Livres
506 717
Membres
515 065

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par toulousegirl 2020-05-31T19:08:03+02:00
Diamant

J’ai beaucoup aimé ce livre. Je suis tout de suite rentrée dans l’histoire et j’ai adoré les personnages. Ils sont tous attachants. J’ai tout de suite voulu savoir quel mystère cachait chacun d’eux. Le dénouement est un peu surprenant même si on savait que de ce côté il y avait un mystère. J’ai appris quelques grosses choses de plus sur Franco.

Je le conseille à tout le monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ENNAEJ 2020-05-31T17:00:54+02:00
Diamant

Comme d'habitude, je ne suis jamais déçue par Ruta Sepetys, mon auteure préférée !!

Ce livre est génial

Vaut tout à fait son prix car je le relirais sûrement de nombreuses fois

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tichousmile 2020-05-25T18:04:08+02:00
Diamant

Le pitch: un roman choral, des destins croisés dans l'Espagne franquiste avec tout ce qu'elle comportait d'oppression, de répression, d'atteinte à la liberté. On suit particulièrement la vie de deux personnages: celle d'Ana, femme de chambre dans le somptueux hôtel Castellana qui vit avec son frère et sa soeur dans un quartier pauvre de Madrid; et Daniel, fils d'un riche négociant en pétrole américain qui est en visite à Madrid et loge à l'hôtel. Deux personnages, deux familles qui vont se rencontrer avec deux visions différentes de l'Espagne cette année-là.En intrigue, ajoutons de mystérieuses morts d'enfants, un orphelinat plutôt louche, et l'ombre des silhouettes de la guardia civil qui rôde.

C'est bien ?

Ce roman est une histoire d'amour avant-tout, je ne spoile rien en disant que la rencontre entre Ana et Daniel va tout changer. Elle a grandi dans une Espagne fasciste, ne connaît pas la liberté, travaille ardemment pour nourrir sa famille. Lui, est un vrai américain fortuné, sans contraintes, passionné par la photographie et curieux de ce monde qu'il ne connait que par les clichés ou par les souvenirs d'avant-guerre de sa mère d'origine espagnole. Ils vont apprendre à se connaître et à s'apprécier malgré leurs différence au sein de cet hôtel où elle travaille et où il loge.

Autour d'eux, l'autrice dépeint à merveille l'Espagne de cette année-là : la répression par les gardes de Franco, la corrida et les toreros, les chaperons pour les femmes, l'image des Américains jugés dépravés, la pauvreté, la dictature, le poids de l'Eglise, la violence contre les Républicains...

Elle évoque aussi les secrets de famille: la maladie, la naissance, les violences, la jalousie, les lettres de menaces et un terrible secret qui entoure les enfants de l'orphelinat où travaille la cousine d'Ana (qui est d'ailleurs explicité à la fin du livre).

C'est un roman captivant et envoûtant qui nous émerveille par sa capacité à nous transporter dans une atmosphère et une ambiance. On se croit à Madrid, au coin d'un restaurant, dans le parc du Retiro. C'est tellement documenté, tellement réel. Je ne peux que recommander cette histoire où chaque personnage nous fait retenir notre souffle, chaque indice laissé nous tient en haleine. J'ai tout aimé: les paragraphes extraits de journaux d'actualité, l'importance donnée à la photographie et à l'art, les descriptions des rues de Madrid et des costumes, la romance omniprésente sans être mièvre et l'intrigue qui monte de page en page, l'atroce vérité qu'on devine et qui devient sujet de lutte des personnages.

C'est un roman historique émouvant qui met en lumière les horreurs de la guerre avec délicatesse. Bravo!

Si vous êtes sériephile: Ambiance Grand Hôtel et Chicas del cable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pauline08 2020-05-20T11:22:42+02:00
Or

Encore un merveilleux livre de cette auteure !! Ce qui est bleffant, c'est le contexte historique de l'histoire.

Je n'avais jamais lu de livre sur l'Espagne de Franco, et puis je ne m'y étais jamais vraiment intéressée. Ce livre est donc un moyen d'apprendre pas mal de chose sur cette période. J'ai adorée voir l'Espagne à travers Daniel en imaginant à quoi ressemble toutes ces photos. Certains passages du livre qui parlent du régime de franco sont très puissants et bouleversants, c'est dans ces moments que j'ai adoré ce livre.

Malheureusement le reste de l'histoire pas à la hauteur . La fin m'a un peu déçu, c'est un peu bête à dire mais tout se finit trop bien. Ana n'est pas très attachante et certains des autres personnages ne sont pas très important et viennent brouiller l'histoire.

C'est dommage, avec tout le travail de recherche que l'auteure a mené ce livre aurait vraiment pu être parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnneSoH 2020-05-19T16:54:21+02:00
Diamant

Comme tous les Ruta Sepetys, celui-ci est un vrai coup de coeur ! J'adore la façon de l'auteur de nous parler d'événements réels par le biais d'une fiction. Le livre se lit très facilement, la plume est fluide contrairement à certains témoignages qui peuvent être plus durs à appréhender pour les plus jeunes par exemple. Là tout le monde peut s'y retrouver et se plonger dans cette époque particulière d'après-guerre sous un régime fasciste.

Chaque personnage est différent et apporte une vision différente ou complémentaire de cette période. On alterne entre joie, peur, questionnement, tristesse et espoir.

Ruta Sepetys est une autrice que je conseille vraiment à tout le monde.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2020-05-09T22:21:34+02:00
Argent

Encore un excellent livre de Ruta Sepetys.

Toujours des belles histoires, émouvantes et enrichissantes qui nous font découvrir des périodes poignantes de l'Histoire ! Et inévitablement, comme pour chacun de ses romans, je verse une petite larme en lisant les dernières pages de son livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Prilla 2020-05-03T14:59:27+02:00
Bronze

J'avais lu une autre fiction historique de Ruta Sepetys, [i]Tout ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre[/i], et j'avais beaucoup apprécié ma lecture. Ici, je suis un peu moins emballée, même si j'ai tout de même passé un bon moment.

L'intrigue se passe ici dans l'Espagne des années 50, sous Franco. Les chemins d'un adolescent américain, issu d'une famille aisé, et d'une jeune fille travaillant dans l'hôtel où il réside vont se croiser et se mêler très rapidement. De nombreux mystères les entourent en même temps que leur relation évolue.

Je ne suis pas très familière avec l'histoire espagnole, mais je pense que Ruta Sepetys a encore une fois fait un bon travail pour retranscrire correctement les faits historiques et l'atmosphère de l'époque. J'ai senti qu'il y a eu un gros travail de recherche fait en amont pour rester fidèle à l'histoire du pays tout en incorporant des éléments de fiction. Cela a été très instructif sur ce point là, j'ai appris beaucoup sur le pays pendant cette époque. L'auteure met ici en avant les différents problèmes qui existent dans le pays et comment différentes personnes vivent dans cette atmosphère. Le côté historique est un gros point fort du roman.

J'ai moins accroché au côté romance du livre. Je ne saurais pas très bien expliquer pourquoi, car elle me semble plutôt réaliste et cohérente avec les faits. Mais j'ai eu un peu de mal à y croire, à croire à la sincérité des personnages entre eux. Les différents personnages sont pourtant intéressants et montrent différents points de vue sur un même événement. J'ai aimé cette diversité, mais j'étais parfois un peu perdue entre les différents personnages américains. J'ai eu un peu de mal à différencier quelques personnages. Les personnages espagnoles ne se dévoilent que petit à petit, ne s'ouvrant à Daniel que par morceaux, toujours sur leur garde. C'est un point que je trouve intéressant et qui encore une fois montre bien l'impact que le régime de Franco a pu avoir sur les relations entre les gens et sur les comportements.

Il y a plusieurs intrigues qui s'entremêlent, et au final j'ai trouvé que, bien qu'elles soient toutes résolues et qu'elles aient toutes à peu près la même attention, elles auraient pu être plus poussées, plus détaillées. Certains points m'ont semblé manquer de profondeur et d'explications, notamment concernant le business de la famille de Daniel, ou sur Rafa. La fin m'a également un peu déçue. C'est certes la fin que le lecteur peut vouloir, je ne l'ai pas trouvée très travaillée, et un peu trop rapide et facile. Elle laisse aussi sur un gros point d'interrogation, et bien que je pense que ce soit le but, j'ai fini frustrée, pensant qu'il me manquait des pages !

En bref, Hôtel Castellana est une romance historique que je trouve intéressante pour son côté historique bien recherché et retranscris, mais qui me laisse un peu frustrée car j'aurais aimé allé plus en détail dans plusieurs points.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par revesurpapier 2020-04-29T14:00:52+02:00
Argent

https://revesurpapier.blog4ever.com/hotel-castellana-de-ruta-sepetys

Nous sommes en 1957. Daniel Matheson loge tout l'été dans un hôtel américain au cœur de Madrid. Il y a suivi sa famille texanne qui tient une compagnie pétrolière et qui est en pleine négociation de droits de forage en Espagne. Si son père le pousse à rejoindre l'affaire familiale, le jeune homme nourrit un tout autre rêve, celui de devenir photojournaliste. C'est donc tout naturellement qu'il sort son objectif, avec l'envie de découvrir le vrai visage de l'Espagne franquiste. Ana, quant à elle, est chargée de servir la famille Matheson et l'auteure nous invite alors à mêler son regard à celui de Daniel...

J'ai aimé plonger dans cette lecture dès les premiers instants. D'une part parce que j'aime en découvrir un peu plus sur les différents évènements qui ont marqué l'Histoire mais aussi parce que j'ai vite été séduite par l'authenticité du récit, la chaleur des personnages et du pays, malgré l'atmosphère pesante.

A travers ses deux personnages, l'auteure opposent deux mondes. Daniel et Ana sont deux personnages issus de milieux différents et la vie dans leur pays respectif l'est aussi. Derrière son objectif, Daniel observe tout cela avec un œil vif et sincère. Les photos parlent. Le peuple espagnol n'est pas libre, la misère est là et on remarque aussi les quelques zones d'ombre et les secrets bien gardés.

J'ai aussi apprécié que ça ne soit pas seulement l'histoire de Daniel et Ana, qui se rapprochent au fil de la lecture. On suit bien d'autres personnages qui sont proches de la jeune domestique et du jeune photographe et cela nous donne une vue d'ensemble sur cette époque et le quotidien des Espagnols. On parle alors de la religion, de la censure, de la peur qui s'est installée dans le pays. J'aurais d'ailleurs beaucoup aimé en apprendre davantage sur ces différents personnages.

Verdict : Ce roman nous parle des vieux fantômes de l'Espagne et nous conte une histoire d'amour impossible. C'est une fiction historique passionnante qui nous invite à découvrir à quoi ressemblait l'Espagne sous la dictature de Franco, aux côtés de deux personnages que tout oppose. L'auteure a aussi glissé quelques documents qui font écho à toutes ses recherches et son récit n'en ressort que plus authentique. C'est une très belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadotiste 2020-04-24T16:49:50+02:00
Diamant

Un réel coup de cœur ! De ceux qui restent en tête longtemps !

Ce roman est sorti en jeunesse mais il peut être lu aussi bien par des adolescents que par des adultes. Si vous aimez Zafón ou encore Di Fulvio, comme moi, vous allez adorer !

.

La couverture et le résumé ne me tentaient pas plus que cela. Et pourtant, dès les premières pages, j'ai su ! En effet, ce roman avait tout me plaire : Espagne de Franco, passion pour la photographie avec de nombreuses références à Capa... Un livre qui fait voyager dans un autre pays mais surtout, à une autre époque. On apprend plein de choses, sans même s'en apercevoir !

.

Entre Histoire et Mémoire, il n'était pas évident de s'immiscer dans cette partie de l'histoire espagnole. Pourtant, grâce à son personnage américain, à travers lequel le lecteur découvre les épreuves de ce pays, Ruta Sepetys a réussi une prouesse.

.

Les pages se tournent toutes seules... Ici, pas de longueurs, juste du plaisir !

J'ai réellement adoré ce roman, et je vous le conseille vivement !

Pour l'instant, c'est mon plus grand coup de coeur de l'année !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Memori 2020-04-22T18:27:01+02:00
Diamant

Voici un livre qui m'a retourné le cerveau... Et ce dans le bon sens du terme. J'avais déjà eu l'opportunité de lire Ruta Sepetys et même de la rencontrer lors d'une rencontre autour de "Le sel de nos larmes" (roman que j'ai particulièrement apprécié). Au cours de cette rencontre, l'autrice nous avait annoncé qu'elle était entrain d'écrire un livre autour de l’Espagne franquiste. Lorsque j'ai fait dédicacé mon roman, je lui ai confié que j'avais hâte de le lire particulièrement parce que mes grands-parents étaient espagnoles et qu'ils avaient vécus sous le régime de Franco. Malheureusement, ils n'en parlaient jamais.

Lorsque j'ai vu le livre en librairie, j'ai donc sauté dessus sans hésitation et j'ai profité de ce confinement pour le lire à mon aise. J'ai eu beaucoup de mal à commencer ce roman car je n'arrêtais pas de me projeter que ma grand-mère avait seize ans en 1958. Je me suis sentie mal à l'aise et me suis beaucoup interrogée. Puis, peu à peu, je me suis laissée porter par la passion de Daniel, de Rafa, de Fuga, les secrets d'Ana et de Julia, les interrogations de Puri. Je suis toujours autant surprise par la manière dont Ruta Sepetys est capable de mélanger histoire fictive et Histoire avec un grand H sans pour autant dénaturée ou mettre de côté cette dernière.

Je suis tellement heureuse d'avoir lu ce roman. Je me suis attachée à chacun des personnages qui évoluaient dans cette Espagne d'après-guerre. Ce livre m'a permise, d'une certaine façon, de me rapprocher de mes grands-parents espagnols et de mieux comprendre certaines de leur façon d'être. Vivre sous dictature doit laisser certaines traces...

Néanmoins, cette lecture laisse en moi quelques interrogations. Comment savoir si mes parents n'ont pas été victimes du scandale des bébés volés ?

A lire absolument !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode