Livres
541 423
Membres
572 757

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Il est grand temps de rallumer les étoiles



Description ajoutée par keisha50 2019-01-20T19:44:46+01:00

Résumé

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit- déjeuner.

À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d'y renoncer pour aider sa mère. Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le navire.

Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle: elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Une merveille d'humour, d'amour et d'humanité.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 456 lecteurs

extrait

Quelques expressions de Lily qui m'ont bien fait rire !

"Faut pas pousser mémé dans la peau de l'ours !"

"Je me suis fait un peu remonter les jarretelles par ma mère"

"Quand elle était au collège, elle était le bouquet mystère"

"ne va pas faire un malaise vaginal !"

"ça fait belle levrette qu'on ne supporte plus"

"J'espère qu'on restera quand même sur la même longueur d'ongle"

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un an que j’attendais la sortie de ce livre et voilà qu’en moins de 24h, je l’ai fini. J’ai tenté de faire durer le plaisir, de prolonger ces instants de magie en compagnie d’Anna, Chloé et Lily mais j’ai lamentablement échoué dans mon entreprise. Je n’ai tout simplement pas pu lâcher cette histoire avant la fin. Et même maintenant que je l’ai fini, je pourrais la recommencer au début pour ne pas quitter l’univers de Virginie Grimaldi.

A 37 ans, Anna élève seule ses deux filles, Chloé, 17 ans et Lily, 12 ans. Obligée de cumuler les heures de travail, elle ne les voit que trop rarement. Alors quand la vie devient trop difficile entre les dettes qui s’accumulent, les relances des huissiers, la perte de son job et ses filles qui vont mal, Anna prend une grande décision : emmener ses filles en road trip en camping-car en Scandinavie. Certes, cela ne règlera pas tous ses problèmes mais elle espère que ce long périple sera le moyen de renouer avec ses filles, de rétablir le dialogue avec elles.

Anna, Chloé et Lily s’engagent donc dans ce voyage sur un coup de tête. Mais un road trip mal préparé peut aussi devenir synonyme de cauchemar. Heureusement, elles vont trouver sur leur chemin un convoi de camping caristes qui se rend lui aussi en Scandinavie et vont se joindre à eux. Même si le but est avant tout de se retrouver entre mère et filles, ne pas être complètement isolé ne peut pas être une mauvaise idée. Et qui sait peut-être qu’elles trouveront plus que ce qu’elles sont venues chercher ?!

Comme pour chacun des romans de Virginie Grimaldi, j’ai eu un immense coup de cœur pour cette nouvelle histoire. Je ne me lasse pas de sa plume simple, envoûtante, douce, émouvante, pétillante et drôle. C’est tout simplement magique. Elle réussit à nous faire rire, pleurer, douter, réfléchir, envier, regretter…avec la délicatesse de son style mais aussi le côté très humain de chacun de ses personnages. Qu’ils soient principaux ou secondaires, on se prend d’affection pour chacun d’eux.

J’ai aimé découvrir chacune des trois femmes de la famille Moulineau : Anna est une mère de famille forte et fragile à la fois. Si elle porte son foyer sur ses seules épaules, elle est aussi dévorée par le doute et l’angoisse. Elle a un besoin constant de se sentir en sécurité et pour ça, elle s’est créé une petite bulle de confort de laquelle elle ne sort jamais. Mais quand la réalité la rattrape, elle n’a d’autres choix que de l’affronter. Et c’est en ça qu’elle prouve sa force car même si sa décision de partir en road trip peut sembler être un coup de folie, elle a surtout pour but de sauver sa famille et de prouver à ses filles qu’elle est là pour elles quoi qu’il se passe.

Chloé, la fille ainée, est une adolescente en pleine crise d’identité. Même si elle ne l’avouera jamais, les absences de sa mère lui pèsent. Elle a besoin d’affection permanente. Ne la trouvant pas auprès de sa mère qu’elle ne fait que croiser ni auprès de son père qui habite loin, elle se réfugie dans les bras des garçons. Sauf qu’une fois qu’ils ont obtenu ce qu’ils attendaient d’elle, ils se détournent eux aussi, la laissant seule. Du coup, elle a créé un blog dans lequel elle raconte son quotidien, ses blessures, ses baisses de moral…Ses confidences et les commentaires de ses followers lui permettent de se sentir un peu mieux. Mais sans que cela suffise. Chloé est une jeune fille hypersensible, intelligente et surtout très attachante. Son mal être nous blesse autant qu’il nous émeut. On a envie de le soutenir, de l’aider, de trouver le moyen de lui dire que ça s’arrangera.

J’ai adoré les personnages d’Anna et Chloé mais ma préférée c’est Lily. Elle est drôle et impertinente. Sa façon d’écorcher les expressions françaises et de s’adresser à son journal intime Marcel m’ont beaucoup fait rire. Du haut de ses douze ans, elle est très mature. Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds même si au collège, ce n’est pas facile tous les jours. Les autres enfants la trouvent différente et forcément à cet âge-là, la différence c’est dérangeant. Mais cette gamine est juste géniale. J’ai fondu devant son attitude avec Noé, le fils autiste de Julien avec qui elle, sa mère et sa sœur voyagent. Elle m’a touché, attendri, bouleversé.

J’ai aussi beaucoup aimé recroiser la route de Greg et Marine, les personnages secondaires de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Je les adore. Le franc parlé de Marine et la réserve de Greg sont rafraichissants. Je ne serai pas contre les retrouver dans une histoire où ils ne seraient plus des personnages secondaires mais les héros…

J’avais peu de doutes avant de commencer cette lecture mais la talent de Virginie Grimaldi se confirme. En tout cas, moi j’adore. Chaque livre me transporte dans un monde de féérie, de magie et de bonheur. Je viens de refermer ce livre il y a une heure à peine et je suis déjà impatiente d’être à l’année prochaine pour découvrir sa prochaine histoire. Vivement 2019 !

Afficher en entier
Diamant

http://lire-une-passion.weebly.com/contemporain/il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-virginie-grimaldi

"​En résumé, je savais que j'allais aimer cette histoire, mais avoir un tel coup de cœur, oh ça non ! J'ai réellement tout aimé dans cette histoire : les personnages, leur vécu, le road trip qui nous fait aussi voyager, les liens qui les unissent, les difficultés de la vie. L'espoir. Surtout l'espoir. Et je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus demain, dès qu'il sortira. Vraiment. Vous n'en ressortirez pas indemnes."

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par MorganeTryde 2019-02-22T22:12:21+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Encore une petite pepite de Virginie Grimaldi c'est mon troisieme de cette auteure et je compte bien tous les lire. Je suis fan de sa plume, de son humour ... un feel good comme on les aime. J'ai voyagé avec Anna, Chloé et Lily en scandinavie au point de me sentir un peu de leur famille durant un instant.

Un gros coup de coeur pour le personnage de Lily, cet humour c'est un pur bonheur

Afficher en entier
Or

Un des points qui ne me déçoit jamais dans les romans de cette auteure est les personnages. Ils sont tous extraordinairement attachants.

.

Ensuite, l’humour. J’ai tellement ri en lisant ce roman, notamment lors des passages de Maurice, le journal tenu par Lily, 12 ans.

.

Encore une fois, je venais de finir un roman de Virginie Grimaldi en pleurant… Pleurant d’avoir quitté les personnages, l’histoire, le décor, ce camping-car.

.

Pour finir, c’est une merveilleuse histoire, une histoire d’amour entre une mère et ses filles, entre deux sœurs, entre plein de personnages différents d’ailleurs. Une histoire de famille, de voyage, de découverte d’un nouvel environnement, de découverte de soi. Une histoire qu’il faut que vous lisiez tous (quitter à vous forcer haha).

MA CHRONIQUE COMPLETE : https://leslivres2lea.wordpress.com/2020/12/29/il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-virginie-grimaldi/

Afficher en entier
Or

https://entournantlespages.wordpress.com/2021/02/09/il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles-virginie-grimaldi/

Les premières pages ne m’ont pas forcément intriguée et j’avais vraiment peur de rester hermétique à l’histoire de cette mère célibataire à bout et de ses filles. Cependant, comme par enchantement, les personnages m’ont parlé et, dès ce moment, je me suis laissée totalement transporter par leur voyage vers le nord de l’Europe pour s’échapper de leur quotidien étouffant.

Avec un récit découpé entre ces trois points de vue tout aussi différents que touchants, nous suivons cette petite famille dans leur voyage semé d’embûches, de pleurs, de cris, de rires, de déclarations d’amour et de révélations. À l’image de la vie, ce périple ne sera pas toujours tout rose mais Anna, Chloé et Lily arriveront à en ressortir le meilleur et à se découvrir chacune sous un nouveau jour.

Loin d’être toujours joyeux, Il est grand temps de rallumer les étoiles parle d’amour, d’amitié, d’acceptation de soi, de famille, mais également de déception amoureuse, de relation toxique, de maltraitance et de harcèlement. Par elles-mêmes et par la rencontre avec quelques compagnons de route, les trois personnages vont vivre un vrai voyage à la recherche de l’autre et de soi-même.

Afficher en entier
Argent

J'ai bien aimé cette lecture. La plume était très simple et agréable à lire. Je l'ai lu en trois jours, il était prévu pour un petit entre deux avec GOT que je suis en train de lire.. Vu que ce livre me prend des plombs (mais j'ai pas envie d'abonner) je me suis mise dans cette nouvelle lecture.

J'ai vraiment bien aimé l'idée, surtout les personnages. Perso, Lily c'est ma préféré! Elle est son journal - Maurice sont juste génial. Je trouve que c'est un livre à lire quand on à besoin de penser à autre chose, il nous permet de voyager jusqu'en Norvége et vraiment; le fait de lire leur road trip m'a juste donné envie de partire en vacance et allé visité toute ces cascades, les aurores boréal et tout ces beaux paysages!

Bref! Bonne lecture

P-S: tu pourrais dire aurevoir aussi. - p.157 "il est grand temps de rallumer les étoiles"

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre et cet ode à la famille avec ses petits bonheurs, orages et réconciliations.

L'univers de la Scandinavie pose aussi un jolie décor.

On sort grandi de cette lecture et plein d'espoir.

A lire de toute urgence !

Afficher en entier
Argent

Un livre éblouissant

Afficher en entier
Diamant

IL EST GRAND TEMS DE RALLUMER LES ÉTOILES

Virginie Grimaldi

Écouté avec AUDIBLE

Résumé : Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers.

Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée.

À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête, mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour.

Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire.

Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent. Une merveille d’humour, d’amour et d’humanité.

Mon avis : Si d’habitude, mes chroniques traitent essentiellement de romances, c’est parce que depuis quelque temps, je ne lis pas grand-chose d’autre. Sauf que le changement, c’est bien et que j’en avais grand besoin. J’ai donc renoué avec mon style préféré : le feel-good. Dans cette catégorie, les romans de Virginie Grimaldi sont une valeur sûre, et « Il est grand temps de rallumer les étoiles » est selon moi, un must-have.

Quand je lis, j’aime ce sentiment d’évasion. Il n’est pas forcément en lien avec un voyage touristique, mais au moins avec une échappée philosophique. J’apprécie partir dans des réflexions, essayer de comprendre comment les personnages en arrivent à de tels choix, et cogiter là-dessus. Avec ce roman, j’ai trouvé ce qu’il me fallait. Qui n’a jamais eu cette envie de tout plaquer ? De laisser ses soucis et de se recentrer sur l’essentiel ? Passer du temps avec ceux qu’on aime… Avec cette histoire, l’auteure nous donne une chouette leçon de vie. Elle nous rappelle que le temps passe vite – que dans la vie, on monte à bord d’un bus, qui roule, qui roule, et même si on ne prend pas tous les mêmes virages, pas tous les mêmes directions, à la fin, l’arrivée reste la même. La route est longue, le spectacle est grandiose, parfois morose, certes, mais il y a aussi de somptueux paysages – à vous de ne pas les louper. C’est ce qui arrive à Anna et à sa famille : même si elles sont dans le même bus, le train-train de la vie les contraint à se croiser, sans vraiment partager les choses essentielles de leurs existences. Les problèmes sont là et les enferment chacune de leur côté. Et un jour, Anna décide que c’est trop. Alors, cette maman trentenaire embarque ses filles et elles s’envolent (ou plutôt roulent) vers de nouveaux horizons.

Cette échappée les conduit vers la Scandinavie. Elles vont réapprendre à passer du temps ensemble, à partager leurs émotions, leurs joies et leurs peines. Si au départ, rien n’est simple, rien n’est acquis, ce périple et les expériences qui en découlent vont les unir de nouveau.

J’ai immédiatement accroché avec l’histoire : se barrer en camping-car, ça fait drôlement envie, surtout en ce moment, non ? Ça pourrait paraître lâche, mais au final, c’est courageux. Quand on est englué dans les problèmes, on a plutôt tendance à ne plus pouvoir se sortir la tête de l’eau. Réussir à relever le menton et à partir prendre une bouffée d’oxygène plus loin, c’est génial. Mieux vaut avoir les idées claires pour affronter ses tracas que d’essayer de trouver des solutions avec le cerveau embué !

Dans « Il est grand temps de rallumer les étoiles », c’est aussi une histoire de rencontres. Pour nous, lecteurs et lectrices, c’est la rencontre avec Anna, maman dévouée et touchante – Chloé, adolescente en mal d’amour – et Lili, douze ans, fillette « Licorne ».

Je dois vous avouer que j’ai eu un réel coup de cœur pour Lili, et si je la surnomme « licorne », c’est parce que je n’ai pas trouvé d’autres termes pour la décrire. Elle est comme cet animal imaginaire, « haut en couleur », unique, voire spécial. J’ai adoré son humour, ses répliques souvent faites de mélange d’expression. C’est une gamine incroyable, qui derrière son côté « rigolote », dissimule de la colère et de la tristesse, souvent détournées. Elle m’a touchée, et m’a également beaucoup fait rire. Pour la peine, j’ai conservé quelques-unes de ses expressions, juste pour le plaisir.

« Ils passent chaque récré collés par la bouche, on dirait des poissons-laveurs de vitres ! »

« C’était hors de question qu’on tue mes poux ! S’ils avaient choisi ma tête, ce n’était pas par hasard, je devais les protéger ! »

« Un Fjord, c’est une vallée inondée, comme son nom ne l’indique pas – moi, je croyais que c’était un yaourt ! »

« Je me suis fait un peu remonter les jarretelles ! »

« ça fait belle levrette qu’on ne se supporte plus ! »

« Tu devineras jamais ce que j’ai vu aujourd’hui ! Je me suis pincé la main tellement fort pour être sûre de ne pas rêver que je me suis pété une veine ».

Je pense que je pourrais vous en écrire des lignes et des lignes à propos de ce livre, donc je vais m’arrêter là, au risque de trop en révéler. Je l’ai tellement aimé que quand j’aurai un coup de mou, je réenclencherai le lecteur sur les chapitres de Lili, juste pour rire un peu. Je n’ai donc plus qu’une chose à dire : si vous ne connaissez pas encore ce roman, foncez ! Et si vous aimez les histoires à écouter, celle-ci est formidable, n’hésitez pas.

Afficher en entier
Argent

Je viens enfin de terminer ce livre... Je ne sais pas trop quoi dire mon avis est mitigé.

J'ai commencé à lire ce livre mais au bout de 130 pages je n'étais absolument pas dans l'histoire peut-être à cause du vocabulaire de la fille cadette et le comportement de l'ainée. Je ne me suis pas laissé abattre, j'ai persévéré et d'un côté je ne regrette pas j'ai apprécié cette lecture calme, mais ce ne sera pas mon coup de cœur du mois.

Afficher en entier
Or

Quel beau livre comme on les aime ! Une histoire qui nous emporte tellement que l'on n'a plus envie d'arrêter de lire. J'ai beaucoup aimé voyager à travers l'Europe du Nord en compagnie de cette famille. Un roman qui m'a émue et m'a fait sourire aussi, souvent.

Afficher en entier

Dates de sortie

Il est grand temps de rallumer les étoiles

  • France : 2018-05-02 (Français)
  • France : 2019-05-02 - Poche (Français)

Activité récente

ALPEOU l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-06T13:36:07+01:00
pussy19 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-02T18:15:19+01:00
Akyrah l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-28T15:01:09+01:00
Iaera le place en liste or
2021-02-14T17:35:44+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1456
Commentaires 282
extraits 142
Evaluations 581
Note globale 8.51 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode