Livres
421 250
Membres
337 467

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic



Description ajoutée par sylvain 2017-06-05T20:40:44+02:00

Résumé

Rude début de carrière pour le capitaine de frégate Honor Harrington, de la Flotte royale de Manticore. Ayant humilié un haut gradé lors d’un exercice, elle se voit chargée, pour sa première affectation de commandant de bord, d’assurer seule la police du système lointain de Basilic, avec un vaisseau hors d’âge à demi désarmé et un équipage qui la rend responsable de son exil. Or une puissance hostile a des visées sur Basilic, terminus d’un « trou de ver », porte du voyage instantané, et fomente une machination complexe pour s’en emparer…

Marine de l’espace, affrontements dans les étoiles, le cycle d’Honor Harrington adapte la grande tradition du roman d’aventures de mer à la science-fiction. Par la cohérence technologique de son univers et la précision du récit, David Weber y renouvelle le space opera classique avec une rare virtuosité.

Aux Éditions l'Atalante

Afficher en entier

Classement en biblio - 114 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MilieP 2018-06-06T17:17:56+02:00

« The ticking of the conference room's antique clock was deafening as the Hereditary President of the People's Republic of Haven stared at his military cabinet. The Secretary of the Economy looked away uncomfortably, but the Secretary of War and her uniformed subordinates were almost defiant.

"Are you serious?" President Harris demanded.

"I'm afraid so," Secretary Frankel said unhappily. He shuffled through his memo chips and made himself meet the president's eyes. "The last three quarters all confirm the projection, Sid." He glowered sideways at his military colleague. "It's the naval budget. We can't keep adding ships this way without—"

"If we don't keep adding them," Elaine Dumarest broke in sharply, "the wheels come off. We're riding a neotiger, Mr. President. At least a third of the occupied planets still have crackpot 'liberation' groups, and even if they didn't, everyone on our borders is arming to the teeth. It's only a matter of time until one of them jumps us. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Caly
Diamant

Cette série, c'est presque un rêve d'enfant!

Il s'agit d'un space opéra militaire. Genre pas si représenté que cela mine de rien. Il met en scène le personnage de Honor Harrington, officier spatial de la Flotte Manticorienne. Le royaume de Manticore constitué de plusieurs planètes est en paix depuis des années mais la guerre gronde de plus en plus avec la République populaire du Havre.

La vision de l'auteur est un peu étriquée avec les gentils et loyale monarchiste de Manticore et les républicain véreux du havre mais ce n'est pas le sujet le plus important du récit d'autant que cela gagnera beaucoup en ambiguïté par la suite.

Non, ici, on est bien face à du "vrai" space opéra militaire. Le premier tome, Mission Basilic commence avant la guerre et met en scène Honor en tant que "simple" capitaine de vaisseau léger. Petit à petit, de tome en tome, la guerre va éclater et les faits d''armes d'Honor vont la voir monter les échelles hiérarchiques de capitaine de croiseur léger à croiseur lourd, croiseur de combats... De commodore en charge d'une flotte légère de croiseur à Amiral avec sous son commandement des dizaines de super-cuirassés. De même, ce qui était un duel de "petit" vaisseau dans le premier tome se transformera petit à petit à des confrontations de centaines de supers cuirassés de milliers de tonnes qui s'affrontent à coups de bordés de milliers de missiles et dont les pertes humaines dépassent le million. Autant le dire, rarement une série aura fait autant dans la démesure pour notre plus grand plaisir. Bien que d'aspect militaire, les personnage sont très attachants et on est bien loin de protagonistes trop guindés comme pour la série La flotte perdue avec Honor en tête. Il s'agit d'une excellente stratège et tacticienne qui conduira à des victoires les plus improbables mais il s'agit aussi de quelqu'un avec une volonté de fer qui finira par évoluer aussi bien dans la passerelle d'un vaisseau que dans l'arène politique. D'ailleurs, l'auteur en fait même un peu trop et finira par en faire une véritable légende vivante mais on s'en manque tellement cela s'avère jouissif.

N'allez surtout pas croire que parce que c'est le premier tome, l'histoire est loin d'être aussi intéressante car ce serait faux. Certes l'évolution d'Honor ce fera sur des milliers de pages mais les premiers tomes, même si moins spectaculaires sont tout aussi jouissifs que les prochains. On apprend à connaitre les seconds rôles, certains mourront au combats, d'autres évolueront tout comme Honor dans la hiérarchie (parfois pour mourir ensuite...). L'important, c'est que ces personnages sont attachants et l'auteur n'est pas avares en scènes "jouissifs" de tout acabits.

Je pourrais parler de cette série pendant des heures vu le nombre de relecture que je lui est fait subir mais l'important, c'est que si comme moi, vous conservé une âme d'enfant cette série est faite pour vous. Attention toutefois, si je parle "d'âme d'enfant", il s'agit d'un récit mature mais le coté "évolution hiérarchique" et "bataille démesurée" sont la pour faire rêver les petits garçons au même titres que l'avait fait les gigantesques batailles du Seigneur des Anneaux en son temps.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Bluenn 2018-03-01T16:08:38+01:00
Argent

https://ombrebones.wordpress.com/2018/03/01/honor-harrington-1-operation-basilic-david-weber/

En bref, je recommande Honor Harrington si vous êtes un habitué du genre, si vous n’avez pas peur des univers compliqués, touffus, et que vous aimez les récits guerriers où on ne prend pas de gants (il s’y déroule des évènements assez atroces parfois). Autrement, passez votre chemin. Sans condescendance aucune, cette saga n’est pas à la portée de n’importe quel lecteur et ne sera pas appréciée par tout le monde, malgré ses très nombreuses qualités. Une saga et un auteur à suivre, donc. L’avenir me dira si j’ai bien fait de laisser sa chance au tome 2 !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natiguane 2017-07-30T09:41:00+02:00
Bronze

Je suis rarement aussi partagée sur un livre.

Il faut savoir qu'il m'a fallu six jours pour lire les 245 premières pages et un seul pour lire les 294 restantes.

J'ai donc une appréciation en deux temps.

D'abord, Mission Basilic est un livre ennuyeux, avec des descriptions techniques que je n'ai absolument pas comprises et dans lequel je ne suis pas rentrée; j'ai même voulu l'abandonner. Et ce ne sont pas les personnages qui m'ont aidée, aucun ne me passionnait alors, surtout pas Honor, froide comme une pierre, même en privé. Sur ce coup, le mérite de mon obstination me revient.

Dans un second temps, Mission Basilic est un très bon livre que je n'ai lâché que pour aller manger. On s'éloigne des bidules techniques pour se concentrer sur un récit autrement plus intéressant et certains dialogues sont vraiment bon (ceux qui l'ont lu comprendront si je dis "McKeon vs Hauptman"). La multiplication des points de vue avec les différents personnages bien plus attachants à présent m'a vraiment aidée à apprécier le livre, parce que je n'ai pas aimé Honor du tout au final. Elle trop rigide et parfaite. Elle ne commet jamais d'erreurs, même si elle pense le contraire. C'est une Marie-Sue, désolée.

Bref, revenons au côté positif du bouquin. Le scènes d'action vers la fin sont de plus en plus graphiques (je pouvais les imaginer) et passionnantes et la course-poursuite finale m'a tenue en haleine.

Deux reproches seulement sur cette partie que j'ai aimé : premièrement, le complot politique. Il est très facile à deviner (après c'est peut-être ma faute, quand on a lu des trucs comme La Trilogie de l'Empire, toute machination politique dans d'autres livres ressemble à des jeux de cour de récré) et voir les personnages galérer, même si il est légitime qu'ils galèrent dans leur position, est assez agaçant, puisque encore une fois, ça met en lumière la seule personne vraiment intelligente du livre, Honor (ironie puissance 1000). Deuxième reproche : certains aspects du dénouement peuvent être devinés également, surtout ce qui sert de pointe d'humour à la toute fin.

Bref, je ne saurais pas dire si Mission Basilic est un bon ou un mauvais livre. En tout cas il m'a bien fait suer au début et m'a bien fait plaisir à la fin. Je ne sais pas si je lirais la suite...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par David-Royer 2016-03-02T19:25:01+01:00
Or

Honor Harrington est une série de space opera.

Cela signifie que l'auteur nous plonge dans un univers où l'Humanité s'est largement répandue à travers les galaxies. A tel point qu'elle s'est scindée en de nombreuses factions à peine capables de s'entendre entre elles, les principales concurrentes étant la République de Havre et le Royaume de Manticore.

Et c'est à ce dernier qu'appartient la jeune Honor Harrington (enfin, jeune...), qui vient tout juste d'arriver au grade de commandant. Ce qui signifie qu'elle pourra, enfin, commander son propre vaisseau.

Je dois avouer que je ne connaissais pas cette série il y a peu : C'est un ami qui me l'a fait découvrir, et je dois avouer que j'ai beaucoup aimé, et ce, pour plusieurs raisons.

En premier, l'univers est dense. C'est monstrueusement immense, blindé d'histoires et bardé de personnages intéressants. Et comme si ça ne suffisait pas, l'auteur inclut un aspect réaliste à son univers. N'espérez donc pas voir des batailles spatiales à la Star Wars : il faut prendre en compte les distances, l'autonomie des missiles à longue portée, la présence des "boucliers"...

C'est presque comme une immense bataille navale, dans l'espace.

Et c'est cool.

L'inconvénient est que les descriptions pourront peut-être perdre des néophytes. Il est vrai qu'entendre les personnages décrire une situation spatiale ne vous permettra pas nécessairement de tout comprendre du premier coup. Ni même du deuxième.

En ce qui concerne les personnages, ne vous attendez pas à un quelconque manichéisme : Ce n'est pas parce qu'Honor appartient au Royaume de Manticore que celui-ci est parfait. Certains citoyens sont compétents et dignes de confiances, d'autres sont d'immondes couards sans honneur, comme le fameux Lord Pavel Young, d'autres sont des manipulateurs tentant de tirer toute la couverture à eux... et d'autres sont aussi compétents qu'haineux. Oui, ça arrive.

Et la République de Havre, malgré ses défauts, n'en est pas pour autant uniquement composée de monstres (même si on s'en rendra surtout compte dans les tomes suivants).

Par ailleurs, j'ai personnellement tendance à considérer cette saga comme le "Game of Thrones" de la SF : J'en suis actuellement au quatrième tome, alors soyez avertis, n'importe quel personnage est susceptible de mourir à la moindre bataille.

Mais ce n'est pas grave, vu qu'il y aura toujours une tripotée de personnages pour remplacer les disparus.

Dans ce livre, tout est rondement mené, et bien expliqué. On suivra sans aucune difficulté Honor dans le Système Basilic, et on se met très vite à la respecter pour son sens de l'honneur et ses capacités de stratégie et de commandement.

Qu'il s'agisse des batailles, des discussions diplomatiques ou des simples réflexions des personnages, tout est cohérent et bien amené.

Néanmoins, ce n'est pas parfait pour autant.

Un problème qui est assez subjectif (et que je reproche également au Trône de Fer), c'est que j'ai une mauvaise mémoire des noms. Alors vu la quantité astronomique de personnages, j'ai une tendance à me perdre facilement.

Comme si ça ne suffisait pas, les descriptions des personnages sont assez vagues, parfois même quasi-inexistantes.

Je ne saurais vous dire le nombre de fois où, pendant quelques lignes ou pages, j'ignorai quel était le sexe d'un personnage, pour l'apprendre parfois un ou deux chapitres plus loin.

Certains diront que ça ne gêne pas l'histoire, ce qui est vrai... mais quand on a besoin, comme moi, de savoir à quoi ressemblent les personnages pour ne pas les oublier, c'est un peu plus dur.

Cette série, je la conseille ardemment à tout fan de Science-fiction et de space-opera en particulier.

Il vous faudra très certainement un moment pour bien vous adapter au style d'écriture, qui est aussi précis pour le côté scientifique que vague pour la description des personnages...

Mais si vous passez outre ces petits défauts, vous devriez découvrir une des sagas les plus intéressantes dans son genre.

Malheureusement, le gros inconvénient de cette série de livres est qu'elle n'est actuellement plus éditée. Si vous voulez la lire, il vous faudra commander les tomes sur Internet.

Ah, et pour faire déprimer les fans : Une adaptation en film avait été prévue pour 2016... mais le studio a fermé ses portes en 2015. Selon l'auteur, un autre studio serait intéressé pour en faire une mini-série, mais rien n'est moins sûr...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaguchan 2015-10-29T13:04:32+01:00
Diamant

Un très bon space opéra. Le scénario est digne des meilleurs jeux vidéo du genre (Mass effect, Halo).

Dans ce type de roman le protagoniste est souvent un militaire de carrière chevronné... et c'est le cas ici comme son nom l'indique Honor met l'honneur au centre de son comportement. Un petit détail cependant, Honor est une femme et ça change tout !

Les combats spatiaux sont parfaitement orchestrés et chorégraphiés, emprunt de stratégie et d'une certaine forme de réalisme (temps et distance "astronomique").

Dans un royaume où la Noblesse est toujours de rigueur, Honor, né de plus basse condition, est envoyé à Basilic, aux confins du territoire de Manticore pour une banale et rébarbative mission de surveillance de la frontière.

A son arrivée, son supérieur hiérarchique à Basilic prétexte un soucis mécanique pour lui abandonné la responsabilité du poste et rentrer de manière anticipé à la capitale.

Contrairement à ses prédécesseurs et malgré le manque de moyens, Honor va assumer ses responsabilités. Mais rien ne se passe comme prévu les choses vont de mal en pire. Spoiler(cliquez pour révéler)Basilic va devenir le théâtre va devenir le point de départ du conflit entre Manticore et son voisin, La République Populaire du Havre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par all600 2015-06-21T19:44:31+02:00
Diamant

Très bon univers, le personnage de Honor est badass, un super space opéra militaire.

Malgré une ou deux lenteurs au début et au milieu du roman l'auteur nous tien bien en halène avec une très belle fin qui promet des suites à coupé le souffle.

Je recommande à tous (même les frileux de la SF) de lire ce livre.

Merci à David Weber.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2014-11-24T07:17:16+01:00
Argent

J'ai mis du temps a finir ce livre, j'ai du me motiver au moins 5 fois au milieu ou l'envie d’arrêter la c'est faite sentir, mais je vais vous dire, je ne regrette pas, la fin rattrape tout ce que je pensais de mal des 3 premiers quart.

J'ai vraiment eu du mal avec le style, très clinique et froid, des calculs et explications pas mal compliquées pour un néophyte, un charabia technique à n'en plus finir .... un recul énorme par rapport aux personnages.

Par contre l'histoire en soi est intéressante et la fin est explosive !

Si on m'avait dit il y a quelques heures que j'aurais envie de lire le second volume, je n'y aurais pas cru une seule seconde, mais c'est chose faite maintenant, "Pour l'honneur de la reine" est parmi les livres en tête de ma liste !

Bref, un livre pour les courageux, qui n'ont pas peur de braver la science pour avoir une bonne intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elanore 2014-07-29T17:24:45+02:00
Lu aussi

La saga d'Honor Harrington est un régal et ce premier tome nous met tout de suite dans l'ambiance. Effectivement, c'est du space opera "militaire", on parle beaucoup de manoeuvres dans l'espace, mais la partie "diplomatie" est tout aussi importante, et l'héroïne est un personnage dont on se souvient longtemps.

On pourra regretter le manichéisme des deux grandes nations (on peut résumer à une "capitaliste" qui est le bien, et une autres "communiste" qui est le mal) mais il faut évidemment remettre tout ça en perspective de l'époque où cela a été écrit... Et cela fait beaucoup réfléchir quand même.

A lire d'urgence, donc !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LireauxWC 2013-11-28T19:31:46+01:00

J’en ai encore le souffle coupé mon dernier coup de coeur : la gestion d’équipe, l’action, le rythme, et surtout Honor le personnage principal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kirugi 2013-08-26T15:14:26+02:00
Diamant

Superbe série, j'ai craqué sur les éditions Atalante, la toute première version des couvertures.

Space Opéra fabuleux qui m'a fait revivre un peu les scènes spatiales des Star wars.

C'est un délice de suivre les aventures d'Honor Harrington. Une femme qui ne craint pas le danger "Intrépide" comme son croiseur.

Un pur Space Opéra.

(j'ai même appelé mon chat Nimitz ;) )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par serjyo 2013-01-09T21:10:02+01:00
Argent

Simplement excellent. Moi qui suis un fan de la 1ère heure d'Alexander kent, Patrick O'brian, et autre Julian Stockwin, dans leur épopée sur les océans je me suis régalé ici à retrouver une saga sensationnelle sur la Marine de guerre (galactique cette fois). UN AUTRE OCEAN TRES TRES BON.

Afficher en entier

Date de sortie

Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic

  • France : 2017-05-25 - Poche (Français)

Activité récente

Kergan l'ajoute dans sa biblio or
2018-03-31T21:59:42+02:00
Marko24 l'ajoute dans sa biblio or
2018-01-30T19:09:41+01:00
ebuca l'ajoute dans sa biblio or
2017-08-17T13:03:26+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 114
Commentaires 14
Extraits 1
Evaluations 31
Note globale 8.42 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode