Livres
573 775
Membres
634 170

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ice Planet Barbarians, Tome 1 : Ice Planet Barbarians



Description ajoutée par Elbereth 2021-09-15T15:09:03+02:00

Résumé

Le phénomène international Ice Planet Barbarians, maintenant en français !

Découvrez la romance hors du commun entre Georgie, une femme humaine, et Vektal, un extraterrestre d'une autre planète.

On pourrait penser qu'être enlevée par des extraterrestres serait la pire chose qui puisse m'arriver... C’est sans compter sur le fait que les dits extraterrestres ont des problèmes avec leurs navires et ont laissé leur cargaison de femmes humaines - moi y compris - sur une planète faite de glace.

Nous ne sommes pas équipées pour survivre dans ce désert hivernal. Pour nous sauver, je pars dans la neige espérant trouver de l'aide.

Et j’en trouve ! Mais il s’agit d’un gros extraterrestre à cornes bleues qui se présente de façon plutôt… surprenante. Vektal dit que je suis sa compagne, sa femelle choisie – et que sa poitrine vibre en ma présence. Il m'aidera, moi et mon peuple, à survivre, mais je ne suis pas sûre qu'il veuille me laisser partir.

Afficher en entier

Classement en biblio - 78 lecteurs

extrait

« -Elle est belle, pour moi. Différente, mais belle quand même, dit-il en passant ses doigts dans mes cheveux. J’ai vu sa bravoure, son esprit, et sa volonté. Elle m’a fait confiance alors qu’elle n’avait aucune raison de le faire. Elle m’a donné son corps alors qu’elle n’avait aucun khui pour l’y contraindre. Et peu importe ce que d’autres yeux que les miens pensent d’elle… et pour moi, elle est la plus merveilleuse, la plus attirante et la plus irrésistible des créatures. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Mon avis : un premier tome plaisant 👽

J’ai passé un bon moment, plongée dans cet univers de glace entourée de Georgie et de Vektal. Ici, l’auteure revisite le propos et thème présents dans le film Avatar puisque notre héroïne se retrouve sur une planète inconnue, face à un alien qui ne partage ni son langage ni sa culture.

Ce point a donné lieu à une découverte de l’autre très intéressante puisqu’on remarque que la séduction ne passe pas nécessairement par le langage mais que le quotidien est tout de même grandement facilité par celui-ci. Les « discussions » entre nos deux personnages étaient parfois très cocasses.

Le principe du Khui et de l’âme sœur m’ont vraiment plu. C’est un élément que j’apprécie retrouver dans des romances paranormales érotiques dans le sens où cela justifie la vitesse d’un attachement inévitable.

Que dire de l’intrigue ? On ne va pas se le cacher, ce n’est pas le point fort de ce roman. En effet, rien de neuf sous le soleil (ou plutôt sur la glace), le scénario a déjà été vu un nombre incalculable de fois et n’est pas étoffé. Mais soyons honnête, ce n’est pas ce que je recherchais ici. Je voulais de l’évasion, du frisson, de la mignonnerie, une romance primitive. Et c’est ce que j’ai retrouvé. 😍

Le côté épicé 🌶 était très sympathique (surtout avec certaines particularités physiques de notre cher Vektal) bien qu’un peu soft pour moi finalement. Notre protagoniste masculin est d’ailleurs très attachant et autoritaire. Un alien de Cro-Magnon. Georgie, pour sa part, est très courageuse et altruiste.

J’ai hâte de voir ce que les autres tomes exemptés d’introduction à l’univers vont donner.

https://www.instagram.com/p/CWEAlrQqMoY/

Afficher en entier
Lu aussi

Bof. L'idée est pas mal, mais comme d'hab ça reste centré sur une attirance charnelle, des ébats répétitifs et un scénario de déjà vu.

Afficher en entier
Pas apprécié

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2021/10/11/ice-planet-barbarians-1-ice-planet-barbarians-ruby-dixon/

Des fois il faut faire confiance à son instinct, quand j’ai vu la couverture, j’étais déjà très sceptique. En le terminant je confirme que ce récit est comme le vide intersidéral sans grand intérêt pour moi.

