Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Hot Blood - Angel Arekin

Ajouté par Idole

<< Voir tous les extraits
Par Idole le 16-06-2019 Editer
Hot Blood
Je grince des dents et la précipite dans le salon.
— Tu te fous de moi, j’espère ? Tu croyais que j’allais te laisser t’en tirer aussi facilement. Dix ans que je t’attends !
— Si j’avais pu attendre dix ans de plus, je n’aurais pas hésité, Morgan.
Je la saisis par la nuque et la rapproche de moi, son corps frappant le mien.
— C’est bien ce que je te reproche. T’es vraiment qu’une…
— Qu’une quoi ?
Elle se débat comme un beau diable et me désigne la baie et le jardin, dissimulé derrière les buissons.
— Tu m’as invitée pour cette raison. Tu voulais que je voie Iris parader à ton bras pour me montrer tout ce que je ne possédais plus. Bien joué, Morgan, c’est très mature de ta part. Mais t’as raté ton coup.
Je la dévisage, la mâchoire crispée, attendant qu’elle poursuive. Son regard bleu me lamine de l’intérieur.
— Je n’ai pas mal, dit-elle. Tu sais pourquoi ?
Je crachote un rire devant son visage, ses lèvres à quelques douloureux centimètres des miennes.
— Ouais, je sais.
— Venge-toi, Morgan. Blesse-moi. Baise-moi, mais quoi que tu fasses, ce sera toujours là.
Sa paume appuie sur mon torse. Je meurs d’envie de l’embrasser. Ce désir me dévore le bide et mon sexe durcit. Je lâche sa nuque et recule, prenant une distance plus que nécessaire pour ma survie.
— Tu peux te comporter correctement le temps d’une soirée ou ça t’est impossible ? je lance, mesquin.
— Si tu fournis l’alcool, je peux. Mais je ne te promets pas de bien me comporter avec toi.
Je lui lance un rictus en coin et tends la main vers elle.
— Ça me convient. Chaque fois que t’es dans les parages, je me découvre un côté maso.
Elle éclate de rire, puis son regard se pose sur mes doigts comme si elle désirait les arracher du reste de mon bras ou bien les lécher – je ne sais pas trop, mais elle finit par les saisir. Sa peau enflamme aussitôt la mienne, mais je ne cède à aucune pulsion. De toute façon, j’aurai ce que je souhaite. Inutile de précipiter les choses.
Nos regards se croisent et restent figés l’un dans l’autre, sans qu’aucun de nous n’ouvre la bouche. Mon pouce caresse doucement sa main et je la sens frissonner de la tête aux pieds.
— Je te hais, Morgan.
— Moi aussi, mon ange.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.