Livres
461 609
Membres
418 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Histoires à frémir debout



Description ajoutée par anonyme 2010-08-06T17:01:58+02:00

Résumé

Grâce à Richard Hardwick et Robert Colby, la mer aussi bien qu'un marin s'emploient ici à vous tenir en suspens, cependant que "L'argent appelle l'argent" se révèle être une constatation propre à donner le vertige... Mais si Irwin Porges distille une tranquille horreur dans "Personne avec qui jouer", Talmage Powell avec son intuition et Bruce Hunsberger avec sa promotion assurent la détente souhaitée, parmi encore une douzaine d'autres récits non moins diversifiés.

Afficher en entier

Classement en biblio - 11 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Mondaye 2013-11-14T19:09:19+01:00

Elle ne le connaissait pas bien, n'ayant jamais eu beaucoup de contacts avec lui. Elle se demanda de nouveau comment il avait bien pu tuer Anita. Il avait dû l'étrangler, puisque tout s'était passé sans bruit et sans effusion de sang. Elle jeta un coup d'oeil sur les mains d'Arthur. Elles étaient petites et pâles.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cellophane 2019-06-06T13:41:25+02:00
Bronze

Le recueil n’est pas déplaisant. Les histoires sont en général de bonne qualité et à part quelques-unes (Prémonitions, Sept millions de suspects, Marée haute, Personne avec qui jouer ou un Marin en eau trouble) que j’ai trouvée en-dessous des autres, le tout se tient plutôt bien.

Cela dit, il n’y en a que trois (Une promotion de poids, A bon entendeur et Sortie nocturne) qui m’aient marqué.

Les autres se lisent sans déplaisir mais sans réelle surprise, frémissement, suspense ou angoisse. Et rien qui fasse frémir debout comme le promet le titre…

Pas déplaisant mais pas marquant.

Le livre dans le détail :

1. L'Argent appelle l'Argent (The Rich get richer) – Douglas Farr – 1966 – 8/10

Si on sent venir la chute (doublement, hihi), l’histoire se tient bien et est très bien écrite !

2. Prémonition (Premonition) - Charles MERGENDAHL – 6/10

Un peu confuse à suivre, l’auteur voulant faire passer le policier pour l’assassin mais ça ne marche pas facilement car un poil trop vague, flou…

3. La Poire en deux (The World's oldest Motive) – Lawrence M. Janifer – 8/10

L’histoire coule assez facilement, avec son petit lot de surprises et suspense. Agréable.

4. La Meurtrière (The Murderess) – 1967 – 8/10

Tout le début est excellent ! On a un suspense à la Hitchcock, c’est très bon. Et puis la fin tombe d’un coup, en queue de poisson… Trop brusque, sans surprise, nous faisant douter que ce soit vraiment la fin. Dommage…

5. Sept Millions de Suspects (Seven Millions Suspects) – 1959 – 5/10

J’ai eu du mal à suivre avec des ellipses parfois mal venues, des moments où je me demandais pourquoi on était passé là. A l’inverse, certaines parties sont redondantes. Et puis la finalité n’est pas super intéressante. Moyen.

6. Le Pasteur et la Brebis (Beware the righteous Man) – 1966 – 8/10

L’histoire se déroule bien. On devine un peu rapidement la fin mais c’est fluide, bien mené, agréable.

7. Le Dîner sera froid (Dinner will be Cold) – 1963 -7/10

Une écriture sympa, une ambiance paisible à la Hitchcock, qui s’installe tranquillement… Mais une fin un peu facile, évidente, décevante.

8. Une Intuition que j'ai eue... (I had a Hunch, and...) – 7/10

L’idée de départ est super bonne, bien utilisée et bien écrite. Et puis on sait pas pourquoi, ça part en eau de boudin sur la fin… Dommage…

9. Une Promotion de Poids (A weighty Promotion) – 1967 – 9/10

Très bonne histoire, avec un fond intéressant, un bon style bien mené, des rebondissements et une bonne chute.

10. Contenu : un Cadavre (Contents : one Body) – 7/10

C’est pas mal écrit, avec beaucoup d’humour et plein de suspense au début, mais la fin est trop brusque – ça aurait été sympa qu’elle soit un peu plus développée, comme le début, même si c’est intelligemment mené jusqu’au bout.

11. Marée haute (High Tide) – 6/10

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire à cause du style un peu lourd. L’idée n’est pas mauvaise mais ça aurait pu être mené avec plus de suspense ou de panache.

12. La Marquesa (The Marquesa) – 8/10

Bon thriller. Tout va un peu vite, c’est une nouvelle ; rien de véritablement innovant… Mais très bien fait.

13. Le Flic coriace (Hardheaded Cop) – 1965 – 7/10

C’est dommage parce que c’est bien écrit, on prend plaisir à lire, mais l’histoire est assez banale et caricaturale…

14. Personne avec qui jouer (Nobody to play with) – 1968 – 5/10

Déjà vu (et dans ce même recueil, en plus), mais en moins bien, moins justifié, moins intéressant.

15. Un Marin en Eau trouble (A nice wholesome Girl) – 1968 – 6/10

Il y a pas mal de répétitions… Une idée sympa mais un peu bancale et un final qui n’est pas totalement satisfaisant… Mais ça se lit bien.

16. A bon Entendeur... (A Message from Marsha) – 1972 – 9/10

Histoire légère, bien construite, se dévoilant petit à petit, avec une chute sympa. Pas de quoi frémir mais un bon moment.

17. Pas de Pitié pour le Mouchard (No Tears for the Informer) – 1960 – 7/10

Un peu confus au début, à cause de tous les noms et le manque d’informations diluées au fil de la nouvelle. Le final est plaisant mais aurait peut-être pu être plus retentissant s’il avait été amené plus simplement…

18. Sortie nocturne (Woman missing) – 1960 – 9/10

Bien construite, on prend plaisir à suivre le déroulement de cette histoire, à imaginer qui pourrait être responsable et se faire prendre par le final. Bien vu.

Afficher en entier
Diamant

lu lorsque j'étais ado! et j'en garde encore un souvenir impérissable

Afficher en entier

Date de sortie

Histoires à frémir debout

  • France : 1995-05-05 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 11
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 6 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode