Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hibouquine : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Histoire politique de la France depuis 1945 Histoire politique de la France depuis 1945
Jean-Jacques Becker   
La vie politique française depuis 1945, c’est celle de deux républiques, confrontées à des crises majeures – 1958, 1968… –, à un contexte international marqué par la guerre froide, la décolonisation, l’effondrement du bloc soviétique, enfin l’exacerbation des menaces terroristes. C’est aussi un paysage social et des données économiques en pleine mutation : croissance des Trente Glorieuses, chocs pétroliers et récession, explosions technologique et financière, mondialisation…
Traversant ces vicissitudes ou ces révolutions, le personnel et les pratiques politiques ont changé eux aussi, pour répondre à la fois aux attentes de la société civile et aux défis du monde contemporain.

par Rwann
The pictorial arts of the West, 800-1200 The pictorial arts of the West, 800-1200
Charles R. Dodwell   
Between the ninth and thirteenth centuries the Western world witnessed a glorious flowering of the pictorial arts. In this lavishly illustrated book, C.R. Dodwell provides a comprehensive guide to all forms of this art—from wall and panel paintings to stained glass windows, mosaics, and embroidery—and sets them against the historical and theological influences of the age.

Dodwell describes the rise and development of some of the great styles of the Middle Ages: Carolingian art, which ranged from the splendid illuminations appropriate to an emperor's court to drawings of great delicacy; Anglo-Saxon art, which had a rare vitality and finesse; Ottonian art with its political and spiritual messages; the colorful Mozarabic art of Spain, which had added vigor through its interaction with the barbaric Visigoths; and the art of Italy, influenced by the styles of Byzantium and the West. Dodwell concludes with an examination of the universal Romanesque style of the twelfth century that extended from the Scandinavian countries in the north to Jerusalem in the south. His book—which includes the first exhaustive discussion of the painters and craftsmen of the time, incorporates the latest research, and is filled with new ideas about the relations among the arts, history, and theology of the period—will be an invaluable resource for both art historians and students of the Middle Ages.

C.R. Dodwell was formerly professor of the history of art at Manchester University and is the author of numerous books on early medieval art.
La France au 16e siècle La France au 16e siècle
Michel Cassan   
Du « beau XVIe siècle » à la stagnation
Après la guerre de Cent Ans et le retour de la paix intérieure, le royaume a bénéficié d’une période calme. Les épidémies sévères disparaissent, les famines sont rares et une phase de récupération, puis de croissance démographique entre 1470 et 1540 permet à la population de retrouver puis de dépasser légèrement les niveaux atteints au début du XIVe siècle avant la Peste noire de 1348. Toutefois, à partir des années 1540-1550, les crises démographiques réapparaissent, dues au retour des crises de subsistances comme en 1573 dans le Bassin parisien ou de la peste comme en 1545, 1564, 1586, 1596. La huitième guerre de Religion, interminable, de 1585 à 1594, désorganise les échanges et contribue au marasme démographique de la seconde moitié du XVIe siècle. Le « beau XVIe siècle » démographique a duré au mieux de 1470 à 1540 dans la France des plaines céréalières où les populations sont très dépendantes des seuls grains pour leur alimentation ; il se prolonge au moins jusqu’en 1560, dans la France méridionale et littorale grâce à la diversité des productions agricoles et au produit de la pêche.

par Rwann
Entrelacs franco-irlandais : langue, mémoire, imaginaire Entrelacs franco-irlandais : langue, mémoire, imaginaire
Collectif   
Ce volume célèbre la rencontre des cultures irlandaise et française. Il met l'accent sur la richesse et la variété des échanges qui se sont déployés sous formes de lectures et d'écritures croisées, et ce jusqu'à l'époque moderne. On trouve dans cet ouvrage un écho des entrelacs multiples sur lesquels plusieurs auteurs apportent des regards critiques, en mettant l'accent sur les enrichissements réciproques qui se sont opérés. Les rencontres évoquées renvoient à des champs pluriels ; incluant la littérature, l'histoire de la pensée, et même l'histoire des théories économiques. Le champ d'exploration retenu ne se limite pas à la période contemporaine, mais inclut des regards posés sur le passé. Malgré les décalages, les hiatus dans le temps et dans l'Histoire entre l'Irlande et la France - et des imaginaires différents - ces cultures se sont rencontrées sous des formes originales dont quelques aspects sont évoqués ici.
Imagining Religious Leadership in the Middle Ages: Richard of Saint-Vanne and the Politics of Reform Imagining Religious Leadership in the Middle Ages: Richard of Saint-Vanne and the Politics of Reform
Steven Vanderputten   
Around the turn of the first millennium AD, there emerged in the former Carolingian Empire a generation of abbots that came to be remembered as one of the most influential in the history of Western monasticism. In this book Steven Vanderputten reevaluates the historical significance of this generation of monastic leaders through an in-depth study of one of its most prominent figures, Richard of Saint-Vanne. During his lifetime, Richard (d. 1046) served as abbot of numerous monasteries, which gained him a reputation as a highly successful administrator and reformer of monastic discipline. As Vanderputten shows, however, a more complex view of Richard's career, spirituality, and motivations enables us to better evaluate his achievements as church leader and reformer.
Vanderputten analyzes various accounts of Richard’s life, contemporary sources that are revealing of his worldview and self-conception, and the evidence relating to his actions as a monastic reformer and as a promoter of conversion. Richard himself conceived of his life as an evolving commentary on a wide range of issues relating to individual spirituality, monastic discipline, and religious leadership. This commentary, which combined highly conservative and revolutionary elements, reached far beyond the walls of the monastery and concerned many of the issues that would divide the church and its subjects in the later eleventh century.
Prier au Moyen Âge Prier au Moyen Âge
Collectif   
La prière est au Moyen Âge une pratique fondamentale. Quels en sont les mots, les gestes et les modèles ? Comment religieux et laïcs priaient-ils ? Hommes ou femmes ? Princes ou « simples gens » ? Bref, comment la prière était-elle dite, vécue et pensée ? Pour répondre à ces questions, des spécialistes de la pensée religieuse médiévale ont interrogé des textes dont ils proposent ici la traduction (pour l'essentiel inédite) et le commentaire. De Florus de Lyon à Abélard, de Césaire d'Arles à Vincent Ferrier, des prières des moines à celles des Cathares, de la prière talisman aux patenôtres glosées, le lecteur se voit convié à goûter toute la richesse d'une prière aux formes multiples et aux aspects parfois inattendus.
Lire le manuscrit médiéval : observer et décrire Lire le manuscrit médiéval : observer et décrire
Paul Géhin   
L’ouvrage Lire le manuscrit médiéval, présenté dans une édition mise à jour, se propose de guider tous ceux qui étudient les sources médiévales à partir des documents originaux. Il s’attache plus particulièrement à la forme de livre manuscrit qui s’est imposée vers le IVe siècle de notre ère dans l’ensemble du bassin méditerranéen et qui demeure le modèle des livres imprimés actuels, à savoir le codex.
Divisé en neuf chapitres, il suit les différentes étapes de l’existence du manuscrit, de sa confection jusqu’à sa destinée entre les mains de possesseurs successifs. Le manuscrit se trouve ainsi étudié dans son ensemble, comme objet matériel, support de textes et témoin historique.
L’ouvrage reflète l’activité de l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS), consacrée, de l’Antiquité tardive à la Renaissance, aux manuscrits et aux débuts du livre imprimé, et qui s’ordonne autour de cinq grands pôles linguistiques (hébreu, grec, latin, arabe et langues romanes). Les auteurs entendent ainsi faire partager au lecteur, néophyte ou spécialiste, l’expérience acquise.
À la croisée de plusieurs disciplines, qui relèvent toutes de l’histoire, l’ouvrage est destiné à un large public : étudiants de l’enseignement supérieur, philologues éditeurs de textes, conservateurs de bibliothèques et restaurateurs de livres, historiens de l’art et des techniques, historiens des idées et des cultures.
La gestion des institutions culturelles : Musées, patrimoine, centres d'art La gestion des institutions culturelles : Musées, patrimoine, centres d'art
Jean-Michel Tobelem   

Recherche de performance, ancrage territorial, stratégie à l’égard des publics, internationalisation… les institutions culturelles semblent aujourd’hui avoir intégré les « lois du marché ». Plongés dans un environnement caractérisé par la commercialisation et la financiarisation de la culture, leurs responsables doivent désormais composer avec de nouvelles notions dont ils sont peu familiers : marketing, management, évaluation, leadership…

Pour autant, ces institutions bien particulières ne peuvent être considérées comme des entreprises, et leur gestion doit s’adapter à leur spécificité : celle d’« organisations culturelles de marché ».


En élargissant son propos à l’ensemble des institutions culturelles non marchandes, cette nouvelle édition du Nouvel âge des musées présente aux étudiants et professionnels des arts et de la culture les outils et grilles d’analyse nécessaires à leur bonne gestion. L’ouvrage interroge également leur avenir, face à l’essor des techniques numériques et leur place dans la société.

par LIBRIO64
Regards sur le patrimoine de demain : création et innovation Regards sur le patrimoine de demain : création et innovation
Collectif   
Le paysage dans lequel professionnels et amateurs du patrimoine mobilier s’inscrivent a vécu des mutations importantes ces dernières années avec l’omniprésence du numérique.
Tous doivent s’adapter, s’emparer de ces outils et inventer de nouvelles pratiques pour conserver, restaurer et faire connaître notre bien commun.
Loin d’un repli frileux sur un terrain bien balisé, cet ouvrage témoigne d’initiatives foisonnantes et mal connues, qu’elles se concrétisent par la création d’œuvres contemporaines, notre patrimoine de demain, par des travaux de recherche sur les matériaux du patrimoine, par l’émergence de pratiques collaboratives tant pour le financement des restaurations que pour la connaissance des richesses des territoires, ou par l’utilisation du numérique en matière de médiation culturelle.
D’une réflexion construite sur la relation entre la création et la liturgie à la visite virtuelle d’un prieuré calvadosien, de la carte collaborative du patrimoine de la Drôme aux campagnes de crowdfunding, les contributions et retours d’expérience ici rassemblés ont pour point commun le souci de se saisir d’opportunités nouvelles pour inscrire le patrimoine mobilier dans la modernité.

Actes du colloque de l’Association des conservateurs des antiquités et objets d’art de France, tenu à Alençon (Orne), du 28 au 30 septembre 2017.
La France au XIXe siècle La France au XIXe siècle
Claire Fredj   
Si les sociétés européennes doivent gérer les conséquences sociales des révolutions industrielles, lhistoire de la France au XIXe siècle doit également prendre en compte les conséquences de lévénement fondateur quest la Révolution française, qui imprime sa marque tout au long des années qui suivent tant au niveau politique que social, culturel et administratif. Lobjectif de ce manuel est danalyser et de décrypter ces différentes mutations. Pourquoi linstabilité politique est-elle caractéristique du XIXe siècle français ? Comme les révolutions industrielles ont-elles transformé les structures du pays ? Comme la population a-t-elle vécu ces mutations ?