Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 885
Membres
1 008 705

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

If We Were Villains



Description ajoutée par Shiravee 2023-10-04T11:41:15+02:00

Résumé

"S'il ne m'était pas interdit de dire les secrets de ma prison, je ferais un récit dont le moindre mot te ravagerait l'âme."

Oliver Marks vient de purger une peine de dix ans de prison pour le meurtre d'un de ses meilleurs amis... un meurtre qu'il n'a peut-être pas commis. Le jour de sa libération, il retrouve le policier qui l'a fait condamner. Le commissaire Colborne prend sa retraite ; mais il veut savoir ce qui s'est réellement passé, dix ans plus tôt.

À l'époque, Oliver poursuit ses études pour devenir comédien dans un conservatoire très réputé. Il remarque bientôt que ses talentueux camarades, avec qui il étudie Shakespeare, semblent jouer le même rôle sur scène et dans la vie : le méchant, le héros, le tyran, la femme fatale... tandis qu'Oliver, lui, a l'impression d'être toujours coincé dans un rôle secondaire.

Mais le théâtre menace d'envahir pour de bon la réalité lorsque les rôles s'inversent et que les relations se pervertissent... jusqu'au jour où l'un des sept amis est retrouvé mort. Les autres se trouvent alors face au plus grand défi de leur vie d'acteur : ils vont devoir convaincre la police - et eux-mêmes - qu'ils n'ont rien à se reprocher...

Découvrez enfin en français If We Were Villains, le roman dark academia qui a été traduit en 14 langues et est devenu un véritable phénomène TikTok !

Il va faire l'objet d'une adaptation en série télé par Blink49 Studios et le producteur de Sex Education, Eleven !

Afficher en entier

Classement en biblio - 617 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par elodiev_ 2022-08-07T16:09:14+02:00

You can justify anything if you do it poetically enough.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

[lu en VO]

'If we were villains' est un hommage merveilleux rendu à Shakespeare. À tous les amoureux des mots, du théâtre et de leurs passions, ce livre vous est dédié.

Il a les ténèbres de Donna Tartt, l'ardente douceur de Madeline Miller et une camaraderie étrange, singulière, enivrante, jamais rencontrée auparavant.

Les liens qui nouent les personnages sont complexes. La folie gagne les esprits, s'empare de leurs chaînes et tout se brise. Les amours ne sont plus étincelles mais feux de forêt en un paragraphe. Les amitiés se teintent de sang et les cœurs de larmes, en un chapitre, en un vers murmuré dans les sous-sols d'un théâtre.

Ce roman me fait penser aux poisons baudelairiens. ' il est l'heure de s'enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise.'

Tout n'est qu'excès et abus. Les corps se touchent et se brûlent, c'est rimbaud qui aime verlaine, et verlaine qui lui tire dessus.

Et finalement, au paroxysme du désir, là où la mort s'éprend des amants maudits, le rideau se ferme.

Je finirai ce commentaire par de simples mots, ceux scandés par la folie d'hamlet et pleurés par ses lèvres. Ils résument le livre, d'une certaine manière, par une métaphore engagée. Ils sont la raison du meurtre et de sa compagne, la passion.

'For who would bear the whips and scorns of time,

Th'oppressor's wrong, the proud man's contumely,

The pangs of dispriz'd love, the law's delay,

The insolence of office, and the spurns

That patient merit of th'unworthy takes,

When he himself might his quietus make

With a bare bodkin?' - Shakespeare.

Afficher en entier
Bronze

Lecture qui m'a laissé une étrange impression...

Au début, j'étais complètement dedans, genre VRAIMENT. En plus, j'aime beaucoup Shakespeare et le lieu où se déroule l'intrigue, cette école pour l'élite des acteur.ices en devenir, tout ça c'était vraiment très prenant. De même l'aura angoissante, la pression qui monte, tout ça était très bien amené au début. Mais il y a un moment où... j'ai décroché. En fait, plus on approchait de la fin et des révélations, moins j'étais impliquée, ce qui était assez étrange.

D'ailleurs, j'ai trouvé la fin assez prévisible finalement. Je m'attendais à plus.

Mais surtout, gros problème avec les personnages. J'ai bien compris le principe du livre mais franchement on en sait que très peu sur eux au final. Je ne saurai même pas dire ce que j'en ai retenu. J'ai pas eu d'attache particulière car ils étaient tous beaucoup trop bizarres.

Et alors le personnage principal... De même, je l'aimais bien au début,et puis brrr. Déjà je comprenais pas pourquoi tous les perso disaient qu'il était le plus gentil d'entre eux, quand il était clairement PAS GENTIL. J'ai surtout tiqué sur ses relations avec sa famille, il arrêtait pas de dire qu'ils étaient horribles étouffants etc etc. mais les scènes décrites étaient pas du tout en adéquation avec ça et alors les commentaires qu'il fait à sa sœur Spoiler(cliquez pour révéler)par rapport à son anorexie ?? Vraiment j'ai pas compris et j'étais assez horrifiée ? Aucune explication pour ce comportement, totalement gratuit et personne rebondit dessus. POURQUOI ? Je ne sais pas si c’était intentionnel mais que ça le soit ou non... j'ai trouvé aucun intérêt à ces passages.

Bref, une lecture sympathique malgré tout, qui en effet est très addictive mais qui finalement, ne m'a pas tant marqué que ça et s'est essoufflée.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PlumePhoenix 2024-04-14T22:32:03+02:00
Bronze

Je ne sais vraiment pas quoi penser de ce roman. Il était objectivement bon. Je n'ai pas grand chose à lui reprocher : les personnages sont travaillés, ni blanc ni noir (hormis un), l'univers est original et assez passionnant, la forme du roman également. L'écriture est soignée.

Mais il m'a manqué une saveur. Celle qui fait qu'on veut constamment reprendre sa lecture et connaître la suite. Je n'ai jamais souhaité abandonner le roman, mais je n'avais pas ce besoin urgent de connaître la suite et la fin. Si bien que je me suis traînée ma lecture pendant très (trop) longtemps. Et le dénouement m'a fait l'effet de "ah ? Ouais... assez prévisible".

Ça me frustre, parce que j'aurais vraiment aimé l'apprécier davantage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paola-20 2024-04-13T11:21:07+02:00
Lu aussi

La dark academia n’est pas trop ma tasse de thé mais c’était bien écrit. Il me manquait un peu de suspens.. Le dénouement se voyait à 10000km.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ladisabelle 2024-04-04T21:37:30+02:00
Argent

Tout respire Shakespeare pour nos jeunes étudiants et acteurs. Maelstrom de sentiments, d'amour, de mort et de culpabilité. Il faut se laisser séduire également."Aux choses sans remède il ne faut plus songer; ce qui est fait est fait." Vraiment ?.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElihBaskerville 2024-03-30T19:33:45+01:00
Diamant

J'ai adoré !

Mon côté théâtre était vraiment abasourdi par ce roman.

L'aspect théâtrale est ce qui m'a le plus plu. Le livre est vraiment bien fait en acte et en scène, d'ailleurs il y a V actes comme dans toutes tragédies.

Au début, j'étais un peu sceptique mais rapidement, je me suis laissée prendre par les faux-semblants et surtout le jeu théâtral !

La relation entre James et Oliver est aussi extrêmement touchante et mystérieuse. Je les adore (Oliver un peu moins quand il se comporte comme un imbéciles)

Ce roman m'a bouleversé, il est venu remuer quelque chose et me rappeler à quel point Shakespeare est un génie. Des répliques plusieurs fois par acte et des personnages qui communiquent avec les mots Shakespeare, c'est vraiment incroyable.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et juste cette fin qui ému aux larmes ! 😭

Je conseille ce roman à ceux qui aime le théâtre car c'est sans nul doute un bel hommage à Shakespeare.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mae95 2024-03-27T12:30:08+01:00
Argent

Ce roman est très bien écrit, les deux premiers actes sont assez addictifs. Ensuite il y a quelques longueurs et le dénouement reste assez prévisible. Néanmoins j'ai bien aimé les personnages qui sont imparfaits et donc humain, avec toute leur complexité. Il est parfois difficile de les comprendre.

A titre personnel je n'aime pas trop les fins ouvertes, donc c'est ce que je reprocherai le plus à ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maathiilde 2024-03-18T20:31:47+01:00
Or

Je dois admettre avoir mis du temps avant de réellement accroché à l'histoire.

Peut-être parce que je n'ai pas l'habitude de lire des passages de théâtre qui sait ?

Toujours est-il qu'un livre qui a su me procurer autant de sentiments divers et variés en aussi peu de temps ne peu pas se retrouver plus bas que sur cette liste.

Oliver, jeune théâtreux qui rêve d'être comme ses camarades.

Un mort.

Un groupe de six.

Aucun indices.

Mais un secret partagé.

Ajoutez à tout ça les tragédies Shakespearienne.

Voila de quoi nous emmener dans une énigme digne des plus grands.

J'ai littéralement rie, pleurer, était frustrée, décues, en colère, déchirer et bien d'autres choses encore.

Je pense que ce bouquin feras sans nul doute partie de ceux qui me resteront gravés.

Même si il peu paraitre complique, il vaut vraiment la peine d'être lu

Spoiler(cliquez pour révéler) La fin... Une fin digne de Roméo et Juliette qui m'as donner l'impression de perdre un morceau de mon âme, puis l'espoir, celui que Oliver ait raison et retrouve James.

Et c'et la le seul point négatif que je trouverai, mais ce n'est que parce que ce sont mes gouts, je n'aime pas les fins ouvertes. J'aime savoir ce qu'il advient des personnages que je suis.

J'ose espérer que Oliver a finalement retrouver son amour, et qu'ils puissent le vivre enfin pleinement après tout ce temps passée séparés.

Une histoire de Roméo et Juliette revisitée des temps moderne. La fiole de cyanure en moins, heureusement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarjorieCFerryn 2024-03-12T16:50:03+01:00
Diamant

Et il est assez rare que je pleure en lisant un roman, mais pas impossible. Lorsque j’ai tourné les toutes dernières pages de cet incroyable ouvrage, j’ai pleuré. Je ne pensais pas aimer autant ce roman et pourtant ce fut le cas.

Je suis rapidement tombée amoureuse des personnages de Spoiler(cliquez pour révéler)Oliver et James et de la complexité de leur relation. J’ai adoré les différents clins d’œil et hommages à Shakespeare tout comme au monde du théâtre de manière générale. C’est un roman qui fait ressentir toutes les émotions possibles, il nous fait enrager autant qu’il nous fait pleurer. Il était incroyable et je sais d’ores et déjà que je le relirais de nouveau tant j’ai aimé cette lecture. Il mérite bien plus que la note maximale autorisée ici !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MilieP 2024-03-08T14:35:57+01:00
Diamant

On suit une troupe d'étudiant en théâtre qui chaque année jouent une pièce de Shakespeare ; on voit comment ils s'imprègnent des personnages de Shakespeare qu'ils jouent mais aussi l'impact sur toutes leurs relations interpersonnelles dans leur plus grande authenticité entre manipulation, amour, perte de soi et désespoir.

Avec des allers et retours passé-présent, on suit Oliver qui sort de 10 ans de prison pour avoir tué l'un de ses amis de cette même bande (on n'est pas sûre de sa culpabilité justement).

Le livre met en avant tous les archétypes des personn(ag)es en théâtre tout cela dans un mood très shakespearien bien sûr!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CelineCarberge 2024-03-08T09:36:35+01:00
Bronze

Je pense ne pas être le public cible pour ce type de roman. Je ne peux pas dire que l'histoire est mauvaise, loin de là. L'intrigue est bien menée et parvient à nous tenir tout au long, car nous avons envie de savoir. Malheureusement à côté de ça, je me suis ennuyée une grande partie de l'œuvre. J'ai beaucoup de mal à cerner le personnage principal, je me demande si lui même se cerne dans le roman d'ailleurs. Malgré ça, je reste sur le fait que l'intrigue est bien ficelée et la fin est superbe. J'ai beaucoup aimé découvrir les révélations, c'est juste dommage d'avoir autant de page et de passer un super moment que sur quelques unes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdaurelalala 2024-03-07T10:32:41+01:00
Or

J'ai vu passer quelques retours sur If we were villains qui n'étaient pas élogieux. Je pense que la manière de présenter ce livre provoque des attentes qui peuvent être déçues. Il convient de remettre en contexte. Cette histoire est lente mais c'est pour mieux placer les pions et saisir tous les enjeux de cette tragédie moderne. Sans ce fait établi, vous pourriez risquer de passer à côté. De plus, s'il n'est pas nécessaire de connaître les codes qui régissent le théâtre, vous apprécierez mieux l'ensemble en ayant déjà découvert le genre ou en n'ayant aucun apriori dessus.

Ils étaient sept. Sept étudiants en quatrième année pour la section théâtre jusqu'à n'être plus que six. Oliver a purgé dix ans pour avoir tué un camarade. Qui ? Pourquoi ? Et si tout cela cachait pire encore que les éléments relevés durant l'enquête réalisée à l'époque ?

Oliver accepte de discuter avec le policier chargé de l'affaire et d'éclairer quelques zones d'ombre pour que cet homme puisse s'enlever ce dossier du crâne. Il raconte donc cette quatrième et fatidique année.

Découvrir cette bande de jeunes était instructif et déchirant. Au-delà de leurs rôles sur scène, ils se démènent avec leurs pensées et leurs sentiments : les attirances, le déni, les émotions, la loyauté, l'amitié, l'amour... Oliver est le seul à nous narrer l'histoire mais nous découvrons tout ce qu'il sait de ses compagnons pour une histoire la plus complète possible.

Ce livre est poignant, avec une force qui ne se laisse pas toujours deviner. S'il est facile de faire certaines déductions, il y a quelques surprises qui se dessinent. J'ai adoré suivre Oliver, tout en fragilité apparente et solide comme un roc. Pour les autres, je ne vous en révèle rien. Il y a ceux que j'ai aimés et ceux qui étaient moins sympathiques à mes yeux.

Quant à la fin, une pépite.

J'ai adoré. Je vous recommande de vous faire votre propre avis dessus si la présentation vous fait de l'œil.

Afficher en entier

Dates de sortie

If We Were Villains

  • France : 2023-10-04 (Français)
  • Canada : 2023-11-27 (Français)
  • USA : 2017-04-11 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • If We Were Villains - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 617
Commentaires 113
extraits 65
Evaluations 275
Note globale 8.28 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode