Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Hyalgan : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le Suaire de l'archevêque Le Suaire de l'archevêque
Peter Tremayne   
Un moment agréable de lecture avec les aventures de cette "sœur" qui me fait penser à une héroïne d'Agatha Christie. Parfois certains passages sur le monde religieux sont un peu longs, mais toutefois très intéressants. Il ne faut pas chercher de l'action au sens pur dans cette série de romans mais l'on se laisse prendre dans le fil de l'enquête avec plaisir dans ce monde religieux que l'on connaît peu.


par nataly
La Géométrie du tueur La Géométrie du tueur
Laura Sadowski   
J'ai lu sur un blog une critique très positive sur ce polar. En effet, ce thriller judiciaire est excellent ! L'histoire est celle d'un tueur qui oblige un avocat à le défendre à son procès d'assises. En échange de son acquittement, il lui dira ce que sa fille, disparue 2 ans plus tôt, est devenue. Mais sait-il quelque chose ? Manipulation ou vérité ? L’intrigue est machiavélique (en réalité il y a 2 intrigues... j'en dis pas plus !) et comme l’auteure est « retors » comme son tueur, on ne sait jamais à la fin d’un chapitre ce qu’elle nous réserve au chapitre suivant. Jusqu’à la fin on est bluffé. Les personnages sont hyper réussis, l’avocat + le tueur surtout. Son style est magnifique (on le dit sur des blogs à propos de ses autres livres). J’ai mis « L’Affaire Clémence Lange » dans ma PAL. Je vais le lire parce que c’est un autre thriller judiciaire de l’auteure. J’ai énormément accroché !

par Julian-1
Les Enfants de Venise Les Enfants de Venise
Luca Di Fulvio   
Mercurio, Giuditta, Benedetta, Isacco, Anna, Scarabello, le capitaine Lanzafame et bien d'autres sont les merveilleux personnages de cette fresque sociale se déroulant dans le Venise de la renaissance.

Vous y croiserez des orphelins, des arnaqueurs, un médecin, des militaires, de riches nobles, des politiciens, des prostituées, des voyous, des marchands, la naissance du premier guetto juif (ou y sont parqués les célèbres "bonnets jaunes") et la ségrégation qui va avec, la chasse aux sorcières de certains illuminés, de la jalousie, de la crasse et des poux, de la haine, de la vengeance, du sang, de la boue, la maladie, du désespoir, de l'incompréhension, de l'injustice mais aussi de la générosité, de l'amitié, de l'entraide, de la loyauté, du pardon, de la tendresse, de l'amour et des rêves. On s'arrête là ? Oui car la liste serait bien plus longue mais rien que ça devrait vous convaincre de le lire.

Les lieux sont simplement retranscrits à la perfection, Rome, Venise, la lagune, les marais, les canaux, le chantier naval de l'époque, les ponts et les ruelles, un décor parfois sordide, comme les quartiers populaires ou malfamés parfois éblouissants comme la place Saint Marc et le palais des Doges. Moi qui aime beaucoup Venise j'ai été servi plus que je ne l'espérais.

La plume de Luca Di Fulvio, à l'instar du Gang des rêves est toujours aussi captivante et cinématographique, cet homme a le don de modeler les histoires de manière à vous passionner.

Je me suis dit en réfléchissant à cette chronique que je me devais de faire un comparatif avec Le gang des rêves, seulement voilà, c'est simplement impossible car c'est tellement différent et tellement similaire à la fois (paradoxe ?) que mes idées s'embrouillent. Je ne ferais donc pas de parallèle entre ces deux œuvres, mais vous conseillerais de simplement les lire, absolument, les deux.

Pour conclure, je ne vais pas noter ce roman car il dépasse toutes notes (et oui, comme pour Le Gang), mais je vous dirais simplement que Le gang des rêves était devenu mon roman préféré et que maintenant j'ai deux romans préférés d'égal à égal sur la première marche du podium, et en plus du même auteur ! Ils seront très difficiles à détrôner, à moins que Luca Di Fulvio et les éditions Slatkine & Cie poursuivent ensemble sur le chemin de la littérature émotionnellement marquante (au fer rouge).

Voir la chronique sur mon blog :
https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/08/les-enfants-de-venise-luca-di-fulvio.html

par Maks
Trilogie de l'Emprise, tome 3 : Ultime partie Trilogie de l'Emprise, tome 3 : Ultime partie
Marc Dugain   
Histoire très contemporaine de la vie politique avec ses petits arrangements, ses détours, ses complots. Cela semble tellement plausible !

par PatB9
L'Heure des fous L'Heure des fous
Nicolas Lebel   
Une belle découverte, servie par des personnages hauts en couleur, qu'on dirait parfois sortis d'une BD, et une intrigue qui est bien moins légère que la tonalité globale du livre. Préparez-vous à voir Paris d'une manière bien différente, dangereuse, menaçante, et Lebel aborde par la bande de sérieux sujets de société, dont la paupérisation qui frappe les classes moyennes. Un premier volet réussi.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2015/10/la-colere-du-grand-coesre.html
De force De force
Karine Giebel   
Karine Giebel, sur le thème de la vengeance : les ingrédients de base étaient déjà là pour faire de ce livre un petit bijou. Et s'il n'atteint pas le niveau du Purgatoire des innocents, c'est un très bon page-turner.

La tension est maintenue tout au long du livre. La force de ce roman réside, comme dans tous les romans de Karine Giebel, dans ses personnages, leur psychologie. Complexes, souvent en demi-teinte, il est difficile de se faire un avis définitif sur eux, et au fil de la lecture, mes sentiments sur leur compte se modifiaient constamment, changeaient de direction comme une girouette dans une tempête.
L'histoire est bien construite et le huit-clos oppressant, même si certains éléments sont éventés assez rapidement. Mais pas l'ensemble, en tout cas pour ma part, et du coup, j'ai trouvé la fin percutante. J'aime quand un élément vient éclairer l'ensemble du récit et lui donne une autre tonalité, ce qui s'est produit avec ce roman.

J'ai dévoré ce livre, et ai beaucoup apprécié ma lecture. Ce n'est pas le plus fort de ses romans, mais reste efficace et prenant.

Merci à Babelio et aux éditions Belfond, j'ai été ravie d'avoir la chance de découvrir le nouveau Karine Giebel, ce qui est toujours un événement en soi.

par Amaranth
L'Appel du coucou L'Appel du coucou
Robert Galbraith    Joanne Kathleen Rowling   
Je dois avouer qu'au début, en apprenant que Rowling avait sorti un nouveau bouquin, je n'étais pas très enthousiaste. Il faut dire qu"Une Place à Prendre" m'avait déprimé pour plusieurs jours et retenter l'expérience ne me tentait pas particulièrement....
Mais finalement j'ai craqué, ayant l'opportunité d'être aux Etats-Unis et sachant que je ne pourrais pas le retrouver en France avant un moment, je me suis donc dis "Tant pis, je teste"... Et j'ai été plus qu'agréablement surprise.

Le livre reste réaliste, sans plonger dans la noirceur d'Une Place à Prendre, et les personnages sont attachants, mais moins "kitsch" que dans Harry Potter. Cormoran Strike est un drôle de personnage dont on suit l'enquête (et les tribulations amoureuses) avec beaucoup de plaisir, ainsi qu'avec Robin, sa secrétaire temporaire, qui rajoute une touche fraîche sympathique. Le mystère est bien ficelé, mais les puristes pourraient trouver la scène de sa résolution manquant de finesse. Certains rebondissements quant à eux restent un poil prévisibles voire stéréotypés, mais c'est vraiment les seuls défauts que j'ai pu trouver à ce livre, et puis cela ne gâche en aucun cas la lecture.

Bref, he le conseille vivement, et j'en lirais la suite avec grand plaisir !

par Feather
Six fourmis blanches Six fourmis blanches
Sandrine Collette   
Deuxième ouvrage de l'auteur que je lis et je n'ai pas été déçue même si j'ai été moins prise dans l'action que pour Des nœuds d'acier.
J'ai aimé la façon de présenter les histoires en parallèle, on se pose sans arrêt la question du "comment les deux vont se rejoindre" et on imagine un nombre incalculable d'hypothèses ! Et le suspens tient jusqu'à ce que l'auteur dévoile le pourquoi du comment.
J'ai été dérangé par le personnage de Mathias. Un sacrificateur, ce n'était franchement pas ma tasse de thé surtout qu'il avait un air plutôt bourru et solitaire que je n'apprécie pas franchement non plus. Or, j'ai vite oublié ces aspects pour le suivre dans ses péripéties.
En face, Lou, Elias et les autres qui suivent Vigan pour une randonnée en montagne, qui va vite tourner au cauchemar ! J'ai été intéressé par le développement de cette histoire également. On plonge au fil des pages dans une ambiance de peur et de tension que seul Sandrine Collette sait créer.
La fin m'a quelque peu déçue même si elle était prévisible mais je garde tout de même un bon souvenir de ce roman qui a satisfait mon envie de suspens !
La dame sans terre, Tome 4 : Le combat des ombres La dame sans terre, Tome 4 : Le combat des ombres
Andrea H. Japp   
Excellent !
L'ensemble des 4 épisodes est plus que satisfaisant avec un bon scenario, des personnages attachants même si l'immersion dans le Perche du 13° ou 14° me semble trop légère.
Le fait d'avoir lu d'un seul trait les quatre volumes met en relief quelques longueurs et quelques répétitions évidemment nécessaires pour ceux qui lisent les volumes séparément. Le final est intense et sans doute un peu trop rythmé par rapport au reste de l'ouvrage.

par Panurge
Né pour être sauvage Né pour être sauvage
Alexis Aubenque   
Excellent polar, écriture fluide et livre que l'on aimerait lire d'une traite comme toujours avec Aubenque.
Que ce soit dans le rythme ou la façon de tenir le lecteur en halène, j'ai l'impression de lire un auteur anglo-saxon lorsque je me plonge dans ces romans.
Dans la première moitié du livre, nous suivons deux histoires en parallèle qui vont peu à peu se rejoindre. Je conseille néanmoins de lire les livres précédents avant de plonger dans celui ci afin que de profiter de l'épaisseur des personnages récurrents. Plusieurs pistes ont été laissées à la fin du livre pour une suite. Je l'achèterai sans hésiter



par cathy66