Livres
462 176
Membres
419 222

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Hogwarts08 2019-06-19T13:07:17+02:00
Bronze

J'ai un avis mitigé sur ce livre, j'ai bien aimé l'intrigue qui est intéressante et la peur qui monte petit à petit mais il se passe finalement peu de choses et on est plus dans du contemplatif qu'autre chose et ça m'a beaucoup dérangé et la fin est pour moi ratée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maureen-Brasseur 2019-05-10T16:40:17+02:00
Or

Frissons garantis quand vous avez une imagination débordante.

Dès le début, le tempo du livre insinue en nous un malaise qui ne nous quittera pas.

Des scènes assez sanglantes par moment, du dégoût pour l'être humain.

Nous suivons ici le quotidien d'une petite ville des Etats-Unis, Black Spring. Cette ville, cache aux yeux de tous, un terrible secret, une magnifique malédiction. En effet, une sorcière hante la ville et apparait comme bon lui semble aux yeux de tous. Une organisation, l'HEX, fait tout ce qu'il peut pour éviter que la sorcière, alias Katherine, ne surprenne les étrangers.

Car oui, Blanck Spring est sous une sorte de dôme invisible, qui cache aux yeux de tous cette entité.

L'HEX contrôle tout, les caméras de la ville, internet ainsi que les allées et venues des étrangers.

Seul souci, les ados de la ville semble en avoir marre de ce secret, où il ne faut rien dévoiler au monde. Difficile d'en vouloir à ces ados qui voudraient vivre leurs vies et pouvoir partir, mais qui ne peuvent pas et qui pour se venger, veulent dévoiler au monde leur secret.

Et voilà que l'horreur va se déchaîner sur la ville d'où personne ne rentre mais personne ne sors sous peine d'être hanté par ses propres démons.

J'ai eu cette impression, de regarder une télé-réalité à travers toutes les caméras de la ville, mais en version glauque. Et surtout vivre avec une sorcière cousue de partout, il faut vraiment avoir les nerfs solides, ou bien être résignés, comme la population.

Ce livre nous prouve encore une fois, que l'être humain, dès qu'il est poussé dans ses retranchements par un phénomène qu'il ne peut ni expliquer ni contrôler, perds de son humanité par pur égoïsme.

Mais comment en vouloir à un père qui ne peut supporter le deuil de son enfant.

Malgré tout ça, je n'ai eu aucun attachement aux personnages, mais j'ai eu une profonde empathie envers Steve.

Par contre, je ne m'attendais pas à cette fin, assez surprenante même si nous n'avons pas eu de fin réelle. Ni pourquoi, ni comment. Par contre l'épilogue m'a glaçé le sang.

Le fait de voir à la fin que la WARNER pourrait en faire une série m'a rendue folle de joie, car franchement ce livre à tout le potentiel pour faire un carton. En somme, un coup de coeur pour cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adoprixtoxis 2019-05-05T11:26:19+02:00
Bronze

Hex est le premier livre du genre que je lis, j'en avait entendu énormément de bien et j'avais vraiment hâte de le lire, malheureusement je n'ai pas accroché plus que ça, cependant je comprend que les fans du genre et adoré car c'est un très bon roman, bien rédigé et pleins d'intrigues.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kudan_Yoko 2019-04-22T10:29:46+02:00
Lu aussi

J'ai plutôt bien aimé ce livre en format numérique, même si je pense que je l'aurais encore mieux apprécié si je l'avais trouvé à la bibli en format papier !

J'ai tout particulièrement accroché le fait que le malaise va crescendo au fil des pages, et des thèmes de réflexion qui sont surtout présents dans la première partie.

Un bon moment de lecture

Afficher en entier
Bronze

J'ai bien aimé lire ce livre. Je ne lis pas beaucoup de roman d'horreur donc il m'a paru assez original. Et même si la mort de plusieurs personnages m'avait été dévoilée, lors d'une conférence de présentation du livre en présence de l'auteur, j'ai cru jusqu'au dernier moment qu'on m'avait menti.

Je ne m'attendais pas à cette fin. Et je savais que la fin de la version irlandaise n'est pas identique (lors de la traduction en anglais l'auteur à apporté des modifications et a changé la fin). Je me suis donc mise à écumer le net pour trouver des indications sur la fin originale en espérant qu'elle me plairait mieux. Pour ceux qui comme moi ne lisent pas le néerlandais je vous résume en spoiler ce que j'ai pu trouvé sur la fin originale, que l'auteur ne veut pas dévoiler aux non-néerlandophones.

Spoiler(cliquez pour révéler)De ce que j'ai compris la fin néerlandaises a le même quota de morts et le père fait les mêmes choix. Mais ce qui change c'est la symbolique derrière le massacre. Dans la fin en anglais (celle traduite en français), tout le monde devient fou à cause de la peur et de la nature humaine, tandis que dans la fin originale l'enfer est littéralement ouvert par Katherine et quasi tout le monde y meurt. Je ne crois pas que le sort du père et du fils change pour autant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-03-13T11:08:12+01:00
Or

Une lecture qui passe toute seule malgré plus de cinq cents pages, une fois plongé dans l’histoire on ne la lâche plus.

Si un mot doit représenter ce roman c’est « originalité ». Thomas Olde Heuvelt réussit à donner un coup de jeune au thème de la littérature horrifique grâce à un personnage de sorcière très bien construit, dans un village isolé ou cette entité prend le rôle d’idole. Les gens vivent avec elle comme si elle faisait partie des meubles.

Ce personnage de sorcière est vraiment très bon et fait une grande partie de l’originalité du récit qui dans l’écriture et les descriptions pourrait passer pour un texte de Stephen King, aussi détaillé et avec le génie d’une écriture dynamique et prenante. Les chapitres s’enchainent sans que le lecteur y fasse attention.

« Hex » est un roman que j’ai vraiment apprécié, qui commence calmement mais dont l’action et l’horreur vont évoluer progressivement pour finir en apothéose de l’horreur. Une histoire à recommander à tous amateurs de frissons.

Sur le blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/03/hex-thomas-olde-heuvelt.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MoonlightReads 2019-03-06T15:41:58+01:00
Pas apprécié

Ça sonnait plutôt bien pour moi, non ? Une petite ville (comme dans les romans de Stephen King que j’aime tant), une sorcière creepy (avec en bonus une réadaptation moderne du mythe), et des personnages adolescents…

Eh bah c’était pas terrible. (Vous le voyiez venir hein ?)

Je me suis lancée dans le roman pleine d’optimisme et de volonté… Mais assez vite, un constat s’est imposé : les personnages sont chiants. Ou cons. Ou les deux.

De l’inutilité à l’exaspération pure et dure, AUCUN habitant de Black Spring ne m’a attiré la moindre sympathie, et même si ça sert au propos final du roman, il faut avouer que ça n’aide pas à entrer dans l’intrigue… (Surtout pour moi où l’attachement aux personnages doit compter pour à peu près 90% de mon appréciation du roman.)

Mais bon, ne nous emballons pas, à défaut d’avoir de bons personnages, l’histoire peut toujours sauver le roman non ?

Eh bien oui !

Mais ça n’a pas été le cas ici. (Oups.)

Déjà, il ne se passe pas grand-chose… Au début du moins.

Avec un tel concept, on s’attend à assister à pas mal d’événements, que ce soit des attaques de la sorcière, ou au moins la fameuse rébellion des jeunes de la ville…

Bon, déjà, pour la seconde partie, spoiler alert, ça ne se produit jamais, et pour ce qui est des événements vraiment marquants… Disons que ça met du temps à arriver.

Alors au début, la lenteur de l’intrigue ne me dérangeait pas (il faut dire que j’ai l’habitude avec les romans de Stephen King #roasted), mais quand, à la moitié du livre, il ne s’était toujours rien passé, j’ai commencé à m’inquiéter pour la suite…

Puis l’avalanche est arrivée.

A la fin du roman, on a droit à un enchaînement de violence, d’événements tragiques, et si je me plaignais de la lenteur du début, ici, c’est trop. On quitte une atmosphère assez légère voire parfois comique pour tomber dans quelque chose de très sombre, de violent, parfois même de dégueu. On a carrément l’impression d’arriver dans un autre roman tant le changement de ton est soudain, et surtout mal préparé.

Bref, il y a un vrai problème de rythme, mais aussi de dosage entre la légèreté et l’horreur pure, et ça crée un gros handicap pour le roman.

Si l’on ajoute à ça quelques détails comme des références abusives aux films d’horreur (enfin, on dirait que l’auteur ne connaît que « Le Projet Blair Witch ») et aux technologies modernes mais aussi la répétition inlassable des mêmes phrases (et lire cinq fois la même chose, je peux vous dire que ça fait beaucoup), le roman ne semble vraiment pas abouti…

Pour finir, je ne veux pas être cette personne qui voit le mal partout… Mais le traitement des personnages féminins n’est vraiment pas glorieux dans ce roman.

Déjà, les femmes sont très peu mises en avant, et, en soit, ce n’est pas si grave, toutes les histoires n’ont pas l’obligation d’avoir de « strong independent women »… Mais entre la mère de famille inutile, l’ancienne femme battue – grosse, idiote ET raciste – qui reste cantonnée à ce rôle de bout en bout du roman et n’a aucune évolution, et les quelques personnages secondaires qui sont surtout jugées sur leur physique (front trop grand, trop d’UV…), ce n’est pas génial. Loin de là.

Et je ne parle pas de Katherine, la sorcière : d’accord, elle est considérée comme le principal antagoniste de l’histoire ET c’est un être surnaturel, ça me paraît normal qu’elle soit traitée avec une certaine hostilité… Mais elle se fait énormément humilier tout au long du roman, et j’avoue que ce n’est pas ce que j’ai envie de lire dans une histoire de sorcière.

Je pense que tout cela relève surtout de la maladresse, et que l’auteur n’est pas forcément misogyne (bon j’en sais rien en fait, je ne le connais pas), mais c’est une chose sur laquelle je ne peux pas fermer les yeux. (Pas comme Katherine, lol.) (Je dis ça parce qu’elle a les yeux cousus.) (J’avoue, cette blague n’est pas terrible.) (Comme le roman.)

Bref, « Hex » est le premier roman du jeune Thomas Ode Heuvelt… Et ça se sent.

Entre un concept mal exploité, des personnages peu développés, un problème évident de rythme, certaines facilités d’écriture et pas mal de maladresses… Ce roman ne semble vraiment pas abouti. Et ça me fait du mal de descendre un jeune auteur comme ça (bon, j’avoue que vu son traitement des personnages féminins, ça ne me fait pas si mal que ça), mais j’espère pour lui qu’il va s’améliorer, et, qui sait, peut-être que je serais au rendez-vous pour ses prochains romans ? (Mais cette fois je les emprunterai à la bibliothèque.)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mokota 2019-03-05T11:26:06+01:00
Or

J'ai beaucoup apprécié ce roman pourtant je n'arrive pas à rassembler mes idées pour le commenter.

J'ai lu dans plusieurs commentaires que la première partie était longue. Pour moi ça n'a pas été le cas. Elle plante le décors, l'ambiance, le stratagème pour cacher la sorcière aux yeux du reste du monde. Puis dans la seconde partie du roman tout s'accélère.

Mais l'on se rend surtout compte que toutes ces personnes, qui se croient civilisées, font des choses horribles par peur (Comme il en a toujours était dans l'histoire de l'humanité).

La sorcière ne m'a pas terrorisée, tout simplement parce que j'avais pitié d'elle.

La fin ne m'a également pas déçu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Naheiko 2019-03-02T16:40:28+01:00
Lu aussi

J'ai adoré ma lecture la sorcière et vraiment intrigante, même si certains passages me semblait un peu long, mais par contre c'est quoi cette fin ! C'est frustrant !! :o

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malinois 2019-03-02T13:21:51+01:00
Or

Comment dire ? Livre très atypique, et pas mauvais du tout. Assez noir, très noir même, mais avec un message de fond bien collant à la réalité actuelle. On se pose la question de savoir si nous avons effectivement aussi évolué que nous le pensons. Je ne le pense pas, et l'auteur le délivre dans son récit avec brio et subtilité. Ah, les préjugés ont la vie dure et longue...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode