Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Heyeuuh : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
With You With You
Amélie C. Astier    Mary Matthews   
Avant toute chose, âme sensible s abstenir !!!
With you est une dark romance très très dure. Je ressors de cette lecture fatiguée émotionnellement et totalement ébranlée. Je suis passée par l angoisse, la peine, la tristesse, la haine, la rage et l envie de tuer ce bourreau sadique pervers et manipulateur.
Dans cette histoire sordide et horrible il y a malgré tout des petites touches de tendresse, d émotions pures, de bonheur, d amour et d espoir. C est super bien écrit, j ai été totalement happée par cette histoire malgré l ignominie du sujet. Les scènes d abus de tous genres sont d une extrême violence dure a lire a imaginer meme !!
L homme est capable du pire, sa nature humaine peut parfois etre extrême.
Cela étant vrai, et en dépit de ce qu ils ont perdu, leur innocence, leur insouciance, leur liberté, leur fierté, un morceau de leur vie, ils vont se relever à deux, d une même voix, d un même corps, d un même coeur !! Le temps, l espoir, l amour guérit bien des blessures meme si elles seront indefiniment ancrées en eux.
Mon avis est peut etre un peu décousu je m en excuse mais ce livre m a tué le coeur. J ai pris plus qu un coup de poing dans la gueule et cependant c est un coup de coeur !!

par eden57
The last princess, Tome 1 The last princess, Tome 1
Galaxy Craze   
Un véritable régal ! J'avais envie de lire ce livre depuis un bout de temps déjà mais je ne m'étais toujours pas décidée à le sortir de ma PAL avant hier. Et je l'ai lu en seule fois; sans m'arrêter. Je ne pouvais pas m'arrêter, l'histoire me retenait littéralement. J'étais cramponnée à mon livre, incapable de lever les yeux une seule seconde. Le seul "truc" qui m'a "dérangé" c'est le nombre de pages. Il ne fait que 295 pages, il est tout petit et j'aurais aimé que ça ne s'arrête jamais. Sinon, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. L'univers est intéressant, l'histoire originale, l'auteure a un belle plume et les personnages m'ont énormément plu. Je n'ai rien à redire sur ce bouquin. Si vous ne l'avez toujours pas lu, si vous hésitez encore, moi je vous dit d'arrêter et de vous plonger dans ce roman. :)

par Sheo
Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours Lady Helen, Tome 1 : Le Club des mauvais jours
Alison Goodman   
Je remercie tout d'abord la collaboration "Lire avant tout le monde" de Booknode pour m'avoir envoyé un exemplaire de Lady Helen, et également les éditions Gallimard !

J'ai totalement adhéré à ce roman !

Je ne connaissais pas encore l'auteure, mais au vu du résumé, ce premier tome d'une trilogie me tentait énormément.

Déjà je suis séduite par l'originalité de l'intrigue : on découvre des créatures qu'on ne connaissait jusqu'ici pas du tout, des dons incroyables et imaginez tout ça au 19ème siècle, c'était pour moi un mélange des plus passionnant !

Je ne cache pas qu'il y a eu un début un peu long à demarrer, mais on est vite happé par le contexte.

J'ai été très intrigué de ce Londre de 1812 et j'ai vraiment adoré ce mélange de Fantasy noire dans une époque passée. Le mélange est très addictif !

Les personnages sont vraiment un gros point fort pour le roman.
Helen est un personnage principal très intriguant, avec du caractère, j'aime !
Lord Carlston est le personnage le plus mystérieux que je connaisse, avec un passé qu'on ne connait toujours pas mais qui a rendu sa réputation catastrophique. Un personnage très intéressant, et qui, même après ce premier tome, reste un mystère !
Bien sûr j'ai adoré tous les autres personnages, tous aussi intéressant les uns des autres.

Une histoire très addictive qui nous plonge à l'époque de 1812. Un monde passionnant, quand on voit que les hommes ont le dessus sur les femmes, les obligations des femmes, les robes, les bals, le mariage, les ducs, tout un monde dont je n'osais pas vraiment me plonger mais avec sa touche de Fantasy/Fantastique et sa romance historique, c'était le moment de me lancer !

A la fin de ce premier tome, la romance n'est pas encore tout à fait installée, il présente des signes mais globalement elle n'est pas encore développée. Ce n'est en aucun cas dérangeant (romantique que je suis) l'attente nous donne encore plus envie de lire la suite et voir l'avancement !

L'écriture est sympathique, il y a assez de descriptions pour comprendre et se faire une idée de ce Londre de 1812, des robes magnifiques etc... Le descriptif est bien dosé, il n'y en a pas trop auquel cas ça aurait été assez pesant.

Bref, je vais pas m'étaler, ce premier tome est une réussite, l'histoire est originale et nous tient en haleine, on a encore beaucoup à apprendre sur les personnages (ça laisse un peu le mystère et l'envie de se plonger dans le second tome).

http://joyracamier.wixsite.com/lesgriffonneuses/single-post/2016/09/09/Lady-Helen-tome-1-Le-Club-des-Mauvais-Jours-Alison-Goodman


par lois21
De toi à moi: Il n'y a qu'un pas De toi à moi: Il n'y a qu'un pas
Céline Musmeaux   
https://thereadingpassion.wordpress.com/2017/06/10/chronique-sur-de-toi-a-moi-il-ny-a-quun-pas-de-celine-musmeaux/

Quand je lis les romans de Céline Musmeaux, j’ai toujours l’impression que l’histoire actuelle est meilleure que la précédente.

Chaque bouquin à sa façon d’amener la situation. Les personnages sont si différents d’un livre à un autre, ils éprouvent toutes diverses émotions. Toutefois, les protagonistes se ressemblent également, car ceux-ci continuent d’avancer et de se battre malgré les obstacles de la vie.

Honnêtement, ce manuscrit est carrément mon préféré. Je vous avoue qu’Axel a réussi à détrôner Yann (désolé mon chou), ce garçon est absolument adorable dans sa façon d’être.

De nombreux thèmes sont abordés dans le roman comme par exemple : l’amitié, la justice, la douceur, la trahison et évidemment l’amour. Le manuscrit est très émouvant. Comme à chaque histoire, je verse des larmes.

En ce qui concerne les héros, Abby est une jeune fille âgée de dix-sept ans. Plus jeune, elle était plutôt bagarreuse, un vrai petit garçon manqué. Cependant, toutes ces disputes avaient un but : protéger son meilleur ami, Axel. En vieillissant, Abby a radicalement changé, elle est devenue une fille plus douce. De plus, elle s’est laissé allonger les cheveux pour paraître plus féminine. Pourtant, une chose est sûre, c’est qu’Abby attire le regard de tous les garçons de son école. Malgré cela, rien n’est à la hauteur de ses espérances. Dû aux actes de son passé, la jeune fille s’est fait forcée d’affronter les conséquences de ses gestes. Elle réussi à peine à vivre une vie normale depuis cet événement, mais le retour de son Nounours pourrait changer cela. Abby réussira-t-elle à s’opposer aux fantômes de son passé ? Résistera-t-elle au charme de son meilleur ami ou celle-ci se laissera mener vers les portes du paradis ?

Restant dans l’ombre d’Abby depuis leur enfance, Axel décide de quitter la France pour devenir un homme. À son retour, il se rend compte que tout à changé, à commencer par sa meilleure amie. Axel s’est complètement métamorphosé. Fonceur et sûr de lui, Axel avoue à Abby qu’il est amoureux d’elle. Il est revenu dans l’espoir qu’ils se mettent ensemble, mais il va se rendre compte qu’Abby cache un lourd secret. Un mystère qui empêche leur union. Qu’est-ce que la jeune fille essaie de cacher à Axel ? Le jeune homme se demande, comment une lionne comme Abby a pu se transformer à un chaton si apeuré. Retrouvera-t-il sa belle d’autrefois ? Est-il trop tard pour sauver la jeune fille ?

Encore une fois, je n’ai pas pu décrocher mes yeux de cette fabuleuse histoire. La plume de l’auteure nous ensorcèle. Ces écrits sont absolument addictifs. Céline aborde parfaitement le genre du ‘’ Young Adult ‘’, elle a une règle de toujours bien décrire ce que les personnages ressentent. C’est ce qui rend la disposition incroyable.

J’avais l’impression d’assister à un film, comme si j’étais dans la même pièce que les héros. Cependant, à chaque fois que je termine un de ses romans, j’ai toujours la sensation de tristesse à l’idée de les quitter.

Je vous le conseille fortement. « De toi à moi : Il n’y a qu’un pas » est une histoire qui faut assurément lire au moins une fois dans sa vie. Les personnages vous donneront des frissons jusqu’à la fin.

Un moment que je ne suis pas prête d’oublier !

Merci Céline pour cet exceptionnel service presse, c’est vraiment un cadeau que tu m’as fait.

#Sara
Cathy's book Cathy's book
Jordan Weisman    Sean Stewart    Cathy Brigg   
J'ai beaucoup aimé, l'idée de mettre des "preuves" est géniale et montre que les auteurs ont de l'imagination !!! L'histoires des immortels tient debout, je le conseille vivement aux amateurs de "journaux intimes" (les gribouillis dans les marges donnent l'impression que c'est un vrai journal ;p)
Le Vide de nos cœurs Le Vide de nos cœurs
Jasmine Warga   
J’ai hésité avant de débuter ce roman, bien que le résumé soit très alléchant, il y a un côté sombre et effrayant qui m’ont retenu. Les romans qui finissent mal ont le don de me déprimer, pourtant malgré le thème abordé j’ai décidé d’écouter mes envies et de me lancer. D’autant plus, que Hugo Roman est une maison d’édition que j’aime beaucoup, donc c’était également l’occasion de découvrir leur nouvelle collection New Way axé YA Et je dois dire que je n’ai aucun regret, c’est un coup de cœur.

Aysel est une jeune fille de 16 ans extrêmement déprimée et sa solitude ne fait que renforcer son envie de mourir. Depuis le drame irréparable à jamais associé à son père, Aysel s’est complètement renfermée sur elle-même, ajouté à ça la vie au lycée n’est pas au beau fixe et sa propre mère ne semble pas voir la détresse de sa fille. Lorsqu’elle découvre le site Suicide Partners et plus particulièrement l’annonce de FrozenRobot 17 ans, elle décide de rencontrer le jeune homme concrétiser son suicide et planifie l’acte avec le jeune homme. Le compte à rebours peut commencer : J-26.

Au cours de ces vingt-six jours, nous allons apprendre à connaître intiment Aysel et Roman. Chacun habité par le même mal, qui les consument. Bien qu’issue de milieu différent, ils vont s’apprivoiser et discuter de ce qui les a amenés à faire un choix aussi radical, créant un lien particulier, habité par un objectif commun : le suicide. Le compte à rebours en début de chapitre, associé au mal-être de nos héros contribue à mettre en place un sentiment d’oppression et de tristesse. C’est un thème assez difficile, qui m’a mise la boule au ventre pendant toute ma lecture, il y a un côté dérangeant, car on souhaite avancer au bout de ses vingt-six jours et en même temps, c’est effrayant d’imaginer qu’ils seront peut-être morts. J’ai éprouvé beaucoup d’attachement pour ces deux jeunes torturés, mais l’auteure nous rend impuissant face à la détresse de personnage qu’on souhaite seulement protéger.

A force de se côtoyer, d’analyser ensemble, de discuter à cœur ouverts, un lien particulier va se tisser entre nos deux héros. Et au contact de l’un et de l’autre, ils vont changer, mais est-ce suffisent pour ne pas choisir de mourir ? Les pensées de Aysel sont très bien expliquée, on n’est pas dans le pathos, bien au contraire chaque sentiment est extrêmement bien décrit, on ressent à quel point elle est consciente de ses pensées tristes, mais elle est complètement dépassée et sans vraiment de soutien pour l’aider à remonter la pente. Alors que Roman, est davantage épaulé, mais sa volonté de mourir est plus forte que tout. Il fait le choix d’abandonner volontairement sa « vie d’avant » et s’isole.

En bref, en refermant ce livre, je suis en pleine phase de culpabilité d’avoir aimé un livre aussi dérangeant, mais l’espoir est tellement important que j’avais envie de croire que malgré leur volonté de mourir, ils se sont trouvés. Un épilogue n’aurait peut-être pas été de trop concernant certain point, mais je recommande. Je pense que pour vraiment comprendre, il faut le lire et se faire sa propre idée. Perturbant, magnifique, et terriblement émouvant. A la fois sombre et lumineux, l’espoir a une place importante dans ce roman et il ne faut jamais oublier de garder Espoir

https://luxnbooks.wordpress.com/2015/05/15/le-vide-de-nos-coeurs-jasmine-warga/

par Luxnbooks
Nos cœurs en désaccord Nos cœurs en désaccord
Krystal Sutherland   
Pour moi ce roman est vraiment le roman qui nous dit : Malgré tout ce qu'on peut penser de son "premier amour" ou même d'un amour tout court, il faut penser à soi avant tout, et ne jamais faire passer l'autre en premier. Penser à soi, s'entourer de bons amis qui seront toujours là, avoir de bons amis et une famille aimante, et ne jamais prendre ces choses pour acquises. Car on se remet de tout, avec du temps. J'ai beaucoup aimé ma (rapide) lecture, et elle m'a vraiment touchée. Je conseille ce livre à tous ceux qui souffrent, d'une manière ou d'une autre.

par Framb0ise
Partir, Laisser, Se trouver Partir, Laisser, Se trouver
Adi Alsaid   
Ce roman respire la liberté. Le titre que je trouvais au début assez dur à retenir, je l'ai finalement trouvé à la bonne image du livre envoyant de toutes part ses bonnes ondes.
Les points fort de ce livre sont les personnages, très réalistes mais surtout affreusement attachants.
Chaque nouvelles histoires je craignais le changement de personnages et les aventure de ces derniers. Mais non finalement tout m'a plus. L'écriture de Adi Alsaid est légère, ensoleillée... Un vrai bouffée d'air frais !
Et Leila... Un vrai personnage. Avec des idée nette dans sa tête. Une ange gardienne qui m'a donné envie de la rejoindre sur sa grande route menant aux aurores boréales.
De a à z le livre ne m'a réservé que des surprises. Un peu de suspens tout de même, mais surtout une grande joie pendant la lecture.
Et la fin, je ne m'attendais vraiment pas à ça concernant Leila. L'auteur à vraiment réussi à m'emmener avec lui dans cette aventure inoubliable.
Cela m'a donné envie de partir comme ça avec, ou pas, une destination mais avec des rencontres mémorables.
Vraiment, ce livre est un vrai bonheur à lire.
Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours
Lena Jomahé   
Hooo punaise !!! Mais non, mais non ! Mais pourquoi être aussi méchante avec nous ? Mais c'est quoi cette fin ? Je veux la suiiiitteee !!! Bon on se calme :p Je ne peux dire qu'une chose à ceux qui doutent encore : FONCEZ ! Tout, je dis bien TOUT est magnifique. L'écriture, l'intrigue, les personnages, le suspense et ,mon Dieu, je n'ai pas pu le lâcher avant de l'avoir fini. Un grand bravo à vous Léna ... mais magnez-vous de nous pondre la suite lol ;)

par Celtin
This is not a test This is not a test
Courtney Summers   
http://wandering-world.skyrock.com/3106339929-This-Is-Not-A-Test.html

This Is Not A Test, c'est une méga bombe. Un immense coup de coeur. Une lecture époustouflante, qui sera longtemps gravée dans ma mémoire. Hunger Games, Forbidden, Je Veux Vivre, trois livres incontournables à mes yeux. Désormais, à cette liste va s'ajouter le roman This Is Not A Test. Je lis pour ce genre de lectures. Je vis pour ce genre de lectures. Oh god, comment vais-je réussir à chroniquer un si bel ouvrage ? J'ai ressenti tellement, tellement, de choses. Et j'ai la tête encore embrouillée et perdue entre deux mondes. Mes jambes sont faites de coton. Mon esprit de brouillard. Mon coeur d'adrénaline. This Is Not A Test fait parti de ces livres qui vous touchent et qui vous bouleversent. Qui vous marquent et qui vous brûlent.
Rien qu'en lisant les avis sur le roman sur le net, je savais que cette lecture allait être spéciale. La barre était donc relativement haute et mes attentes assez élevées. Et bien, à plusieurs reprises, l'auteure a su dépasser de très, très, loin mes envies. J'en suis moi-même resté choqué. A première vue, on peut s'attendre à une simple histoire d'invasion de zombies. Mais c'est tout le contraire que l'auteur nous a préparé. Oui, les mort-vivants qui se baladent dehors, les organes visibles, désireux de mordre à tout prix les personnes en vie, sont présents, mais ce roman nous emmène bien plus loin qu'une intrigue d'horreur. Bien, bien plus loin.
Au départ, Courtney Summers nous plonge dans le quotidien de Sloane. Rien qu'en deux pages, le ton était donné. Le père de Sloane est l'un des êtres les plus horribles et abominables que j'ai jamais rencontré. Il est complètement fou, au point qu'il tape ses deux filles ( car Sloane a une grande soeur ), et possède un véritable comportement de psychopathe. Même au départ, sans les zombies, l'histoire était réellement terrifiante. Comme je suis un grand fan de films d'horreur, j'avais en plus quelques images assez flippantes de cet homme en mémoire. Vraiment, c'était quelque chose !!!
Très rapidement, l'attaque de zombies va prendre place. Et là, c'est parti. C'est comme si une immense comète venait de s'écraser sur la terre. Tout explose. Prend feu. L'univers est dévasté, réduit en miette, fendu, brisé, éclaté. Et c'est exactement ce que l'on ressent. En trois chapitres, j'ai été détruit. L'apocalypse n'a pas seulement lieu dans le roman. La fin du monde voit le jour en nous au même moment. Tout est si intense, si palpitant, si saisissant. Trois chapitres. Trois minuscules chapitres et j'ai su que je n'allais pas ressortir indemne de ma lecture.
Rapidement, Sloane est embarquée dans un groupe de survivants pour se réfugier dans un lycée, Cortege High. Nous rencontrons ici cinq adolescents : Cary, Trace, Grace, Harrison et Rhys. Débute alors une histoire de survie, d'entraide, de haine et de passion. Ce qui m'a complètement tué dans ce livre, c'est le fait que nous soyons complètement enfermés. Piégés dans un huit-clos infernal et diaboliquement obsédant. Seigneur !!! C'est bien la toute première fois que je suffoque en dévorant frénétiquement les pages d'un livre. J'ai suffoqué, quoi !!! Comment est-ce possible ? J'ai transpiré comme rarement un livre m'a fait transpirer. J'ai senti mes muscles se contracter d'une manière inédite ! Mes jambes se sont transformées en pierre à maintes reprises ! Et c'est également la première fois que je sens littéralement l'adrénaline étreindre mes veines. C'était comme si mon sang devenait ciment. Tout est fait pour que l'on soit complètement happés par chaque mot. Chaque ligne est un rasoir qui nous coupe, nous saigne à blanc, nous vide et nous achève.
L'intrigue est juste fabuleusement dérangeante. Ce livre est dérangeant. Cette histoire est dérangeante. Voyez-vous, ce ne sont pas tant les zombies qui nous effraient, mais les évènements qui prennent place au sein du bâtiment dans lequel ces six survivants tentent de s'accrocher aux bribes d'espoir qu'il leur reste. Chaque adolescent représente, à mes yeux, une manière de répondre à la fin du monde. La peur, l'angoisse, la fatalité, l'acceptation, la dépression, la vengeance. Et mon dieu, que les émotions abordées ici sont difficiles à attraper. J'ai trouvé ce roman vraiment, vraiment, perturbant, car irrévocablement vrai. Et affronter de telles réalités n'est jamais facile à lire, et encore moins à accepter. On voit vraiment nos protagonistes évoluer et changer face à ce qui se trame à l'extérieur. La folie, la haine, le désespoir. Tous ces thèmes très noirs et très rarement choisis pour ce genre de littérature sont brillamment étudiés. J'ai vraiment été frappé par la façon dont la démence est mise en avant. Sincèrement, j'en suis encore tout retourné. Mais au final, qui ne deviendrait pas fou, coincé entre quatre murs, des mort-vivants grattant sans cesse les parois qui vous protègent d'eux ?
Le pire, c'est que Courtney Summers maîtrise son sujet à merveille. Elle nous décrit chaque scène à la perfection, tout en nous cachant exactement ce qu'il faut. Ainsi, les moments ayant lieu dans les couloirs déserts sans lumière ou les apparitions étranges nous sont transmis sans trop qu'on en apprenne sur eux. Ainsi, notre imagination prend complètement le dessus, et on se met à paniquer très rapidement. Le don de l'auteure réside ici. Elle sait comment nous faire peur. On se fabrique nous-mêmes nos propres films. Et c'est à partir de là que j'ai commencé à être en apnée pendant ma lecture et à avoir peur d'éteindre la lumière de ma chambre pour dormir. Car en plus de nous insuffler des idées noires, madame Summers nous offre également une foultitude de rebondissements angoissants et hautement stressants. Je me demande bien combien de "oh put***" j'ai poussé. Vraiment.
Plus nous avançons dans l'histoire, et plus nous nous attachons - ou nous nous mettons à haïr - les personnages qui la composent. Des tonnes d'évènements insupportables et sanglants vont leur arriver, ce qui va nous pousser à nous lier de manière unique à certains d'entre eux. On passe du rire aux larmes en quelques secondes seulement. Tout est si lourd, si épais, le climat est tellement pesant qu'on a les nerfs à vif. On est sous-pression de la première à la dernière page. C'est aussi excitant que douloureux. Et on ressort complètement vidés de notre lecture.
Autre point vraiment génial du roman : les messages déplaisants à découvrir mais cruellement réels qui y sont parsemés. Qui doit être le chef ? Qui a le pouvoir de tuer qui ? Infecté ou non ? Comment réagir face à une personne mordue mais qui prétend ne pas l'être ? Qui croire ? A qui faire confiance ? A quoi se raccrocher lorsque tout s'effondre ? Autant de questions qui nous hantent et nous transpercent tout au long de notre formidable lecture. Grâce à leurs réponses, les protagonistes vont se transformer. Murir. Grandir. Changer pour devenir profonds. Authentiques. Étonnamment vrais. Comme si on pouvait les toucher. Purée, quelle bombe !
En résumé, et, comme à chaque fois que j'écris un énooooorme avis sur un roman, ce livre est un immense coup de coeur. This Is Not A Test est définitivement un ouvrage dérangeant et déchirant. Tout est mis en place pour que notre coeur loupe des battements et que notre souffle soit coupé. Absolument tout. Brillant, exceptionnel, émouvant, doté d'adrénaline et d'angoisse à l'état pur, brutal, étonnant, dramatique, imprévisible et ardent, This Is Not A Test est une lecture qui va me poursuivre encore longtemps. Des personnages touchants et dévastateurs, une intrigue exceptionnelle et admirable, un huit-clos fascinant et remarquable. J'ai refermé ce roman le coeur battant la chamade et l'esprit fiévreux. Et je ne souhaite pas sortir de ma torpeur. J'en redemande. Je veux encore être traqué par ce fantôme menaçant et attirant. Un voyage puissant et éblouissant, que je vous recommande chaudement. Lecteurs VO ou VF, peu m'importe. Foncez. Vous louperiez réellement quelque chose de grandiose.

par Jordan