Livres
443 086
Membres
378 149

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tu ne m'as laissé que notre histoire



Description ajoutée par Hailie 2018-09-27T16:47:37+02:00

Résumé

« Tu m’avais fait la promesse de ne jamais mourir… Tu ne l’as pas tenue. Tu ne m’as laissé que notre histoire. »

La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffi n apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffi n n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À présent, l’avenir qu’il s’imaginait a changé du tout au tout et le vide laissé par Theo demande à être comblé…

« Ce livre vous fera pleurer, réfléchir, puis pleurer de plus belle ! » Nicola Yoon, auteure best-seller de Everything, Everything

(Source : Robert Laffont)

Afficher en entier

Classement en biblio - 39 lecteurs

Extrait

Time doesn’t heal all wounds. We both know that’s bullshit; it comes from people who have nothing comforting or original to say. But I wonder if others keep up with this lie because they don’t want to speak the harsh truth. The wound never closes and the pain remains, always piercing, always burning, always suffocating, always bleeding.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

https://aliceneverland.com/2018/12/28/tu-ne-mas-laisse-que-notre-histoire-adam-silvera/

Après mon précédent coup de coeur pour Et ils meurent tous les deux à la fin, j’étais curieuse de retrouver Adam Silvera dans une nouvelle histoire et confirmer, ou non, la belle découverte de cet auteur.

Si je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce roman, Adam Silvera m’aura tout de même fait passer un très beau moment, entre joie et tristesse. Une fois encore, l’auteur nous prévient dès les premières pages : l’histoire d’amour qu’il va nous relater se terminera mal. Après tout, nous savons ainsi, quasi immédiatement, que Théo est mort, ne laissant à Griffin que des souvenirs pour se rappeler leur histoire. Et, pourtant, malgré ce vide, malgré cette douleur, Griffin va devoir continuer à avancer, jour après jour.

A 17 ans seulement, Griffin doit donc affronter et surmonter le deuil de la mort de Theo. Theo qui était son monde, son meilleur ami mais aussi son premier Amour, le début de son Histoire, et avec qui il devait également la finir. Malgré leur rupture. Theo ne devait pas mourir, il lui avait promis. Alors, pourquoi n’est-il plus là ?

Plus l’histoire avance, plus celle-ci nous apparaît douce-amère. Le lecteur comprend la force avec laquelle Griffin aimait Theo. Un amour aussi beau que destructeur, qui va pousser Griffin à faire des choix aussi bons que mauvais. Les meilleurs souvenirs sont rapidement oubliés, au profit des moins bons. Que restera-t-il donc de l’histoire entre Griffin et Theo ?

Griffin va devoir se reconstruire, mais aussi arrêter de culpabiliser pour quelque chose qui n’est pas de son fait. Et si, pour lui, la mort de Theo lui apparaissait comme un véritable couperet à son bonheur, la vie va lui prouver qu’elle vaut la peine de continuer. Peut-être que, finalement, la mort de cette histoire-là devait permettre à une autre de naitre ? Mais ça, seul Griffin pourra le décider…

Afficher en entier
Bronze

https://revesurpapier.blog4ever.com/tu-ne-m-as-laisse-que-notre-histoire-de-adam-silvera

Griffin a choisi de quitter Théo, son premier amour parti à l'autre bout du pays pour ses études. Les deux garçons s'aiment toujours et sont restés en contact. Griffin était convaincu qu'ils formeraient à nouveau un couple un jour, même quand Théo se met à fréquenter Jackson. Malheureusement, toutes les promesses s'envolent à la mort de Théo, qui laisse derrière lui un garçon qui a bien du mal à vivre dans un monde où il n’est plus...

Ce roman était dans ma bibliothèque depuis quelques semaines et j'ai eu bien du mal à l'en sortir. L'histoire de ces deux garçons semblait si triste, je ne me sentais pas prête à y plonger tout de suite. Je ne m'étais pas trompée, c'est une histoire dramatique, qui m'aura touché en plein cœur. On parle ici de deuil, une épreuve qui va être bien difficile à traverser pour Griffin. Adam Silvera choisit encore une fois les bons mots et nous en parle avec beaucoup, beaucoup d'amour...

J’ai beaucoup apprécié l’alternance des chapitres au niveau de la chronologie. On balance entre le passé et le présent, avec chaque fois beaucoup d'émotions. On apprend à connaître les garçons, le lien qui les unissait et on découvre toutes les petites choses qu'ils ont vécu ensemble (coming-out, première fois, l'amour le vrai...). Ces passages sont vivants, mignons comme tout et on s'attache énormément aux personnages. En parallèle, on suit Griffin après la mort de Théo. Ces chapitres sont particulièrement profonds puisque l'adolescent s’adresse directement à Théo, son meilleur ami, son premier amour, et se confie sur cette terrible impression que personne ne comprend sa douleur.

Griffin est un personnage coup de coeur. Profondément généreux et plus complexe qu'il n'y paraît. C'est un garçon qui a fait beaucoup de sacrifices pour Theo, pour ne jamais nuire à son bonheur. Son récit est de plus en plus fort au fil de la lecture et il réagit à sa façon pour surmonter son deuil. On découvre un ado heureux, aimé, mais aussi un garçon perdu, blessé, angoissé, qui fait parfois des erreurs. Son amour pour Theo m'a beaucoup touché, même dans les moments où on l'encourage à passer à autre chose.

Ce roman nous fait passer par toutes sortes d’émotions, et davantage dans la seconde moitié qui nous dévoile tous les pans de cette histoire d'amour. Elle se veut éprouvante pour Griffin, pour le lecteur aussi, tant on s'est attaché aux personnages. Parce que finalement, ce n'est pas seulement l'histoire de Griffin, de Théo, mais aussi celle de Wade et de Jackson. Il leur est difficile de dire adieu, mais Adam Silvera arrive toujours à trouver un peu de lumière dans la souffrance de ses personnages pour y puiser toute la force nécessaire pour les faire avancer.

Afficher en entier
Bronze

N'ayant lu que des avis positifs sur ce roman, j'avoue que j'avais mis la barre vraiment très haute pour "Tu ne m'as laissé que notre histoire".

Je dois dire que l'écriture de l'auteur est vraiment magnifique, on a envie de surligner beaucoup de passages et de corner les pages (ou d'y mettre un post-it).

Les leçons que l'on apprend dans ce roman sont innombrables et très bien formulées.

Mais voilà pour moi ça n'a pas fonctionné. C'était trop triste, trop bouleversant, j'en avais marre de me moucher le nez. Et je ne dis pas qu'un livre n'a pas le droit d'être triste, mais là c'était trop. Comme si l'auteur nous forçait à vouloir ressentir de la tristesse quand on en avait pas envie.

Les 50 dernières pages sont quand même là pour remonter tout ça et nous donner une impression de fin heureuse mais là encore j'ai trouvé que c'était trop. Pas naturel, tout s'enchaînait très, trop, rapidement.

J'en ressors avec un goût étrange dans le cœur, l'impression que cette lecture m'a broyée le cœur alors que je n'en avais pas envie.

Afficher en entier

Poignant, dévastateur et émouvant, History Is All You Left Me est un récit chargé de mélancolie qui nous sert le cœur et l’éparpille. Adam Silvera explore avec une finesse infinie et une tendresse indescriptible les impacts de la perte d’un être cher. L’amour sans l’autre, l’amour dans l’autre, l’amour qui nous quitte sans jamais nous quitter vraiment. Ses mots sont justes, vifs, presque éprouvants tant ils appuient parfaitement là où il faut. Pendant toute ma lecture, j’étais à fleur de peau, sur le fil du rasoir entre effondrement et espoir. L’atmosphère générale du récit, peu important la page sur laquelle on tombe, déborde de nostalgie et de chagrin. History Is All You Left Me est une histoire finalement dure à lire car elle nous ramène à nos craintes et tristesses profondes, aux pièces abimées et écorchées qui font partie du puzzle de nos vies. Un roman bouleversant et admirable qui m’a absolument époustouflé.

Les premières pages annoncent la couleur : dans la tête de Griffin, tout n’est que chaos et perdition. Nous pénétrons au cœur des pensées d’un héro abattu, détruit par la mort de son petit-ami, Theo. Impossible pour nous de pas vouloir le serrer dans nos bras et lui assurer que tout va s’arranger. Griffin est un personnage principal hors-du-commun, chargé d’un amour et d’un chagrin aussi abyssal l’un que l’autre. Dès lors, on s’attache à lui pour ne plus jamais nous défaire de cet amour qu’on lui voue. Il en va de même avec Jackson, un jeune homme ultra attachant, différent de Griffin mais tellement, tellement émouvant. Adam Silvera dépeint ici des héros brisés, mis en miettes suite au décès de Théo et à la disparition de cette source dont ils puisaient l’amour qu’ils recherchaient respectivement depuis toujours.

--> CHRONIQUE INTÉGRALE : https://motsdejo.wordpress.com/2018/05/08/history-is-all-you-left-me-adam-silvera/

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est incroyable. Splendide. Au-delà que ce que les mots peuvent exprimer.

Dès que je l'ai commencé, j'ai su qu'il allait faire partie de mes livres préférés. C'est une histoire terriblement déchirante et magnifique à la fois, une tornade d'émotions, un ensemble de messages frappants qui m'ont profondément touchée.

L'amour, l'amitié, la mort, le deuil, les erreurs, la culpabilité, l'espoir, la complexité des sentiments et des relations humaines... Je ne crois pas avoir lu un livre plus puissant que celui-ci, qui m'ait autant heurtée, brisé le cœur et appris des choses si importantes.

Je suis bouleversée, et cette histoire va sans aucun doute rester gravée dans mon cœur.

Afficher en entier
Diamant

Wow. J'ai la salle impression d'avoir passé mon cœur au mixeur. Me voilà avec un joli smoothie contenant mon âme, mes émotions et ma capacité à rester trois secondes sans pleurer. Ce roman fait mal, mais en même temps pas vraiment. C'est une douleur sucrée qu'offre Adam Silvera à ses lecteurs, une douleur nécessaire pour comprendre et entrer dans son histoire mais pourtant pas si terrible puisqu'elle nous enseigne un bon nombre de leçons. J'ai aimé sa manière de raconter l'histoire, sa manière de me briser le cœur, sa manière de m'intégrer dans la vie de ses personnages. J'ai souffert, et j'ai aimé ça. J'ai aimé me souvenir ce que ça fait que de perdre un être cher car ça m'a poussé à me rappeler que l'on doit faire la part des choses pour ne garder que le meilleur.

Adam Silvera fait souffrir ses personnages, il les chahute et c'est une chose que je respecte chez un auteur. Quand il arrive à malmener les protagonistes de son roman tout en respectant l'ordre naturel des choses et la souffrance réelle qu'ils pourraient ressentir. Il crée des personnages tout à fait incroyables, tout en nuance, en subtilité et en sensibilité. A aucun moment de cette histoire le lecteur est mis de côté, on ne nous cache de l'histoire, il n'y a pas de censure. C'est comme si l'auteur écrivait la réalité même sur un tableau noir et qu'il l'affichait devant le monde entier. C'est ce que j'ai ressenti en lisant ce roman. Oui, nos sentiments peuvent changer. Oui, on a le droit de faire des choix parfois douteux et le regretter. Oui, on peut douter des gens que l'on aime. Oui, on peut faire ce que l'on veut sous le coup de la souffrance. Oui, il est normal d'avoir mal et de trouver quelqu'un avec qui se sentir bien. Oui, on a le droit d'aller mieux et de remonter la pente.

Cette histoire est criante de vérité, bouleversante et tout simplement renversante. A la première page, entre les mots de l'auteur, et quand j'ai compris dans quoi je m'embarquais, j'ai su que ça allait être un coup de cœur. En fait, je n'ai presque pas envie de vous parler de l'aspect lgbt du roman car ce n'est clairement pas le sujet ici. Oui, les personnages sont homosexuels, comme ils auraient pu être hétéros, bi, asexuels... Leur orientation sexuelle ne changerait en rien le roman. Je dirais simplement que l'auteur traite de la chose avec beaucoup de réalité, encore une fois. On a pas quelque chose où l'homosexualité est une chose absolument incroyable et différente du reste. Non, ici nous avons simplement un garçon qui aime d'autres garçons et qui essaye de survivre au manque de son premier amour.

Lisez ce roman. Lisez-le pour sa beauté. Lisez-le pour son message. Lisez-le pour l'écriture de l'auteur. Lisez-le parce que, qui que nous soyons, cette histoire marque les esprits et brise les cœurs.

Afficher en entier
Argent

Un très beau livre sur un premier amour, et le deuil d'un être cher, la façon qu'on a de vivre avec cette douleur, et d'en guérir, petit à petit. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai adoré le début et la fin de cette histoire, mais je dois dire qu'au milieu je n'étais pas très emballée, j'attendais que ça passe, qu'il se passe quelque chose, j'attendais de me sentir plus proche des personnages mais ça n'est arrivé qu'à la toute fin. J'ai aimé partager cette douleur avec Griffin, avec Jackson, avec Wade et avec leurs familles, parce qu'elle était terriblement réelle, belle et parlante.

Afficher en entier

History Is All You Left Me est un livre assez perturbant pour moi.

J'aime l'idée du livre, j'ai aimé la façon dont l'auteur a exploité cette idée, j'aime l'écriture de l'auteur, la façon qu'il a d'exprimer simplement des émotions, des faits.

Malheureusement, je n'ai pas été emballée plus que ça pendant une grande partie du livre, j'avais une sensation de malaise, comme si tout était un peu "off", et je ne savais pas trop quoi penser de tout ces personnages, sauf pour Theo que je n'aimais pas.

Avec le recul, et une fois le livre terminée, c'est vrai que c'était sans doute voulu par l'auteur, pour nous entraîner dans son histoire et pour nous retourner le cerveau pile au moment où il l'a décidé, et j'aime cela chez Adam Silvera, j'entre dans le livre, et je sais qu'à un moment il va faire voler en éclat tout ce que je pensais être vrai, et c'est vraiment une force chez lui, et par cela il sait vraiment se démarquer.

Pour ma part cependant, j'ai trouvé que le moment de révélation est arrivé assez tard, et je trouve ça dommage, mais autant dire que je n'avais rien vu venir (même si pour moi, le "plot twist" est tout de même assez incohérent, il ne semble pas assez logique que dans More Happy Than Not pour ma part) et j'ai adoré le cours que l'histoire à pris par la suite.

J'ai beaucoup aimé Griffin tout le long du livre, même si son personnage me frustrait un peu (j'avais juste envie de le secouer et de lui dire qu'il valait mieux que ce qu'il pensait valoir) et en cela je l'ai trouvé terriblement attachant, j'ai adoré aussi Wade et j'ai bien aimé Jackson. J'ai aimé suivre l'évolution du personnage de Griffin, et d'en apprendre un peu plus sur son histoire.

Cependant à la fin du livre, j'ai eu un sentiment d'inachevé. Il n'y avait plus de page à lire mais mon ressentit de lecture n'était pas terminé, j'ai l'impression qu'il restait tant de chose à dire dans cette histoire, tant de choses à apprendre et honnêtement, actuellement je tuerai pour avoir une nouvelle sous le point de vue de Théo, pour savoir ce qui se passait dans sa tête tout ce temps, parce que je ne comprends tellement pas ce personnage que j'en suis frustrée même une fois le livre terminé.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Tu ne m'as laissé que notre histoire" est sorti 2018-10-25T00:00:00+02:00
background Layer 1 25 Octobre

Date de sortie

Tu ne m'as laissé que notre histoire

  • France : 2018-10-25 (Français)

Activité récente

ambre96 l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-16T12:47:29+01:00
Laly23 le place en liste or
2019-01-12T19:14:02+01:00

Les chiffres

Lecteurs 39
Commentaires 8
Extraits 10
Evaluations 12
Note globale 8.42 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • History Is All You Left Me - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode