Livres
436 680
Membres
362 360

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hex in the City, Épisode 2 : Die with Style



Description ajoutée par GabrielleViszs 2018-06-09T21:26:57+02:00

Résumé

Taylor remplace au pied levé une chanteuse de rock disparue sans crier gare, alors qu’une nouvelle menace, aux beaux yeux bleus et à l’accent so british, arrive en ville.

À la croisée des chemins entre fantasy urbaine et polar, découvrez la suite des aventures de Taylor, Lionel et Jake dans un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MaudeElyther 2018-09-06T15:21:17+02:00

― Croyez-vous aux vampires, Taylor ?

La sorcière devrait être surprise par la question, mais, ce soir, il devient de plus en plus difficile de l'étonner. Elle hausse les épaules, ce qui ne sert pas beaucoup, dans le noir :

― Je ne suis pas fermée à la question.

Après tout, elle peut sortir de son corps et prendre possession des gens. Comment douter que d'autres créatures existent ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Marie-Ange-4 2018-09-08T12:39:24+02:00
Or

Comme pour le 1er tome, j'aime ce style, son phrasé me cueille à chaque fois ! L'histoire se raconte comme une tranche de vie de Taylor plutôt que comme une suite d'aventures. Ce qui lui arrive lui tombe littéralement dessus et bien qu'elle se dise être une sorcière, elle ne s'en préoccupe qu'à ce moment-là... Cela sort un peu des standards habituels de la bit-lit. J'attends de lire la suite avec impatience.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeElyther 2018-09-06T15:20:52+02:00
Diamant

La suite des aventures de notre nouvelle sorcière bien aimée, dans une ambiance plus sombre et surnaturelle, mais aussi très Rock'N Roll !

.

Comme si sa relation avec Sienna n'était pas assez compliquée, puisque la barmaid n'ose toujours pas officialiser leur relation, voilà qu'elle s'épanouissait sur la scène, mais à ses riques et péril, avant d'être confrontée à l'existence d'un monstre et d'une autre créature surnaturelle... Comment Taylor va-t-elle gérer toutes ces problématiques (...) ?

.

la chronique entière : http://maude-elyther.over-blog.com/2018/07/hex-in-the-city-episode-2-die-withe-style-dorian-lake-ed.noir-d-absinthe-collection-terra-urbana-6-mars-2018.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fantasybooksaddict 2018-07-19T16:04:30+02:00

http://fantasybooksaddict.blogspot.com/2018/07/hex-in-city-episode-2-dorian-lake.html

J'avais bien aimé le premier épisode, malgré sa brièveté. Je me suis donc replongée avec plaisir dans les aventures de Taylor.

Une nouvelle menace arrive à San Francisco et Taylor, notre barmaid et sorcière préférée, doit remplacer au pied levé la chanteuse d'un groupe de rock, qui semble avoir mystérieusement disparue.

Taylor est égale à elle-même. Pourtant, j'ai apprécié qu'elle s'affirme davantage dans ce second tome. Elle en vient à plus se confier, à faire confiance aux autres comme à elle-même parfois, même si cela reste encore timide. Mais c'est tellement agréable de la voir s'épanouir et s’accepter, même si elle n'est pas encore prête à assumer ses choix face au reste du monde. De plus, on en apprend plus sur ce fameux passé, qu'elle dissimulait à ses proches. A cette occasion, on découvre une nouvelle facette de son pouvoir et on comprend pourquoi elle ne l'utilise pas à outrance alors qu'elle aurait pu.

Nous retrouvons également Lionel, qui va emmener avec lui son lot de nouvelles rencontres assez féminines, je dois dire. La vengeresse Annabelle, qui donne un nouveau souffle à l'intrigue et apporte des réponses aux mystères, qui entourent Lionel ; Ou encore Elizabeth, une jolie rouquine, qui cherche encore sa place dans l'histoire. En effet, on ne peut s'empêcher de se demander quelle sera son rôle dans l'histoire, un rôle tragique ou un rôle plus important auprès de Lionel ?

Les événements apportent, quant à eux, une nouvelle perspective à l'intrigue que nous propose l'auteur, Dorian Lake.

Pour conclure, ce second opus est dans la même lignée que le premier. Une fois encore, il mise sur une intrigue brève, fluide, et des personnages en constante évolution ! Par ailleurs, l'épilogue nous laisse dans la frustration, en attendant le prochain épisode, et c'est pire qu'un final de série ! XD

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malicie 2018-07-07T14:53:41+02:00
Or

Comme je vous le disais dans ma chronique du premier épisode (si tu découvres cette série littéraire, je te conseille de ne pas lire cet avis pour éviter les spoils), j’ai découvert l’histoire de Taylor, la belle barmaid, sur Wattpad. C’est une des rares œuvres que j’ai suivi sur ce site et du coup, j’ai toujours hâte de me replonger dans ses aventures, puisque l’auteur nous avait cruellement privé de suite (mais on le pardonne…).

Découvrez la chronique du premier Episode

Nous retrouvons donc notre sorcière là où l’avait pratiquement laissé : elle travaille toujours dans le Witch Hour, sort toujours avec Sienna et tente toujours de dissimuler son terrible secret… Jusqu’à ce que Jake, son oncle, découvre une partie de son passé, quand elle résidait encore à New York. Entre temps, Taylor accepte de remplacer la chanteuse du groupe Die With Style, qui a disparu. Elle doit aussi faire face au ‘problème’ que représente son homosexualité : Taylor hésite encore à en parler, à peur du jugement des autres, ce qui n’est clairement pas une angoisse que partage Sienna. De son côté, Lionel soupçonne la présence d’une nouvelle menace en ville, qui pourrait bien mettre en danger aussi bien sa novice, que Taylor, ou n’importe quel autre de ses proches…

Une fois encore, l’auteur a su nous plonger dans son univers sombre et captivant. Sa plume fluide nous emporte dans les rues de San Francisco, en compagnie de ses personnages intrigants. Le rôle de Taylor en tant que chanteuse remplaçante m’a beaucoup plu. C’est carrément un plus de nous faire découvrir le monde de la musique, des concerts (même petits) et de voir à quel point cela plaît à Taylor. Question magie, cette dernière ne cherche pas à manipuler son pouvoir outre-mesure, au contraire, cela est même déconseillé…

C’est ce qui nous emmène du coup à suivre Jake dans ses investigations. Je n’en dirais pas plus pour éviter de spoiler, si ce n’est que j’aime toujours son oncle, qui semble petit à petit se rapprocher de sa famille. Certes, s’il prend contact avec Taylor, ce n’est pas pour parler de la pluie et du beau temps, mais j’ai trouvé leurs échanges agréables à lire. J’ai hâte de voir Jake confronter à des faits encore plus étranges, pour voir sa réaction. Il me tarde aussi de découvrir plus en détails son passé.

En parlant de passé, celui de Lionel n’en est pas moins intéressant ! Et dangereux, mais c’est ce qui fait toute l’intrigue (en partie) de ce nouvel épisode. Évidemment, j’aime toujours ce vampire sarcastique, détaché et mystérieux : sa relation avec sa novice me semble encore plus forte désormais. L’arrivée aussi d’un nouveau personnage féminin m’a intrigué. Je ne sais pas encore si cette jeune femme aura beaucoup d’importance pour Lionel, mais en tout cas, elle m’a plu. En parlant de nouveau personnage, on ne peut ignorer Annabelle. Là aussi, je vais éviter d’en dire trop, à part que j’adore sa classe et son désir de vengeance.

Comme dans le précédent épisode, la vie personnelle de chacun des personnages se retrouvent progressivement mêlées aux autres. Peut-être pas avec tous, puisqu’il y en a encore quelques uns qu’on ne voit pas beaucoup, mais dans l’ensemble, l’auteur continue d’écrire son histoire à la manière d’une série télé : chaque chapitre (ou presque) est chargé de suspense pour retenir notre attention. Je m’imagine très facilement chaque scène, chaque moment d’action, et ce grâce à la plume aisée de l’auteur. Autre point positif, le ‘côté’ sorcellerie de l’histoire. N’oublions pas que Taylor est une sorcière, avant d’être l’ex d’un vampire, la barmaid d’un bar et la chanteuse temporaire d’un groupe. J'ai beaucoup aimé le final du coup, plein d'action, et qui nous fait nous poser de nouvelles questions...

La seule petite chose négative (vraiment petite) que je pourrais faire remarquer, ce serait peut-être le fait que Taylor accepte rapidement l'existence de certaines créatures. Mais vous me direz, c'est une sorcière, alors il est normal que plus rien (ou presque) ne la surprenne.

Bref, un second épisode explosif, prenant, qui nous donne déjà envie de découvrir le suivant ! Je l'ai lu en seulement quelques jours, tellement les pages défilent vite et que l'auteur nous rend accro à son histoire. Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous la recommande vivement ! Pour ma part, comme vous avez pu le constater avec ma petite photo/montage, j'en suis déjà fan...

Enfin, je tenais à remercier les Editions Noir d'Absinthe pour leur confiance.

https://la-plume-lucille.blogspot.com/2018/07/hex-in-city-die-with-style.html#more

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maya54 2018-07-04T14:19:20+02:00
Or

Après avoir découvert l'auteur Dorian Lake avec Hex in the City, j'ai replongé avec plaisir dans le second épisode Die With Style.

Ça commence fort avec le prologue, on est sur le qui-vive. C'est sanglant et un peu effrayant tout de même pour mon petit coeur.

On retrouve Taylor, notre sorcière un peu paumée, dans une nouvelle aventure. Cette fois-ci elle est propulsée sur le devant de la scène et doit renouer avec son ancienne passion. Elle se livre un peu plus au lecteur et l'auteur va enfin lever le voile sur la sombre histoire qui l’entoure. Plus on découvre des éléments sur elle plus le mystère va s'épaissir autour de Lionel. Notre intérêt se reporte alors très facilement sur lui et son côté énigmatique. Que recherche-t-il exactement ? Quelle est son histoire ? Mais surtout, pourquoi s’intéresse-t-il à Taylor ?

De nouveaux personnages entrent aussi en scène sans que l'on puisse connaître avec certitude la raison de leur présence dans le récit. L'auteur titille continuellement notre curiosité, si bien que les questions fusent en permanence dans notre esprit, on en devient même accro. Mais l’arrivée d’un personnage plus mystérieux encore va bouleverser la vie de notre héroïne et soumettre le sang froid de Lionel à rude épreuve.

Le récit se fait plus sombre, l'auteur nous dévoile une toute autre facette de son style et c’est une belle réussite. Le côté surnaturel va prendre le dessus dans cet épisode, il sera question de sorcellerie et de créatures obscures. Comme je ne veux pas dévoiler plus l'intrigue, je resterai évasive sur l'histoire en elle-même. Vous pourrez ainsi apprécier les révélations à leur juste valeur et il y en aura plus d’une.

Le récit est toujours aussi bien rythmé. Je n'ai pas pu lâcher ma tablette un instant, j'ai dévoré le livre en une soirée sans m'en rendre compte. Il m'a fallu arriver à l'épilogue pour que j'en prenne réellement conscience, l’histoire nous tient en haleine jusqu'au bout. Et puis la fin est là et c'est le drame. L'auteur se fait cruel, il nous laisse en plein désarroi au beau milieu d'une révélation capitale !