Vous allez me dire que je suis trop dure et que c’est une romance, qu’il ne faut pas y voir plus. Je vous arrête, romance ne veut pas dire que la construction est faible et facile et c’est bien là tout le problème de ce premier tome.

Georgie dont on ne connait rien est enlevée pour du trafic humain intergalactique (mais là encore niveau informations n’en demandez pas trop), elle se réveille donc dans un vaisseau avec d’autres filles du même âge pour une destination inconnue et dans des conditions peu agréables. En chemin les ravisseurs doivent les laisser sur une planète après une avarie.

Notre héroine courageuse va donc partir en exploration et tenter de trouver des secours pour l’aider avec ses amies d’infortune. Et alors là rencontre avec un alien et ça match au premier regard ou devrais-je dire coup de langue.

C’est à ce moment qu’on m’a complètement perdue car tout le reste est encore plus prévisible et prétexte au rapprochement physique. Je trouve dommage de ne pas exploiter un univers alors qu’il permet beaucoup même si la romance reste au centre. Ici, il n’y a rien de novateur, tout est trop rapide et trop facile. C’est assez redondant et je pense que la construction des tomes suivants sera probablement identique. Niveau originalité, ce n’est pas ici non plus que vous serez surprises, y’a des choses qui ressemblent beaucoup à d’autres romans.

L’auteure n’a pas une vilaine plume et ce récit a l’avantage de se lire très vite, oserais-je dire que je vais l’oublier tout aussi vite ? Oui, complètement.

Comme j’ai un côté un peu zinzin, je lirai surement le suivant pour voir si ça me conforte dans cette vision ou si un miracle se produit et qu’il y a un mieux. J’ai tout de même un gros problème avec la notion de consentement qui ici est un peu mise de côté au début. Un roman qu’il faut prendre comme un récit très léger car si vous voulez plus, vous allez déchanter.

Afficher en entier
Lu aussi

Je me lance dans une sortie éditions BMR dans la cadre d’un challenge du mois d’octobre.

J’ai ne sais pas quoi penser de ce livre, on ne peut pas dire que je n’aime pas mais cela reste de la science-fiction. L’univers est assez spécial, il faut bien le dire. Je n’ai pas trouvé cela très glamour. Elle trouve la force d’être attiré par cette chose. La barrière du langage a été difficile pour ce faire comprendre.

On n’a pas le temps qu’on rentre dans le vide du sujet, un kidnapping extraterrestre. Géorgie se fait capturer dès les premières pages. Elle se retrouve dans une grille dans une atmosphère cauchemardesque.

Une écriture entrainante, c’est assez bien écrit et une imagination assez étoffé mais cela manque un peu d’action.

C’est dommage on ne sait pas beaucoup de cette planète. Mais cela change quand Vektal emmène Géorgie dans son camp. On rencontre une civilisation qui vit comme les hommes préhistoriques.

Je pense que je ne poursuivrais pas cette saga…. Malgré tout je suis intrigué pour savoir si les extraterrestres qui ont kidnappes et les ont laissés abandonnées vont revenir…

Afficher en entier
Or

Je suis agréablement surprise par ce livre. Je ne m'attendais pas à grand choses, et j'ai bien aimé ! La traduction, la narration, l'histoire sont top. Je regrette juste qu'on n'est pas d'explication sur certaines choses et que la fin soit un peu trop rapide. Mais j'ai passé un très bon moment avec ce livre que j'ai lu en quelques heures.

Afficher en entier
Lu aussi

ce n'est pas mon premier livre avec ce thème là : la jolie humaine séduite par un alien... et la plupart du temps, l’écriture est mauvaise et la traduction aussi... et l'histoire sans relief, juste a sujet pour enchainer les scenes de sexe...

mais pas cette fois ci. la traduction et l’écriture sont vraiment au top. l'histoire est fluide,coherente et bien racontee. meme si la trame est des plus classique, l'histoire est tiree par le haut du fait de la narration de l'auteur... ce n'est pas une histoire fantastique mais je m'attendais tellement a pire que j'ai ete agreablement surprise... il est pas mal..

mon seul bemol : un peu trop de sexe...

sinon j'ai hate d'avoir la suite ....

Afficher en entier
Argent

Malheureusement ici, ça n’a pas fonctionné pour moi. Le début était assez prometteur. Une fille se fait enlever pas de méchants alien (vraiment méchants, ne pas mettre entre toutes les mains). Elle n’est pas la seule. Puis elles se font larguées sur une planète suite à un problème technique. Les méchants viendront les récupérer plus tard.

Georgie devient leader malgré elle et doit sortir seule sur cette planète hostile pour trouver potentiellement de quoi survivre. Et bien sûr, elle tombe sur Vektal, un extra-terrestre bleu et pourvu de crêtes, de cornes et d’autres appendices 😏Vektal va tout de suite considérer Georgie comme sa compagne, son khui l’a choisi. Intriguant non ? Bref ça va donner une première rencontre vraiment très étrange et on va tomber dans le point qui m’a dérangé : l’erotisme qui prend le dessus. (Oui je trouve la formulation très appropriée 😂)

Au début, j’ai trouvé les descriptions et les scènes plutôt marrantes. Ah oui, si vous cherchez du féminisme, passez votre chemin. Je riais des clichés et des paragraphes pour décrire toutes les différences anatomiques. Et puis à un moment, j’avais quand même envie que l’histoire avance, qu’il y ait un peu de remue ménage quoi. Je n’ai rien contre les scènes de sexe, mais il ne faut pas non plus que ça écrase tout le reste. C’est le gros point noir de ce roman pour moi.

Un roman avec un fort potentiel qui n’a pas su combler tous mes besoins. Navrée Vektal, mon khui n’est pas entré en résonance 😔 Si vous recherchez une histoire originale qui donne chaud, avec un homme des cavernes très tendre, et sans prise de tête, tentez votre chance 😉

Afficher en entier
Bronze

Pour commencer, je remercie les éditions BMR pour l’envoie de ce service presse.

J’ai choisi ce roman avant tout par rapport aux avis positifs et enthousiastes que j’ai pu lire dessus et également à cause de son côté… plus qu’exotique. La couverture étant assez banale, dans l’ensemble, ce n’est pas ce qui a appuyé mon choix. Le résumé est assez intriguant, mais encore une fois, ce n’est pas ce qui m’a motivée.

Dans ce premier tome nous découvrons Georgie, femme visiblement seule, s’endort chez elle et se retrouve dans un vaisseau alien à son réveil. Le personnage paraît tout de suite posséder un certain tempérament, elle a peur mais ne se démonte pas, et est révoltée par ce qu’elle peut voir sur ce vaisseau mais est contrainte, malgré elle, à accepter les règles sans bouger. Elle me paraissait intéressante de prime abord mais j’ai très vite déchanté, son caractère s’est vite envolé et elle est devenue complètement incohérente à mes yeux. Georgie ne m’a pas marquée plus que ça, au final c’est un personnage qu’on ne connait pas, aucun souvenir de sa vie d’avant, on ne sait même pas si elle est attachée à quoi que ce soit, ce qui rend le personnage vide. Certaines situations dans l’histoire contraignent à prendre des décisions importantes ou appellent des réactions plus ou moins fortes, choses qui ne sont pas présentes ou trop peu pour l’enjeux présent dans ce livre.

Pour Vektal, c’est un peu différent, c’est l’équivalent de Conan le barbare mais sur une autre planète, donc les codes changent. Son attirance pour Georgie le rend plutôt attendrissant, il la protège, veille sur elle etc. Son cadre de vie plutôt préhistorique nous pousse à voir les choses autrement, il souhaite la survie de son espèce et ce qui est dérangeant pour nous, ne l’est pas pour lui. Malgré ça, ce n’est pas un personnage qui va rester dans ma mémoire, le fait qu’il agit selon son « instinct » m’a poussé à me demander s’il faisait tout ça par amour, ou par besoin et rien dans le livre indique la première option, et on ne découvre pas son caractère propre au final.

Le couple en lui-même était plutôt sympa à suivre, la barrière de la langue a fait qu’ils devaient apprendre à se connaître et à se comprendre de façon différente, chacun faisant découvrir des choses à l’autre, et j’ai trouvé ça vraiment agréable à imaginer. Malheureusement, certains choix de Vektal auraient dû faire réagir Georgie, mais le problème reste le même, les réactions attendues ne sont pas ou peu présentes, et quand il y en a une, elle accepte avec une facilité déconcertante et passe vite à autre chose. J’ai trouvé ça vraiment exaspérant, elle qui me paraissait plutôt déterminée et caractérielle.

De mon point de vue, je suis plutôt mitigée sur ce bouquin, il se lit plutôt facilement, j’ai trouvé l’univers plutôt sympa à découvrir, mais manque cruellement de description vis-à-vis des créatures qui y vivent, l’immersion n’était pas totale. Je regrette aussi certaines facilités scénaristiques qui ont, pour moi, gâché l’essence de ce livre qui veut nous montrer que l’on peut s’aimer malgré nos différences, qu’elles soient corporelles ou culturelles. Beaucoup d’éléments non-exploités, des questions laissées sans réponse (il y a plus de 30 tomes donc je ne peux trop m’avancer là-dessus).

Pour conclure sur mon avis, je dirais simplement que tout est trop facile dans ce livre, les questions primordiales trouvent leurs réponses très vite avec une hésitation peu marquée, des choix cruciaux avec des décisions super importantes trop facilement prises, comme si ce n’était rien.

Malheureusement je ne peux pas avancer mes arguments sans vous spoiler donc je vais m’arrêter là, mais je vous invite, malgré tout, à vous faire votre propre avis sur ce livre qui pour moi peut tout de même plaire et trouver son public.

Afficher en entier
Lu aussi

Une lecture agréable

Afficher en entier
Pas apprécié

Mon parcours avec ce livre est compliqué, déjà j'avais de gros doutes, car j'étais pratiquement sûr à la couverture et au titre de ce livre qu'il n'était pas pour moi. Mais quelqu'un a su me convaincre de lui donner une chance. Ensuite, j'ai lu des commentaires effroyables qui vont dans le sens de ma première impression. J'ai décidé que je n'allais pas me faire du mal pour rien. Au final d'autre commentaire qui vendait ce livre comme la 9ème merveille du monde, m'ont un peu énervé. Donc, bien sûr, avec toute la délicatesse qui me caractérise (c'est-à-dire aucune) je voulais clouer le bec à cette personne (ou admettre qu'elle avait raison) et dire ce que je pense de ce livre. Oui, c'est par pur esprit de contradiction, que je l'ai lu.

J'ai vraiment eu l'impression que deux mondes étaient en collision avec ce livre. Car deux avis complètement opposer se font face d'un côté on a le succès commercial, une plume sublime, un livre qui respecte la femme avec un univers innovant. De l'autre on me parle de viol, de scène de sexe avant même de se dire bonjour et aucun univers. J'ai donc l'impression que deux groupes de personnes n'ont pas lu le même livre où bien qu'elle recherche des choses tellement éloignées dans un livre que ça ne coïncide pas.

J'ai tendance à croire les détracteurs. Par conséquent, je m'engage dans ce livre avec des a priori.

Ce livre nous raconte l'histoire d'une femme dont on ne connaît rien, qui c'est réveillé dans un vaisseau extraterrestre avec beaucoup d'autres femmes. Elles se font violer, considérer comme de la marchandise, mais après un problème le vaisseau s'écrase sur une planète. Elle part seule (car les autres femmes sont trop apeurées ou blessées pour faire quelque chose), pour trouver de l'aide... Elle rencontre un alien...

