Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hola : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Historical, Tome 1 : Sept ans de désir Historical, Tome 1 : Sept ans de désir
Sylvia Day   
Ce livre est présenté comme étant celui qui a inspiré Crossfire, trilogie récompensée par le prix Amazon dans la catégorie "meilleure romance de l'année" et je précise d'emblée ne pas l'avoir lue. Nous avons ici une romance dite historique puisque l'Angleterre d'un siècle passé sert de cadre à cette noblesse soucieuse du respect des convenances, avec des femmes souvent mariées dans l'intérêt des familles. Hormis ce détail allié aux tenues vestimentaires d'un autre temps, on se demande bien à quelle époque nous sommes, le soucis du détail ou le minimum de recherches historiques n'étant sans doute pas l'objectif de Sylvia Day. J'ai été surprise par l'écriture tant elle compte de maladresses de style, de légères défaillances au niveau du développement de l'intrigue comme si l'inspiration de l'auteur s'arrêtait net pour passer à autre chose. On dénote aussi certaines faiblesses dans l'étude des personnages qui pourtant semble bien travaillée ainsi que dans la profondeur de certains dialogues qui parfois frisent la mièvrerie ... Pourtant l'ensemble a un petit côté romanesque qui charme et je pense que le héros imparfait mais si craquant en est principalement la cause.

La veille de son mariage avec Benedict Tardley comte de Pennington, Jessica Sheffield surprend les ébats nocturnes et champêtres du fougueux Alistair Caulfield avec un lady mariée. Le jeune homme capte son regard tout en poursuivant sa besogne, liant leurs âmes malgré l'inconvenance de la situation, conditionnant également la future vie de couple de la belle pour laquelle il soupire depuis longtemps. 7ans plus tard, Jessica veuve décide d'entreprendre un voyage afin de s'occuper du domaine que lui a légué son époux à la Jamaïque et embarque sur l'Acheron dont Alistair est l'armateur. Ce dernier y voit un signe du destin et décide de séduire la seule femme qu'il n'ait jamais désirée, d'autant que cette dernière a bien du mal à cacher l'attirance qu'il exerce sur ses sens. Cette longue traversée propice à leurs torrides ébats mettra à nu les vieux démons de leur enfance dont il devront faire le deuil pour pouvoir envisager une vie nouvelle à deux. Parallèlement, nous suivons l'histoire d'Hester, comtesse de Regmont et jeune soeur de Jessica, coqueluche de la société londonienne mais dont la vie de couple est loin d'être aussi idyllique qu'il y parait...

Malheureusement cette histoire n'évite aucun des écueils du genre tant en romance qu'en érotisme, puisque Allistair est un riche Apollon, débauché notoire si beau que les femmes feraient des folies pour lui, c'est un prédateur pugnace qui ne lâche pas sa proie, Jess en l'occurrence. Et bien évidemment un étalon hors pair, c'est une redoutable arme automatique qu'il a dans le caleçon, à peine la cartouche expulsée qu'une autre est déjà engagée dans la chambre et une suivante approvisionnée, une mitraillette c'est mieux pour les galipettes!!! Elle c'est la noble lady parfaite, la Reine des Glaces qui brûle dans un lit, et qui pense ne pas être à la hauteur d'un tel homme. Sylvia Day aime l'érotisme et son histoire n'en manque pas, les scènes sensuelles sont longues et chaudes avec pourtant quelques couacs dont le pire fut lorsque la dame terrassée par de multiples orgasmes, d'une voix rauque d'avoir tant crié dit à son amant : "déversez votre foutre en moi"... Rires (jaunes) assurés...on rajoute un retournement de situation bien trop facile et pratique avec une fin quelque peu précipitée, que reste t-il? Une histoire sympathique qui aurait pu être plus originale et aboutie si l'expédition à la Jamaïque n'était pas juste le mobile d'un rapprochement sexuel puis sentimental du couple, en bref une romance légère facile à lire sans excitation des méninges.


par Seregan
Les anges gardiens, tome 3 : Jeux de rôles Les anges gardiens, tome 3 : Jeux de rôles
Roxanne St. Claire   
J'attendais ce 3e tome avec beaucoup d'intérêt. Je suis entièrement satisfaite. Un bon suspense, une belle histoire d'amour. Une certaine surprise pour la fin et des personnages encore plus attachants que dans les précédents tomes. La table est mise pour une suite mais je ne sais pas si elle sera écrite. Cette série est un véritable coup de cœur pour moi. De l'excellent "romantic suspence" qui ne nous laisse pas déçu. Je suivrai sans aucun doute les sorties de cette auteur...

par lulu2010
Wild Cards, Tome 1 : Attirance & confusion Wild Cards, Tome 1 : Attirance & confusion
Simone Elkeles   
Après la saga des Fuentes (tome 1 : Irrésistible alchimie ; tome 2 : Irrésistible attraction ; tome 3 : Irrésistible fusion) qui fait bien évidement partie de mes préférées, je ne doute absolument pas de celle-ci, surtout après ce superbe résumé qui ressemble à Irrésistible alchimie. De plus, la couverture donne vraiment envie ! J'ai juste hâte de le dévorer, en espérant qu'il sorte rapidement !
Love Game, Tome 1.5 : Holy Frigging Matrimony Love Game, Tome 1.5 : Holy Frigging Matrimony
Emma Chase   
Après avoir lui les tomes précédents, j'ai voulu lire celui-ci, qui est une recueille de quatre petites histoires avec le couple Kate et Drew, mais aussi Matthew et Delores et Steven et Alexandra. Le roman est découpé en quatre petites histoires - se déroulant entre le premier et second tome - avec le point de vue de Drew sur trois histoire et celui de Kate sur l'une. Quelques poilers, mais sans grande importance dans cet avis.

Les liens sacrés du mariage
La première histoire se déroule pendant le mariage de Delores et Matthew. Nous avons le point de vue de Drew toujours aussi proche, protecteur et désireux envers Kate. En effet, Kate l'abandonne pour une soirée pour aider Delores a se préparer pour ce grand jour. Mais il ne peut pas s’empêcher de la retrouver pendant les préparatifs dans sa chambre. Cela donne encore des bonnes parties de rigolades au lecteur. De plus, Drew ne va pas pouvoir se tenir tout le long du mariage avec Kate en mode super sexy, il va se disputer avec Billy, l'ex de cette dernière. Mais finalement, on découvre qu'ils ont fais la paix après quelques verres d’alcool.

La revanche de la Garce
L'histoire la plus drôle pour ma art. En effet, elle est raconté du point de vu de Kate. Ils sont en train de garder la nièce de Drew à son appartement. Un livreur arrive avec un carton remplis de chats pour Drew. Ce dernier n'est pas au courant, mais n'a pas d'autre choix que de les gardes pour quatre à six semaines, sinon ils seront euthanasié. Ce cadeau arrive de la part de sa sœur, car l'année précédente, il lui a offert une dinde à Noël.

La fin de la Lune de de Miel
Une dispute toute bête dans un couple heureux. J'adore ce passage, car le problème se résout de manière adorable. En effet, Drew utilise sa copine pendant un match pour aller lui chercher une bière. Elle commence à faire un scandale devant les amis de ce dernier. Ils vont ainsi se disputer, puis se réconcilier quand Drew lui dit qu'il va faire des efforts, mais bien sûr, cela finit sur la couette ou dessous d'ailleurs.

Une année peut tout changer
C'est leur un an ensemble - qu'ils ont baisés pour la première fois. Drew veut marqué le coup préparant une super soirée entre amoureux, mais aussi un petit cadeau, qui va faire chavirer le cœur de sa belle - un tatouage avec son nom Kate. Cette dernière va regretter son cadeau, même si à la fin, il prennent franchement leur pied avec ces différents sex-toy.

Le lecteur retrouve le Drew du premier tome pour quelques aventures plus drôle les unes que les autres. Biens sûr, cela ne nous en apprend pas beaucoup plus sur les personnages. Il ne reste qu'un hors-séries permettant de nous faire passer un bon moment, mais aussi de nous faire beaucoup rire.

En général je le recommande à ceux qui ont lu au moins le premier tome et qui ont adoré les personnages.

