Livres
455 184
Membres
404 503

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Milkie 2018-04-14T14:27:16+02:00

J'ai décidé de te garder pour toujours. Tu es à moi.

Afficher en entier

- J'aime l'idée que vous serez tous les deux à des kilomètres et des kilomètres de moi quand je me coucherai ce soir. Je n'ai pas dormi huit heures d'affilée depuis que vous vous êtes installés à l'hôtel. Elle est petite, Vaillant. Tu devrais y aller un peu mollo sur le sport en chambre.

Tammy et Vaillant le fusillèrent tous deux du regard.

- Jamais, répondirent-ils en chœur.

Afficher en entier

- Ne t'inquiète pas, Vaillant. J'apprends à apprécier toutes tes différences.

Il plongea les yeux dans les siens, comme pour s'assurer de sa sincérité, et sourit.

- J'en suis ravi.

Afficher en entier

Mienne ! Entièrement mienne. Je ne renoncerai pas à elle. Jamais.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Milkie 2018-04-14T14:34:50+02:00

Il se battrait jusqu'à la mort pour la garder et tuerait quiconque essayerait de la lui arracher de ses bras.

Afficher en entier

Je ne peux pas la perdre. Je ne le peux pas, c'est tout.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kheopsia 2019-03-28T08:29:15+01:00

Tigre rit.

- J'aime l'idée que vous serez tous les deux à des kilomètres et des kilomètres de moi quand je me coucherai ce soir. Je n'ai pas dormi huit heures d'affilées depuis que vous vous êtes installés à l’hôtel. Elle est petite, Vaillant. Tu devrais y aller un peu mollo sur le sport de chambre.

Tammy et Vaillant le fusillèrent tous les deux du regard.

- Jamais, répondirent-ils en chœur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Beeboo 2019-03-27T09:01:49+01:00

— Je veux rester avec toi.

À son aveu il sentit son cœur se gonfler encore plus d’amour pour elle.

— Je ne te laisserai jamais partir. Tu es à moi et je suis à toi. Elle gloussa.

— À t’entendre, ça semble si facile.

Il frotta sa joue contre sa tête.

— Ça l’est. Tu n’as qu’à rester avec moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Audrey-30 2019-01-15T12:30:27+01:00

Le coeur de Vaillant se gonfla de joie en voyant les yeux de Tammy lancer des éclairs. Elle n'appréciait pas qu'une autre humaine le trouve séduisant et ait envie de s'accoupler avec lui. La bouche de Tammy formait une ligne tendue. Elle garda le silence, cependant.

Il se retint de sourire jusqu'aux oreilles. Tammy ne voulait pas que d'autres femelles lui offrent leur corps.

C'était clairement un signe de possessivité. Ce qui ne pouvait que lui laisser espérer parvenir à la convaincre de rester avec lui. Il disposait d'une nouvelle arme à son arsenal, au cas où il aurait besoins de se battre pour la garder à ses côtés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Folize 2018-10-08T11:36:42+02:00

La femme lui lança un autre regard noir.

- C’est Slade et il est très protecteur avec moi. (La femme semblait fort amusée.) C’est mon garde du corps.

Il se crispa.

- Agent.

Le médecin rit.

- Peu importe.

Tammy glissa un regard vers l’homme aux yeux bleus. Elle n’était couverte que d’une serviette et celle-ci n’était pas très grande, pourtant il ne l’avait pas reluquée, ce qui lui valut son estime. Elle reporta toute son attention vers Trisha.

- Merci d’avoir accepté de m’examiner si tard, ou devrais-je dire à une heure si matinale, pour être plus exacte.

- C’est avec plaisir. Les hommes vont nous laisser seules pendant que je jette un coup d’œil à vos blessures.

Vaillant grogna.

- Je n’ai pas besoin de partir. Je l’ai vue nue. Chasse Slade. Il ne peut pas la voir ainsi.

Tammy lui fit les gros yeux.

- Laisse-nous, s’il te plaît. Ne m’oblige pas à me disputer avec toi devant ce gentil médecin qui attend un bébé et le type qui la protège. Elle est sortie de son lit pour venir m’examiner et la dernière chose dont elle a besoin, c’est de nous écouter nous chamailler.

Vaillant grogna encore en la regardant.

- Arrête, dit-elle d’un ton brusque. Arrête de me grogner dessus. J’ai eu une longue nuit, je suis fatiguée et j’ai mal. Tu veux bien obtempérer sans m’obliger à me disputer avec toi ? S’il te plaît ?

Il sortit de la pièce comme un ouragan. L’Hybride éclata de rire et une expression joyeuse illumina ses traits.

- Ça valait carrément le coup de s’habiller pour voir ça.

Le sourire jusqu’aux oreilles, il tourna les talons et quitta la pièce à son tour. Il referma la porte derrière lui.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode