Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de HopeandBooks : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas Expérience Noa Torson, tome 1 : Ne t'arrête pas
Michelle Gagnon   
J'ai adoré ce thriller !
Un rythme palpitant, des personnages bien accrochés et qui ne se lamentent pas sur leur sort, une belle plume et des scènes de course poursuites bien imaginées : personnellement je suis fan !


Au-delà d'un nouveau côté du hacking dévoilé, Michelle Gagnon nous parle d'une vérité bien triste que peu de gens croient et qui pourtant persiste : les jeunes à la rue dont personne ne se soucie et qui sont souvent utilisés à des fins malhonnêtes... Et cela existe partout dans le monde !

Je trouve que le choix des personnages est vraiment bien pensé : deux jeunes de deux horizons totalement différents qui pourtant se retrouvent dans la même galère et à devoir se débrouiller dans un monde où la corruption est présente à chaque coin de rue.

Ils sont d'ailleurs très attachants et leur histoires également... Ce sera un plaisir pour moi de les retrouver bientôt !

À lire intensément !

par lilisyco
Les Descendants, Tome 1 : L'Île de l'Oubli Les Descendants, Tome 1 : L'Île de l'Oubli
Melissa De La Cruz   
L'histoire est géniale!!!!!!
Je suis vraiment satisfait!!! L'histoire en elle-même qui prend place juste avant le film.
Action, humour, personnages attachants....
Mais la traduction qui comporte malheureusement beaucoup trop d'erreurs et de maladresses.
La traductrice n'a apparemment jamais entendu parler de Disney et s'entête à mettre un article devant Belle (sans apparemment comprendre qu'il s'agit d'un prénom!) "La Belle pensa [....]" ; "[...] dit la Belle." C'est assez lourd (et assez incorrect puisqu'on ne met jamais d'article devant un prénom!!!!)
Ensuite, erreurs impardonnables, la princesse Aurore qui a été élevée par les 3 bonnes fées jusqu'à ses 18 ans???? 16!!!! 16 ans!!!!!! Tout le monde sait cela!!!! Puis les paroles de la chanson de La Belle au Bois Dormant "un rêve aussi doux n'est qu'un présage joli" (n'est qu'un??? Est un!!!! C'est supposé être positif tout de même, ils tombent amoureux! Elle n'a jamais vu le film???).........
Il y a aussi des phrases assez bizarres : "[...] au moins elle s'y trouvait en sécurité. Enfin. Plutôt en sécurité..." ????????????? Ce qui me pousse à croire qu'elle a traduit le livre d'un trait sans se relire, ce n'est pas possible....! C'est assez rageant. (Je croyais que j'avais mal lu au début.)
Sans parler de certaines expressions que je trouve un peu vieillottes (et du coup pas très adaptées au public visé) il y a, en plein milieu d'un chapitre, une phrase faite de mots sortis tout droit du dictionnaire. En fait, on dirait presque que cette phrase ne fait pas partie du livre, elle n'est pas du tout au même niveau que le reste du roman.

Ce qui le peuvent je vous conseille de lire la version originale en anglais. Je viens de la commencer et j'aime beaucoup plus.
Une belle aventure. Vivement des suites!
Le plus bel endroit du monde est ici Le plus bel endroit du monde est ici
Francesc Mirallès    Care Santos   
Voici un très joli livre, une belle histoire !
Ceux qui ont connu la perte seront davantage touchés par ce livre et sauront exactement ce qu'il décrit.
C'est un espoir, une renaissance, un combat pour la vie contre la mort. Une philosophie de vie : " ne cherche pas au bout du monde, ce que tu as déjà peut être sous les yeux. "
Hasard, coïncidences, l'existence en est remplie, mais qui nous dit qu'une rencontre fortuite n'est pas justement notre destin à cet instant précis...
Ce scénario est une bouffée d'optimisme, une thérapie, je repense au poème " Bonnes Nouvelles " au début de l'histoire qui résume merveilleusement l'essence de ce livre.