Première chose que j'ai noté, c'est la plume. J'ai eu deux témoignages différents pour me dire que la plume est sublime, je me suis directement concentrée dessus (missile à tête chercheuse). Je pense que si on ne m'avait pas fait de remarque dessus je n'aurais pas cherché, car à moins qu'il y ait quelque chose de particulièrement dérangeant, je n'aurais rien dit, car je n'aurais rien remarqué. Mais là on m'a parlé de plume sublime et envoûtante. Mais je me suis retrouvée avec une plume immature. Ça va très vite, on ne prend pas le temps et si vous me connaissez-vous savez que je veux vivre l'instant avec les personnages et pas avoir une version accélérer de la scène (j'avoue les scènes de sexe sont détaillés mais bon je les passe donc...). On est trop dans la description des actions, il fait ça, je fais ça... Pour faire simple ce n'est pas mauvais, je pense que j'aurais dit des choses plus valorisantes si on ne me l'avait pas survendu.

A dire ça je vais encore passer pour un monstre sans cœur qui ne veut que démonté des livres pour le plaisir mais bon c'est ce que j'ai ressenti, ce n'est donc pas à niais : J'ai eu envie de rire dès le début. C'est un rire un peu de malaise, je ne sais pas, c'est tellement cliché et ridicule que je trouvais ça drôle. Ce livre est vraiment la quintessence du ridicule. Tous les clichés et a priori que vous avez sur les romances érotiques SF sont dans ce livre, donc ça fait rire (un rire un peu amère).

Il y a des maladresse, les filles que veulent les méchants aliens doivent être en bonne santé, alors que la conversation parle de femme enceinte. Surprise, mais une femme enceinte peut être en bonne santé. Je sais que je pinaille et que tout le monde sait (enfin j'espère) qu'en 2021, on sait qu'être enceinte ce n'est pas une maladie (image collective désuète, quand tu nous tiens). Bon promis, j'arrête les remarques sur des petits passages anecdotiques (mensonge, je le refais).

Pour ce qui est des viols au début, il y en a, mais ce n'est pas de la culture du viol, de la banalisation. C'est juste qu'il faut nous placer des méchants aliens, qui kidnappent des femmes donc quoi de plus méchants qu'un viol ? Je rassure tout le monde, aucune scène est décrite si ça peut rassurer des lectrices. Enfin, c'est ce que j'espérais.

Dans les livres que je lis, je veux des héroïnes fortes et courageuses. Je n'ai ici pas de problème, cependant ce que bien souvent j'oublie de préciser c'est qu'elle ne doit pas faire figure d'exception. Je pense que de plus en plus, les auteurs ont compris que beaucoup de lecteurs ne veulent plus de femmes faibles et fragiles, cependant ça ne veut pas dire que l'héroïne doit être la seule forte et courageuse d'un groupe de femmes. Après dans le contexte de ce livre je peux me dire que les autres personnages féminins ont vécu des sévices qui les ont blessés et qu'elles sont dans un état de choc émotionnel et l'héroïne n'a pas subi de sévisse donc elle n'est pas aussi affectée, mais franchement je n'ai rien qui me le prouve c'est juste moi qui essaye de rationaliser. En gros ça m'énerve, car ça veut tout simplement dire que les femmes avec du caractère c'est rare et ça doit faire figure d'exception. Mais bon dès que l'homme apparaît, elle redevient une faible chose, le personnage masculin la décrit comme petite, douce, faible et apeuré, très valorisant tout ça. (Au moins, il se sent grand et fort).

Continuons sur l'héroïne c'est une feuille blanche, on ne sait absolument rien de sa vie, elle n'a aucune profondeur, elle ne pense jamais à sa famille, ses amis, son travail... C'est une coquille vide. Elle a popé un jour dans l'univers sur un vaisseau spatial et elle pense être terrienne, c'est une théorie qui se tient, je vous le jure.

Je trouve qu'on ne prend pas le temps d'expliquer les sentiments et les ressentis des personnages. L'héroïne est catapulté dans un monde avec des extraterrestres, on n'a pas le sentiment de surprise. Elle est kidnappée et les autres prisonnières se font violer, on n'a pas le sentiment de peur. Elle veut essayer de s'enfuir, elle met en place un plan (pas du tout crédible et cohérent), je n'ai pas ressenti le sentiment de doute. Elle est trop lisse, trop femme guerrière qui veut en revendre sans fragilité, elle n'est donc pas réaliste du tout. Mais ça c'est au début franchement tout ce que j'avais à dire de positif sur elle, fond comme neige au soleil avec l'arrivée du personnage masculin.

La description de l'héroïne du point de vue masculin, un grand moment de littérature je peux vous le dire, bien sûr on commence par parler de ces poils pubiens, de sa douceur... Alors, j'écris ces lignes pendant la lecture du livre donc je vis en direct ma lecture avec vous. Donc, je vais vous évoquer la crainte que j'ai pour la suite du livre, que le personnage principal ne mette en avant l'héroïne et son attraction pour cette dernière que par le biais de son physique. C'est le cas, mais beaucoup moins que je le craignais, je dois vous l'avouer.

Il faut dire aussi que le consentement n'est pas au RDV, il la touche (j'essaie de rester tout public mais c'est plus que ça)... Avant que je passe pour la féministe relou qui ne comprend rien, je vais vous dire pourquoi j'ai du mal. On ne nous explique pas, en quoi ces attouchements sont normaux, si je me veux avocate du diable je m'imagine que les extraterrestres ont d'autre coutume (qu'on ne connaît pas) et donc toucher les femmes sans consentement c'est normal dans son monde. Je n'associe jamais mes normes éthiques et morales à une œuvre si on m'explique le contexte, qu'on me dise clairement comment un comportement inapproprié est considéré comme normal pour les personnages. J'attends encore les explications de la scène de rencontre. Pour moi sa langue qu'il la garde pour lui ou mettait un peu de construction social avant. Donc, pas de consentement dans la première scène, on va me dire que ce livre respecte la femme, désolé j'ai du mal à y croire. Bref, encore une scène qui piétine le consentement de la femme, je m'en moque que l'extraterrestre ne perçois pas ça comme répréhensible, car il faut nous le dire, je vois juste un homme qui voit une femme disponible et qui se sert comme dans un buffet à volonté. Donc, joie ! Les méchants sont des violeurs et le gentil n'est pas mieux, mais le vocabulaire est plus sensuel (et ce n'est pas un viol juridiquement parlant mais bon, ça ne me vend pas de rêve et de respect).

Le personnage masculin, c'est vraiment un fantasme ambulant, mais un fantasme qui n'est pas le mien, l'alpha virile, qui est la figure de la masculinité toxique, ça fait fantasmer bien des femmes mais j'aime les personnages masculins qui sont bien plus tendres, en plus la première scène avec lui, m'a mise dans une position où il met impossible de l'aimer. J'aime les petits rigolos, les daddy kink, les faux méchants, les mecs froids, mais pas les mâles remplis de testostérone. Mais bon, ce personnage n'a aucune profondeur, on a plus de description de son physique que de sa personnalité.

Bon ceux qui n'aiment pas les liens d'âme sœur ce n'est pas pour vous, je sais que certain lecteur déteste ça donc je préfère prévenir. Personnellement je n'ai rien contre mais bon c'est souvent un prétexte pour mettre à mal le consentement ou pour ne pas développer la romance, je vais approfondir ça plus tard.

Mon autre passage sur une minuscule remarque du livre (je sais que je pinaille encore). Le cul comme monnaie d'échange, alors qu'il faut être claire, elle veut juste coucher avec lui. Je n'aime pas qu'on nous parle de sexe comme d'un sacrifice surtout que sens n'est pas un.

Bon, l'univers est pauvre, pire que pauvre. La terre bien vite oublié, les aliens kidnappeurs on ne sait rien d'eux à part qu'ils violent et kidnappent des filles du même âge. La planète sur laquelle l'héroïne a atterri : il fait froid, il y a des créatures et certains aliens ont un lien d'âme sœur avec les femmes humaines. On nous parle vite fait de choses intéressantes et prometteuses mais c'est juste des infos qui ne sont pas approfondies, balancer à la va vite (il y a qu'une seule scène digne d'intérêt qui est trop vite écourtée).

En plus, c'est dommage qu'on n'est pas un échange sur la culture de l'autre.

Plein de choses basiques sont pas expliquées, j'ai parlé des réactions des personnages inexistantes, car c'est ce qui me marque le plus, mais plein de choses du quotidien ne sont pas expliquées. En gros, on ne nous dit pas plus que ce qu'il faut.

L'intrigue, il n'y en a tout simplement pas, je n'ai pas trouvé ce livre particulièrement intéressant. Il n'y a même pas un petit côté survie.

Vous savez sûrement ce que je cherche en romance, c'est une romance. Bien trop souvent les autrices ont oublié le concept. Ce n'est pas le cul et l'alchimie physique. C'est la naissance du sentiment amoureux, c'est raconté une romance et pas une histoire de sexe, sinon ce n'est pas une romance érotique, mais du porno. J'attends encore de comprendre la romance, je reviens au lien d'âme sœur c'est vraiment le prétexte pour dire tu es à moi, pas besoin de se connaître, surtout que les personnages ne se comprennent pas et on passe plus de temps à nous dire qu'ils ne se comprennent pas qu'à se découvrir grâce à des compétences para-verbale. Heureusement, les méchants aliens ont implanté chez l'une des femmes un traducteur (comme de par hasard). Mais en gros, je ne comprends pas ce livre !!!!! Il me dit qu'une partie de jambe en l'air = amour ? (ok, 3 parties de jambe en l'air). Celles qui aiment ce livre, expliquaient moi une chose : Qu'est-ce qu'ils se trouvent ? Pourquoi ils s'aiment ? Quelles sont les actions qui prouvent leur amour ? Quand je lis une romance, érotique, contemporaine, à suspens... Je dois pouvoir répondre en partie à ces questions pour que je trouve ce livre réussi.

Je vais juste faire une phrase pour signifier que j'ai trouvé que c'est rempli de facilité scénaristique très très peu crédible.

J'ai fini par comprendre pourquoi tout le monde me disait, le consentement est bien présent, il n'y a pas plus respectueux, c'est juste qu'à un moment l'héroïne doit faire un choix. On a le droit au discours c'est ton choix et le mot consentement a été prononcé. Je suis désolée, mais le consentement ça ne s'arrête pas à ça, il faut lire entre les lignes !!! Quand un homme touche une femme, sans qu'elle dise, "tu peux me toucher", il n'y a pas de consentement : lien avec la rencontre des personnages.

C'est vraiment un condensé de ce que je n'aime pas lire, je comprends que ça plaise si c'est son délire, de lire du cul entre un humain et un alien (je ne juge pas, chacun son truc) mais bon il faut être réaliste, ce n'est pas un livre qui prend en compte le consentement, qui respecte les femmes, qui est incroyable. Après considérer le livre chaud, c'est au goût de chacun.

Si je dois donner une pointe d'optimisme je dirais qu'avec un peu de chance les autres tomes seront plus approfondis. Je dois vous avouer que j'ai peu d'espoir sur la mise en place d'intrigue et sur le fait d'avoir de bonnes romances. Mais, je pense qu'on peut fortement espérer avoir un univers qui s'étoffe avec des réponses, car ce tome 1 apporte que des questions et n'essaye pas de chercher des réponses.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Ice Planet Barbarians, Tome 1 : Ice Planet Barbarians" est sorti 2021-10-06T02:52:03+02:00
background Layer 1 06 Octobre

Date de sortie

Ice Planet Barbarians, Tome 1 : Ice Planet Barbarians

  • France : 2021-10-06 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Ice Planet Barbarians (Ice Planet Barbarians #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 78
Commentaires 18
extraits 10
Evaluations 34
Note globale 6.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode