Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ichiruki : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
City Hunter, tome 14 : Accroche-toi Kaori ! City Hunter, tome 14 : Accroche-toi Kaori !
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Ce tome porte bien son nom avec une histoire qui nous donne du concret concernant la nature de la relation entre Ryo et Kaori. Certes nous sommes bien loin des confidences, mais c'est un très bon début (au tome 14 tout de même !).
L'histoire suivante, quant à elle, fait intervenir une figure féminine presque connue puisqu'il s'agit de la sœur de notre inspectrice de charme Saeko Nogami. Cette demoiselle est aussi jolie que sa sœur aînée et si elle est autant manipulatrice, cela promet de bons moments pour Ryo. Surtout avec Kaori et sa massue sur les talons !
Le dessin est de plus en plus beau (regardez un peu comme Kaori a embelli !), les gags sont toujours aussi marrants, les situations cocasses et la personnalité de Ryo fascinante (qu'est-ce qui est naturel et qu'est-ce qui fait partie d'un jeu ?). Les ingrédients d'un cocktail réussi avec un goût de reviens-y sans crainte .
City Hunter, tome 17 : Le Souvenir de l'aube City Hunter, tome 17 : Le Souvenir de l'aube
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Dans ce tome nous avons droit à la suite et fin de l'histoire avec la photographe amoureuse de City Hunter. Puis, nous découvrons une histoire intégrale mettant en scène un acteur menacé car devant témoigné contre une personne influente et dont Ryo va accepter la protection sur l'insistance de Kaori qui ne semble pas insensible à ses charmes.
Toujours autant d'humour et de gags qui portent dans ce tome. Le mangaka semble vouloir poursuivre dans son intention de mettre en évidence la relation particulière entre Ryo et Kaori en créant des situations qui nous font nous questionner sur le fond de leurs intentions à tout deux. Pour le moment ce sont plus des non-dits que nous interprétons un peu comme nous le désirons mais il semblerait que progressivement il y ait quelque chose qui se mette en place !
City Hunter, tome 22 : Un Python 357 pour la demoiselle ! City Hunter, tome 22 : Un Python 357 pour la demoiselle !
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Fin de l'histoire avec la lycéenne très courtisée et une histoire complète avec une détective maladroite qui frise le Mr Hyde quand elle boit...
Deux conclusions amusantes où une fois de plus Ryo est victime de son succès. Mais aussi victime de la censure de Kaori qui redouble toujours d'efforts et d'inventivité pour contrecarrer les plans pas très avouables de notre coureur de jupon. Après les massues, les poutres bélier... Voici le ligotage par matelas et les marrons. On se demande toujours où Kaori se procure et planque un tel attirail !
L'amorce d'histoire en toute fin de tome annonce un prochain très intéressant qui pourrait bien aller un peu fouiller dans le passé de Ryo. ENFIN !
City Hunter, tome 27 : Cendrillon dans la ville City Hunter, tome 27 : Cendrillon dans la ville
Tsukasa Hōjō   
Alors dans ce tome, on a la fin de l'histoire avec la princesse. Elle nous laisse sur une note un peu triste vers la fin mais bon, on a quand même bien rigolé. Kaori met vraiment Ryo dans l'embarras par moment ^^. Cette histoire me plait beaucoup parce qu'il y a énormement de suspense. Les scènes d'actions sont à couper le souffle. J'admire de plus en plus le trait de Tsukasa Hojo :3
Ensuite, la deuxième histoire est celle d'un transporteur professionnel, aux jolies jambes bien évidemment ^^.
Miyuki me fait bien rire, à toujours vouloir tout calculer, Kaori va devoir veiller au grain ^^. Ce qui me plait dans cette histoire c'est qu'on pénètre un peu plus dans le monde "souterrain" de Tokyo avec toute une organisation de transport etc.... Bon par contre, comme c'est un shonen et que Ryo est quand même plus gentil maintenant qu'il a Kaori avec lui, on reste toujours du côté des gentils méchants ^^. Le côté sombre oui mais pas trop ^^ C'est un peu regrettable par moment mais bon c'est normal. Je pense que l'auteur montrait le côté sombre de Ryo quand il était encore avec Makimura, dans les premiers chapitres. Il était moins scrupuleux, tuait des gens et tout , bref un vrai nettoyeur et puis, maintenant que Kaori est avec lui, il essaie d'être un peu moins bourrin, d'où les aventures de protection ^^.
Bref une réflexion comme ça ^^'
City Hunter, tome 19 : L'ange triste City Hunter, tome 19 : L'ange triste
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Fin de l'histoire opposant Ryo à l'Elephant dans un duel à l'enjeu surprenant suivie d'une histoire intégrale avec une jeune fille de bonne famille de 11 ans, télépathe, et sa nounou sexy et efficace.
Ce tome est vraiment tordant. L'ajout de l'Elephant et de Miki au panthéon des personnages récurrents est un vrai plus pour la série qui va pouvoir enfin développer ses intrigues de fond (l'Eléphant semble connaître Ryo depuis bien avant son retour au Japon pour jouer les nettoyeurs). L'utilisation du don de télépathie sur Ryo par une gamine de 11 ans est vraiment hilarant car on a peu de peine à imaginer les scènes déplacées qu'elle doit lui révéler. C'est aussi une nouvelle occasion de remettre sur le tapis la relation Ryo et Kaori. L'auteur tourne beaucoup autour du pot depuis quelques tomes, je ne serais pas étonnée qu'elle connaisse une avancée dans peu (presque 20 tomes tout de même !)
City Hunter, tome 24 : Confessions dans le ciel City Hunter, tome 24 : Confessions dans le ciel
Tsukasa Hōjō   
Du rire, du rire et du rire avec ce tome ^^. On finit l'histoire avec Mayu et on en commence une autre avec une vieille amie de Kaori qui veut engager nos deux comparses comme mannequins pour maillots de bain. C'est bien évidemment un prétexte pour faire des gags avec Ryo et ça fonctionne !! L'auteur fait également ressortir la part de féminité chez Kaori et Ryo a bien du mal à résister. ^^
L'auteur nous gratifie aussi d'une histoire courte sur Kaori et Ryo [spoiler]une petite soirée en amoureux. Kaori est transformée, Ryo mord à l'hameçon et Kaori aimerait qu'il l'ait reconnu. Oui ou non seul Ryo le sait mais on a quand même une bonne idée ^^[/spoiler]
A la fin du tome, une ancienne connaissance de Ryo et d'Umibozu arrive pour mettre en danger notre nettoyeur préféré.
Enfin bref que du bon dans ce tome, des émotions, du rire, de l'action, du suspense et des dessins de mieux en mieux exécutés... que du bonheur !
City Hunter, tome 23 : La Résurrection du lendemain City Hunter, tome 23 : La Résurrection du lendemain
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Bloody Mary, une belle américaine et ancienne partenaire de Ryo reprend contact avec lui. Dans ses bagages elle emmène une partie du passé de Ryo... Comment Kaori va-t-elle réagir face aux révélations qui l'attendent ?
Dans la dernière histoire, les soucis de notre duo prennent la forme d'un avion s'écrasant sur leur appartement. A son bord, une belle pilote obnubilée par tout ce qui vole.
Un tome comme j'aimerais en voir un peu plus souvent dans la série. Plein d'enjeux et de révélations sur les personnages principaux, de l'action et des sentiments. Les ingrédients des meilleures histoires de City Hunter !
City Hunter, tome 29 : Un jour tranquille... City Hunter, tome 29 : Un jour tranquille...
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Le tome s'ouvre sur la conclusion de l'histoire avec le grand-père (?) de Ryo puis nous avons droit à une journée de la vie de l'Elephant quand Miki s'absente et le laisse gérer le café seul. Et pour finir une histoire complète qui met en scène un énième prétendant pour Saeko que son très cher commissaire de père veut lui faire rencontrer et qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Makimura le frère de Kaori et ancien partenaire de Ryo. Sauf qu'il est dans de moins bonnes dispositions vis à vis de City Hunter vu qu'en tant que flic, il veut l'arrêter...
Un tome encore bourré d'humour et ... d'émotion ! Ryo multiplie les pseudo déclarations. C'est excitant et à la fois agaçant ! Cette façon qu'il a de tout faire capoter derrière, il est comme qui dirait passé maître dans l'art du subterfuge pour noyer le poisson. Kaori par contre, c'est l'archétype de l'ingénue, incapable de voir quand elle plait à un homme. On est pas sorti de l'auberge avec un tel couple...
City Hunter, tome 18 : L'éléphant est à moi ! City Hunter, tome 18 : L'éléphant est à moi !
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Dans ce tome, Ryo fait une belle rencontre au cimetière. Seulement, quant la jeune femme est la veuve bien gardée d'un chez de clan yakuza, la marche de manœuvre de notre Don Juan fond comme neige au soleil. Ensuite il se retrouve dans la ligne de mire d'une prétendante de... l'Eléphant ! La jeune femme est déterminée et prête à tout pour gagner le pari qui lui permettra de partager sa vie avec l'élu de son coeur, même à emménager chez Ryo !
Nous constatons, une fois de plus, à quel point derrière ses airs lubriques et je-m-en-foutistes , Ryo est un fin observateur et une personne respectueuse des autres. L'histoire avec l'Eléphant a cela d'intéressant qu'elle nous permet de faire un parallèle entre les deux hommes qui, sur le sujet des histoires de coeur, semblent très bien se comprendre.
City Hunter, tome 21 : Un signal dans la ville City Hunter, tome 21 : Un signal dans la ville
Tsukasa Hōjō   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Dans ce tome Ryo n'a encore pas de chance, il se retrouve à protéger de jolies filles, certes, mais encore trop jeunes. La première n'a que 11 ans et est hémiplégique. Pour se distraire durant la journée elle observe l'animation chez les City Hunter depuis sa longue vue.
La seconde est encore lycéenne, insupportable avec Ryo, intolérante envers les hommes en général et pourtant elle a une horde de prétendants tenaces qui la poursuivent.
C'est toujours amusant de voir Ryo confronté à l'innocence des enfants qui sont souvent bien plus perspicaces que les adultes concernant la fausse image qu'il se donne. En tout cas, Ryo est un homme qui plait aux femmes, de 7 à 77 ans aucune ne lui résiste !