C'est encore une fois une belle surprise avec ce second tome, Dorian Lake y développe un peu plus le côté urban fantasy et ça fonctionne très bien. Me voilà donc impatiente de lire la suite à cause de ce terrible cliffhanger. N'hésitez pas à découvrir l’auteur mais aussi Noir d'Absinthe qui est une toute jeune maison d'édition surprenante et prometteuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrielle-1 2018-06-29T13:28:41+02:00
Or

On retrouve Taylor, Sienna, Jack, Andrea et Lionel dans ce nouvel épisode. Dans celui-ci, Dorian maîtrise un peu plus son univers, je dirais. Le rythme est toujours effréné, avec juste ce qu'il faut de détails et de descriptions pour ne pas perdre le lecteur.

A nouveau, on en apprend plus sur le passé des personnages à travers les événements qui croisent leur chemin. On découvre ainsi que Taylor chante — et plutôt bien —, mais aussi que Lionel possède une autre raison que la jeune femme d'avoir quitté New York pour San Francisco. Jake confronte Taylor sur les événements de l'épisode précédent... la relation entre Sienna et Taylor s'approfondit et se concrétise. Cet épisode fait directement suite au précédent, comme une série TV, comme l'annonce la 4ème de couverture. Une fois qu'on s'est bien mis cela dans la tête, le côté court et rapide de l'histoire choque moins. Car si on se rappelle les séries TV américaines, chaque intrigue d'épisode se résout dans celui-ci, assez rapidement... reste maintenant à déceler l'intrigue de la "saison" si je puis dire.

Pour l'instant, on ne suit que Taylor dans ses aventures et ses déboires... mais on devine déjà, ou peut-être n'est-ce que moi, que l'entité qui s'invite dans son corps fera office de "boss de fin", si je puis dire.

En attendant, j'ai hâte de voir comment les personnages vont évoluer les uns avec les autres. Il y a une dynamique intéressante entre eux tous, notamment ce que j'ai cités au début de ma chronique. Il existe une tension née des secrets et des mystères que chacun porte en soit, et je suis persuadée que Dorian nous en cache encore. Si ces secrets risquent de les séparer, j'espère qu'ils sauront se pardonner pour vaincre, à la manière d'un bon Scooby-Gang (celui de Buffy, pas celui de Scooby-Doo xD)... mais rien n'en est moins sûr, si on se fie à la ligne éditoriale de Noir d'Absinthe... et ce n'est pas plus mal !

J'ai hâte de voir ce que va donner le tome 3... et savoir ce qu'il advient de Lionel, avec ce beau cliffhanger !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arkane 2018-06-28T10:27:18+02:00
Argent

La couverture montre une jeune femme blonde au premier plan. Elle se tient de dos et son visage est tourné vers nous, un peu comme si elle nous invitait du regard à la suivre. Elle porte un ensemble sexy et stylé. Pour avoir lu le premier épisode de cette saga, je sais qu'il s'agit de Taylor, l'héroïne de cet épisode. Les couleurs employées pour cette couverture restent dans les tons sombres ce qui confère un cachet de mystère à l'ensemble. En arrière-plan, je découvre ce qui me semble être une route et, en hauteur, des projecteurs.

Le résumé, toujours aussi succinct, m'intrigue. Il pose les bases de l'histoire à savoir la disparition d'une chanteuse dans un groupe de rock et son remplacement surprise par Taylor. Ce qui m'intrigue également, c'est la venue d'un nouveau danger sur la ville. On en sait peu de chose sinon qu'il (ou elle) possède de beaux yeux bleus et un accent anglais... Suspense...

Taylor Velazquez est toujours barmaid au Witch Hour de San Francisco. Sous son apparence angélique, cette jeune femme est une sorcière. Lorsqu'on lui demande de remplacer Jane, la chanteuse du groupe de rock Die with Style qui a disparu, elle ne peut refuser. A savoir que, par le biais du prologue, le lecteur est d'office mis dans la confidence sur le sort funeste réservé à la chanteuse. Un peu comme si l'auteur nous mettait dans la confidence. Dès lors, on s'attend à de l'action, n'est-ce pas ?

Que nenni ! Dorian Lake nous emmène par des chemins de traverse et nous fait piétiner d'envie. Littéralement ! On est tiraillé, on veut savoir qui a fait cela et pourquoi ? Quelle est cette créature ? Pour avoir le fin mot, il faut lire.

Dès lors, les pages défilent et la magie opère !

Des personnages plus profonds...

Dans ce nouvel épisode, l'auteur nous met en présence de différents personnages, rencontrés pour la plupart dans l'aventure précédente de Taylor : Jake, Andréa, Sienna et Lionel. Leur histoire personnelle prend de l'ampleur et s'étoffe au fur et à mesure des informations qui sont dévoilées. Certains pans de leur passé sont révélés. Notamment celui de Taylor et de Lionel. Ces informations apportent un éclairage nouveau sur leur personnalité. J'ai aimé les échanges plein de compréhension entre Jake et Taylor. Deux solitudes qui se sont rapproché depuis leur alliance contre le tueur en série.

Parmi les autres personnages, Sienna et son approche des gens m'ont particulièrement plu. Elle ne s'en laisse pas compter. Lionel aussi m'est apparu sous un nouveau jour. Beaucoup plus "humain" dans la gestion de ses problèmes émotionnels. Et, enfin, Annabelle ! Coup de cœur pour cette vampire que je vous laisse découvrir et apprécier. Les mésaventures des protagonistes de cet épisode m'ont tenu en haleine tout au long. J'ai aimé découvrir une certaine alliance improbable. Comme quoi il faut se méfier de certains retournements de situation !

On a toujours des interactions entre chaque personnage qui offrent une homogénéité au récit. La trame de cet épisode est simple, mais prenante et bien tournée. Les indices sont distillés au fil des pages. Tout s'imbrique pour former une aventure "logique" dans un monde où le surnaturel apparaît bien plus présent que dans l'épisode 1.

Une écriture riche et variée...

Les chapitres restent en formats courts et permettent de se concentrer sur chaque personnage sans perdre le fil de la lecture. Cela évite également la lassitude qui pourrait s'installer. Il existe, parfois dans certains récits, des chapitres tellement longs que l'on en perd le fil. Ce n'est pas le cas ici. Tout est condensé et maîtrisé pour mon plus grand plaisir. Les temps morts et les scènes d'action sont équilibrées et amenés au moment propice. L'avantage est également lié à la progression de la lecture qui est très rapide ici. Cet épisode se termine sur une révélation majeure qui sera l'un des fils conducteurs de l'histoire suivante, cela ne fit aucun doute.

L'écriture demeure fluide sans être rébarbative. Nerveuse, porteuse d'émotions même en certaines circonstances. Les mots sont bien employés et l’absence de langage vulgaire (que je déplore trouver dans bon nombre d’œuvres actuelles) , m'a enchanté. Lors de ma lecture, je me suis bien vue en compagnie de Taylor et Annabelle, notamment lors de leur rencontre avec la Griffe... J'ai vraiment partagé les sensations éprouvées en de telles circonstances et cela prouve que l'auteur a su me captiver par ses mots. Une fois encore, les descriptions restent d'une justesse étonnante et n'alourdissent pas l'ensemble. L'atmosphère générale s'assombrit dans cette aventure et je pressens que ce n'est que le début.

Une très bonne suite qui laisse présager de nouveaux rebondissements pour le prochain épisode.

J'en redemande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexianeTh 2018-06-27T13:30:22+02:00
Argent

[Pour lire toute la chronique : http://marmiteauxplumes.com/t-2-hex-in-the-city-die-with-style-de-dorian-lake/]

Nous retrouvons Taylor dans ce second volet, amenée à remplacer la chanteuse d’un groupe de rock les Die With Style. Si l’aubaine semble parfaite pour la jeune femme qui peut retrouver ce goût de la chanson et de la scène, les circonstances l’ayant amené au sein du groupe pour le dépanner restent sombres. Plus encore, le retour de Lionel dans sa vie risque d’ajouter à sa tension émotionnelle, couplé à sa relation gardée secrète avec Sienna. Suffisant ? La pauvre Taylor risque d’avoir une nuit des plus chargées, ponctuée de fâcheuses (ou bonnes ?) rencontres…

Dorian Lake nous offre un opus plus sombre que le premier, plus penché aussi sur le surnaturel et le monde witch-lit/bit-lit. Nous obtenons aussi quelques réponses restées en suspens pour notre plus grand plaisir, nous permettant de mieux comprendre les différents protagonistes et de les apprécier.

Fidèle à sa plume, l’auteur nous entraine à nouveau dans San Francisco où nous y retrouvons le Witch Hour, les rues noires, un sombre parking et souterrain lugubre… mais nous dérivons aussi jusqu’à une boutique d’ésotérisme à un étrange manoir qui a toute l’allure d’une clé ouvrant davantage sur un background que nous espérions voir développé. Le tout, servi avec des descriptions authentiques et pertinentes. Si Dorian Lake ne nous plonge pas de facto dans son chaudron des révélations, il en dissémine au compte-goutte, respectant un certain aspect du page-turner et titillant la curiosité du lecteur pour le pousser à faire défiler les pages en quête de la prochaine vérité.

Nous retrouvons une rythmique très cinématographique, grimpant crescendo au fil des chapitres ; concernant ces derniers, ils sont courts, mais toujours aussi efficaces, alternant entre les différents protagonistes sans jamais nous perdre de l’un à l’autre. Tout est mené avec souplesse et fluidité, appuyé par cette trame addictive qui ne nous fait pas regretter de quitter un protagoniste pour en retrouver un second. Dans certains romans, il est vrai que changer de point de vue à une scène sous haute tension nourrit une certaine aigreur ou impatience : parfois, cela fonctionne… et parfois moins. Ici, c’est bien ficelé et amené, au point que même si nous sommes arrachés à un chapitre haletant, la frustration reste moindre puisque chaque partie a son importance, son lot de révélations ou d’actions.

Même si cet opus est un peu plus long que le premier, il reste rapide à la lecture : le roman peut être lu en quelques heures pour les plus assidus. De fait, encore une fois, il ne faut pas s’attendre à ce que toute l’intrigue ou tous les mystères/secrets soient dévoilés en si peu de pages. L’auteur en garde encore sous le coude (à défaut d’avoir la voix d’une sirène pour nous attirer dans ses filets [même si nous ne l’avons jamais entendu chanter ; un jour, peut-être ?], il sait nous mener par le bout du nez pour que l’on continue à suivre les aventures Taylor pour obtenir le fin mot de l’histoire.)

Nous nous détachons un peu du « polar » pour retrouver le fantastique/surnaturel, bien que la présence de Jake permet de battre le rappel. Le récit garde néanmoins cette ambiance particulière que nous avions découverte avec L’Éventreur de San Francisco et qui participait au grand charme de l’intrigue.

Taylor est toujours fidèle à elle-même, sa facette de rockeuse bien plus poussée grâce à la trame qui lui fait reprendre le micro. Gros point aussi, nous en apprenons beaucoup plus sur ce qui s’est passé à New York, avec son beau-père et sa sœur cadette. C’est plutôt agréable ici de ne pas attendre cinq tomes avant d’obtenir ces informations… qui amènent de nouveaux mystères. Puisque son don est lui aussi plus approfondi ainsi que les risques qui en découlent. Nous avons, entre autres, un aperçu incroyable de ses capacités… mais nous n’irons pas plus loin ici pour que vous en découvriez vous-mêmes la teneur et quelles en sont les circonstances.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-06-14T17:11:00+02:00
Or

Je remercie de nouveau Dorian ainsi que la maison d'édition Noir d'Absinthe pour la lecture de ce second tome. La couverture est tout aussi belle que celle du premier épisode.

Le début commence par la disparition d'une chanteuse. Par qui, ou par quoi ? Très bonne question, elle disparaît, point final. Taylor se retrouve dans la position où elle doit prendre la place de la chanteuse autrement le groupe ne pourra pas se produire dans le bar dans lequel elle travaille. Ce qui fera que la paye sera moins grosse. Hors elle en a besoin. Apprendre les chansons en une journée va être très sportif, mais ce n'est rien comparé à ce qui traîne dans l'ombre.

Le monde de Taylor est une nouvelle fois mis en danger, tout comme sa vie amoureuse. Lionel, Sienna, du beau monde la convoite. Ex, nouveau, la jalousie vient mettre son grain de sel dans sa vie. Pourtant cela devrait être le cadet de ses soucis. Car la chanteuse disparu n'existe probablement plus (on le sait dès le départ, nous petits lecteurs) et son groupe n'en fait pas cas, car il lui arrive souvent de ne pas venir pendant des jours. Le monde surnaturel s'ouvre un peu plus que dans le premier. Un peu plus de monde apprend le secret de Taylor. Un peu plus de monde se dévoile. Une "bête" rode, une autre s'amuse à se venger. Les nuits ne sont plus très sûres.

Lionel est plus présent dans cet épisode. On en apprend plus sur lui, son passé qui reste encore trouble. Ses sentiments, ses émotions, ses besoins de sang et sa volonté de résister. Il ne sait plus trop où il en est. Ses peurs envers une personne, le pourquoi et surtout la fin monumentale et rageante ! Cet homme a un côté très sensible, ce qui fait son charme.

On en apprend plus également sur Taylor. Une part de son passé est dévoilé, les ennuis qui sont toujours à ses trousses. Et le fait qu'elle aurait dû être considérée comme folle. Jake qui boit un peu moins, qui essaie de se rapprocher de sa fille Andréa, la cousine de Taylor. Il prend un peu plus son boulot à cœur. Et va devoir admettre des choses sur Taylor qu'il n'aurait jamais pensé. Annabelle est une femme de puissance. Elle dégage un pouvoir particulier. Et puis il y a toujours Kathy, cette femme enfant qui a ce besoin d'être entouré, choyé par un homme.

La lecture est fluide. Les descriptions sont suffisantes pour imaginer les décors, les gestes. Les pensées sont bien amenées. Dorian donne les détails petit à petit. Il passe d'un personnage à l'autre, comme dans le premier épisode et cela donne plus de mouvements. Ils ont tous un lien, d'une manière ou d'une autre et ce n'est pas forcément notre "héroïne" qui est au milieu. Pourtant tout ce ramène à elle d'une façon ou d'une autre. Des liens vont se former d'une manière plutôt étrange, mais il suffit de peu, comme d'une aide providentielle pour rester en vie.

En conclusion, un second épisode tout aussi addictif que le premier, avec des personnages qui évoluent, qui se dévoilent. Et un côté sombre de plus en plus prononcé. Vivement la suite !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/hex-in-the-city-tome-2-die-with-style-dorian-lake-a145088534

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Hex in the City, Épisode 2 : Die with Style" est sorti 2018-05-30T00:00:00+02:00
background Layer 1 30 Mai

Date de sortie

Hex in the City, Épisode 2 : Die with Style

  • France : 2018-05-30 (Français)

Activité récente

Malicie l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-07T14:52:23+02:00
Maya54 l'ajoute dans sa biblio or
2018-07-04T14:18:00+02:00

Les chiffres

Lecteurs 15
Commentaires 9
Extraits 4
Evaluations 8
Note globale 8 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode