Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de iarld : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée
Karen Marie Moning   
Magnifique !

J'ai rarement eu l'occasion d'être autant affectée par un livre, même s'il est vrai que je porte une affection toute particulière à la série Fever. C'est autant par sa complexité aussi bien au niveau des personnages que de l'histoire, mais aussi avec les petites phrases cultes pleines de sens et de sagesse de Barrons, que j'ai été rapidement captivée par le chef d'oeuvre de Karen Marie Moning.
Connaissant la fin du tome précédent, j'avais de grosses attentes pour la suite, qui dans ma tête était déjà toute tracée. Mais encore une fois, l'auteure n'a pas succombé à la simplicité et a réellement su nous donner une histoire qui ne tombe non seulement pas dans le déjà vu, (que ce soit au sein de la série même ou des livres du même genre), mais qui arrive aussi à nous surprendre, que ce soit par les évènements ou par les révélations qui nous sont (ENFIN !)... en partie accordées.
J'ai beaucoup aimé pouvoir retrouver Dani que j'avais estimé trop peu présente dans certains des précédents tomes, ce qui n'est pas le cas du tout cette fois ci. C'est donc avec grand plaisir que j'ai eu l'occasion de la découvrir à nouveau, seulement cette fois dans toutes les nuances de sa personnalité, et parfois même, de sa vulnérabilité.
Ce livre m'aura fait éprouver une grande palette d'émotions. J'ai eu l'occasion de sourire et de rire, mais aussi de pleurer ou d'être choquée (mais jamais déçue).
Il est vrai que j'ai trouvé assez frustrant de ne pas avoir toutes les réponses que j'attendais. Mais je pense que l'auteur continue de faire ce qu'elle a toujours fait : nous donner des révélations au compte goutte tout au long de son récit, et par la même occasion, nous tenir en haleine dans cet univers absolument palpitant. Je pense que KMM a souhaité terminer pleinement l'histoire de Mac pour se consacrer plus à Dani et aux autres personnages par la suite. Par ailleurs, [spoiler]comme Dancer n'est plus de ce monde,[/spoiler] la future intrigue amoureuse de Dani sera plus je pense comme celle de Barrons et Mac:[spoiler] sans un triangle amoureux (sauf si KMM ramène Christian dans la partie, chose peu probable puisqu'il semblerait qu'il puisse y avoir quelque chose entre lui et la Sidhe-seere Enyo... )et[/spoiler] racontée plus dans les détails. La fin n'en est peut-être donc pas vraiment une, dans le sens où (comme dans Fièvre d'Ombres), elle n'est que l'achèvement d'une partie de l'intrigue de cet univers. Nous n'en savons pas plus sur [spoiler]Kat et Kasteo, ni sur Dageus ou Christian (qui était certes présent mais pas vraiment là), ou même sur les sombres desseins de Cruce.[/spoiler] Comme le dit Ryodan à propos de Dani “I haven’t even begun to plumb your secrets”(soit a peu près en français: Je n'ai même pas encore commencé à sonder tes secrets). KMM apporte à l'intrigue de ses deux personnages, une certaine tension, venant s'ajouter à toute celle qui s'était déjà accumulée. À la fin de Feversong pour Dani un cycle est bouclé, mais son histoire est à peine commencée. L'auteur ne fait que nous préparer à son prochain tome, en réussissant à nous tenir en haleine avant même d'avoir lu ses premiers mots. C'est donc loin d'être la fin de la série Fever!
KMM m'a beaucoup surprise. L'auteur révèle une extrême intensité dans les liens entre Barrons et Mac, des liens que je n'aurais jamais imaginé être affirmés aussi ouvertement et explicitement, sans aucune pudeur. Ce n'est plus seulement un profond attachement qui uni ses deux personnages, mais bel et bien de l'amour dans toute son attirance, sa considération et sa compréhension. Chose que KMM arrive à rendre tout à fait crédible, malgré l'image que l'on a du Barrons presque aussi chaleureux qu'une porte de prison qui jette des gâteaux d'anniversaire au plafond ! On apprend même la raison pour laquelle il l'appelle tout ce temps Mlle Lane ! Par conséquent, je pense que l'auteur ne pouvait pas tout traiter dans ce tome, qui est par ailleurs déjà assez gros (mais comme on dit plus il y en a, mieux c'est ! )

C'est donc avec une grande délectation que j'ai tout simplement dévoré ce livre. Karen Marie Moning s'est encore surpassée et, à mon humble avis, Feversong est de loin le meilleur tome de la série Fever que nous ayons connu jusqu'à maintenant. J'attends donc, encore une fois, la suite avec beaucoup d'impatience ! KMM est peut-être en réalité une faë démoniaque aux pouvoirs incommensurables, son livre m'ayant possédée comme Mac par le Sinsar Dubh: ensorcelée, captivée, subjuguée.
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 2 : Burned Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 2 : Burned
Karen Marie Moning   
Comme Keiira, je ne sais pas trop quoi faire de ce tome. Je l'ai lu il y a deux semaines, et je me décide enfin à poster un commentaire.

Alors oui, c'est un livre de KMM, avec son écriture, son univers qui nous a tant manqué, avec le retour de Mac et Barrons dont on avait senti l'absence dans Iced, un tome où réapparaissent aussi le Roi et la Reine Fae...
L'intrigue avance tranquillement, avec une accélération à la fin dans les événements qui est, je dois l'avouer, assez bienvenue. Il y a quelques révélations qui m'ont laissée sur les fesses, plus la confirmation de certaines intuitions qu'on pouvait avoir après les six derniers tomes, et c'est vrai qu'à première vue ce livre est extra comme le reste de la série.

Sauf que.
Déjà, le scénario m'a paru un peu lent pour un Fever; l'alternance des points de vue est à la fois un bonus nécessaire et un point négatif, parce qu'elle a tendance à ralentir l'action.
Et je crois que ce qui m'a le plus marquée, c'est que même si on revient à un PDV Mac majeur, on n'a que très peu de moments avec Barrons (ils ne sont pas censés venir l'un avec l'autre ?), et l'électricité entre eux à laquelle on était habitués dans les cinq premiers tomes est... absente. Fini la tension sensuelle, même fini les discussions silencieuses (même si c'est justifié dans le livre), on se retrouve presque au niveau du tome 1 - et encore.
Certains personnages sont remis en avant, et je suis contente de voir Ryodan et Dani rester des personnages majeurs, mais malgré cela leur duo est à la fois surprésent et sous-exploité. Certaines scènes, qui auraient pu être incroyablement intenses du PDV de l'un ou l'autre, passent totalement à la trappe du PDV de Mac.



Alors voilà, ce septième tome est un peu à mon sens dans la lignée du six et aurait peut-être mérité un découpage différent. Difficile à dire sans avoir lu le 8, mais peut-être que joindre les deux et enlever des longueurs aurait été mieux ?
J'attends donc Feverborn de pied ferme, en espérant que KMM retrouvera l'intensité extraordinaire qu'elle avait dans (notamment) Dreamfever et Shadowfever.
Felicity Atcock, Tome 6 : Les anges voient rouge Felicity Atcock, Tome 6 : Les anges voient rouge
Sophie Jomain   
Et voilà que cette délicieuse saga se termine! Que dire? J'aime tous les personnages principaux, que ce soit Felicity, Stan ou Terrence. Cette saga est drôle, rafraîchissante, enrichissante, originale et pleine d'audace. Très simple à lire, les choses sont dites clairement, c'est cru, direct, fun. Tout est réuni pour rendre cette saga épique et géniale. Je conseille vivement, c'est une merveille ;)
J'ai beaucoup apprécié l'épilogue où Adam a 3 ans, dans ce dernier tome, ça laisse une petite ouverture, une part de mystère tout en y ajoutant une part de réponse quant à l'avenir. J'admets que j'aimerais un petit spin-off, voir davantage les pouvoirs d'Adam, le voir évoluer, grandir dans ce monde dont il est presque maître, et surtout en savoir plus sur sa relation avec son âme-soeur dont il n'a pas encore pris pleinement conscience :)
En tout cas, merci Sophie Jomain pour cette fabuleuse série!
Charley Davidson, Tome 2.5 : Le Problème avec Charley Charley Davidson, Tome 2.5 : Le Problème avec Charley
Darynda Jones   
Encore une petite histoire sympathique. J'aime toujours autant le point de vue de Reyes. Parce que bon c'est Reyes quoi.

On apprend rien de plus, mais c'est toujours bien quand l'histoire est de son point de vue. On voit qu'il est totalement avec Charley et qu'il ferait tout pour elle.
Chasseuse de la Nuit, Tome 6.5 : Home Sweet Home Chasseuse de la Nuit, Tome 6.5 : Home Sweet Home
Jeaniene Frost   
Un petit bonus très agréable extrait d'une anthologie de la Chasseuse de la nuit, qui réunit tous les personnages auxquels nous avons pu nous attacher lors de cette saga. Jeanine FROST parvient ici à nous tenir en haleine quel que soit le nombre de pages, que l'on soit un inconditionnel de la série ou pas, sachant que pour pas mal de fans le charme n'opérait plus autant au fil des tomes, préférant les spin-off...

Home sweet home nous propulse avant thanksgiving au moment où Cat a réuni ses amis pour l'anniversaire de Bones! Annette manque à l'appel et pour cause, elle s'est fait agresser à son hôtel par un être puissant qui a voulu la vider de son sang, mais elle refuse catégoriquement de donner son identité! Que d'actions et d'émotion ici puisque cet agresseur tout puissant va mettre à mal le couple solide et amoureux qu'est notre duo de choc, mais Cat aidée de Ian et de Denise a plus d'un tour dans son sac!

Un plaisir de faire la connaissance de Balcherek qui va nous offrir une autre vision d'une vie d'enfer pas très enviée, ainsi que d'une version du miracle de Noël assez macabre... Les prises de bec entre Ian et Cat sont toujours aussi délectables, les liens qui unissent Cat à sa moitié, indéfectibles, les péripéties sont accrocheuses et le charme de ces aventures nous captive toujours autant! Les deux autres nouvelles: "La prime" et "Un plat qui se mange froid" ont bien moins d'intérêt que celle-ci qui apporte son lot de surprises et aurait mérité d'être exploitée plus intensément à mon sens...


par Seregan
Kate Daniels, Tome 6 : Montée magique Kate Daniels, Tome 6 : Montée magique
Ilona Andrews   
Très intense...
Déjà un grand merci à la personne qui a traduit ce tome et qui a rendu heureux des centaines de lecteurs.
Ce tome 6 est excellant, c'est une lecture intense et éreintante.
On retrouve notre mercenaire et son psychopathe.
Et wahou...
Beaucoup de combats et de violence
Beaucoup de surprises également.
De l'urban fantasy pure et dure.
Kate est magistrale, guerrière et sensible à la fois.
Bref, aucun essoufflement dans cette saga.

par Adèle
Kate Daniels, Tome 5 : Meurtre magique Kate Daniels, Tome 5 : Meurtre magique
Ilona Andrews   
Je voue une totale admiration pour cette saga et ce tome 5 ne déroge pas à la règle.
Kate et les différentes communautés doivent faire face à une secte humaine qui veut détruire tous ceux qui détiennent de la magie. Autant vous dire que ça va faire un paquet de morts.
Kate en apprends un peu plus sur sa famille et notamment sur sa mère.
Bien-sûr, il faut compter également sur son psychopathe personnel.
Et oui, vous pouvez compter sur Curran pour vous faire rire et surtout encore voler votre coeur.
"Ta Majesté des fourrures" est toujours là avec son côté super dominateur et jaloux.
On finit ce tome en ressentant déjà un manque, comme un drogué attendant sa prochaine dose.
Je tiens à dire à Milady qu'ils feraient mieux d'arrêter de regarder leurs taux de ventes et de respecter les lecteurs qui ont envie de connaitre la suite des aventures de Kate Daniels. Il n'y a pas que l'argent qui compte.

par Adèle
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage
Karen Marie Moning   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/03/fever-book-10-high-voltage-de-karen.html

Encore un tome qui divisera les fans, mais personnellement c'est totalement ce que j'attendais et j'ai donc été vraiment très agréablement surprise par ce tome !

Dans la série Fever, il y a ceux qui n'ont jamais apprécié le changement de point de vie entamé dans Iced, et ceux qui au contraire l'ont trouvé rafraichissant et un bon changement. Je fais parti de la seconde moitié. Ce tome ci étant l'un de ceux-ci (remarqué par le fait qu'il n'y a pas "fever" dans le titre) il ne plaira surement pas à tout le monde.

Difficile de parler de ce tome sans évoquer la situation générale, je vais faire mon maximum pour ne pas faire de spoil sur les autre tomes de la série, et notamment le précédent qui n'est toujours pas arrivé en VF.

Un semblant de paix est revenu sur le monde, les fae sont toujours présents mais sans la peur de perdre leur monde qui les caractérisaient avant, du coup en général ils limitent leur apparition sur terre. Mac les a suivi et donc Dani se retrouve toute seule pour gérer la situation de l'après. Elle aide à la reconstruction du mieux qu'elle peut. La situation s'amplifie quand Ryodan lui annonce que lui aussi il va devoir partir, avec les 9 (moins Barrons qui est avec Mac) pour une durée indéterminée.

Seulement à Dublin, malgré le calme apparent et l'espoir qui commence à pointer, tout n'est pas si rose. Des adultes disparaissent sans raison, laissant un nombre important d'orphelins seuls au monde. Pas en nombre suffisant pour vraiment lancer l'alerte mais Dani commence à trouver la situation bizarre jusqu'au jour ou elle est attaquée par une créature qui essaye de pomper son âme pour récupérer son corps ...

Elle résiste mais elle commence à comprendre que la situation est loin d'être revenue à la normale. Quelle est cette créature qui collectionne les corps? Que veut-elle? De quel monde vient-elle?
Finalement c'est toujours à elle seule de faire tout le boulot, et ça tombe toujours au mauvais moment ...

Autant le dire tout de suite, même si ça ne sera finalement pas une surprise pour grand monde, ce tome est totalement une romance. Il est aussi un one-shot dans l'univers, vu que son intrigue, bien qu'elle soit l'introduction d'un nouvel arc narratif global dans la série, a une vrai fin (ça ne se termine pas en cliffhanger)

Si j'ose dire : ENFIN !
On pose enfin les choses à plat concernant Ryodan et Dani.

Même si j'aimais l'intrigue principal et le personnage de Mac, j'avoue que pour moi Dani a toujours eu une saveur particulière. Elle a eu une vie difficile, une enfance difficile et traumatisante, une adolescence difficile et traumatisante, et finalement une entrée dans le monde adulte difficile et traumatisante.
Cela seul ne fait pas le personnage bien sur, mais j'adorais cette façon d'aller à 100 à l'heure en permanence, cette force de caractère qui des fois ne la menait pas forcement dans la bonne direction mais qui faisait d'elle un être tellement vivant !

Maintenant qu'elle est adulte elle a un peu ralentit le rythme. Du moins elle est moins speed. D'un coté c'est bien, parce que c'est sans doute un peu moins fatiguant des fois, mais d'un autre coté ça la rend plus normale, et donc un peu moins remarquable.
D'ailleurs on ne la voit quasiment pas aller plus vite que la normale dans ce tome, ce qui est une micro déception.

On découvre aussi bien plus en détail le personnage de Ryodan. Ce qui le caractérise derrière la façade. Et tout a du sens, on comprends sa façon de réagir dans les tomes précédents, cette façon de mettre Dani de coté quand elle est enfant en tentant de la ralentir et de la protéger alors qu'elle ne demandait rien à l'époque.

Et je dois dire que c'est vraiment une bonne découverte, je ne pensais pas qu'un personnage pourrait détrôner un peu Barrons mais je pense qu'il est en bonne voie. Sa relation avec Dani est finalement bien plus seine que celle entre Mac et Barrons (au début). Il n'a pas rushé les choses, il a attendu très longtemps qu'elle soit prête, totalement, sans rien qui la force a entretenir cette relation et je ne peux que l'applaudir la dessus, surtout au vu de ce que ça lui a couté.

Il se passe bien entendu bien plus de choses que juste les retrouvailles entre Dani et Ryodan, on reste dans de l'urban fantasy et on a plusieurs mystères qui vont se résoudre dans le tome !

Au final j'ai vraiment bien apprécié ce tome, autant que le précédent. On est sur une histoire qui est à la fois la conclusion de certains points qui attendaient depuis longtemps et aussi le début d'une nouvelle ère et d'un nouvel arc narratif dans la série. Un tome de transition si on veut, avec une belle romance à l'intérieur.

16.5/20

par lianne80
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 3 : Fièvre Née Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 3 : Fièvre Née
Karen Marie Moning   
Un tome vraiment fort en émotion !!
Les chapitres racontés du point de vue de Mac sont encore les plus nombreux, mais pas de façon écrasante comme dans le tome précédent. Ici, ceux consacrés à Dani/Jada prennent une part beaucoup plus importante.
Il y a encore quelques longueurs avec les introspections de Mac, mais les passages avec Barrons, Ryodan, ou Jada, dynamisent le tout. Il y a beaucoup d'événements très surprenants, beaucoup d'action, et surtout beaucoup de scènes très touchantes. Je suis de plus en plus attachée à Ryodan, sa façon de penser, son dévouement... Mon Dieu, Ryodan, dans la dernière partie...non, non, pas de spoiler...
Barrons est lui aussi plus présent, et il y a beaucoup plus d'interactions avec Mac, ce qui manquait dans Burned. Je l'aime toujours autant !! (et je dois dire qu'il est beaucoup plus grossier en version originale... Pas de "nom de nom" en v.o , ça c'est sûr ^^)
Dani/Jada nous offre une facette incroyablement émouvante, certains passages sont déchirants.
En bref, un superbe tome, mais surtout dans la deuxième partie, qui concentre à la fois l'action et les moments d'émotion. Et franchement, cette fin, c'est juste insoutenable, ce cliffhanger..

par Migabo
Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi Felicity Atcock, Tome 1 : Les anges mordent aussi
Sophie Jomain   
RAFRAICHISSANT & AFFRIOLANT !

Un premier tome réussi sur les Anges et les vampires, livré sur un ton humoristique par l'héroïne.
Féli, la bonne copine sur laquelle on peut toujours compter et qui ne sait pas dire non, est entourée de Daphnée, sa collègue et amie; et c'est ensemble qu'elles se rendent à Londres pour rejoindre le rencard de Daphnée.
Mieux aurait valu que Féli se casse une jambe ce soir là, car c'est au cours de cette soirée que sa petite vie tranquille et monotone va prendre fin.
C'est un livre tout en légèreté qui nous est dévoilé, certains passages sont sexy à souhait, d'autres nous font sourire et d'autres encore piquent notre curiosité quant aux origines et facultés mystérieuses de Féli.
Un livre intéressant et sans prises de tête qui se lit d'une traite et qui me fait m'interroger sur la teneur du second tome.
Une lecture divertissante sans le moindre doute mais toutefois un peu chère.
Cela étant, je SAIS que je lirai la suite ;-).

par ccmars