Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de HopeB : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Un monde sans fin Un monde sans fin
Ken Follett   
J'ai lu "Les pilliers de la terre" mais j'ai vraiment préféré "Un monde sans fin" car j'ai accroché directement avec l'histoire et les personnages. Bien que j'ai adoré Aliena et Jack. A lire absolument.

par Tango
Lumières pâles sur les collines Lumières pâles sur les collines
Kazuo Ishiguro   
Difficile de faire un commentaire négatif sur un auteur que l'on adore. Je vais pourtant essayer d'être objective.
L'auteur s'est ici essayé à un sujet difficile, le suicide d'un enfant. Mais pour une fois, son style minimaliste côté description ( on ne sait quasiment rien de la fille) nous empêche, a mon avis de ressentir la tristesse, la mélancolie, bref, tout ce que l'on ressent habituellement en lisant un roman de Ishiguro.
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Etsuko, mais pareil, je n'arrivais pas a ressentir sa tristesse. J'ai eu aussi beaucoup de mal à comprendre la fin qui est extrêmement ambiguë a mon sens.

par Amelie116
Le Sel de nos larmes Le Sel de nos larmes
Ruta Sepetys   
Coup de cœur pour ce roman extrêmement poignant.

Comme beaucoup je pense, je n'avais pas du tout entendu parler de ce naufrage. De toute façon, même d'une manière globale, je ne savais pas grand chose de ce qu'avait pu endurer la Prusse Orientale. Que ce soit à l'école, dans les livres ou dans les films qui traitent de la seconde guerre mondial on ne parle quasiment jamais des pays de l’Europe de l'est, ou très brièvement. Ils font visiblement partis des choses que l'on a préféré "oublier".

Ce livre se lit très vite, les chapitres sont très courts et alternent entre les point de vus des quatre protagonistes. C'est une lecture très addictive.

Les personnages sont très fort et touchants. Bien sûr j'ai détesté Alfred au début. Cependant, on se rend vite compte que c'est également une victime de cette guerre, qu'il a été contaminé par toute cette folie idéologique, ce fanatisme, comme des millions de personnes. Comment lui en vouloir? Il a fini par m'inspirer plutôt de la pitié.

L'histoire est très forte. Ruta Sepetys a une plume absolument sublime. Elle arrive à nous toucher en plein cœur. On se rend compte de l'énorme travail de recherche qu'elle a du faire pour écrire ce roman. C'est une vrai réussite. Tout est juste. Avec un sujet aussi dramatique on aurait pu rapidement tomber dans le pathos. Ce n'est pas le cas. Elle n'essaye jamais de nous extirper des larmes de forces. Et c'est justement pour ça qu'elle a réussi a m'en faire couler quelque unes je pense.

On ne peut que être émue du destin de ces personnes, qui n'avaient rien demandé, et sûr qui la guerre est tombé dessus.

Ce livre est un électrochoc.Il mérite d'être lu, et on pourrait même aller jusqu’à dire, qu'il mérite d'être lu en devoir de mémoire.

par celia23
Suite française Suite française
Irène Némirovsky   
Ce livre est très dense mais d'une justesse et d'une simplicité qui fait qu'il est très abordable. Il faut prendre son temps pour le lire. En deux parties seulement au lieu de quatre initialement prévues (déportation de l'auteur) cette oeuvre est inachevée.
Néanmoins c'est un monument, il est particulièrement édifiant et je ne saurai que trop le recommander.
La première partie décrit l'exode qui jette sur les routes toute la population du nord de la France on y voit le contraste frappant éxistant entre les diverses classes sociales, entre les urbains et les paysans...
On constate aussi que leurs motivations sont très divergentes, les nantis, les notables, les artistes n'ont vraiment pas les même préoccupations que les petites gens.
La 2ème partie relate l'occupation allemande et on constate qu'une armée ce n'est pas seulement une masse, elle est constituée de multiples personnalités, autant de caractères, de tempérament, d'âmes belles ou hideuses, mais la loi martiale est inviolable et elle régit tout.
A lire vraiment. De plus dans l'édition Denoël,ce bouquin et préfacé et il est nourrit en annexes des notes de l'auteur ainsi que des correspondances implorantes pour tenter de la situer et de la sauver. Ces documents peuvent tout à fait se lire après le roman mais ils sont indispensables pour déplorer le constat et vivre quasiment en direct ces atrocités.

par ides60
La Tombe des lucioles La Tombe des lucioles
Akiyuki Nosaka   
ce livre est ... boulversant. C'est à la fois passionant et dur car on sait que c'est une histoire qui a pu arriver. après la guerre, les gens n'avaient plus rien et étaient plongé dans la misère. Ce livre le montre bien

par myra44
Mon ami Frédéric Mon ami Frédéric
Hans peter Richter   
Un livre émouvant où dès les premières pages on s'attache à Frédéric.
[spoiler]La fin, très réaliste par rapport au contexte, m'a quelque peu dégoutée[/spoiler]

par loana585
Adieu le cirque ! Adieu le cirque !
Cheon Un-yeong   
« Maman n’est pas quelqu’un qui va céder facilement ce qui lui reste de vie. Elle ne peut pas mourir, car elle attend les fleurs de pêcher, car elle ne peut oublier la saveur du jus de pêche. Le diagnostic du médecin qui lui accordait peu de jours, les taches de vieillesse qui lui maculaient la peau, le grave diabète qui avait conduit à l’amputation de son pied, et toutes les autres complications, rien n’était parvenu à la vaincre. Elle a pu passer l’hiver grâce au mariage de mon frère. Elle ne pouvait pas, disait-elle, mourir avant d’avoir vu ça. C’est elle qui avait eu l’idée du voyage-rencontre en Chine. Une fois son fils marié, elle ne pouvait mourir sans avoir assisté à la naissance de son petit-fils ou de sa petite-fille, au premier retournement de son corps, à ses premiers pas, à son premier babil. Et le moment venu, elle trouverait forcément d’autres bons prétextes pour rester en vie. Moi, j’étais exténué. Toujours souriant avec bienveillance, je guettais la moindre occasion pour m’enfuir. Je ne pensais qu’à ça. Je voulais me débarrasser du fardeau qui pesait sur mes épaules, le jeter au loin. Je ne supportais plus qu’il adhère ainsi à mon corps. J’avais au moins besoin de quelqu’un pour le partager. Je me suis rappelé le visage de Haehwa. Lors de la première rencontre, elle m’était apparue comme un oiseau fragile aux plumes encore mouillées. Un petit oiseau, à peine éclos, qui prend pour sa mère le premier objet qu’il voit à la sortie de l’ oeuf. Cet oiseau avait vu mon frère. Il n’avait pas saisi que c’était plutôt l’autre qui avait besoin de protection. »

par bridget
La route sombre La route sombre
Ma Jian   
Oui, la route est sombre avec Ma Jian, il n’y a aucun espoir d’amélioration dans son roman, il s’en sert comme une lame tranchante, taillant sans retenu dans le système qu’il vous décrit, Il est un enfer sur cette terre au passé millénaire.

par Fabior
Le Mystère Henri Pick Le Mystère Henri Pick
David Foenkinos   
J'ai été agréablement surprise par ce livre.
Je ne suis pas une fan inconditionnelle du style Foenkinos. Ma mère, si . Et quand j'ai vu le résumé, je me suis dit, pourquoi pas.
Excellente décision. Nous sommes très rapidement pris dans l'histoire, et l'écriture est plutôt agréable. Ce n'est pas un roman bas de gamme, et on est très loin de la littérature facile. Et ça fait du bien, de lire de belles choses.
L'histoire est surprenante, la fin l'est tout autant. A lire!

par Amelie116
Pays de neige Pays de neige
Yasunari Kawabata   
Je suis assez mitigé en ce qui concerne ce livre. D'un côté j'ai vraiment apprécié la romance entre Shimamura et Komako et le style de l'auteur ainsi que l'environnement ou se déroulait l'histoire et en même temps je ne sais pas trop quoi penser du sens de ce livre et de la présence du personnage de Yuko. À mes yeux, il s'agit d'une simple romance où les personnages semblent à la fois si proches et à la fois si éloignés l'un de l'autre. Et même si j'ai apprécié ce livre, je l'ai trouvé un peu trop court et je reste intrigué sur le personnage de Yuko comme si l'auteur désirait que l'on perçoive la jeune femme comme la perçoit le personnage principale, ce qui est assez déstabilisant. Après ce n'est que mon avis.