Livres
540 793
Membres
571 664

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par lovecine 2021-02-16T16:09:38+01:00
Or

J'ai adoré ce roman!! C'est le deuxième Twisted tale que je lis et je trouve que le conte est très bien revisité.!

Dans cette version, nous pouvons suivre histoires qui se déroulent à deux époques différentes ; le passé en présence des deux parents de belle et le présent centré sur la belle et la bête!! J'ai trouvé cette façon de raconter très bien conçue et de ce fait s'intégrèrent parfaitement à l'histoire originale du conte.!

Il y a beaucoup d'intrigues et de rebondissements qui a rajouté un côté addictif à la lecture.

Pour les personnages je me suis de suite attaché à eux.!

J'ai vraiment adoré la partie entre belle et sa mère qui n'existe pas vraiment dans le conte d'origine.!

J'ai vraiment tout adoré, je le recommande vivement pour tout fan de disney .... ou non.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2021-01-14T10:56:33+01:00
Or

https://www.my-bo0ks.com/2021/01/histoire-eternelle-liz-braswell.html

Avant toute chose, sachez que la collection Twisted Tales dont fait partit Histoire Eternelle de Liz Braswell n'a pas d'ordre de lecture. Chaque histoire est indépendante. Ainsi, vous pouvez décidé de lire dans l'ordre qu'il vous plaira chaque histoire. Personnellement, il s'agit de ma deuxième lecture de cette collection, après Ce rêve bleu.

Après avoir lu et adoré Ce rêve bleu de la même autrice, je n'avais qu'une envie, me plonger dans les autres histoires de la collection. Il faut dire qu'en grande fan de Disney, dont je connais les histoires sur le bout des doigts (du moins, les anciennes), je ne pouvais pas passer à côté. D'ailleurs plusieurs ont rejoint ma PAL entre Noël et mon anniversaire. J'ai commencé par Histoire Eternelle, que j'ai trouvé sous le sapin en fin d'année.

On connait tous l'histoire de La belle et la Bête. Mais a-t-on seulement une idée du comment on en est arrivé là ? Liz Braswell nous offre ici une histoire qui tient la route et nous replonge avec plaisir dans le conte de La belle et la Bête. Et si la mère de Belle avait maudit la Bête et tout son château ?

Lorsque j'ai commencé ma lecture d'Histoire Eternelle, j'ai été agréablement surprise. Il est vrai que l'autrice, a fait le choix d'alterner les chapitres entre passé et présent. Certes cela peut dérouter et moi-même parfois j'ai du mal avec cela, mais j'ai trouvé qu'ici c'était vraiment judicieux. En effet, nous suivons alternativement Maurice et Rosalind dans le passé et Belle dans le présent.

Dans le passé, nous faisons la connaissance des parents de Belle, de leur rencontre, leur mariage ou encore leur mode de vie et les complications qu'ils peuvent rencontrer. C'est aussi le moment d'apprendre d'où vient la malédiction qui touchera par la suite le Prince, le transformant en La Bête. C'est aussi une toute autre époque. Car si dans les dessins animés le tout est assez enjolivé, ici, Liz Braswell ne destine pas son roman a de jeunes lecteurs. En effet, elle abordera des thèmes forts comme les différences sociales, les persécutions vis-à-vis des magus (êtres dotés de magie) et n'épargnera pas le lecteur dans les découvertes que feront Belle et la Bête. L'histoire est un brin plus sombre que le dessin animé.

Pour ma part, j'ai trouvé ces changements judicieux et vraiment intéressants à suivre. Cela ne dénature en rien l'histoire de base bien au contraire et apporte son lot de surprises. D'ailleurs, c'est ce qui m'a vraiment plu dans cette réécriture. On ne s'éloigne pas de l'histoire que l'on connait tous mais on est surpris par les rebondissements et révélations. Un peu à l'image des films qui sortent maintenant (avec Emma Watson).

Dans le présent, nous suivons avec plaisir Belle, qui est fidèle à l'image que l'on connait tous. La jeune femme souhaite faire son propre chemin dans la vie, entourée de livres. Le tempérament est le même et elle ne manque pas de courage. Elle est réfléchis et ne tombe pas directement dans les bras de la Bête. Je dirais même que son affection pour le Prince maudit arrive assez tardivement.

J'ai particulièrement apprécié la Bête. J'ai trouvé qu'il y avait une vraie évolution du personnage. D'abord très "brute épaisse" qui se sait perdu et ne veut pas faire de compromis, puis un peu plus docile et prenant conscience de son comportement. Je trouve qu'à l'écrit, cela rend d'autant plus crédible et le cheminement me parait vraiment réaliste en terme de rythme.

De façon globale, j'ai beaucoup aimé ma lecture. Comme pour Ce rêve bleu, les pages défilent sans problème. On est ravie de voir les similitudes avec le dessin animé/le film et d'autant plus intriguée lorsque l'autrice prend des initiatives. J'ai aimé redécouvrir l'histoire dans son intégralité et être surprise par les rebondissements de dernières minutes.

Mon seul petit regret est qu'il n'y ait pas d'épilogue. A mon sens l'histoire ne se termine pas totalement. Du moins au sens propre du terme. En romantique que je suis, il me manque le petit truc final, la patte de Disney, évidente mais pourtant nécessaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jo29 2021-01-13T15:59:16+01:00
Argent

J'ai bien aimé cette réécriture du conte de la belle et la bête.

J'ai eu quelques difficultés à rentrer dans l'histoire à cause des ellipses temporelles un chapitre sur deux.

En effet, au début du roman, nous suivons par alternance Belle puis l'histoire de sa mère 10 ans auparavant.

Je suis parvenue facilement à m'attacher aux différents personnages.

Je recommande ce livre aux fans de ce conte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NeensDobrevLicorne 2021-01-12T19:08:14+01:00
Or

La Belle et la Bête est mon Disney préférée alors la petite fille qui est en moi ne pouvait pas passer à côté de cette histoire presque revisiter et j'avais une toute petite appréhension de l'histoire peur que ça m'éloigne de l'univers.

Et pourtant j'ai adoré revivre cette univers d'un point de vue différent du début à la fin. Tout d’abord les personnages sont tels qu’on les connait et ça fait plaisir, car c’est ça aussi que j’aime dans la Belle et la Bête.

Le fait d’avoir une héroïne indépendante, rêveuse mais qui a en même temps les pieds sur terre, qui ne se laisse pas faire et qui n’est pas au service de son prince.

Et puis la Bête qui, sous son aspect terrifiant et son caractère bourru, a une bonté de cœur énorme. Il a juste énormément de difficultés à la faire sortir, mais grâce à Belle, il va y arriver. Ce duo est tellement touchant et inspirant.

Ensuite, l’histoire est juste parfaite. Déjà, je n’ai rien à dire sur l’histoire originelle. Parlons plutôt de ce qui a été rajouté. Je trouve que tous les nouveaux éléments s’accordent vachement bien ensemble, à croire que c’est ça l’histoire de base. Comme si, dans le premier jet, on avait juste omis de nous expliquer ce côté là de l’histoire : les magus et leur discrimination, la mère de Belle qui est enchanteresse et qui maudit la Bête …

Tout s’accorde à merveille, tout coule de source et c’est plutôt agréable à lire. C’est très paradoxal, car on a la sensation de relire quelque chose de connu, mais en même temps, de le redécouvrir totalement.

Par contre j'ai été très étonnée du méchant parce qu'on n'a pas assez parler de lui donc je m'attendais à ce que ça soit Gaston comme dans le Disney mais pas du tout mais ça faudra le découvrir en le lisant .

Je trouve quand même ça dommage car la raison de la folie du méchant était intéressante et j’aurais vraiment aimé qu’il soit beaucoup plus exploité en profondeur. Les horreurs qu’il commet sur ses sujets sont plutôt bien détaillés, on a ce côté effrayant bien présent, mais j’aurais préféré que ce soit encore plus accentué pour trouver cette dualité entre Belle, la gentillesse incarnée et ce méchant, tout le contraire.

Mais cela n’a pas entaché ma lecture, bien au contraire je pense que cette histoire doit être lu et elle a retoucher la petite fille en moi avec se monde magique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par norah_mackenzie 2021-01-11T12:37:22+01:00
Diamant

L'histoire est prenante, on en découvre plus sur la mère de belle. Belle réinterprétation de la belle et la bête

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shirohime 2021-01-11T10:32:11+01:00
Lu aussi

C'est le troisième livre de la série Twisted Tales que j'ai lu - après Réflexion et Oser ses rêves d'Elizabeth Lim - et donc le premier écrit par Liz Braswell. Avec celui consacré à Mulan, c'était l'opus de cette collection qui me tentait le plus car Belle et Mulan sont mes deux héroïnes Disney préférées et leurs films d'animation sont ceux des studios Disney qui m'ont le plus marquée.Et même si je lui ai préféré Réflexion, ça reste une bonne lecture.

Le livre se structure en trois partie. La première consiste en une alternance de chapitres écrits du point de vue de la mère et du père de Belle - dans le passé - et de Belle - dans le présent. Je trouve que les chapitres dans le présent n'avaient pas grand intérêt étant donné qu'on y suit les événements du dessin-animé, même si c'est décrit de manière plus mature/adulte. J'aurais largement préféré qu'on se concentre davantage sur les chapitres écrits du point de vue des parents de Belle qui décrivent le royaume bien avant la malédiction et servent à introduire tous les niouveaux éléments commeSpoiler(cliquez pour révéler)la présence des magus, leur persécution par les Naturels,...

La seconde et la troisième partie, qui se déroulent elles exclusivement dans le présent, commencent avec le twits proprement dit, à savoir Spoiler(cliquez pour révéler)Belle qui touche la rose et achève de ce fait la malédiction

J'ai globalement bien aimé ce qui était mis en place parce qu'on se retrouve avec une trame très différente du dessin-animé. Exit les rapprochements sentimentaux sous forme de chansons et de bal! Ici, Belle et la Bête se rapprochent peu à peu au cours de Spoiler(cliquez pour révéler)leurs investigations sur la mère de Belle et ce qu'il s'est passé dix ans auparavant

On a donc une histoire beaucoup plus sombre, mature et davantage orientée enquête que la trame du dessin-animé, même si cela n'empêche pas la présence de quelques scènes plus attendrissantes et mignonnes pour détendre l'atmosphère. Et elles sont bien nécessaires parce que pour d'autres, on s'éloigne très, très loin de l'ambiance féérique et magique du dessin-animé Spoiler(cliquez pour révéler)avec l'enfermement de Belle dans l'asile, le traitement que D'Arque lui fait subir, de même que tous les sévices qu'il a fait subir aux magus qu'il a emprisonné dans celui-ci

Concernant les personnages, ceux-ci sotn assez fidèles au dessin-animé original. On retrouve une Belle rêveuse, intelligente et déterminée, un Gaston égocentrique et fidèle à lui-même, toute notre pléthore d'objets animés dont on dévoile un peu plus de l'histoire pour Madame samovar (j'aurais tellement aimé en savoir plus sur Lumière et Big Ben!),... Seul petit bémol: la Bête, dont j'ai trouvé le comportement un peu trop enfantin au début, mais tout ce qui est mis en place après ratrappe largement le coup Spoiler(cliquez pour révéler)notamment quand à sa nature de bête et ses conséquence, montrée de manière plus crue et les conséquences que ça engendre

En conclusion, ca reste une bonne lecture, et même s'il y a quelques petits défauts, ça reste une uchronie et une revisite très intéressante de l'histoire de la Belle et la Bête qui se démarque du matériaux d'origine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nyde 2021-01-07T01:02:10+01:00
Or

Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais, mais ce fût une belle surprise ! J'ai adoré le concept et franchement je n'ai encore jamais été déçus par un twisted tales ! J'ai hâte de dévorer les autres !

J'ai redécouvert des personnages que j'adore, et l'intrigue est vraiment pas mal !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LarryStylinson 2020-12-30T22:59:46+01:00
Or

N'hésitez pas à lire mon article complet directement sur mon blog, afin de me donner plus de visibilité et de me soutenir quant à mes critiques ! : https://cybelleslettres.wordpress.com/2020/12/30/histoire-eternelle-et-si-la-mere-de-belle-avait-maudit-la-bete/

///

J’ai trouvé ce livre chez un bouquiniste l’année dernière, pour 2€ seulement. Autant vous dire qu’il a fini directement dans mon panier. Étant une grande fan des films d’animation, et plus particulièrement des studios Disney, j’ai été ravie d’apprendre qu’un roman avait été écrit sur l’un de mes films favoris, La Belle et la Bête. Effectivement, j’avais un peu peur que l’histoire ne soit destinée qu’aux enfants, et qu’elle ne soit qu’une retranscription du film à l’écrit. Et bien figurez vous, que j’ai été agréablement surprise ! En effet, on retrouve beaucoup de l’œuvre cinématographique dans le livre, mais décrit d’une manière plus mature, plus adulte. La demande en mariage de Gaston, la découverte de la Rose dans l’aile interdite, la disparition de Maurice, etc : tout cela est présent dans l’ouvrage, mais présenté sous un jour nouveau, de manière différente, avec un point de vu nouveau. Par exemple, lorsque la Bête prend la défense de Belle lors d’une attaque de loup, et qu’il se fait grièvement blessé, la protagoniste, comparée à la version animée, hésite un grand moment avant de lui porter secours, ce que je trouve totalement logique : en effet, qui n’essayerait pas de s’enfuir loin de son ravisseur, lorsqu’une opportunité pareille se présente ? On met aussi l’accent sur la part d’obscurité, et le caractère plus colérique, dangereux et féroce de la Bête, renforçant l’aspect inquiétant et terrifiant de cette créature ensorcelée.

Divisé en trois parties, vous êtes sûrs de retrouver votre Disney favoris retranscrit fidèlement dans la première, jusqu’à la découverte de la Rose magique par Belle. Et c’est à partir de ce moment là, que tout bascule et que Liz Braswell nous montre ses talents d’écrivaine.

Oubliez la sublime robe de Belle, les incontournables chansons comme C’est la fête, l’amour dans l’air et toute la magie des studios Disney, car Liz Braswell n’est pas du genre à plaisanter sur ses revisites. Âmes sensibles s’abstenir, ce livre n’est pas du tout destiné aux enfants. Vous pensiez redécouvrir votre histoire préférée, et la partager avec vos chérubins chéris au coin d’un bon feu, accompagné d’une délicieuse tasse de chocolat chaud ? Si c’était le cas, je suis désolée de vous apprendre que le livre que vous détenez entre vos mains, est un ouvrage où assassinats, persécutions et asiles psychiatriques s’entremêlent. C’est un livre où vous assisterez à la disparition d’un monde et de ses créatures magiques, à la torture d’êtres humains et à une maladie inconnue ravageant hommes, femmes et enfants. C’est un livre où Belle sombre petit à petit dans la folie, où un petit garçon de 11 ans seulement se fait maudire par une enchanteresse souhaitant sauver son peuple et où des corps en décomposition sont retrouvés des années plus tard. Vous l’aurez compris : on est sur une histoire bien, bien revisitée. Voire un peu trop ?

Honnêtement, je n’étais pas préparée à quelque chose d’aussi sombre. J’avoue qu’à certains moments, ma lecture m’a parfois.. Dérangé. J’ai eu l’impression que l’histoire partait beaucoup trop loin. Oui, on retrouve les éléments du Disney (la prise d’un château par le peuple, l’enfermement de Maurice dans un asile, le miroir magique montrant divers événements tragiques), mais à part ça… On est sur de la reprise pure et dure. Ce n’est pas aussi revisité que Les Chroniques Lunaires, mais ça part tout de même sacrément loin.

Outre le fait que la revisite soit assez trash, il y a quand même beaucoup d’élément positifs. En effet, on s’attache vite aux personnages, on alterne les chapitres entre les événements présents (narrés sous le point de vu de Belle et la Bête) et passé (la vie de Maurice) et on ne s’ennuie pas un seul instant. De plus, l’amour naissant entre les deux protagonistes est plus qu’agréable à lire : c’est beau, c’est touchant, c’est sincère. J’ai aimé ma lecture, et j’ai vraiment envie de découvrir les autres ouvrages de cette auteure, qui sont au nombre de 12 (12 revisites des histoires Disney… Mon bonheur est complet). Donc oui à lire, sans hésitation, mais soyez prévenu : ce n’est pas un conte Disney comme vous les aimez où tout est rose et sans soucis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dimess47 2020-12-22T10:56:29+01:00
Diamant

Je n'ai pas pu décrocher de cette réécriture, pour quelles raisons ?

Dés le début, nous nous immergeons AVANT l'histoire, AVANT la naissance de Belle, AVANT que le château ne sombre dans l'oubli. Nous découvrons ce qu'était la vie dans le royaume enchanté. Oui, il s'agit bien d'un royaume enchanté, et toutes les créatures qui vont de paires avec le fantastique.

Puis vient la malédiction, je ne donnerai aucun détails là-dessus au risque de spoiler, suivit de l'oubli des années durant.

Les personnages sont très fidèles au dessin animé, la Bête est même plus hargneuse/ronchon, Belle est cultivée et vive d'esprit, Gaston... reste Gaston, et le fait d'avoir ces repères-là nous encourage à poursuivre notre lecture en confiance, pour savoir à quel moment l'auteure va nous faire "basculer" dans la réécriture et dans le "Et si...". Je n'ai pas vraiment trouvé de point négatif à cette histoire car elle reflète parfaitement ce que j'aurais pu imaginer (à quelques détails prêts évidemment).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marji 2020-12-20T16:51:38+01:00
Diamant

Dans histoire éternelle, j’ai renoué avec plaisir avec La belle et la bête: mon Disney préféré.

L’alternance passé et présent de la première partie permet de nous présenter l’enchanteresse qui a lancé la malédiction sur la bête: la mère de Belle.

Le livre emprunte certains passages du dessin animé, soit en les laissant identiques, soit en s’écartant de l’histoire. Ce monde peuplé de fée et de créatures magiques, nous amènent à nous questionner sur l’acceptation de l’autre.

On y retrouve une Belle indépendante et forte; prête à tout pour rompre le sortilège et pour découvrir les motivations de sa mère.

J’ai un petit bémol pour la bête. Elle est présentée comme enfantine au début puisque le sortilège l’a touché à onze ans. Et plus le livre avance plus le caractère de la bête se norme sur l’homme de vingt-un ans qu’il est.

Une histoire sur la tolérance et l’acceptation nous faisant voyager en enfance et redécouvre ce classique de notre jeunesse.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode