Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ia2na24 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Lui résister... ou pas - vol. 1 Lui résister... ou pas - vol. 1
Phoebe P. Campbell   
J'ai adoré cette série :))

L'histoire est géniale, il y a une tonne de rebondissements au fur et à mesure des livres on ne s'ennuie jamais !!
Sensualité, humour, argent, sexe (mais pas trop non plus juste ce qu'il faut), rivalité, bref de quoi faire une super série !!

Les personnages sont aussi très attachants également :

Olivia, elle est belle intelligente, dépendante mais elle met beaucoup de temps à s'ouvrir à Joseph elle est très butée (un peu trop sur les premiers tomes à mon sens) mais après elle se laisser aller et on finit par bcp l'apprécier s'y attacher bcp également...

Joseph ah le beau Joseph, que dire, beau intelligent, charmeur, sexy, riche bref bcp de qualités pour cet homme dommage qu'il soit un peu trop dominateur par moment qui va d'ailleurs le conduire à quelques désaccords et disputes avec sa belle !!

Mais c'est une super série vraiment je la recommande un très très bon moment de lecture :))

par crapaud19
Des mensonges dans nos têtes Des mensonges dans nos têtes
Robin Talley   
Nous sommes en 1959 et nous suivons dans ce roman deux points de vue: celui de Sarah, noire de peau et celui de Linda, blanche. Sarah est lycéenne, accompagnée de quelques jeunes de son âge qui ont accepté de tenter l'expérience, elle fait sa rentrée scolaire dans un nouvel établissement, Jefferson, qui participe à un programme d'intégration dans le but de promouvoir la mixité.

Dois-je vraiment vous préciser que la rentrée de Sarah va être un enfer de même que tous les jours qui vont suivre? Crachats, brimades, lancés de projectiles divers et variés et humiliations vont devenir son lot quotidien. Je m'attendais à ce que ce livre soit difficile à lire mais franchement pas à ce point. J'ai assisté, impuissante, à ce déferlement de haine raciale comme si j'y étais, comme si c'était moi qu'on insultait et sur qui on crachait. J'avais envie de faire du mal à ces lycéens racistes, haineux, perturbés et violents, confrontés à la différence. L'auteur a restitué d'une manière saisissante de vérité l'horreur causée par toute cette violence physique et verbale et les conséquences logiques qui en ont découlé. Sarah est un personnage entier qui m'a bluffé. Là où plein d'autres (moi la première à sa place) aurait laissé tomber et quitté le lycée, elle parvient à s'accrocher tant bien que mal durant toute son année scolaire. Son objectif est clair: laisser une trace de cet évènement dans l'Histoire et tenter de faire changer les mentalités.

Je vous parlais un peu plus haut d'un double point de vue, en effet parallèlement à Sarah, on suit également Linda qui est dans le "camp adverse", celui qui est contre l'intégration. Linda est une ado populaire, son père à une position très influente dans le milieu de la presse écrite. Linda est raciste par éducation et par habitude puisqu'on lui a toujours appris que les blancs étaient supérieurs en toutes choses aux noirs. Forcée à côtoyer Sarah dans le cadre d'un travail scolaire les deux adolescentes ne vont cesser de s'affronter dans des joutes verbales très animées, défendant chacune leur point de vue. J'ai apprécié assister à la lente destruction de la carapace de Linda et de son arrogance. Non seulement les deux jeunes filles vont se comprendre et se rapprocher mais elles vont également se rendre compte de l'ambiguité des sentiments qui les animent. Je ne vous spoile rien mais j'aurai franchement apprécié que ce thème ne soit pas abordé dans le résumé pour avoir la surprise de le découvrir au fil de ma lecture. L'auteur en parle en toute simplicité, sans en faire des tonnes ce que j'ai vraiment apprécié. Je me suis demandé à plusieurs reprises comment ce roman d'apprentissage allait se terminer et je n'ai pas du tout été déçue par la fin qui est cohérente et pleine de promesses.

Je défie quiconque lira ce livre de garder la tête froide, de ne pas s'offusquer de cette violence omniprésente et de ne pas faire preuve d'empathie envers Sarah. Des Mensonges dans nos têtes est un roman fort et poignant. Avant de commencer cette lecture, je pensais que j'allais avoir envie de pleurer, ça n'a pas du tout été le cas. Au contraire, j'ai été affligée devant l'étroitesse d'esprit des gens, révoltée face à leur comportement. En résumé je ne ressors pas indifférente du tout de cette lecture à laquelle je mettrai la note de 4.5/5. Je ne mets pas la note maximale car l'ambiance de ce livre était parfois si pesante que j'ai eu besoin d'entrecouper cette lecture avec une autre mais il vaut largement la peine d'être découvert.

par elyza
Les bottes rouges Les bottes rouges
Fleur Hana   
Un tres bon livre, principalement sur le deuil. Une histoire prenante et touchante.

J'ai adoté l'écriture, et l'humour de l'auteur qui me correspond tout à fait. J'adore l'ironie qu'elle donne à son personnage principale, un kiff et une belle bosse de rire à certain moment.

Son gros point faible pour moi est la fin, que je trouve tellement baclé, s'en est tellement dommage. Ca aurais été un coup de coeur "diamant" sinon, mais quel dommage de juste se contenter de cette fin, sans réabborder tous les sujets suivis de long en large tout le long du livre ...
[spoiler] ça se termine tellement rapidement. Pas de retour vers Jonas, pas de retour des motos alors que c'était un sujet fort au début, pas de mention de Damien et du deuil alors que c'est le sujet principal de tout le livre, la culpabilité aussi. Il y avait tellement de possibilité à ajouter à cette fin. Les happy end c'est bien, mais ça aurait mérité d'etre poussé et appronfondie, il y avait aucune raison de vouloir à tout prix finir se livre si vite quand meme ^^ vraiment dommage pour moi [/spoiler] A la fin je me suis un peu dit "tout ça pour ça" une conclusion vraiment beaucoup trop rapide ...

Je recommande néanmoins très fortement ce livre (si vous etes pret à lire sur ce sujet biensur) :)

par Angel0978
Je t'aime... toi non plus, Tome 1 Je t'aime... toi non plus, Tome 1
Mina Shepard   
Tres déçu par cette série, la narration est lourde pour une histoire avec des personnages peu dévellopés. Le scénario est peu interessant (dommage car bien parti dans le 1er chapitre). Tout s'enchaine trop rapidement.
Le caractère d4abigael est insuportable.

par Fannyanka
Je Raffole de Paris Je Raffole de Paris
Lindsey Kelk   
« Un livre hilarant. Fans de Sex and the City : à ne pas manquer ! » Closer

Orages et désespoirs dans la Ville de l’amour !

Quand le petit ami d’Angela lui propose un voyage à Paris en même temps que la revue de mode Belle lui commande un article, Angie saute sur l’occasion. Mais alors qu’elle tombe sous le charme de la vie parisienne, elle découvre un jour Alex en tête à tête avec son ex et Paris lui semble tout de suite moins romantique.

Avec Londres et son ancienne vie à seulement une journée de train, Angela va devoir décider si elle reste pour se battre... ou si elle rentre chez elle en courant !

« Parsemée de pépites d’humour et de surprises, cette suite merveilleuse ne manquera pas de satisfaire vos attentes. » Closer

« Un récit réaliste et toujours aussi agréable à lire, par l’étoile montante de la chick-lit, Lindsey Kelk. » Heat

« Drôle, romantique et léger : une lecture parfaite pour l’été ! » Closer

« Voici une chick-lit parfaite pour se distraire. » Heat

Lindsey Kelk a déjà écrit trois best-sellers : J’adore New York, J’aime Hollywood et Je raffole de Paris, tous trois publiés chez Milady. Quand elle n’écrit pas, ne lit pas, n’écoute pas de musique et ne regarde pas la télévision à outrance, elle adore porter des chaussures, en acheter et critiquer celles des autres. Même si elle est emballée par sa vie new-yorkaise, Lindsey est nostalgique de Londres, des friandises anglaises et des cocktails à base de gin qu’elle buvait avec ses amis. Pas forcément dans cet ordre.


par Gkone
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
Je peux très bien me passer de toi Je peux très bien me passer de toi
Marie Vareille   
Ma chronique:
http://www.leslecturesdelily.com/2015/07/je-peux-tres-bien-me-passer-de-toi.html#more

Extrait de mon avis:
Ce roman est exactement celui dont vous avez besoin cet été. Il est LE livre à glisser dans votre sac de plage entre votre crème bronzante et votre serviette. C'est l'accessoire idéal pour prendre du bon temps (no comment !).
Marie Vareille nous offre une nouvelle fois un roman drôle et bien ficelé avec des protagonistes attachants et plaisants. Tous les éléments sont réunis pour apprécier cette histoire.
Bliss, le faux journal d'une vraie romantique !, Volume 1 Bliss, le faux journal d'une vraie romantique !, Volume 1
Emma M. Green   
Un premier volume qui émoustille pas mal,[spoiler] un brun ténébreux mystérieux et un beau blond qui semble avoir toutes les qualités de l'homme idéal. [/spoiler]

J'ai énormément accrochée à ce premier volume, l'héroïne romantique rêveuse, qui rêve d'une fin heureuse malgré son passé difficile.

Je reste sur ma réserve, car Emma Green penche dangereusement vers un triangle amoureux et ça ne fait pas bon ménage avec moi.

Un final génial et frustrant comme je les aime. Mon cœur penche vers le brun ténébreux, j'ai hâte d'en savoir plus à son sujet.

par Luxnbooks
Blue Heron, Tome 1 : A un détail près Blue Heron, Tome 1 : A un détail près
Kristan Higgins   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-3st

{Jenni} : Une couverture très girly qui m’a tapée dans l’oeil et un résumé intéressant et intrigant, qui présage une jolie romance à l’horizon.

[...]

Entre révélation, secret, partage, amitié, amour, larmes et sourires… « A un détail près », vous entraîne dans une romance agréable, le temps de quelques heures.

Un avis mitigé pour cette lecture mignonne mais longuette, à cause de trop de longueurs sur certaines choses et d’un manque de profondeur. Des précisions sur certains détails ne sont pas forcément nécessaires et ils ont eu tendance à plomber le récit.

Je n’ai pas pour autant décroché car les personnages sont sympathiques et intéressants. Je suis parvenue à me perdre avec tous ces personnages, au point de ne plus savoir par moment « qui était qui et qui faisait quoi » !

L’attente de voir le rapprochement entre Lévi et Faith est ce qui m’a fait poursuivre la lecture. On tourne les pages rapidement, tout en espérant à chaque fois en apprendre davantage sur eux.

On sait d’entrée de jeu la finalité, mais l’auteure est parvenue par sa plume délicate et légère à nous transporter. L’intrigue tient la route et les personnages sont sympathiques.
Lignes de fuite Lignes de fuite
Val McDermid   
Stephanie et son fils Jimmy partent en vacances aux Etats-Unis. Quoi de plus normal me direz-vous, pour une petite famille que de prendre l'avion pour cela. Mais il y a toujours un mais. Pendant qu'elle doit passer au contrôle à cause d'une plaque en métal dans la jambe qui a fait sonner le détecteur, elle voit un homme, en tenue de gardien enlever son fils qui l'attendait sagement. Elle devient hystérique pour tenter de les rattraper, mais se fait maîtriser par la sécurité avant d'avoir pu s'expliquer, ce qui permet au kidnappeur de s'enfuir. Elle va donc devoir raconter depuis le début les détails de la vie de Jimmy au FBI, dont l'existence à seulement cinq ans à déjà été plus que mouvementée, pour espérer le retrouver au plus vite.

Voilà pour le pitch de départ, et c'est ce qu'on apprend dans la première partie du livre, composée seulement de cinq chapitres. c'est dans la seconde que le récit commence réellement, et je trouve que c'est très bien fait, puisqu'on fait des flash-back à la première personne, comme si Stephanie nous racontait tout à nous, lecteur, plutôt qu'au FBI (qui est donc une excellente "raison" dans l'intrigue pour cette partie qui est la plus longue du livre avec plus de 300 pages sur les 440 du livre). On pourrait croire que tout ce blabla tout d'abord sur la vie d'une star de télé-réalité, puis ses amours, ceux de la protagoniste principale, le tout étalé sur cinq ans ne sont là que pour du remplissage (c'est tout du moins ce que je me suis dit de prime abord, je n'en voyais pas l'intérêt, il n'y avait rien de très policier là dedans). Mais en réalité, grâce à ça, l'auteur arrive en finalité à mettre en place un puzzle complexe qui sera résolu dans la troisième partie, une course poursuite sur les traces du petit Jimmy à une échelle internationale. Et c'est sans parler de la chute, qui selon moi est excellente, je ne m'y attendais vraiment pas et c'est rare, mais c'est finement joué.

Il n'y a qu'un seul petit point à lui reprocher, c'est justement au niveau des amours de Stephanie racontés dans la partie deux. Il y a deux phases, une rupture, et une rencontre. Autant, la rupture fait avancer l'enquête, autant la rencontre est tout bonnement là pour les lecteurs, et ne devrait pas être racontée au FBI, ce qui m'a gâché un tantinet le réalisme de la chose, mais c'est bien parce que je suis tatillonne.

En résumé, c'est une très bonne intrigue, couplée avec une écriture qui se lit très rapidement, vive et seulement ponctuée de courtes descriptions pour ne pas entâcher le rythme, et si on s'accroche un peu pour la partie deux qui pourrait paraître longue et sans intérêt, on a un final grandiose.

par Spika