>>http://fifty-shades-darker.blogspot.fr/2015/09/tangled-tome-35-holy-frigging-matrimony.html
Falling, Tome 4 : Falling Away Falling, Tome 4 : Falling Away
Jasinda Wilder   
Vous avez une idée de quand ce tome sortira en France ?

par L_Alpha
Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision
Simone Elkeles   
J'étais assez emballer quand j'ai commencé à lire ce lire mais je ne pensais pas être déçu comme ça.
[spoiler]A cause de la mort de Trey, tout c'est éterniser, chaque chapitres se répétaient pour moi jusqu'au trois dernier. Non mais Vic, faut être plus fort! le temps qui s'est écoulé entre la mort de Trey et sa prise de conscience de la fin était trop longue!! ok je veux bien qu'il soit perturbé, mais mon dieu!! j'ai failli arrêter ma lecture tellement j'en avais mare! Et Monica... Durant environ 20 chapitre elle dit "ohh Vic c'est pas de ta faute tu sais, ce n'était qu'un accident" mais elle ne ce décide pas de prendre sur elle et de dire que c'était vraiment pas de sa faute! que Trey se droguait et qu'en plus il l'a trompait??! Non non, c'est bien trop simple, il vaut mieux compliquer inutilement la situation, c'est bien mieux. Laissons Vic dans la dépression. Elle m'a énervé!!
Au début je compatissais pour son problème de santé, (j'ai moi même des problèmes de santé qui sont un peu dure à vivre par moment, on est limité en activité et forcé de faire super attention parfois à nos mouvements enfin bref, j'arrivais à m'identifier à elle)
[/spoiler]
La fin est bâcler. [spoiler] Comme je l'ai dit, durant une vingtaines de chapitres après la mort de Trey, tout ce répétait dans la tête de nos personnages. Et d'un coup de baguette magique, les voila enfin ensemble!

Le moment où Monica décide enfin de parler de son problème via une vidéo qu'elle envoie à tous ses amis, on en entend plus parler apès ça, on sait même pas comment réagissent ses amis. La ça aurait dut être développer.
Et je sais pas un prologue aurait était trop dure à faire?^^
Parce qu'on attend depuis le début qu'il se mettent ensemble et ce n'est qu'avec un seul petit chapitre de fin qu'on doit se rassasier? L'auteur n'a pas tout donner, c'est dommage.
[/spoiler]
J'ai aimé quand même retrouver nos héros précédents, j'avais adoré leur histoire (mais pareil, pas de prologue :,) )
Le Jardin d'hiver Le Jardin d'hiver
Frédérique De Keyser   
Frédérique de Keyser c'est un style que l'on reconnait d'emblée, agréable à lire, propre, bien souvent poétique, piqué de références historiques ou littéraires. D'une sensibilité à fleur de peau, c'est une incurable romantique qui se délecte à malmener ses personnages tout autant qu'à les rabibocher. Ses "mâles" sont à tomber, loin d'être lisses mais totalement craquants au final. J'ai un peu plus de mal avec certaines héroïnes que je secouerai bien volontiers par moment, leur préférant bien souvent celle qui gravite autour d'elles. Tous sont toujours entourés de protagonistes attachants qui apportent leur petit grain de folie et de douceur.
C'est aussi une intrigue originale inspirée de sa spiritualité, qui embarque le lecteur sur des sentiers que très peu d'auteurs ont foulé. Le tout saupoudré d'une sensualité bien affirmée, exprimée avec une telle délicatesse que ce qu'on l'on prendrait pour une forme de retenue, de pudeur impudique, décrit pourtant un pur moment de décadence.

Le Jardin d'Hiver c'est du pur Frédérique! Le conte de fée prend une toute autre allure lorsqu'elle revisite la Belle et la Bête en plus moderne et bien plus sexy. Son côté rebelle bouscule à l'envi certaines croyances qui remontent à la nuit des temps et c'est un pur régal. J'ai aimé l'idée, le diamant brut qu'elle a taillé avec patience, les petites mains qui se sont affairé tout autour à lui donner sa forme si particulière, sa couleur si intense, son éclat à nul autre pareil. Car si l'amour triomphe toujours, il doit en passer par des phases douloureuses, se construire au fil des épreuves et bénéficier de quelques petits coups de pouces non négligeables. De quoi agrémenter les 608 pages de ce petit pavé...

La Belle est photographe avec un don particulier qui lui permet de saisir l'instant magique qui fera de son cliché une oeuvre d'art. La bonne fée sa marraine, c'est Annette la délurée bien dans ses talons aiguilles, qui va bousculer le quotidien de Sophie en envoyant en cachette ses photos à Sam Nahash, écrivain mystérieux et milliardaire qui vit reclus dans sa splendide demeure sous l'oeil vigilant de son ange gardien Shax. Dis comme ça, le pitch semble simple, l'histoire cousue de fil blanc mais il n'en est rien! Bien malin celui qui devinera quelle genre de Bête est ou abrite Sam, les raisons de son empressement à se faire aimer de Sophia quitte à l'effrayer et la faire fuir. Il m'a touchée dans chacun de ses actes, m'a émue dans beaucoup de ses déclarations, sa souffrance palpable loin de lui nuire agrémente son charisme d'une petite note de désespoir désarmante.

Shax le libidineux quant à lui vaut son pesant de cacahuètes le bougre! Ses joutes verbales avec Annette la polissonne apportent pep's et légèreté au drame qui se joue presque à huis clos, une course contre la montre entrecoupée de pauses lascives, voluptueuses pour certaines, licencieuses face à l'urgence pour d'autres, mais toujours très belles. La tension va crescendo tant nerveuse que sexuelle, les descriptions enchanteresses donnent envie de s'enfermer avec ce charmant quatuor, spectateurs invisibles de leurs déboires, complices de chaque petite étincelle de bonheur...

par Seregan
Maybe, Tome 1.5 : Maybe Not Maybe, Tome 1.5 : Maybe Not
Colleen Hoover   
Bien que se soit un tout petit livre, quel plaisir j'ai eu de me replonger dans l'ambiance de Maybe Someday !

Je ne vais pas vous faire tout un commentaire sur Maybe Someday sinon on y passerait des heures. Mais en bref : c'était mon énorme coup de coeur de tous les temps !! Je n'avais encore jamais ressenti ça pendant une lecture, Colleen Hoover est tout de suite passée sur la première place du podium.

C'est pour vous dire que j'avais hâte de me plonger dans la tête de Warren, étrange colocataire et de Bridgette très chiante colocataire.
Mais on en sait enfin plus sur eux, sur leurs failles etc...
En plus de cela c'est très plaisant de suivre l'humour un peu casse-bonbon de Warren, j'aime bien !

L'histoire est plutôt courte mais agréable tout de même !

Bien sûr je ne vous cache pas que j'étais en mode euphorie OMG quand le personnage de Ridge ou Sydney apparaissaient.

Je crois que c'est donc la dernière porte qui était ouverte sur le monde de Maybe Someday ! Mais je n'hésiterais en aucun cas de les rouvrir !

par lois21
Avec ou sans toi Avec ou sans toi
Mily Black   
La magie opère! Une romance qui nous donne envie de rêver. La trame de base ne fait pas preuve de beaucoup d'originalité, mais la première rencontre des deux personnages principaux a le mérite d'être originale et crédible. 7/10

par jubyju
Maybe, Tome 1 : Maybe Someday Maybe, Tome 1 : Maybe Someday
Colleen Hoover   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/04/maybe-someday.html

J'adore les romans de Colleen Hoover, et je pense même d'ailleurs pouvoir dire qu'elle est mon auteure favorite. J'ai adoré la trilogie Slammed, je suis tombée amoureuse de Hopeless (ainsi que de son roman compagnon Losing Hope), et j'attend encore le jour où je serais déçue par un de ses romans. Est-ce que ce jour serait arrivé avec Maybe Someday ? ... Oh que non ! Si vous preniez toute l'adoration que j'ai eu pour Slammed, que vous l'ajoutiez à mon coup de cœur pour Hopeless, et que vous multipliez tout cela par 10, vous atteindriez peut-être l'énorme coup de cœur qu'à été ce roman ! Parce que Maybe Someday c'est une lecture coup de poing et une somptueuse aventure.

Le jour de ses 22 ans, Sydney découvre que son petit ami Hunter la trompe avec sa meilleure amie et colocataire Lori. La jeune femme se retrouve alors à la rue et ne trouve d'aide qu'auprès de Ridge qui n'était jusqu'alors que "le musicien du balcon d'en face". Une étrange amitié s'était liée entre eux alors que le jeune homme jouait de la guitare sur son balcon aux moments où Sydney étudiait sur le sien, s'imaginant ses propres paroles aux mélodies. Face au désarroi de la jeune femme Ridge lui propose de rester dans la chambre habituellement occupée par son frère, alors en tournée avec son groupe Sounds of Cedar, mais en échange il a une petite condition. Puisqu'il est en plein syndrome de la page blanche et que les mélodies ont l'air de tant inspirer Sydney, elle devra accepter de l'aider à écrire les prochaines chansons du groupe...

Une relation entre amitié, attirance palpable, et amour de la musique va se lier entre les deux jeunes gens. Au fil des paroles qu'ils vont écrire pour Sounds of Cedar, ils vont se découvrir et s’apprivoiser sans les habituelles barrières qui sont érigées entre les gens. Forcément, en s'ouvrant cœur et âme dans leurs textes et mélodies, il y a peu de place pour de vrais non-dits... Cependant Ridge a une petite amie, Maggie, et Sydney lutte vraiment pour surmonter la trahison de son ex. Il y a donc bien des obstacles qui se dressent sur le chemin de leur relation que j'ai pourtant adorée. J'ai adoré son évolution, sa douceur, son tragique.

J'ai également adoré Sydney que ce soit dans ses doutes ou ses peurs. La façon dont elle se bat pour surpasser son sentiment de trahison et son attirance naissance pour Ridge ne peuvent que nous parler. C'est un personnage qu'il est très facile d'apprécier et de supporter. On vit toute l'histoire à ses côtés, avec elle, et ses émotions deviennent très souvent les notre. Toutefois au delà de Sydney, j'ai surtout adoré Ridge. Je crois même que je suis un peu amoureuse de lui... et encore "un peu" est un euphémisme.

Il m'est compliqué de réellement trop parler de son personnage sans vous révéler un point fondamental du récit. En effet, Ridge a une particularité qu'il est dur de ne pas évoquer lorsqu'on parle de lui, mais sur laquelle je me refuse de spoiler. Si ce n'est pas un gros secret, et que c'est révélé assez rapidement dans le récit, je ne voudrais gâcher le plaisir de personne et je pense que c'est toujours mieux de garder les petites surprises pour la lecture. Je dirais simplement que c'est une particularité qui forge réellement son personnage et a été un de ces petits plus magique qui est porteur d'énormément de force.

Le fait est qu'au delà des personnages le truc qui fait de Colleen Hoover une auteure si spéciale, c'est qu'elle nous fait tout ressentir avec beaucoup d'intensité. On se prend les personnages et l'histoire en pleine poire, et c'est encore plus flagrant dans Maybe Someday. Ce roman il ne se lit pas, il se vit tout simplement. On est embarqué dans les vies de nos héros et on partage toutes leurs joies et leurs peines comme si elles étaient les notre. Si Ridge a une manière très forte et pure de ressentir la musique dans le roman, c'est avec autant d'intensité et de pureté qu'on ressent ce récit !

Pour tout vous dire, l'immersion est si complète que pour la première fois je n'ai pas réussi à me projeter en avance dans l'histoire. Je ne savais tout bonnement pas qu'elle était la meilleure issue pour ces personnages, ni celle que l'auteure risquait de privilégier. Après tout est-ce qu'une fin heureuse c'est forcément quand les personnages finissent ensemble ? Est-ce que parfois la meilleure fin, la plus satisfaisante, ça ne serait pas autre chose ? Comptez sur Maybe Someday pour remettre toutes vos certitudes à zéro !

En conclusion, Maybe Someday est encore un petit bijou qui nous est offert par Colleen Hoover. Cette auteure a un réel talent pour créer des personnages et histoires captivants et mémorables. J'ai rarement lu des romans qui m'ont autant fait vibrer que les siens, et ce dernier en date atteint réellement une magnifique apogée. A lire absolument !

par Althea