par ccmars
J'étais là J'étais là
Gayle Forman   
Livre lu en anglais six mois avant sa sortie en France, et pourtant, il m'a laissé une trace dans mon cœur pour un bon moment. Absolument addictif, on comprend la détresse et la tristesse de Cody face à la mort de sa meilleure amie (qui ne le serait pas ?). Bref un roman bouleversant qui fait réfléchir sur la vie

par emmabr16
Absences Absences
Lauren Oliver   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/08/absences-de-lauren-oliver.html

(...)
Tant de questions que l'on se pose au début du récit... avec, pour seule réponse, un vaste brouillard, inquiétant et troublant, si intense et déstabilisant (car on se doute dès le départ que quelque chose n'est pas net, mais quoi ?) que s'en est flippant.
Dans quoi est mêlée Dara ? Quel est le rapport entre tous les éléments que nous distille l'auteure ?
C'est tellement intrigant, qu'il est impossible de lâcher ce roman. Je l'ai lu d'une traite, sans une seule pause... satisfaite qu'une fois terminé. Et là encore, ce n'est pas réellement le mot juste car le dénouement m'a tellement choquée que je n'ai su que penser.
Je n'ai RIEN vu venir. Du coup, je suis perplexe, limite contrariée d'avoir été menée par le bout du nez. J'ai refait cent fois le scénario dans ma tête et rien ne laissait présager cette issue... Je suis bluffée comme rarement je l'ai été et je n'ai qu'une envie : relire le roman maintenant que je connais la trame finale voir si je suis capable de déceler des indices de cette incroyable révélation.

De plus, la plume de l'auteur est entraînante et ne nous laisse aucun temps mort. Lauren Oliver a fait le choix d'une narration à deux voix dans ce récit (celle de Dara et Nick). Un choix judicieux, qui a toute son importance pour comprendre les multiples facettes de nos personnages.

En bref ? Impressionnant. Ce livre est impressionnant et va en choquer plus d'un par ce dénouement inimaginable. Un roman incroyablement bien ficelé, passionnant et intriguant, que je ne peux que recommander !


par toutoun
Mère-Fée Mère-Fée
Cécile Ama Courtois   
J’avais besoin de magie, de rêve et d’évasion et encore une fois, comme avec Eve aux sables dormant, Cecile Ama Courtois a su me le procurer. Tout cela et plus encore.
L’histoire est belle, simple mais limpide comme une source d’eau claire. Elle vous transporte et vous berce comme ses souvenirs lointains et nostalgiques.
Car quelle lectrice, que dis-je quelle livrovore ne s’est pas identifiée de suite à Hélène dans sa propension à lire et à oublier tout le reste, tout même soi-même au travers des aventures qui nous ont fait vibrer, dans les bras de nos amis/amants les livres.
Et voilà, quelques mots, quelques phrases seulement et je suis déjà sous la coupe de la plume de Cécile.
Je l’ai laissé m’entraîner par devers elle, l’ai laissé m’emporter en Faërie, elle mon passeur personnel, mon Puck à moi.
Avec cette lecture j’ai ressentie mille émois, troubles et sensations.
Car Hélène et Enor sont magnifiques et beaux chacun à leur manière malgré des débuts désarmants mais compréhensifs. Leurs expériences nous portent, leurs sentiments nouveaux nous émeuvent.
Mais surtout, surtout c’est Claire qui m’a le plus émue. Je vous laisse découvrir pourquoi en le lisant.
Si un simple mot pouvait suffire à faire une chronique, ici ce mot aurait été :
MERCI !

Cécile tu es ma Claire à moi.

Alors si vous avez besoin de vous sentir revivre, si votre vie vous paraît insipide, monotone ou grise ?
Si vous avez une demi-heure devant vous, alors prenez là pour lire Mère-fée.
Vous verrez que votre cœur et votre âme vous remercieront.
Car on a tous besoin de magie et d’espoir dans la vie…



par Aelynah
Mauvais Genre Mauvais Genre
Chloé Cruchaudet   
J'avais très envie de découvrir cette BD et je n'ai pas été déçue: le graphisme est très réussi et l'analyse psychologique des personnages est très fine. Le contexte historique est bien rendu. Un petit bijou.

par Armide
Les Clans Seekers, Tome 2 Les Clans Seekers, Tome 2
Arwen Elys Dayton   
http://bunnyem.blogspot.ca/2016/06/les-clans-seekers-tome-2-voyageur.html

Grâce à mon partenariat avec La Collection R Canada, j'ai pu découvrir ce second tome que j'attendais de pied ferme. Le tome 1 était très brouillon mais proposait les prémices d'un univers intéressant et des personnages pleins de potentiel, il me tardait donc de voir si l'auteure allait avoir corrigé ses erreurs et savoir où elle voulait en venir avec son histoire.

"Je me demande, John, s'il est toujours sage d'apprendre quelque chose seulement parce qu'on le peut."

-- Un univers maîtrisé --

Nous suivons l'histoire de Quin, Shinobu et John. Trois amis qui ont suivi une formation de Seeker ayant pour but de protéger la veuve et l'orphelin, du moins en théorie. Nous apprenions dans le tome 1 que bien des Seekers s'étaient éloigné de leur but premier, incluant les formateurs de nos trois protagonistes, pour des fins bien peu chevaleresques, à savoir pouvoir et domination des autres clans. L'univers mis en place par l'auteure est très complexe, on a du mal à situer une époque (on est dans les alentours des 1400) et on ajoute à cela des éléments à la limite de la science-fiction (portails dimensionnels) et du steam-punk. Si le tome 1 était très brouillon à ce niveau là et qu'on avait donc tendance à perdre le fil des évènements ou à ne pas pouvoir visualiser où étaient et ce que faisaient les personnages, j'ai trouvé que ce tome 2 était beaucoup plus structuré et mieux maîtrisé à ce niveau là. L'auteure ne se perd pas en détails inutiles et nous emmène là où elle veut nous emmener, sans nous perdre en route cette fois. Tous les éléments de son univers sont clairs, rien n'est plus lancé sans aucune explication, tout a un sens et surtout une justification. J'ai vraiment adoré l'univers que l'auteure a mis en place, je le trouve graphique et original.

"Parfois tu me rappelles Quin. Comme elle, tu es trop noble pour voir la réalité telle qu'elle est vraiment. Trop honorable pour savoir qu'il n'y a rien d'honorable dans ce monde."

-- Une histoire et des personnages attachants --

Si l'intrigue du premier tome était un peu brouillonne, l'auteure maîtrise ici son récit de la première à la dernière page. Grâce à la narration à multiple points de vue qu'elle utilisait déjà dans le tome 1, le rythme du récit est parfait et on ne se lasse jamais d'un personnage. On suit donc tour à tour Quin, Shinobu, John et toujours la Jeune Effraie Maud ainsi que deux nouveaux personnages que je vous laisse découvrir. L'un d'entre eux était très intéressant, puisqu'il se déroule dans le passé et nous propose donc d'en découvrir encore plus sur l'univers et sur les différents clans Seekers. J'ai adoré suivre tous les personnages de ce second tome. Quin a évolué mais garde son côté noble et très attachant, Shinobu a finit par se guérir de ses vieux travers mais va devoir surmonter de nouvelles épreuves et John reste mon petit préféré car il est complexe et possède une histoire très attachante. En bref, ce second tome est bien meilleur que le précédent et on ne s'ennuie pas une seconde malgré quelques chapitres un peu moins captivants que d'autres. Et au vu de la fin de ce tome, j'ai très hâte d'avoir la suite entre les mains.


"Il y avait quelque chose de si déterminé et si intrépide chez cette fille menue, Quin Kincaid, qu'elle lui semblait parfois issue d'un autre monde."

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Je conseille ce livre à tous les amateurs de romans d'aventure, d'univers qui nous sortent de notre quotidien, d'intrigues bien menées et de Fantasy en général.
Je déconseille ce livre à ceux qui se perdent dans les univers un peu complexes ou aux réfractaires de Fantasy.

par BunnyEm
Si c'est la fin du monde Si c'est la fin du monde
Tommy Wallach   
Honnêtement, je ne sais absolument pas quoi dire de cette lecture. Je vais donc essayer de faire simple et clair. Je ne m'attarderais probablement pas plus que ça sur cette histoire...

L'idée de départ me plaisait bien. Je me suis lancée dans ce roman avec peu d'attentes mais en ayant vraiment envie de l'apprécier. Du coup, je ressors de cette lecture un peu déçue.

Déjà, j'ai l'impression d'avoir mis une éternité à lire Si c'est la fin du monde. Ensuite, à plusieurs reprises tout au long de ma lecture, j'ai presque eu envie de fermer le livre et de ne plus le reprendre. J'ai quand même décidé d'aller jusqu'au bout parce qu'autrement, je me serais un peu sentie coupable de ne pas donner sa chance à ce roman d'aller jusqu'au bout. À chaque nouvelle page, je me disais que peut-être ça serait le moment où ce livre deviendrait inoubliable...

J'ai eu beaucoup de mal avec la plume de Tommy Wallach. J'avais tout simplement l'impression que sa façon d'écrire pesait une tonne et je n'ai donc pas réussi à l'apprécier.

Je ne suis pas non plus parvenue à apprécier l'histoire, tout simplement. J'avais la sensation d'attendre quelque chose qui n'est jamais venu. J'avais l'impression de ne pas avancer et de m'ennuyer.

Je ne me suis pas attachée aux personnages plus que ça. Je l'ai déjà dis dans d'autres commentaires, pour moi les personnages et ce qu'ils me font ou pas ressentir sont importants dans une lecture. Parfois, ils peuvent même finir par influencer, en quelque sorte, mon avis sur le roman que je lis. Là, les personnages ne m'ont pas vraiment fait ni chaud ni froid. J'avoue que je m'en moquais un peu, du coup.

Je trouve ça dommage, je vous assure.

On suit l'histoire sous le point de vue de quatre personnages différents : Peter, Anita, Andy et Eliza. Et je ne dis pas que je les ai détesté, je dis simplement qu'ils m'ont laissé presque indifférente.

En plus du fait que je n'ai pas réussi à m'identifier à eux ou à simplement me mettre dans "leur peau".

Quant à la fin... eh bien, disons qu'elle n'était pas trop mauvaise. Elle n'était pas mauvaise du tout en fait. C'est peut-être même la seule chose que j'ai apprécié de cette lecture. Déjà parce que ça signifiait que j'en avais terminé avec Si c'est la fin du monde mais en plus parce que tout simplement, j'ai trouvé que c'était la fin qui convenait le mieux à ce roman. [spoiler]Il y a des jours où je déteste les fins ouvertes et d'autres où je me dis que ce sont les meilleures fins qui soient.[/spoiler]

Conclusion, Si c'est la fin du monde est un roman dont je ne regrette pas vraiment l'expérience. Parce que même si je ne l'ai pas adoré, je ne l'ai pas non plus détesté. Et même si mon avis dessus n'est pas spécialement bon, je ne pense pas pour autant que ça soit un mauvais roman. En vérité, je pense juste qu'il n'était simplement pas fait pour moi.

par Sheo
Nil, Tome 1 : Nil Nil, Tome 1 : Nil
Lynne Matson   
Nil est mon coup de cœur de l'année et encore, je pèse mes mots. Je ne sais pas quoi dire tant ce livre m'a transportée au fil des pages. Pour la première fois, j'ai vraiment eu peur pour des personnages fictifs. Je priais pour qu'ils attrapent ces fichues portes, pour qu'ils puissent enfin retrouver leurs vies, je stressais à chaque jours qui passaient dans l'histoire à l'idée que mes petits favoris ne puissent jamais s'échapper de l'Île. L'histoire m'a rappelée Hunger Games et le Labyrinthe sur quelques points mais c'est très loin de ça en même temps, c'est plus qu'une histoire de s'échapper ou de combat dans une arène jusqu'à la mort. C'est de la quête de sa propre force, de la survie et de tant d'autres choses. Tout ça pour dire que Nil ne ressemble à aucun autre livre que j'ai pu lire jusque-là et que je ne regrette pas du tout mon achat.

par Amnasya