Livres
565 152
Membres
618 074

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par dadotiste 2020-03-27T16:52:43+01:00

Fleuve noir, p.15

« Des impacts violents firent tout à coup chanter la tôle des voitures, les tuiles de la toiture. Les gens emmitouflés dans des peignoirs jaillissaient de leurs chambres, leurs visages ensommeillés levés vers le ciel. Des fusées noires et compactes surgissaient des ténèbres, par dizaines, pour s'écraser avec un bruit de chair broyée. Gabriel recula à l'abri de sa chambre, abasourdi, alors que son voisin en pyjama lui aboyait aux oreilles des “Vous avez vu ça ? C'est l'Apocalypse !”.

Oui, Gabriel avait vu. Bien sûr, qu'il avait vu.

Il pleuvait des oiseaux morts. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par DesLivresMonUnivers 2021-01-09T16:23:05+01:00

D'expérience, le gendarme savait que tout finissait toujours par se payer, tôt ou tard, même quand on se croyait à l'abri. Et lui aussi, un jour ou l'autre, aurait à passer à la caisse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par DesLivresMonUnivers 2021-01-09T16:22:46+01:00

Un roman est un jeu d'illusions, tout est aussi vrai que faux, et l'histoire ne commence à exister qu'au moment où vous la lisez.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:56:10+01:00

Il n'était pas rare, quand on avait tout perdu, de se perdre soi-même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:55:56+01:00

Coucher dans un endroit pareil rendrait dépressif n’importe quel spécialiste de la psychologie positive.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:53:48+01:00

Quelque chose d’intimement beau et mélancolique se dégageait de cette grande baie où la mer se retirait si loin qu’on ne la distinguait plus. Le gris du ciel s’écrasait sur le gris de la mer, deux teintes aussi puissantes que les bleus du Sud , tout en contraste avec le jaune coquille d’œuf de l’étendue sauvage et ancestrale du sable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:53:18+01:00

Elle disait toujours qu’une enquête ressemblait à une partie d’échecs: chaque adversaire tentait d'anticiper les coups de l’autre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:53:02+01:00

On nous montre jamais ce qui va bien. Côté négatif, par contre, la liste est interminable. Attentats, catastrophes naturelles à répétition, réchauffement climatique, crises sociales. Ah, et la politique, c’est de la merde. Enfin, de ce côté-là, tu ne seras pas trop perdu, c’était déjà comme ça avant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:52:28+01:00

Le cinéma comme la littérature transforment la représentation du meurtre en plaisir caché pour l’œil. Celui qui lit, qui regarde, est autant impliqué que celui qui agit, il devient complice par sa fascination pour le sang versé. Ainsi est fait l’être humain. Voyeurisme et délectation de l’abject.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-01-04T12:52:08+01:00

La poigne glacée de novembre transformait l'infinie forêt en un festival d'ombres lugubres. Les troncs serrés et noirs isolaient le véhicule dans une bulle d'inconnu, hostile et sauvage.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode