Livres
454 730
Membres
403 291

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hex



Description ajoutée par Gkone 2017-04-28T18:14:51+02:00

Résumé

Quiconque né en ce lieu est condamné à y rester jusqu’à la mort.

Quiconque y vient n’en repart jamais.

Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville de la Hudson Valley. Du moins en apparence : Black Spring est hantée par une sorcière, dont les yeux et la bouche sont cousus. Aveugle et réduite au silence, elle rôde dans les rues et entre chez les gens comme bon lui semble, restant parfois au chevet des enfants des nuits entières. Les habitants s’y sont tellement habitués qu’il leur arrive d’oublier sa présence. Ou la menace qu’elle représente. En effet, si la vérité échappe de ses murs, la ville tout entière disparaîtra.

Pour empêcher la malédiction de se propager, les anciens de Black Spring ont utilisé des techniques de pointe pour isoler les lieux. Frustrés par ce confinement permanent, les adolescents locaux décident de braver les règles strictes qu’on leur impose. Ils vont alors plonger leur ville dans un épouvantable cauchemar…

« Une sorcière glaçante retient prisonnière toute une ville près de l’État de New York. Brillant et totalement original. » Stephen King

« Un écrivain prodigieux, la prochaine superstar du genre. » Paul Cornell

« Hex rappelle les meilleurs romans de Stephen King, et je ne connais pas de plus grand compliment. À la fois effrayant et émouvant, et même, à sa façon, très profond. » John Connolly

« Une histoire fantastique qui fait réfléchir, d’autant plus effrayante pour sa vision sans compromis de l’humanité… Hex est un livre qui répond à la fameuse question de l’origine du mal. » Robin Hobb

« Un concept fabuleux et inoubliable. L’auteur nous expose des événements surnaturels comme le ferait un Spielberg. » The Guardian

« Une parabole réellement terrifiante sur la perversion humaine… l’histoire n’est pas seulement dérangeante, elle est effrayante… lisez, si vous l’osez ! » Kirkus Reviews

« Des tensions cachées et la faiblesse humaine déclenchent une chasse aux sorcières qui dégénère en persécution, la recherche d’un bouc émissaire et un dénouement atroce. Un roman puissant qui fait froid dans le dos. » Financial Times

« Le meilleur premier roman d’horreur depuis Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist. » Alan Kelly

« Une histoire fascinante et pleine d’imagination qui vous hante. Hex est réellement captivant, avec son style qui entraîne le lecteur dans le monde de Black Spring pour ne plus le lâcher. » Fantasy Book Review

« Un roman brillant qui fait froid dans le dos. Âmes sensibles s’abstenir. » Brave New Worlds

« Entre Stephen King et La Cabane dans les bois, Hex se lit d’une traite. Avec son atmosphère étrange et intrigante, le roman de Thomas Olde Heuvelt surprend tout en donnant le frisson. » SFX

« Un roman d’épouvante réfléchi et intelligemment construit. » Sci Fi Now

Description VO :

Whoever is born here, is doomed to stay 'til death. Whoever settles, never leaves.

Welcome to Black Spring, the seemingly picturesque Hudson Valley town haunted by the Black Rock Witch, a 17th century woman whose eyes and mouth are sewn shut. Muzzled, she walks the streets and enters your homes at will. She stands next to your bed for nights on end. Everybody knows that her eyes may never be opened.

The elders of Black Spring have virtually quarantined the town by using high-tech surveillance to prevent their curse from spreading. Frustrated with being kept in lockdown, the town's teenagers decide to break their strict regulations and go viral with the haunting, but in so doing send the town spiraling into the dark, medieval practices of the past.

Afficher en entier

Classement en biblio - 115 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par JennDidi 2017-10-24T20:51:36+02:00

Le cœur battant la chamade, Steve s’agenouilla à côté de la femme aux yeux cousus et ramassa le torchon. Puis il se releva. Alors que son coude frôlait la chaîne de l’aveugle, cette dernière tourna vers lui son visage mutilé. Il lui remit le torchon sur la tête et se hâta de rejoindre les autres, le front trompé de sueur, alors que les aboiements féroces et alarmés de Fletcher retentissaient depuis le jardin.

— Bonne idée, le torchon, dit-il à Jocelyn.

La famille continua de manger, et pendant tout le dîner, la femme aux yeux cousus resta immobile derrière la vitre.

Elle ne bougea qu’une seule fois : quand le rire aigu de Matt résonna autour de la table, elle inclina la tête.

Comme si elle écoutait.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Lu aussi

Hex.

Était pour moi un livre qu'il fallait que je lise absolument en vue de cette belle description .

Et d'un avis très positif d'un de mes auteurs chouchou Stephen King .

Eh bien je ressors avec un bilan mitigé je suis assez déçu dirai-je .

Je voulais avoir peur très peur et avoir des frissons et bien rien de tout cela a mon grand désarroi...

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Sheilap15 2017-12-13T21:51:15+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

J'ai bien aimé lire ce livre. Je ne lis pas beaucoup de roman d'horreur donc il m'a paru assez original. Et même si la mort de plusieurs personnages m'avait été dévoilée, lors d'une conférence de présentation du livre en présence de l'auteur, j'ai cru jusqu'au dernier moment qu'on m'avait menti.

Je ne m'attendais pas à cette fin. Et je savais que la fin de la version irlandaise n'est pas identique (lors de la traduction en anglais l'auteur à apporté des modifications et a changé la fin). Je me suis donc mise à écumer le net pour trouver des indications sur la fin originale en espérant qu'elle me plairait mieux. Pour ceux qui comme moi ne lisent pas le néerlandais je vous résume en spoiler ce que j'ai pu trouvé sur la fin originale, que l'auteur ne veut pas dévoiler aux non-néerlandophones.

Spoiler(cliquez pour révéler)De ce que j'ai compris la fin néerlandaises a le même quota de morts et le père fait les mêmes choix. Mais ce qui change c'est la symbolique derrière le massacre. Dans la fin en anglais (celle traduite en français), tout le monde devient fou à cause de la peur et de la nature humaine, tandis que dans la fin originale l'enfer est littéralement ouvert par Katherine et quasi tout le monde y meurt. Je ne crois pas que le sort du père et du fils change pour autant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-03-13T11:08:12+01:00
Or

Une lecture qui passe toute seule malgré plus de cinq cents pages, une fois plongé dans l’histoire on ne la lâche plus.

Si un mot doit représenter ce roman c’est « originalité ». Thomas Olde Heuvelt réussit à donner un coup de jeune au thème de la littérature horrifique grâce à un personnage de sorcière très bien construit, dans un village isolé ou cette entité prend le rôle d’idole. Les gens vivent avec elle comme si elle faisait partie des meubles.

Ce personnage de sorcière est vraiment très bon et fait une grande partie de l’originalité du récit qui dans l’écriture et les descriptions pourrait passer pour un texte de Stephen King, aussi détaillé et avec le génie d’une écriture dynamique et prenante. Les chapitres s’enchainent sans que le lecteur y fasse attention.

« Hex » est un roman que j’ai vraiment apprécié, qui commence calmement mais dont l’action et l’horreur vont évoluer progressivement pour finir en apothéose de l’horreur. Une histoire à recommander à tous amateurs de frissons.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/03/hex-thomas-olde-heuvelt.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MoonlightReads 2019-03-06T15:41:58+01:00
Pas apprécié

Ça sonnait plutôt bien pour moi, non ? Une petite ville (comme dans les romans de Stephen King que j’aime tant), une sorcière creepy (avec en bonus une réadaptation moderne du mythe), et des personnages adolescents…

Eh bah c’était pas terrible. (Vous le voyiez venir hein ?)

Je me suis lancée dans le roman pleine d’optimisme et de volonté… Mais assez vite, un constat s’est imposé : les personnages sont chiants. Ou cons. Ou les deux.

De l’inutilité à l’exaspération pure et dure, AUCUN habitant de Black Spring ne m’a attiré la moindre sympathie, et même si ça sert au propos final du roman, il faut avouer que ça n’aide pas à entrer dans l’intrigue… (Surtout pour moi où l’attachement aux personnages doit compter pour à peu près 90% de mon appréciation du roman.)

Mais bon, ne nous emballons pas, à défaut d’avoir de bons personnages, l’histoire peut toujours sauver le roman non ?

Eh bien oui !

Mais ça n’a pas été le cas ici. (Oups.)

Déjà, il ne se passe pas grand-chose… Au début du moins.

Avec un tel concept, on s’attend à assister à pas mal d’événements, que ce soit des attaques de la sorcière, ou au moins la fameuse rébellion des jeunes de la ville…

Bon, déjà, pour la seconde partie, spoiler alert, ça ne se produit jamais, et pour ce qui est des événements vraiment marquants… Disons que ça met du temps à arriver.

Alors au début, la lenteur de l’intrigue ne me dérangeait pas (il faut dire que j’ai l’habitude avec les romans de Stephen King #roasted), mais quand, à la moitié du livre, il ne s’était toujours rien passé, j’ai commencé à m’inquiéter pour la suite…

Puis l’avalanche est arrivée.

A la fin du roman, on a droit à un enchaînement de violence, d’événements tragiques, et si je me plaignais de la lenteur du début, ici, c’est trop. On quitte une atmosphère assez légère voire parfois comique pour tomber dans quelque chose de très sombre, de violent, parfois même de dégueu. On a carrément l’impression d’arriver dans un autre roman tant le changement de ton est soudain, et surtout mal préparé.

Bref, il y a un vrai problème de rythme, mais aussi de dosage entre la légèreté et l’horreur pure, et ça crée un gros handicap pour le roman.

Si l’on ajoute à ça quelques détails comme des références abusives aux films d’horreur (enfin, on dirait que l’auteur ne connaît que « Le Projet Blair Witch ») et aux technologies modernes mais aussi la répétition inlassable des mêmes phrases (et lire cinq fois la même chose, je peux vous dire que ça fait beaucoup), le roman ne semble vraiment pas abouti…

Pour finir, je ne veux pas être cette personne qui voit le mal partout… Mais le traitement des personnages féminins n’est vraiment pas glorieux dans ce roman.

Déjà, les femmes sont très peu mises en avant, et, en soit, ce n’est pas si grave, toutes les histoires n’ont pas l’obligation d’avoir de « strong independent women »… Mais entre la mère de famille inutile, l’ancienne femme battue – grosse, idiote ET raciste – qui reste cantonnée à ce rôle de bout en bout du roman et n’a aucune évolution, et les quelques personnages secondaires qui sont surtout jugées sur leur physique (front trop grand, trop d’UV…), ce n’est pas génial. Loin de là.

Et je ne parle pas de Katherine, la sorcière : d’accord, elle est considérée comme le principal antagoniste de l’histoire ET c’est un être surnaturel, ça me paraît normal qu’elle soit traitée avec une certaine hostilité… Mais elle se fait énormément humilier tout au long du roman, et j’avoue que ce n’est pas ce que j’ai envie de lire dans une histoire de sorcière.

Je pense que tout cela relève surtout de la maladresse, et que l’auteur n’est pas forcément misogyne (bon j’en sais rien en fait, je ne le connais pas), mais c’est une chose sur laquelle je ne peux pas fermer les yeux. (Pas comme Katherine, lol.) (Je dis ça parce qu’elle a les yeux cousus.) (J’avoue, cette blague n’est pas terrible.) (Comme le roman.)

Bref, « Hex » est le premier roman du jeune Thomas Ode Heuvelt… Et ça se sent.

Entre un concept mal exploité, des personnages peu développés, un problème évident de rythme, certaines facilités d’écriture et pas mal de maladresses… Ce roman ne semble vraiment pas abouti. Et ça me fait du mal de descendre un jeune auteur comme ça (bon, j’avoue que vu son traitement des personnages féminins, ça ne me fait pas si mal que ça), mais j’espère pour lui qu’il va s’améliorer, et, qui sait, peut-être que je serais au rendez-vous pour ses prochains romans ? (Mais cette fois je les emprunterai à la bibliothèque.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mokota 2019-03-05T11:26:06+01:00
Or

J'ai beaucoup apprécié ce roman pourtant je n'arrive pas à rassembler mes idées pour le commenter.

J'ai lu dans plusieurs commentaires que la première partie était longue. Pour moi ça n'a pas été le cas. Elle plante le décors, l'ambiance, le stratagème pour cacher la sorcière aux yeux du reste du monde. Puis dans la seconde partie du roman tout s'accélère.

Mais l'on se rend surtout compte que toutes ces personnes, qui se croient civilisées, font des choses horribles par peur (Comme il en a toujours était dans l'histoire de l'humanité).

La sorcière ne m'a pas terrorisée, tout simplement parce que j'avais pitié d'elle.

La fin ne m'a également pas déçu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Naheiko 2019-03-02T16:40:28+01:00
Lu aussi

J'ai adoré ma lecture la sorcière et vraiment intrigante, même si certains passages me semblait un peu long, mais par contre c'est quoi cette fin ! C'est frustrant !! :o

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malinois 2019-03-02T13:21:51+01:00
Or

Comment dire ? Livre très atypique, et pas mauvais du tout. Assez noir, très noir même, mais avec un message de fond bien collant à la réalité actuelle. On se pose la question de savoir si nous avons effectivement aussi évolué que nous le pensons. Je ne le pense pas, et l'auteur le délivre dans son récit avec brio et subtilité. Ah, les préjugés ont la vie dure et longue...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SolenneLG 2019-02-18T17:21:15+01:00
Lu aussi

Quelle déception... le résumé de ce livre annonçait quelque chose de génial et au final je dois dire que je n'ai pas vraiment aimé ce que j'ai lu.

Au début c'est un peu lent, mais je comprends toujours ce moment parce qu'il faut mettre en place le décor et présenter les personnages. Par contre ici je trouve que l'action débute vraiment tard et je n'ai jamais eu l'impression que l'histoire décollait et je n'ai pas eu cette envie de tourner les pages toujours plus vite pour connaitre la suite.

La fin, je ne la comprends toujours pas. Et je ne l'aime pas non plus.

C'est dommage mais ça arrive de temps en temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rachelle 2019-01-16T09:32:02+01:00
Argent

Un bon livre, vraiment prenant au début. La fin, bien qu'originale, m'a un peu déçue...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par midnightnowhere 2019-01-06T16:46:57+01:00
Argent

Original ce roman !Dérangeant dans la mesure où les habitants cohabitent et coexistent avec ce fantôme du passé ! Bonne écriture, scénario innovant, personnages denses.....c'est simple j'ai contaminé plusieurs de mes connaissances qui sont devenues vite accrocs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kriksy 2018-11-23T13:04:27+01:00
Diamant

J'ai beaucoup aimée l'histoire malgré le fait que je n'ai pas sut le terminer car il me faisait tellement flipper que j'en faisais des crises d'angoisses la nuit. Il nous plonge dans une ambiance glaçante et j'ai été très sensible à cela. Cela reste une excellente lecture de ce que j'en ai pu lire, mais je suis une flippette.....

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Hex" est sorti 2019-02-13T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 13 Février

Dates de sortie

Hex

  • France : 2017-09-20 (Français)
  • France : 2019-02-13 - Poche (Français)

Activité récente

Maks le place en liste or
2019-03-07T01:27:52+01:00

Les chiffres

Lecteurs 115
Commentaires 29
Extraits 2
Evaluations 57
Note globale 7.82 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode