Livres
384 853
Comms
1 349 761
Membres
271 639

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"-Annabeth ? répéta Percy. Tu as un plan en tête. Tu as ton air de "j'échafaude un plan".

-Je n'ai aucun air de "j'échafaude un plan".

-Si, complètement. Tu as les sourcils froncés, tu serres les lèvres et...

-T'as un stylo ? lui demanda-t-elle.

-Tu rigoles, ou quoi ?

Percy sortit Turbulence de sa poche.

-Oui, mais est-ce qu'il écrit ?

- Je... je ne sais pas, avoua-t-il. J'ai jamais essayé."

Afficher en entier

"Avance, avance", se disait-il.

"Cheeseburgers", lui répondait son estomac.

"La ferme", pensait-il.

"Avec des frites", gémissait son estomac.

Afficher en entier

«Stupid rock gods!» Leo yelled from the helm. «That's the third time I've had to teplace that mast! You think they grow on trees?»

Nico frowned. «Masts are from trees.»

«That's not the point!»

Traduction perso:

«Stupides dieux de roche!» cria Leo depuis le gouvernail. «C'est la troisième fois que j'ai à remplacer ce mat! Vous pensez qu'ils poussent dans les arbres?»

Nico fronça les sourcils. «Les mats sont faits à partir d'arbres.»

«Aucun rapport!»

Afficher en entier

Ma partie préférée de tout le livre. Je l'ai lue et re-lue puis re-re-lue.

J'espère que vous kifferez.

Spoiler(cliquez pour révéler)

-Le radeau est venu, finalement, dit-il.

Calypso plissa le nez. Elle avait peut-être le yeux rouges, mais c'était difficile à voir avec certitude dans le clair de lune.

-C'est maintenant que tu le remarques ?

-Mais s'il ne vient que pour les garçons qui te...

- Ne pousse pas le bouchon trop loin, Léo Valdez, dit-elle. Je te déteste toujours.

-D'accord.

- Et tu ne reviendras pas, insista-t-elle. Alors ne me fais pas de promesses en l'air.

-Et si je te faisais une vraie promesse ? Parce que j'ai la ferme intention de...

Elle lui prit le visage entre les mains et l'attira à elle, dans un baiser qui le fit taire d'un coup.

Léo avait beau plaisanter et filtrer à tout bouts de champ, en fait il n'avait jamais embrassé de fille. Enfin à part les petits bisous amicaux de Piper sur la joue, mais ça ne comptait pas. Là, c'était un vrai baiser profond et amoureux; Si Léo avait eu des câbles et des rouages dans le cerveau, il aurait grillé un circuit.

Calypso le repoussa.

-Il ne s'est rien passé, dit-elle.

-D'accord, répondit-il d'une voie qui avait grimpé d'une octave.

-Va-t'en

-D'accord.

Afficher en entier

Traduction personnelle:

- Inutile, murmura Percy.

Ses dents claquaient à cause du froid. Il arrêta de nager et commença à couler.

- Percy! cria Annabeth. La rivière affecte ton esprit. C'est le Cocyte! La Rivière des lamentations! Elle est faite de pure misère!

- Misère, acquiesça-t-il.

- Bats-toi!

Elle donna des coups de pieds et lutta, essayant de se maintenir, elle et Percy, à la surface. Une autre blague cosmique dont Gaia aurait bien ri: Annabeth meurt en essayant de sauver son petit-ami, fils de Poséidon, de la noyade.

Ça n'arrivera pas, espèce de vieille harpie, pensa Annabeth.

Elle serra Percy plus fort et l'embrassa.

- Parle-moi de la Nouvelle-Rome, demanda-t-elle. Quels étaient tes plans pour nous?

- Nouvelle-Rome... Pour nous...

- C'est ça, Cervelle d'algues. Tu as dit que nous pouvions avoir un futur là-bas! Raconte-moi!

Annabeth n'avait jamais voulu quitter la Colonie des Sang-Mêlés. C'était le seul véritable foyer qu'elle avait jamais connu. Mais il y a quelques jours de cela, à bord du Argo II, Percy lui avait dit qu'il avait imaginé un futur pour eux avec les demi-dieux romains. Dans leur citée de la Nouvelle-Rome, les vétérans de la légion pouvaient s'installer en toute sécurité, aller à l'école, se marier, et même avoir des enfants.

- Architecture, murmura Percy, ses yeux commençant à devenir plus clairs. J'ai pensé que tu aimerais les maisons, les parcs. Il y a aussi cette rue avec toutes ces belles fontaines...

Afficher en entier

Annabeth approcha les lèvres de l'oreille de Percy et lui souffla:

- Je t'aime.

Elle n'était pas sûre qu'il puisse l'entendre, mais s'ils devaient mourir, elle voulait que ce soit les dernières paroles qu'elle prononce.

Afficher en entier

P. 159 ANNABETH

Her only comfort was Percy. Every so often he would glance over and smile, or squeeze her hand. He had to be as scared and miserable as she was, and she loved him for trying to make her feel better.

Son seul réconfort était Percy. A chaque fois qu'il la regardait et lui souriait, ou quand il lui prenait la main. Il devait être aussi effrayé et misérable qu'elle, et elle l'aimait car il essayait de faire en sorte qu'elle se sente mieux.

Afficher en entier

"-Je vous remercie, mais ma mère m'a dit de ne jamais accepter de malédiction de la part d'un inconnu."

Afficher en entier

"-Reyna, tu es trop modeste. Traverser la moitié du globe pour répondre à l'appel d'Annabeth parce que tu savais que c'était notre meilleure chance de ramener la paix ? C'est plutôt carrément héroïque.

Reyna haussa les épaules.

-Dixit le héros qui est tombé dans le Tartare et qui a su en sortir.

-Il a été aidé, dit Annabeth.

-Ah oui, c'est clair, dit Reyna. Sans toi, je crois que Percy serait fichu de se perdre dans un sac en papier.

-Exact, confirma Annabeth.

-Hé ! protesta Percy."

Afficher en entier

P. 345 PERCY

Whenever he felt like giving up, plopping himself down, and dying (wich was like, every ten minutes), he reached over and took her hand, just to remember there was warmth in the world.

A chaque fois, qu'il se sentait sur le point d'abandonner, de se laisser tomber et de mourir ( ce qui arrivait toutes les dix minutes, soit dit en passant), il la rejoignait et lui prenait la main, juste pour se souvenir qu'il y avait de la chaleur dans le monde.

Afficher en entier