Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par IceDoll

Extraits de livres par IceDoll

Commentaires de livres appréciés par IceDoll

Extraits de livres appréciés par IceDoll

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 11-07-2015
Pour lire mon avis en entier : http://oh-mykimchi.eklablog.com/nos-etoiles-contraires-le-livre-a118088774

Avant d'écrire cet article, je me suis demandée comment je pourrais parler d'un livre ayant eu une telle ampleur médiatique sans tomber dans les phrases clichées que tout le monde a déjà ressorties. La seule solution que j'ai pu trouver, c'est de ne pas lire ce livre comme les autres lecteurs, et de ne pas ressentir les mêmes sentiments qui les ont traversé. En gros, pour écrire un bon et intéressant article sur un livre médiatisé, il faut en trouver toutes les failles.
Seulement, je ne peux pas même me résoudre à les chercher. Je ne peux tout simplement pas parce que ce serait blasphémer les sentiments de ses lecteurs et les miens. Par là, je ne proclame pas que Nos Etoiles Contraires détient la puissance et l'ampleur d'un livre sacré, mais qu'après sa lecture, on en sort changé(e), même rien qu'un peu.

Nos Etoiles Contraires est l'un des rares livres à m'avoir autant bouleversée.
Presque tout le monde sait ce que ça fait de pleurer devant un film ou une série, mais peu sont ceux qui connaîtront le bonheur et l'étonnement de pleurer face à un livre, pleurer pour des mots qui vous transpercent le ventre, pleurer en tournant des pages de papier comme si elles étaient la seule chose à laquelle vous pouvez vous rattacher. Les mots de John Green détiennent ce pouvoir. Ils vous ensorcèlent lentement avant de vous gifler au moment où vous ne vous y attendez pas.
Un brin philosophe sur les bords, l'auteur a écrit tellement de phrases poignantes qu'il m'est impossible de n'en choisir qu'une pour préférée. (...)
Avez vous apprécié ce commentaire ? -1
date : 30-12-2014
Ce dernier tome m'a beaucoup plue, il a su être plus intéressant et addictif que son précédent et me laisse une bonne et dernière impression de La Sélection.
Ici, j'ai retrouvé l'addictivité qui m'avait secouée dans le premier tome. Premièrement, on assiste à une réelle évolution des personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires. America ne m'a agacée que deux ou trois fois au début, Maxon était juste parfait à mon goût, et j'ai enfin trouvé le personnage d'Aspen intéressant et important (mais seulement vers la fin :/). Les relations intimes que finissent par partager les sélectionnés étaient aussi très belles à voir, notamment la nouvelle et inattendue amitié entre Ame et Céleste, et cette dernière que je ne pouvais pas voir aux premiers tomes est devenue l'un des personnages secondaires que j'attendais le plus à chaque chapitre. C'était celle qui relevait une petite touche d'humour dans l'ambiance sombre et grave de certains moments de ce dernier tome. Les interventions du roi, sévères et cruelles, rajoutent un peu de piment dans l'intrigue et les relations entre les personnages, j'ai vraiment apprécié ces apparitions moins présentes auparavant.
L'intrigue politique, que je voyais arriver grosse comme une maison au tome précédent, s'est révélée être beaucoup plus intéressante et captivante que prévue, sans être toutefois très transcendante.
Mais ce qui m'a le plus surprise dans ce tome c'est l'émotion présente dans certaines scènes, que ce soit dans la tristesse ou dans la joie, ces émotions étaient tellement bien représentées à travers les mots que plus d'une fois j'ai failli y laisser ma petite larme, notamment lorsque America lit les lettres de son père, ou à la fin quand la guerre éclate. C'était beau et inattendue.
Malgré sa violence, j'ai beaucoup aimé la fin de cette série et en garderai un très bon souvenir. :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Bon recueil bilingue de nouvelles, mais il est vrai que j'ai été un peu déçue par le fait que les histoires ne m'ont pas fait plus peur que ça mais aussi par The Legend of Sleepy Hollow que je pensais beaucoup plus dynamique avec une ambiance proche de celle du film et de l'univers de Burton. Malheureusement, ce n'est pas la cas, même si la nouvelle se laisse lire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-11-2014
Une Robe Couleur du Temps est un récit qui réussit à plonger son lecteur dans l'univers luxueux et pompeux des premières classes du Titanic. Les références à la mode sont exquises et les illustrations fabuleuses. Toutefois, j'ai trouvé qu'il manquait une certaine addiction pour les personnages et l'histoire à ma lecture, le livre ne m'a rien appris que je ne savais déjà sur le célèbre Titanic, moi qui croyais avoir droit à quelques anecdotes inédites sur le paquebot et ses passagers, je suis un peu déçue.
Le livre reste quand même une lecture sympathique que je conseille aux jeunes filles fans de mode.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-11-2014
Moi qui ai adoré le premier tome de la série, je dois avouer que j'ai été quelque peu déçue par cette suite. L'ambiance est très différente, beaucoup moins légère, et c'est sûrement ce point qui m'a le plus déboussolée. Je n'ai pas retrouvé l'addictivité du premier tome.
Tout de même, Comment Sauver un Vampire Amoureux reste un roman très sympathique à lire. J'ai bien aimé l'intrigue principale, bien que le dénouement soit assez prévisible, et les nouveaux personnages tel que Raniero au passé mystérieux que j'ai trouvé très attachant. En effet, l'histoire entre Mindy et Raniero m'a beaucoup plue et plus attirée que celle de Lucius et Jessica..
Bref, un bon roman, un peu décevant par rapport au premier, mais tout de même plaisant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 31-10-2014
Comme beaucoup de personne, j'ai découvert Les 100 en regardant d'abord la série. Certes, il y a quelques différences entre les deux, mais cela ne m'a pas dérangé du tout puisque les deux nous offrent deux ambiances distinctes et particulières, qui commencent à se rejoindre vers la fin du bouquin.

J'ai eu très peur quand j'ai commencé à lire les avis sur le livre. Moi qui ai adoré l'action qu'apportait la série, j'ai eu peur de m'ennuyer en lisant le livre et d'être très déçue. Mais finalement, pas du tout. Comme dit plus haut, les deux ambiances se complètent, et je dirais même qu'il faudrait voir la série et lire le livre pour comprendre amplement l'univers des 100. J'ai bien aimé les "nouveaux personnages" (ceux que j'ai découvert car ils n'étaient pas dans la série) comme Glass qui couve une histoire très intéressante et nous informe plus de ce qu'il se passe sur l'Arche. De plus, j'ai encore plus apprécié les relations que partagent les personnages dans le livre que dans la série. Etant une grande fan du "Bellarke" si discret à la télé, ça fait un bien fou de les retrouver aussi complices sur papier *___* Bref, j'ai beaucoup aimé ce premier tome, et vu la fin, je risque d'adorer le deuxième.
Alors, si vous hésitez à lire Les 100 de peur d'être déçu par rapport à la série, lancez-vous car les deux se complètent et vous n'en serez que doublement satisfait.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-08-2014
Un roman très sympathique. Drôle et sans prises de tête, "Demain j'arrête !" est une histoire dans laquelle chaque femme ou fille peut se reconnaître. Julie et sa bande de copines m'ont bien fait rire, et rappelé mes fous rires et missions suicidaires que j'ai pu élaborer avec les miennes. Les garçons, courage. Parce que les filles sont folles (de vous) et ça ne changera pas demain.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-07-2014
Une romance plutôt sympa, sans prises de tête. J'ai beaucoup aimé les décors et l'ambiance victorienne est vraiment bien décrite.
Finalement, Prada & Préjugés ne se basent pas plus que ça sur le roman d'Austen. On retrouve juste l'époque, les bals, les commérages et surtout Alex, un personnage un poil arrogant qui rappellerait un certain Darcy.
Le dénouement m'a un peu laissé sur ma faim, un deuxième tome (ou un épilogue) n'aurait pas été de trop.
Pour conclure, un bon roman pour les fans d'Austen (et de Mr. Darcy !). Idéal pour passer un moment de détente.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-07-2014
Etant une grande fan de Switch Girl, j'étais vraiment impatiente de l'avoir et finalement je ne l'ai pas aimé plus que ça. Il résume un peu ce que l'on sait déjà et à part quelques astuces switch et les jeux que j'ai trouvé sympa, rien ne m'a vraiment marqué.
Bref, je m'attendais à mieux mais il reste tout de même sympa.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
On m'avait conseillé la série. Je n'en attendais rien. Et j'ai été plus qu'agréablement surprise.
L'infirmerie après les cours est une histoire entraînante, surprenante et pleine d'interrogations. On se demande quel serait notre choix à la place d'Ichijo et on se sent autant perdu que le personnage. Son problème est unique et pourtant il est possible de le comprendre et de ressentir ce qu'il ressent.
Une histoire plus qu'originale et quelle fin !
A lire absolument.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 25-05-2014
Chocola & Vanilla raconte l'histoire fraîche et amusante de deux petites sorcières qui apprennent à devenir femme dans notre monde. Aussi bizarre que ça puisse paraître, ce manga a un peu marqué, pour le coup, la fin de ma période enfantine.

Ayant lu Happy Mania, on s'aperçoit vraiment de l'évolution graphique de Moyoco Anno pour Chocola & Vanilla. Elle met plus d'efforts sur les petits détails et les décors, enrichissant l'univers magique du manga. Les personnages sont tous travaillés et on s'attache facilement à eux.
J'ai moins apprécié le dessin-animé que j'ai trouvé trop enfantin comparé au manga. J'ai l'impression que les tranches d'âges visées étaient différentes pour les deux.

Pour conclure, Chocola & Vanilla est une belle petite histoire de magie et d'amour que je conseille fortement aux jeunes filles, et surtout à celles qui voudraient découvrir l'univers du manga en douceur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-05-2014
J'ose souvent dire que Les Hauts de Hurle-vent est mon roman préféré. J'ai d'abord connu les adaptations cinématographiques, je les ai toutes vues, épluchées, revisionnées... Puis j'ai décidé de lire le roman. Et j'ai été aussi touchée et étonnée par toutes ces violences obscures et obsessions passionnelles qu'après avoir vu les films. Sauf que là, l'émotion était plus intense et l'atmosphère plus tendue et mystérieuse.
Comment vous expliquez qu'un livre aussi sombre et rempli de haine est un chef d'oeuvre poignant. Il suffit peut être de regarder la façade de mon exemplaire : toute vieillie, jaunie, usée, déchirée, cornue... Et c'est bien mon seul livre à être dans cet état.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-05-2014
J'ai commencé Rhinocéros plutôt positivement comme l'idée principale me paraissait vraiment originale. Au final, la pièce est très difficile à suivre et je l'ai finie avec des maux de tête... Bonne approche du théâtre de l'absurde, mais pas ma meilleure expérience dans le domaine.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-11-2013
Poèmes riches de sens, touchants, surprenants. Je garde en mémoire "Crépuscule", avec son bel éclairage et ses personnages merveilleux : magnifique tableau qu'Apollinaire nous peint.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-10-2013
Comme un peu tout le monde je pense, mon avis est très mitigé pour ce deuxième tome.

Les mauvais points :
J'ai l'impression que l'action de l'histoire a mis beaucoup de temps à se mettre en place, et en même temps que tout s'est enchaîné trop vite vers la fin.
Je ne savais plus trop quoi penser des trois personnages principaux, un coup quelqu'un m'agaçait, un coup je l'adorais..
La fin, pour le coup, nous laisse sur notre faim.

Les bons points :
J'ai tout de même passer un très bon moment à lire l'Elite. America a l'air de savoir enfin ce qu'elle veut réellement, elle est plus sûre de ses sentiments et de ceux de Maxon. J'espère qu'elle gardera cet élan de courage et d'optimisme, qu'elle a pu nous montrer vers la fin, pour le tome 3.

En conclusion, c'est un tome 2 qui se révèle être moins bon et palpitant que le premier, mais qui reste tout de même correcte. Hâte de lire la fin de la trilogie !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 08-09-2013
J'avais adoré Le Château Ambulant de Miyazaki. Tout naturellement, quand j'ai appris que ce grand monsieur s'était inspiré de ce livre, j'ai voulu le lire.
Et je ne suis pas déçu de l'avoir fait ! Diana W. Jones arrive facilement à nous faire entrer dans son conte plein de sorciers, de magie et d'enchantements en tout genre.
Lorsque l'on lit l'histoire de Sophie, on a l'impression d'être dans un rêve, un peu comme lorsqu'on regarde l'adaptation cinématographique d'ailleurs. On a l'impression qu'il pourrait lui arriver n'importe quoi et que ça ne nous surprendrait même pas.
La seule chose qui m'a un peu déçu, c'est la romance. Je pensais qu'elle apparaîtrait beaucoup plus tôt que ça et qu'elle serait plus... flagrante ? Je n'aurais peut être aussi pas dû le lire en été, à la plage...

Bref, je conseille ce livre à tout ceux qui veulent rêver un peu et sortir de l'ordinaire. :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 31-07-2013
Waouh ! Je viens de le finir et je n'ai que ce mot là à la bouche. C'était GÉ-NIAL. Mon coeur n'a pas cessé de battre à la chamade et il n'a pas encore réussi à se calmer, j'adore l'action et l'adrénaline qui s'échappent de ce roman.
On ne fait qu'aller de surprise en surprise, de révélations en révélations.Et les personnages sont très bien étudiés et approfondis.

Franchement, ce livre est énorme. Et j'ai peur pour l'adaption cinématographique qui va bientôt sortir. Le choix des deux acteurs principaux ne m'a pas entièrement convaincu niveau physique. Mais j'attends de voir leur jeu..
Adapter ce roman, c'est jouer avec le feu ; mais certains ont réussi bien plus risqué, donc j'attends le résultat avec impatience.

Le mot de la fin : lisez ce livre !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je me souviens l'avoir lu étant petite, j'avais bien aimé :) Sur le coup, je n'avais pas compris pourquoi on ne retrouvait pas les enfants du film dés le début du livre. Je l'ai donc considérée comme une histoire à part.
Si j'ai le temps plus tard, je me lirais bien la série :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Petite nouvelle très sympathique. Le scénario est assez simple mais on retrouve nos personnages adorés et le style de Beth Fantaskey. :) Et puis, c'est vrai que je n'aurais vraiment pas apprécié passer directement au tome 2 sans "assister" à leur mariage !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-07-2013
Un premier tome très amusant. Le scénario n'est pas exceptionnel mais reste tout de même sympathique. On découvre des choses sur les garçons du jeu (notamment sur Nathaniel). Et puis je suis contente, en tant que Nath-addict, j'ai fini avec lui à la fin ! :D
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Très beau conte, cependant pas le premier en France. La première histoire de la Belle et la Bête dans notre pays est celle de Madame de Villeneuve (1740). Celle de Beaumont date de 1757 et est la plus connue des deux :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-06-2013
J'ai lu un seul chapitre un jour dans le magazine BexBoy, et moi qui ne suis pas très Yaoi, je me suis dit que ça pourrait être pas mal. De plus ça avait l'air original et assez soft. Me reste plus qu'à me le procurer je ne sais où...
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Énorme coup de cœur pour ce livre que j'ai lu il y a 1 an, et que je viens de relire.
Bien qu'il soit sorti dans les années "Twilight" et qu'il surfe aussi sur le phénomène du vampire, ce bouquin n'est pas comme les autres.
Tout d'abord par son héroïne, Jessica Packwood, américaine de Pennsylvanie, menant une vie paisible auprès de ses parents tournés "écologie" et sa jument Belle qu'elle adore. Elle aime les maths et surtout la logique, vous devinerez donc quelle fut sa surprise lorsqu'un gentleman roumain tout droit sorti d'un Bram Stoker débarque dans son lycée, et même dans sa maison pour lui parler de pacte, de vampires, et de mariage royal.
À partir de ce simple scénario commence une histoire drôle, loufoque mais surtout passionnante et émotionnellement prenante. Et c'est ça qui fait toute la différence.

Les premières pages du livre annoncent une histoire légère, amusante et sans prétention. Mais plus les sentiments de Jessica se développent, plus on se met à sa place et on vit l'histoire avec elle. On imagine Lucius beau, séducteur, avec ses manières d'aristocrate et son assurance, et on tombe pour lui comme Jessica. On a cette boule au ventre quand elle se sent mal, et on a envie de pleurer lorsqu'elle s'effondre, on a le cœur qui bat la chamade quand Lucius la touche.
C'est tout cet ensemble qui fait qu'à 3H du matin, je n'arrivais toujours pas à fermer ce livre pour aller me coucher, que je tournais avidement les pages pour enfin savoir ce qui allait arriver à ces personnages auxquels je m'étais attachée.

"Comment se débarrasser d'un vampire amoureux" est un livre qui se dévore. Procurez vous ce livre si ce n'est pas encore fait, enfermez-vous bien dans votre chambre pour ne pas qu'on vous dérange, vérifiez qu'on ne puisse pas vous entendre rire à pleine voix et voilà : Bonne addiction ;)
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 16-06-2013
Un livre que j'ai lu 2 fois, il y a longtemps. J'en garde un très bon souvenir, plein d'humour ! :)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-06-2013
Un livre facile à lire, une America divisée, un Maxon adorable et un Aspen assez énervant : c'est La Sélection. Kiera Cass arrive bien à nous faire entrer dans son monde et ce premier tome m'a un peu laissé sur ma faim. Donc un petit conseil : si vous commencez ce livre, ayez le tome 2 à portée de main !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 07-06-2013
Ce livre m'a été conseillé par une amie qui me l'a gentiment prêté l'année dernière. Je m'attendais à tout sauf à ça ! "Le Parfum" est juste impressionnant et Süskind un génie. Ce livre sent, il nous emprisonne dans toutes ses odeurs et l'on croirait presque que l'auteur a introduit un parfum sur chaque mot.
Dans ce livre, on ne s'attache pas aux personnages, on suit Grenouille dans sa misérable et étrange vie sans toutefois ressentir de la compassion ou de la pitié envers lui.
Et quelle fin !

Il n'y a pas longtemps, j'ai eu l'occasion de voir le film. Et quelle horreur, je n'ai pas du tout retrouvé ce qu'il y avait dans le livre, ça m'a beaucoup déçu. Heureusement que j'avais lu le livre avant sinon il ne m'aurait jamais intéressé.

Je ne conseille pas ce livre aux "âmes sensibles" car certains détails pourraient choquer ou effrayer (que sais-je), mais il reste tout de même un chef d'oeuvre à lire au moins une fois dans sa vie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


  • aller en page :
  • 1
  • 2