Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ia2na24 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sex game or passion ? - Partie 1 Sex game or passion ? - Partie 1
Totaime   
Quel plaisir de retrouver Lola et Jayden ainsi que " Chouchou et Zouille" , les héros de ce tome!
Ben et Zoé nous amusent, on se s'ennuient pas avec ces personnages qui montrent des fêlures......
Par contre, la fin : quelle déception. J'aurai dû attendre la sortie du tome 2 (Octobre 2017) afin de commencer cette série.

par del76
Bridget Jones Baby : Le Journal Bridget Jones Baby : Le Journal
Helen Fielding   
Chronologiquement, le livre se situe après L'âge de raison et avant Folle de lui. Si Helen Fielding a tout d'abord décidé qu'elle n'écrirait pas un autre livre sur Jones, elle a changé d'avis et s'est inspirée de ses chroniques rédigées dans les années 2000 pour des journaux britanniques ainsi que du film, sorti il y a quelques semaines seulement. C'est un peu difficile à suivre mais le plus important est que Bridget Jones ait de nouvelles aventures à nous raconter!

A l'aube de ses 40 ans, son horloge biologique ET la pression de la société et de son entourage, lui rappellent sans cesse qu'elle atteint l'âge limite pour procréer. Certes elle a toujours ses amis célibattants mais Bridget doit se l'avouer, elle aussi souhaite devenir maman. Lorsque son rêve devient réalité, une question l'empêche d'apprécier complètement la nouvelle: qui est le père?

Difficile de ne pas en dire trop pour ne rien vous gâcher. J'ai passé un très bon moment. L'écriture est fluide, c'est rapide à lire et surtout, l'essentiel, on s'identifie facilement à Jones. Comme toujours, elle est un tantinet agaçante avec ses réflexions farfelues. Le sujet de la grossesse et des problèmes qu'elle rencontre, nous fendent parfois le coeur. Heureusement, l'humour et l'amour prennent le dessus pour nous offrir une jolie histoire.

Comme vous l'aurez remarquer, il n'y a pas de référence à Jane Austen, si ce n'est que Darcy est bien présent, toujours aussi hautain et fier, même si un brin barjo dans ce troisième tome. Je souhaitais tout de même conclure cette série parce que, malgré ses défauts, Bridget on l'adore!

par Gwen33
Je Raffole de Paris Je Raffole de Paris
Lindsey Kelk   
« Un livre hilarant. Fans de Sex and the City : à ne pas manquer ! » Closer

Orages et désespoirs dans la Ville de l’amour !

Quand le petit ami d’Angela lui propose un voyage à Paris en même temps que la revue de mode Belle lui commande un article, Angie saute sur l’occasion. Mais alors qu’elle tombe sous le charme de la vie parisienne, elle découvre un jour Alex en tête à tête avec son ex et Paris lui semble tout de suite moins romantique.

Avec Londres et son ancienne vie à seulement une journée de train, Angela va devoir décider si elle reste pour se battre... ou si elle rentre chez elle en courant !

« Parsemée de pépites d’humour et de surprises, cette suite merveilleuse ne manquera pas de satisfaire vos attentes. » Closer

« Un récit réaliste et toujours aussi agréable à lire, par l’étoile montante de la chick-lit, Lindsey Kelk. » Heat

« Drôle, romantique et léger : une lecture parfaite pour l’été ! » Closer

« Voici une chick-lit parfaite pour se distraire. » Heat

Lindsey Kelk a déjà écrit trois best-sellers : J’adore New York, J’aime Hollywood et Je raffole de Paris, tous trois publiés chez Milady. Quand elle n’écrit pas, ne lit pas, n’écoute pas de musique et ne regarde pas la télévision à outrance, elle adore porter des chaussures, en acheter et critiquer celles des autres. Même si elle est emballée par sa vie new-yorkaise, Lindsey est nostalgique de Londres, des friandises anglaises et des cocktails à base de gin qu’elle buvait avec ses amis. Pas forcément dans cet ordre.


par Gkone
Les choix de Clara Les choix de Clara
Sophie Di Paolantonio   
http://www.unbrindelecture.com/2016/10/les-choix-de-clara-de-sophie-di.html
Les choix de Clara est une histoire qui permet de nous enfermer dans une petite bulle agréable pendant quelques heures. L’écriture de l’auteure est fluide et pleine d’humour. Ce roman est rafraîchissant et va vous faire à coup sûr passer un bon moment de lecture. L’histoire n’a rien d’extraordinaire, mais sa petite intrigue permet de garder une bon rythme et on ne s’ennuie pas du tout pendant notre lecture. Les lignes défilent toutes seules sans qu’on s’en rende compte. Je le conseille pour celles qui veulent s’évader avec un livre sans complications.
Comment j'ai appris à voler Comment j'ai appris à voler
Kathryn Holmes   
Un grand merci à Hugo Roman et Déborah pour cette belle lecture. Les romans de la collection New Way ont tendance à beaucoup me toucher en temps normal, et Comment j’ai appris à voler n’a pas fait exception à la règle. Comme je m’y attendais, cette nouvelle histoire a su faire vibrer ma corde sensible.

Sam est une jeune fille qui souffre d’anxiété généralisée. Elle travaille depuis plus de dix ans comme une acharnée pour réaliser son plus grand rêve : celui de devenir une ballerine reconnue. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’un jour, son corps se mette à changer. Sa silhouette fine comme celle d’une danseuse étoile commence à prendre quelques rondeurs. En l’espace de 7 mois, son poids affiche 10kg de plus. Hélas, dans un milieu aussi rigoureux et inflexible que la danse classique, cette morphologie lui ferme pas mal de portes.

Poussée par une mère carriériste, Sam enchaîne les régimes et les restrictions en tout genre, elle redouble même d’efforts, dans l’espoir de perdre les kilos qu’elle a en « trop ». Cette pression constante finit par avoir raison d’elle, et des crises d’angoisse surgissent de plus en plus fréquemment. Avant qu’elle entame un stage estival de danse intensive, sa mère décide de l’envoyer dans un camp appelé J’Optimise mes Performances. Un programme thérapeutique destiné aux jeunes qui pratiquent une activité artistique ou sportive de haut niveau, et qui rencontrent quelques obstacles qu’ils aimeraient surmonter.

J’ai entamé ma lecture sans avoir d’attentes précises, et j’ai été agréablement surprise d’y trouver autant d’espoir, de joie de vivre et d’empathie. Ce récit n’était pas seulement un récit fictif, pour moi. Les personnages de Kathryn Holmes ont peu à peu pris vie sous mes yeux, et je les ai accompagnés comme une vieille amie sur le chemin de l’accomplissement.

Comment j’ai appris à voler est une histoire en constante évolution. On fait la connaissance d’adolescents très différents les uns des autres, tous venus pour des raisons personnelles. Il y a Jenna la patineuse, Kathie la gymnaste, Omar l'acteur, Dominic le footballeur et Zoé la joueuse de tennis... Chacun amène dans son sillage son lot de grosses valises. Ils sont méfiants, pas sûrs que ce programme les aide, mais ils apprennent à se faire confiance et à se confier les uns aux autres. À mesure que les jours passent, ils s’ouvrent et finissent par devenir plus que des amis, une famille à part entière qui se soutient dans l’adversité. Alors bien sûr, on n’est pas à l’abri de petits couacs – une certaine Zoé est toujours là pour provoquer les crises et les catastrophes –, mais dans l’ensemble, on se plaît à les imaginer aussi soudés et solidaires.

J’Optimise mes Performances est une expérience de vie menée par une psychiatre aux pratiques originales. Les adolescents se retrouvent confrontés à leurs propres peurs et doivent apprendre à les dompter.

Pour Sam, c’est loin d’être évident. La jeune fille craint le regard et le jugement des autres, et souffre d’un trouble de l’image corporelle. Avant tout, elle reste une adolescente avec des préoccupations de son âge. Tout pourrait être normal s'il n'y avait pas cette insidieuse petite voix qui lui murmure à longueur de temps qu'elle est trop grosse et trop mollassonne. Sam a une peur bleue de voir son rêve de danseuse de ballet lui filer entre les doigts. Son mal-être donne lieu à de terribles crises d’angoisse. On souhaite au plus profond de nous qu’elle aille mieux, qu’elle trouve un remède à toute cette anxiété. Et quelque part, J’Optimise mes Performances va lui apporter de nombreuses choses – et peut-être même de nouvelles pistes.

Ces personnages fragiles nous remuent et nous prennent aux tripes. La psychologie est fine et complexe, les progrès ne se font pas à pas de géant, mais on observe ces adolescents évoluer, grandir et s’accepter. Derrière cette fiction, il y a un réel désir de réflexion, un besoin de se poser les bonnes questions. Les préoccupations de ces adolescents trahissent un réel mal-être que tout le monde peut être amené à ressentir un jour.

En résumé, Comment j’ai appris à voler est un roman très inspiré et poétique, qui nous renvoie à nos propres complexes. Je ne suis pas passée loin du coup de cœur, et j’ai été très touchée par ces personnages contrastés et attachants. Le récit est très actuel et trouvera sûrement écho chez les adolescents mal dans leur peau. Parfois, il suffit d’un rien pour s’aimer tel que l’on est.

Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/jeunesse---young-adult/comment-jai-appris-a-voler-kathryn-holmes
Parce que c'était nous Parce que c'était nous
Mhairi McFarlane   
Ma chronique sur mon blog http://lepetitmondedeceline.blogspot.fr/2015/01/parce-que-cetait-nous-de-mhairi.html

Peut-être que j'ai lu trop de critiques positives sur ce livre. Je ne sais pas quoi qu'il en soit je suis bien partagée!!

Dire que je n'ai pas aimé serait totalement exagéré. J'ai adoré les flash back qui nous font découvrir leur relation passé et nous aide à comprendre leur présent.

Néanmoins, dès lors nous sommes en attente. Une attente forte sur le devenir de Ben et Rachel ensemble et j'ai trouvé la fin trop vite, presque bâclée. Cela gâche notre plaisir.

Alors oui j'ai adoré le style de l'auteur, l'histoire, les personnages autant Ben et Rachel, drôle et maladroite mais un brin naîve. Egalement les personnages secondaires qui nous font sourire ou nous énervent.
MAIS j'en attendais plus, ça manque de piquant, de surprise et ça finit trop rapidement à mon goût!

par nini84
Je peux très bien me passer de toi Je peux très bien me passer de toi
Marie Vareille   
Ma chronique:
http://www.leslecturesdelily.com/2015/07/je-peux-tres-bien-me-passer-de-toi.html#more

Extrait de mon avis:
Ce roman est exactement celui dont vous avez besoin cet été. Il est LE livre à glisser dans votre sac de plage entre votre crème bronzante et votre serviette. C'est l'accessoire idéal pour prendre du bon temps (no comment !).
Marie Vareille nous offre une nouvelle fois un roman drôle et bien ficelé avec des protagonistes attachants et plaisants. Tous les éléments sont réunis pour apprécier cette histoire.
Drôle de tandem Drôle de tandem
Lee Nichols   
Grosse déception.

Franchement j'avais hâte de commencer cette lecture car non seulement le résumé était alléchant mais la couverture très jolie ; mais dès les premières lignes, j'ai su que j'aurais du mal à terminer ce roman.
Pourquoi ? Parce que le style de l'auteure est cauchemardesque. Je ne sais pas si c'est la traduction qui est mauvaise ou si c'est réellement la façon d'écrire de l'auteure, mais c'est un calvaire à lire.
Il n'y a aucune transition entre les scènes. On lit un passage, pour se rendre compte dans la ligne d'après, que c'est une nouvelle scène. Les dialogues ne sont pas clairs. On ne comprend pas qui parle et la moitié du temps ça ne veut rien dire.
Bref, c'est du gros, gros n'importe quoi.
Quant à l'intrigue, je m'attendais à une jolie romance entre l'héroïne et Aaron mais vu que dès le premier chapitre, ce dernier est décrit comme un coureur de jupon qui n'hésite pas à coucher avec la soeur de sa fiancée, je n'ai pas pu m'attacher à lui (ce qui n'est pas étonnant).
En gros, c'est une lecture que je ne recommande absolument pas.

par Avalon
Drôle de Karma ! Drôle de Karma !
Sophie Henrionnet   
Je n'ai pas grand chose à dire sur ce livre. C'est un sympathique roman de chick-lit, ni plus ni moins, dont Joséphine est l'héroine type.
Des ficelles assez grosses par moment, et des situations burlesques.
Le début était une énorme caricature x)
Bref, rien de vraiment déplaisant, mais rien de bien transcendant non plus.


par Akhessa
Un jour Un jour
David Nicholls   
Un livre magnifique!! Je vous le conseille, et puis j'ai aussi été voir le film et l'adaptation cinématographique vaut vraiment le détour... Aujourd'hui, il est assez rare de voir des films aussi excellent que le livre ET SURTOUT qui reste fidèle à l'histoire principale et au message que ce bouquin fait passer ;)

par Melanyy