Livres
493 139
Membres
489 816

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Hiver arctique



Description ajoutée par chrislaeti 2012-05-20T15:48:36+02:00

Résumé

Comment peut-on poignarder un enfant ? Au cœur de l’hiver arctique, en Islande, un garçon d’origine thaïlandaise a été retrouvé assassiné. Il avait douze ans. Crime raciste ?

Le commissaire Erlendur mène l’enquête, s’acharne et s’embourbe. Il ne comprend plus ce peuple dur et égoïste qui s’obstine à survivre dans une nature hostile. L’absurdité du mal ordinaire lui échappe…

Afficher en entier

Classement en biblio - 193 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Ignis 2012-09-09T11:23:06+02:00

-En règle générale, dans ma profession, toute information, aussi infime soit-emme, est susceptible de nous aider, observa Erlendur. il avait un jour entendu cette phrase de la bouche d'un policier dans un programme télévisé et s'était dit qu'il pourrait s'en resservir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aline-100 2020-02-11T16:12:13+01:00
Lu aussi

Dans ce polar venu tout droit de Scandinavie, le froid s'intensifie peu à peu au cours du roman et le climat semble devenir un personnage à part entière. Et, alors que la tempête se rapproche de l'Islande, elle fait déjà rage dans la vie des trois enquêteurs. La mort du petit Elias les amènent à se souvenir de leur propre enfance et à s'interroger sur les rapports qu'ils entretiennent avec leurs propres enfants.

Erlendur a connu un drame presque similaire à celui auquel il est confronté. Alors qu'il n'avait que dix ans, le même âge qu'Elias, le jeune Erlendur était parti se promener dans la lande des fjords de l'Est avec son jeune frère. La tempête les a surpris et les deux frères ont été séparés. Le corps du cadet n'a jamais été retrouvé.

Ce drame hante Erlendur, qui se complaît dans la douleur que le souvenir de cette disparition provoque encore aujourd'hui. Il refuse de faire son deuil et, alors qu'il enquête sur la mort d'Elias, le décès de son frère refait plus que jamais surface.

Parallèlement, Erlendur revoit ses enfants après des années de relations houleuses. On sent une certaine distance entre le père et ses enfants, une gêne provoquée par une vie de non-dits, de mensonges par omission, mais aussi de pudeur. Et même si les relations entre le père et le fils semblent plus cordiales que celles qu'Elrendur entretient avec sa fille, Eva Lind, leurs rapports ne sont pas exactement détendus. Erlendur n'a pas envie de se confier à ses enfants, comme le souhaiterait Eva Lind. Il garde sa douleur et ses difficultés personnelles pour lui. Il traite ses enfants de la même manière que ses collègues de travail et ne leur donne à voir que le peu qu'il souhaite révéler de sa véritable personnalité.

Sigurdur Oli, lui aussi, est encombré, au cours de cette enquête, par des souvenirs plutôt indésirables de sa propre enfance. Scolarisé dans le même établissement que fréquentent Elias et son frère, Sigurdur Oli se retrouve confronté à certains de ses anciens professeurs. Et les retrouvailles ne sont pas spécialement amusantes pour le policier puisque le corps professoral se souvient parfaitement de sa participation à une bagarre générale... D'autres souvenirs, provoqués par celui-ci, affluent : ceux de son père, d'une enfance pas particulièrement douce...

Contrairement à Erlendur, Sigurdur Oli n'est pas père de famille, ce qui simplifie quelque peu son implication dans l'enquête sur la mort d'Elias. Quoique... L'épouse de Sigurdur Oli, stérile, lui met la pression pour qu'ils adoptent un enfant asiatique. Elle souhaite être mère, mais son mari n'est pas sûr de désirer devenir père. Et puis, adopter un enfant asiatique... Avec ce qui est arrivé au petit Elias, dont la mère est thaïlandaise, est-ce une bonne idée ? La vie de Sigurdur Oli n'est pas plus simple que celle d'Erlendur et aucun des deux n'aiment évoquer à voix haute les difficultés qui les assaillent.

A côté de ces deux-là, Elinborg semble mener une vie idéale. Mais elle aussi se retrouve inquiétée par son rôle de mère : sa fille est malade et l'enquête à laquelle elle participe l'empêche de rester à son chevet...

Hiver arctique était ma première incursion dans la série des enquêtes d'Erlendur et cette découverte était plutôt réussie. Très bien écrit, le polar nous dépayse complètement en nous emmenant dans un pays où les habitants vivent particulièrement repliés sur eux-mêmes, notamment à cause du climat très rude. L'histoire commence doucement et plusieurs intrigues s'entrecroisent ; malgré cela, on ne perd jamais le fil du récit. Une bonne découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VictorineS 2020-01-17T14:49:16+01:00
Argent

j'ai bien aimé ce livre, on a très envie de découvrir ce qui s'est passé, le suspens est là. Par contre il est vrai que la fin est un peu décevante car on se dit "tout ça pour ça", l'auteur nous emmène sur des pistes intéressantes et finalement on est un peu déçu ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par noelle84840 2019-11-14T16:32:44+01:00
Diamant

Très bonne série venue du grand froid.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kerlyl 2017-07-24T11:53:07+02:00
Bronze

Bof bof jai eu du mal a le finir. Je ne me suis pas du tout attache aux personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par neyen 2017-03-12T17:06:23+01:00
Bronze

Vraiment très moyen... L'intrigue est très lente : on a l'impression que rien ne se passe pendant les 3/4 du livre puis tout se résout en l'espace de 50 pages environ. Il y a des personnages dont on se demande ce qu'ils viennent faire dans l'histoire... Grande déception !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2016-02-15T22:02:06+01:00
Lu aussi

Une des enquêtes les plus sombres d'Erlendur, aux prises avec tous ses démons personnels au point de perdre son flegme et le contrôle de son enquête. On retrouve aussi l'Islande, bien sûr, mais cette fois, Indridason centre son intrigue sur un thème qui nous concerne aussi : l'immigration. Et le portrait d'une société individualiste où la famille n'est plus un havre et où les repères disparaissent.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2016/02/combien-darbres-faut-il-pour-faire-une.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par arbrevert 2015-10-05T12:24:26+02:00
Bronze

Livre assez décevant.

Je n'ai pas adhéré à l'histoire qui manque totalement d'originalité à mon goût. Les personnages ne m'ont pas touchés. C'est creux! Pas du tout addictif.

Je n'ai pas aimé

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chaloute18 2013-11-29T15:35:46+01:00
Bronze

Une histoire poignante, touchante et encore un très bon polar nous venant du grand nord

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ludivine73 2013-08-23T23:36:26+02:00
Or

Encore un bon polar de cet auteur, entre l'histoire du polar en lui même et la trame de fond de cet auteur, tout est toujours fluide. Le suspense est au rendez vous et c'est toujours agréable de découvrir par la plume de cet auteur la culture et les paysages islandais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bridget 2013-05-26T21:50:54+02:00
Bronze

Comme tous les polars d'Indridason, on est pris dans l'histoire du début à la fin.

Afficher en entier

Date de sortie

Hiver arctique

  • France : 2009-02-05 - Poche (Français)

Activité récente

Lothar l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-11T18:48:50+02:00

Titres alternatifs

  • Vetrarborgin - Islandais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 193
Commentaires 18
Extraits 13
Evaluations 29
Note globale 7.11 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode