bien belle leçon : ne faites pas confiance aux gens sur Internet.

HermioneGrangerWeasley.

Original sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Mazard-Laffaire-du-15-bis/379600/critiques/1783197
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-04
Bouleversant.
Ce type de court roman n'est pas celui qui nous attire en premier, quand on lit des pavés.
On ne devrais pas. Car dans ce livre, c'est l'écriture intensément bouleversante qui compte. À presque chaque page, on trouve un moment si beau et si émouvant qu'on a envie de le mettre en citation sur Babelio. Dur de ne pas recopier tout le livre !

La plume de Cécile Alix, que je croyais plus tourné vers les enfants, s'exprime pour les ados. Ados victimes, ados bourreaux.

Ce concentré de douleur et de mal-être répand le doute, donne à réfléchir. Ce n'est pas le scénario vu et revu de l'ado triste qui se fait embêter au collège qui touche mais les mots forts et bien choisis pour exprimer cette douleur.

Une des perles des livres sur le harcèlement.

Originale sur Babelio :
https://www.babelio.com/livres/Alix-Six-contre-un/1032481/critiques/1859793
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0