Livres
472 482
Membres
445 078

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par queenregina 2019-10-12T19:21:12+02:00
Diamant

Un excellent roman, ce titre s'inspire de faits réels et l'auteure dénonce la barbarie humaine.

Le lecteur rentre très rapidement dans l'histoire nous retrouvons Marius un jeune français qui se retrouve emprisonné, torturé et subit de nombreuses expériences médicales, et ceci dès les premières pages. Très rapidement il perd son prénom et devient le matricule HS7244 (d'où le titre). Nous suivons son combat quotidien pour la survie, ses espoirs, il espère retrouver Camille qu'il aime éperdument, et surtout ne comprend absolument pas l'objet et la raison de sa captivité.

Nous croisons d'autres protagonistes(des prisonniers, un médecin fou qui tente des expérimentations en tout genre, des geôliers odieux et violents). Je me suis attachée au personnage de Sylvain un compatriote français qui s'est lié d'affection pour petit chien blanc nommé Olaf qu'il aime caresser. Cet animal représente sa bouffée d'oxygène dans ce monde de brutes. Nous découvrons également la puissance des liens fraternels avec des jumeaux très touchants.

Par contre le médecin est un véritable boucher psychopathe, l'auteure s'est inspirée des nazis et de leur protocoles répugnants (elle le dit elle même), c'est une sorte de savant fou qui aime le sang et ouvrir les êtres humains, il éprouve du plaisir dans sa tâche.

Au fil des pages nous découvrons l'horreur, la privation, la déshumanisation, les descriptions de tortures sont assez détaillées je le précise pour les âmes sensibles. Plus nous approchons des dernières pages, plus nous retrouvons les pires travers de la nature humaine mais je vous laisse découvrir le récit. Il y a de la violence, des scènes assez dures.

Les personnages sont psychologiquement bien dépeints. Nous suivons ce quotidien millimétré dans ce camps d'hommes et femmes. Tout se déroule avec la précision d'un maître horloger (heures de repas, heures d'appels, heures de repos, etc). Pour information j'avais trouvé depuis la page 30 la raison de la présence de notre héro (il y a des indices), après cette découverte rapide n'enlève en rien la force du texte et le côté glaçant du roman. Je suis surprise par certaines réactions de Marius vers la fin du roman... après on peut comprendre certains sentiments humains mais tout n'explique pas son comportement .

La plume est fluide, le récit se lit vite, il y a de la tension le lecteur veut savoir si nos protagonistes vont survivre ou non. C'est bien écrit, le scenario est bien ficelé, il y a une intensité derrière ce livre, un message donc j'apprécie ce point. Personnellement je ne connaissais pas les faits qui inspirent l'histoire donc c'est une découverte pour ma part. L'histoire de HS 7244 ne vous laissera pas de marbre, impossible d'y être insensible, ni de ne pas éprouver de la révolte, une envie de s'en prendre à des personnages.

Ce titre fait réfléchir, dénonce certains faits (j'apprécie les auteurs qui s'engagent), ce livre est au final une excellente surprise, je me suis laissée embarquer par ce livre, le lecteur sent une puissance dans le message de l'auteure. Je ne regrette pas ma lecture, elle dépasse le simple cadre d'un roman car nous pouvons aller au delà dans la réflexion. Je vous invite donc à découvrir cette auteure pour un premier livre c'est profond, bien construit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2019-09-24T19:19:15+02:00
Lu aussi

Le sujet est noble et mérite d'être exploité et dénoncé. Mais le roman en lui-même ne m'aura pas convaincu. J'en attendais peut-être un peu trop au vu des critiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ladykami 2019-09-23T00:18:58+02:00
Or

Lecture coup de poing ??

J’ai finis ce livre à l’instant, il est difficile effectivement d’en parler sans dévoiler le sujet sensible du livre qui se passe en Tchétchénie.

Je suis passée de l’indignation à la haine à la peur... et par plusieurs sentiments différents.

On oublie parfois que les droits acquis en France, la liberté n’est pas la même partout dans le monde.. malheureusement..

L’écriture est bien choisie, facile a comprendre, poignante.

L’histoire est inspirée de faits réels, ce qui m’a d’autant plus fait mal.

Il est connu que l’homme je dirais même l’humain n’aime pas sortir de sa zone de confort et regarder plus loin que le bout de son (petit) nez et que l’humain est en général ingrat,.. grâce a ce genre de livre, j’espère que l’humanité se rendra compte qu’il y a d’autres peuples qui ont besoins d’aide et que tout n’est pas acquis pour tous.

Le sujet m’a tellement pris au tripes que j’ai réussi à le lire en 1 journée..

Une belle réussite pour un premier roman, une belle découverte de l’auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-Arsigny 2019-09-22T15:48:36+02:00
Diamant

Un livre dur tiré de faits réel une grosse claque ce roman !!! Âmes sensibles s’abstenir.

Comment des hommes peuvent ils faire de telles horreurs ??? Merci à lorraine de m’avoir ouvert les yeux sur ce qui se passe là bas en Tchétchènie. Une réalité glaçante dans un camp d’expérimentation en nous décrivant les horreurs que subissent ceux qui sont enfermés la bas. Quand ils rentrent là dedans ils ne sont plus qu’un matricule, ils n’ont plus d’identité...

A la lecture j’étais angoissé, horrifié j’avais peur pour Marius. Quand Marius pensait à Camille il se raccrochais à ce qu’il avait de plus cher pour ne pas perdre espoir il ne pensait qu’à retrouver son grand amour...

On ne sort pas indemne de ce livre...

Le livre est bien écrit, les mots sont bien choisis. Un livre dur mais qui nous permet de prendre conscience de ce qu’il se passe. Je vous le conseille fortement n’hésitez pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elsa-62 2019-09-21T23:33:24+02:00

L'auteur devrait se renseigner avant d'écrire : il n'existe pas de bars en Tchétchénie. La vente d'alcool y est strictement interdite par la Loi donc l’histoire de la Vodka n’est pas crédible. Dès les premières pages on peut aussi remarquer une mauvaise utilisation des temps : Il raconte un souvenir « Nous étions à Moscou et le guide qui nous suivait nous A proposé un petit périple de trois jours à Grozny. » Au lieu de « avait proposé ».

Bien évidemment le lieu où se déroule l’histoire a été choisi à cause des récentes polémiques LGBT et le traitement que ces derniers subissent en Tchétchénie. Cela m’a fait un peu rire de voir que « [Grozny] avait été élue la ville la plus sûre de Russie. »

Aller en Tchétchénie, qui est une dictature, en se disant que on y serait en sécurité, surtout avec tout ce que le gouvernent et le président Tchétchène y fait, les personnages sont stupides de penser que c’est une bonne idée et se fier à des « statistiques » russes quand on sait que tout est corrompu et manipulé en Russie et Tchétchénie, jusqu’aux élections des présidents Poutine et Kadyrov.

Alors peut-être que le pays (Tchétchénie) et la ville (Grozny) sont fictifs dans le livre et ne correspondent pas à la réalité. Peut-être que dans ce livre l’auteur a décidé que ce pays serait différent de ce qu’il est dans la réalité ? (Oui mais après l’histoire entière est basée sur un personnage qui se retrouve dans un « camp de concentration ».... Alors non, je ne vois pas comment l’expliquer.) Mais mon hypothèse est que l’auteur ne s’est pas réellement renseigné sur ce pays puisque dès les premiers paragraphes on tombe sur « bar en Tchétchénie ». Totalement pas crédible puisqu’il s’agit d’un pays musulman, une dictature avec des lois strictes. L’alcool y est interdit (boire/vendre/importer). Il est importé illégalement des pays voisins (Ingouchie) et consommé en secret mais ouvertement dans des « bars » ? Les bars n’y existent pas, du moins pas ceux que nous, occidentaux, appelons en tant que tel.

Il y a bien d’autres points qui manquent de crédibilité dans cette histoire mais je ne vais pas m’y attarder dans les détails ou sur les exemples sinon cette critique sera longue de plusieurs pages...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ginetteducoussin 2019-09-08T07:43:26+02:00
Bronze

Ce livre dénonce certains faits très graves en Russie. L'homme au sens large du terme est bête et méchant... Livre trop violent pour moi, mais intéressant à lire pour se rendre compte de la bêtise humaine et pouvoir lutter contre cela

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chouquette72610 2019-08-14T09:43:20+02:00
Diamant

Un roman prenant ,tiré de fait réels, vraiment bouleversant .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alapage 2019-08-09T22:11:06+02:00
Or

Ce roman est une vraie claque... Je n'en reviens pas, je suis encore sous le choc! Et le pire dans tout cela c'est que l'auteure s'est basée sur un fait réel pour écrire ce roman. C'est d'autant plus révoltant! En fait, je ne crois pas qu'il existe un mot assez fort pour qualifier correctement mon ressenti.

Dès le début de roman, nous sentons que le récit aura une atmosphère sombre et lugubre. Lorsque Marius réalise qu'il perd son nom pour devenir HS 7244 et qu'il rencontre Homes, le souffle nous manque. Et l'effet ne fait qu'augmenter au point où l'on se demande si l'auteure finira par nous laisser un petit répit, si l'on pourra respirer à nouveau.

Ayant une âme sensible, je ne vous cacherai pas que certains passages furent très difficiles à lire et que parfois j'ai dû laisser mon livre de côté. L'auteure écrit avec un tel réalisme, que j'avais les images qui me poursuivaient.

Et plus j'avançais dans le récit et plus je sentais que l'étau se resserrait, autant pour les protagonistes que pour la lectrice que j'étais. Il devenait difficile de se dissocier tant j'étais complètement embarquée dans le récit de Marius et Sylvain.

Lorsque finalement l'on comprend pourquoi ils sont là, ce fut la stupéfaction totale. Je me suis souvenue que ce roman n'est pas une fiction et les larmes me sont venues aux yeux. Des larmes de colère et de tristesse. Je ne vous en dirai pas plus afin de ne pas spoiler, mais laissez-moi simplement vous dire que mon cœur était en miettes!

En refermant le bouquin, je me suis demandé si c'était nécessaire qu'il y ait autant de scènes répugnantes et difficiles à lire... je ne suis pas une fervente admiratrice de ce type de scènes et pourtant, je crois que l'auteure se devait d'aller aussi en profondeur, c'était même nécessaire.

Voilà un roman qui choque et qui bouleverse. Un vrai coup de poing en plein visage! Il ne peut vous laisser indifférent et je vous préviens, il n'est pas aisé à lire. Faut avoir le cœur bien accroché. Personnellement, je ne suis pas près de l'oublier!

http://alapagedesuzie.blogspot.com

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-08-08T18:29:21+02:00
Diamant

Pour son premier thriller, Lorraine Letournel Laloue n’a pas choisi un sujet facile, loin sans faut. C’est à travers le calvaire de Marius et d’autres détenus qui nous allons suivre une intrigue pas comme les autres. Cela se passe en Tchétchénie de nos jours. Le couple que forment Marius et Camille va être enlevé, humilié, incarcéré, torturé pour des raisons qui mettront du temps à se dévoiler, même eux ne le savent pas. Ils sont considérés comme des malades contaminés et vont faire l’objet d’expériences médicales menées par un docteur qui n’a rien à envier à Mengele. Quand en plus en quatrième de couverture on lit que l’histoire est inspirée de faits réels cela a de quoi donner froid dans le dos. L’auteure nous inflige l’écœurante réalité de la vie dans ce camp qui n’est pas sans rappeler les camps d’exterminations nazis dans une redite de l’histoire avec descriptions détaillées des horreurs qu’ils subissent dont on ne sait si elles sont tirées d’une imagination morbide ou de la réalité historique. Toutes ces lignes m’ont fait friser l’indigestion car je ne savais pas ce qui se cachait derrière toutes ces exactions. C’est une des forces de l’auteure que de réussir à conserver le secret une bonne moitié du livre. C’est ce qui m’a fait rester scotchée à l’intrigue qui s’éclaircie tout en plongeant dans les ténèbres. Alors quand la révélation arrive, elle fait son chemin dans ma tête et je me dis alors qu’il fallait bien une voix pour raconter, transmettre cette mémoire afin que cela n’arrive plus jamais. Une lecture difficile et comme on dit aujourd’hui malaisante mais qui vaut d’aller jusqu’au bout par respect pour ce qu’elle évoque autant que pour l’auteure qui a su mener sa barque au milieu du Styx en nous donnant des vues de l’enfer sur terre. Je ne saurais conseiller ce livre aux âmes sensibles mais en ce qui me concerne c’est un coup de cœur. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lekeltois 2019-08-07T15:12:57+02:00
Argent

Après avoir lu ce résumé plus qu'énigmatique et tous les post très élogieux,j'avais un peu peur de cette lecture. Après, je connaissais le sujet du livre à cause d'une publication du groupe, ce qui est fort dommage. J'aurai aimé découvrir comme le sujet lorsque que l'auteur l'avait décidé. Mais du coup, j'ai aussi commencé un livre avec lequel je savais que le sujet allait m'intéresser, mais je me connais aussi, il m'arrive très (trop) souvent de ne pas apprécier, une oeuvre apprécier par tous.

Alors pour être clair, avec ce livre ce n'est pas le cas, j'ai aimé le livre mais avec certaines réserves tout de même.

Pour commencer par les poins positifs, j'ai apprécié le thème traité sans fioriture, ce style brut de décoffrage, qui sur certaines scènes sont limites soutenables. J'ai également aimé le style d'écriture, l’enchaînement des chapitres courts (surtout pour moi en cette période de grosse fatigue) ce qui permet de s'arrêter facilement.

Les personnages sont tous très attachants ou rebutants cela dépend du personnages mais on est facilement pris d'empathie pour ce Marius ou d'autres dans le même cas que lui mais on est aussi très facilement dégoûté par d'autres personnages.

En bref tous c'est aspects font de ce livre un bon livre et pour un premier livre, personnellement je tire mon chapeau. Tout d'abord par le travail accompli, mais également par la qualité de l'oeuvre.

Mais après le livre à aussi les défauts de ces qualités. Pour moi, il y a une certaine naïveté dans l'écriture, certaines phrases sont posées comme cela alors qu'il faudrait les approfondir alors que certains passages sont pour moi un peu trop long.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode