Livres
464 069
Membres
424 203

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Histoires à lire toutes portes closes



Description ajoutée par vero911 2010-06-19T19:12:11+02:00

Résumé

Deux automobilistes confrontés aux pièces détachées d'un puzzle macabre.

Une boutique où l'on vend des carafons "avec des choses à l'intérieur".

Un mélange de tabacs dont il vaudrait mieux continuer d'ignorer la composition.

Un singulier moyen de s'enrichir aux dépens du fisc.

Le mobile aussi simple qu'inimaginable du tueur à l'attendrisseur.

L'étrange pouvoir d'un fétiche haïtien et ses imprévisibles conséquences…

Ce n'est là qu'un aperçu des horreurs qu'a sélectionnées Alfred Hitchcock dans ce volume, qu'il vaut mieux lire toutes portes closes.

Afficher en entier

Classement en biblio - 30 lecteurs

Extrait

Vous espérez épouser une fille habituée à avoir ses aises, et vous vous sentez bafoué parce qu'elle ne veut pas de vous. Et pourquoi vous rejette-t-elle ? Parce que vous êtes incapable de trouver du travail. Vous êtes un bon à rien. Vous êtes un fainéant. Hi, Hi ! Et vous n'avez même pas le cran de dire aux gens leurs quatre vérités. Moi, si j'étais à votre place, je demanderais poliment de pouvoir être libéré, et ensuite, je verrais s'il ne se trouve pas dans ce magasin une personne assez gentille pour me vendre un carafon d'un produit susceptible de me venir en aide.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Tout l’intérêt des recueils d’Hitchcock, c’est la diversité. Celui-ci n’en manque pas.

Du bon, du moins bon, de l’excellent…

Ça monte doucement, on a de la bonne qualité au milieu, ça chute un peu à mon goût sur la fin mais à chaque fois, on a le plaisir de suivre une histoire en quelques pages…

Etonnant d’y trouver Asimov ou Sturgeon.

LE LIVRE DANS LE DETAIL :

1. PLAN DE VOL (Hijack) …. ROBERT L. FISH – 7/10

Agréable à suivre car écrite simplement, sans temps morts. On se laisse aller sans trop réfléchir – même si on devine la fin assez vite. Mais plaisant.

2. JOUR APRÈS JOUR (Tomorrow ... And Tomorrow) …. ADOBE JAMES – 2/10

Pas très intéressant : ni prenant ni original…

3. LES FUNÉRAILLES DE « GUILLOTINE » (Funeral In Another Town) JERRY JACOBSON – 6/10

Un petit charme désuet dans l’écriture, le genre Hitchcock, années 50 (même si ça date de 73). On voit le truc arriver de loin mais c’est agréable à suivre.

4. LE TRUBLION (A Case For Quiet) …. WILLIAM JEFFREY – 7/10

L’histoire vaut pour l’ambiance, la bonne description à la fois réussie et vivante. On sent venir la fin dès les premiers paragraphes…

5. MORCEAUX CHOISIS (A good head for murder) …. CHARLES W. RUNYION – 6/10

L’angoisse monte gentiment au fil de l’histoire parce que c’est bien écrit, avec humour et oppression pour le lecteur. On s’enfonce petit à petit dans l’histoire. Mais le final n’est pas convaincant – ni même très réussi car on ne sait pas bien où l’auteur veut finalement en venir…

6. GELÉE ROYALE (Royal Jelly) …. ROALD DAHL – 5/10

Si c’est bien écrit, bien mené, fluide, je n’ai pas apprécié. J’aime rarement les histoires de Roald Dahl et celle-ci ne déroge pas à la règle. Très bien fait mais je n’ai pas aimé l’ambiance et le propos.

7. POÉSIE LÉGÈRE (Light Verse) …. ISAAC ASIMOV – 9/10

Très bon, comme toujours avec Asimov. Subtil, humoristique, bien mené. Nickel.

8. LES PETITS RENARDS DORMENT AU CHAUD (Little Foxes Sleep Warm) WALDO CARLTON WRIGHT – 10/10

Excellent bien mené et écrit. Je me suis laissé entraîner par la simplicité de l’homme, de l’histoire, jusqu’au bon final.

9. UN ARRIÈRE-GOÛT D’OSEILLE (The Graft Is Green) …. HAROLD Q. MASUR – 9/10

Très bien écrite, sans temps morts et avec une logique imparable. Un avocat peut-être supra-intelligent pour penser à tout mais un très bon moment.

10. LA RUE DES COYOTES (Coyote Street) …. GARY BRANDNER – 9/10

L’histoire coule toute seule. Ça va vite mais la logique est bonne et c’est bien agréable.

11. ZOMBIQUE (Zombique) …. JOSEPH PAYNE BRENNAN – 10/10

Excellente histoire, qui monte lentement sans qu’on entrevoir la chute. Bien écrite et réussie dans l’idée !

12. PROFIL (The Pattern) …. BILL PRONZINI – 10/10

Un peu perdu au début à cause des nombreux noms (inutiles), tout est devenu très mystérieux à la lecture… jusqu’au dénouement ! Excellent.

13. PIPÉE (Pipe Dream) …. ALLAN DEAN FOSTER – 4/10

Bof. Bancale, pas vraiment crédible, ultra-prévisible, une écriture qui ne m’a pas parue fluide… Pas emballé.

14. LE « BOUFFON CARATIQUE » (Shottle Bop) …. THEODORE STURGEON – 4/10

Bof. C’est non seulement moyennement intéressant ou bien tourné mais en plus, c’est très bancal comme histoire. On pose une petite fille qui ne sert quasi à rien. Les justifications ne fonctionnent pas toujours… Très moyennement apprécié.

15. UNE ODEUR DE BRÛLÉ (The Odor Of Melting) …. EDWARD D. HOCH – 3/10

Bien qu’elle soit courte, j’ai eu beaucoup de mal à la lire, cette histoire… Je trouve le style très peu fluide et tout un peu simpliste. Un nouveau président en moins de deux heures, une guerre sans enquête, un type censé s’enrichir sans trop qu’on sache comment ou pourquoi… L’impression que l’auteur a eu une idée et qu’il l’a racontée maladroitement pour que les évènements rentrent dans les cases qu’il voulait, quitte à forcer… Pas convaincu.

16. MEURTRE CONTRÔLÉ (The Sound Of Murder) …. WILLIAM P. MCGIVERN – 5/10

L’écriture n’est pas désagréable, on se laisse aller dans une histoire à la Agatha Christie… Las, les explications finales sont tirées par les cheveux et moyennement crédibles…

17. UN SINGULIER CONTRIBUABLE (The Income Tax Mystery) …. MICHAEL GILBERT – 5/10

Ecrite en 1958 selon des lois anglaises, la chute de l’histoire m’a paru absconse, ne maîtrisant pas la chose. De plus, l’écriture ne m’a pas convaincu, se perdant dans divers détails parfois, qui noient l’histoire et la desservent. Ajouté à ça pas mal de répétition, j’ai moyennement apprécié.

18. LISEZ LA PRESSE RÉVOLUTIONNAIRE ! (Watch For It) …. JOSEPH N. GARES – 6/10

Etonnante histoire dans ce recueil, plus trash et vulgaire, qui dénote avec le style anglais hitchcockien. L’histoire se tient même si elle paraît improbable et facile, extrémiste. Pas désagréable mais étrange dans le recueil.

Afficher en entier
Diamant

De bien bonnes nouvelles, bien ficelées, bien écrites, (ou /et bien traduites), bien policières avec leur retournement, leur trouvaille, leur dynamisme. le gras d'une nouvelle, c'est que justement c'est une nouvelle, c'est du condensé ! du pur ! Pas de fioriture, ni de description opaque ou assommante, pas de dialogues inutiles, une nouvelle c'est deux points ouvrez les guillemets « on va à l'essentiel ».

Pas le temps de prendre le chemin le plus long, ou de tergiverser sur un coupable idéal autre que le tueur. Non, il y a la victime, l'assassin, parfois le policier (les puristes me diront à ce moment là qu'il ne s'agit pas d'un roman policier s'il n'y a pas un représentant de la loi - oui, peut être que j'ai mal choisi mes groupes nominaux alors. Je retire les termes « nouvelles policières » par « histoires qui font peur » … BOUH) , une histoire toujours différente, surprenante plus ou moins, et les nouvelles –par définition - sont relativement courtes, l'ennui ne vient jamais.

Vraiment moi je raffole de ces petites histoires saugrenues, qui font peur ou donnent le frisson, rarement angoissantes quand même (je vais quand même pas vous révéler que après la lecture de ce livre, je n'ai trouvé le sommeil que le visage enfoui sous mon doudou) mais toujours efficaces. Les titres des livres genre Histoires épouvantables, Histoires à ne pas lire la Nuit ,… etc , ont un côté désuet, un peu kitch mais non dénués de charme. Et puis, on se prend au jeu. Les histoires pour la plupart sont bonnes, vraiment.

Lisez des Alfred Hitchcock

Afficher en entier
Or

Un recueil de nouvelles assez inégales, certaines vraiment très bonnes, d'autres... que j'ai moins appréciées.

Il y a des auteurs très connus : Roald Dahl / Isaac Asimov ou encore Theodore Sturgeon et d'autres dont je n'avais jamais entendu parler (comme Robert L. Fish ou Adobe James, mais je ne connais pas tous les auteurs de polars !)

J'ai bien aimé "Plan de vol" à la fin assez inattendue,

"Jour après jour" et "les funérailles de Guillotine" sont bien mais assez violentes,

"Le trublion" est drôle,

"Morceaux choisis" ferait un très bon petit film d'horreur, je n'ai pas trop apprécié "Gelée Royale" (pas trop compris ce qu'elle faisait dans ce recueil)

"Poésie légère" d'Isaac Asimov est plutôt amusante,

"Les petits renards dorment au chaud" est triste et glauque (mais bien quand même)

J'ai bien aimé aussi "Zombique" et "Le bouffon caratique" affreuses et drôles à la fois.

Et il y en a plein d'autres !

Afficher en entier
Bronze

Un grand maître du genre.. si vous aimez les films d'Hitchcock, ses livres devraient vous plaire également.

Afficher en entier

Date de sortie

Histoires à lire toutes portes closes

  • France : 1983-11-01 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 30
Commentaires 4
Extraits 2
Evaluations 7
Note globale 7.67 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode