Livres
550 117
Membres
590 448

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Il était une fangirl, Tome 1 : Cendrillon 2.0



Description ajoutée par Underworld 2021-02-01T12:55:24+01:00

Résumé

Et si Cendrillon était une fan, une vraie ?

La jeune Elle Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c'est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d'Elle et de milliers de fans historiques du chef-d'œuvre, c'est intolérable.

Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s'assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence pour le jeune comédien, les difficultés aussi ! D'autant qu'il doit apparaître à la plus grosse convention du pays, autrefois fondée par le père d'Elle en personne...

Lettre d'amour à la culture geek et lettre d'amour tout court, Cendrillon 2.0 inaugure une trilogie qui revisite les contes de fée sous l'angle de la fangirlitude. Saluée pour sa sensibilité et ses dialogues à mourir de rire, cette réinterprétation de Cendrillon est bourrée de charme et de clins d'œil aux films, aux livres et aux séries que nous connaissons tous.

Afficher en entier

Classement en biblio - 100 lecteurs

extrait

Look at the stars. Aim. Ignite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Merci à Netgalley et à Lumen de m’avoir permis de lire ce roman.

Ce roman, c’est une énorme surprise, je ne m’attendais à rien et j’en suis ressortie conquise et plus encore.

Comme son nom l’indique fort bien, Cendrillon 2.0 est une réécriture moderne et à la sauce geek du conte de Cendrillon et si vous me suivez depuis un moment, vous savez que j’adore les réécritures, que ce soit de contes ou de mythes d’ailleurs et c’est pour cette raison que ce roman m’intriguait, j’avais hâte de voir ce que donnerait le mélange Cendrillon/geek et ça marche du tonnerre.

Dès les premières pages, j’ai adoré la plume de l’autrice qui m’a happé directement dans son roman, j’étais à fond dans l’histoire dès les premiers chapitres. J’ai adoré les personnages, Ellie et Darien sont attachants, drôle et c’est plutôt rare mais il n’y a pas un point de vue que j’ai préféré par rapport à l’autre, que ce soit Ellie ou Darien, j’ai trouvé les personnages très bien construits, très intéressants et j’ai vraiment adoré les suivre tous les deux. J’ai beaucoup aimé la relation entre les deux qui se développe en douceur, leurs dialogues sont vraiment chouettes en plus, donc j’étais sous le charme assez rapidement.

J’ai également adoré les clins d’œil au conte de base, qui m’ont parfois fait penser à Cinder (Les Chroniques Lunaires) qui utilise les mêmes (le bal, le boyfriend célèbre, la belle-mère etc) et c’est bien pensé et fait de façon assez intelligente.

Mais c’est surtout l’univers qui m’a plu et pour lequel j’ai eu un coup de cœur, quiconque est fan d’une série, d’un film, d’un livre peut aimer ce roman, il s’adresse aux fans, à ceux qui écrivent des fanfics, qui parcourent des forums pendant des heures, qui échangent avec d’autres fans, qui réécrivent ou imaginent la suite de leur série préféré, qui sont impatients de découvrir l’adaptation d’un livre qu’il adore, qui font des cosplays, c’est un hommage à cette communauté et c’est pour ça que ça peut plaire à énormément de monde, parce que nous sommes tous un peu des geeks au fond de nous. Moi je me suis reconnue dedans à 100%, dans cet univers geek, parce que je suis une fangirl et je l’assume carrément.

Pour que ce roman soit parfait, j’aurais aimé une fin un tantinet moins « expéditive » (et j’insiste sur les guillemets parce qu’en soit, c’est très bien mais c’est juste que j’en aurais voulu encore plus) mais je dois avouer que j’ai trouvé super les petits bonus après l’épilogue, c’était vraiment sympa.

En bref, un très joli coup de cœur pour cette réécriture geek de Cendrillon, j’ai énormément aimé ce roman et je n’ai qu’une envie, découvrir la suite de Il était une fangirl et je vous conseille ce roman plus que vivement.

Afficher en entier
Bronze

Le conte de Cendrillon a été pas mal revisité mais je n'ai pas trop apprécié. Je m'attendais à plus de profondeur dans l'histoire. Les personnages sont bien développés et la belle-mère est toujours aussi charmante

Afficher en entier
Bronze

Trop fidèle au conte Disney Cendrillon... Pas de véritable surprise lors de la lecture. Une lecture légère, mimi et très YA ! Je pense qu'il plaira plus à ma petite sœur de 14 ans ;)

Afficher en entier
Argent

Bon, autant le dire tout de suite : malgré que j’ai vu dans cette lecture pas mal d’éléments qui m’ont plu et que j’ai trouvés intéressants, un certain nombre de points m’ont tout de même dérangés. Alors je te propose de diviser cet avis en deux parties afin de voir clairement les points forts et les points faibles de cette histoire.

Et comme on dit, mieux vaut directement arracher le pansement… Commençons donc par la partie négative de mon avis.

LES POINTS QUI M’ONT DÉRANGÉS

Comme tu as pu le voir dans le titre et le résumé, ce roman est une réécriture du conte de Cendrillon que nous connaissons tous. Et c’est certainement de la faute de mon imagination, mais en apprenant ça j’ai vraiment cru que "Cendrillon 2.0" serait une sorte de Cinder dans les Chroniques lunaires de Marissa Meyer avec les côtés cyborg et science-fiction en moins. Il se trouve que je me suis trompée.

Pour moi, Ashley Poston inclut beaucoup trop de références directes au conte original. On retrouve vraiment tous les marqueurs de Cendrillon de manière flagrante et absolument pas dissimulés : la belle-mère et les demi-sœurs, la citrouille, la pantoufle de verre, la robe, le couvre-feu à respecter, le père décédé, … J’aurais vraiment apprécié retrouver des petits clins d’oeil plus discrets, plutôt que ces sortes de copier/coller (modernisés) qui m’ont un peu donné l’impression que l’autrice ne s’était pas beaucoup creusé la tête.

De même pour ce qui est de l’ambiance générale du roman. Je sais qu’il est précisé que "Cendrillon 2.0" est accessible pour des lecteurs à partir de 13 ans, mais il n’empêche que pour moi, l’écriture en elle-même, l’histoire et les personnages sont un peu trop estampillés « jeunesse » à mon goût. Je déteste dire ça d’habitude, mais c’est vraiment ce que je me disais en le lisant. En fait, je reproche un peu à l’autrice d’avoir rendu sa plume, ses personnages et son histoire en elle-même trop simples. Tout ça manquait de profondeur pour moi alors que je pense sincèrement qu’il y avait du potentiel à écrire une histoire pareille. Ce n’était pas mauvais et superficiel, je pense simplement qu’on aurait pu aller beaucoup plus loin dans la démarche.

J’ai également noté quelques longueurs inutiles dans le récit. Pour moi, "Cendrillon 2.0" aurait pu faire 100 pages de moins, il aurait été le même. J’avoue que j’ai été légèrement tentée de sauter quelques pages par-ci par-là (mais je ne l’ai pas fait). J’ai trouvé que l’on s’attardait un peu trop sur les états d’âmes et les réflexions des personnages…

Enfin, tu ne seras certainement pas surpris si je te dis que lorsque je me suis rendue compte que tous les éléments du conte étaient repris, la fin est devenue claire comme de l’eau de roche. Il n’y avait plus vraiment de suspens, et même si je veux bien croire que c’est souvent le chemin pour atteindre l’arrivée qui est plus intéressant que l’arrivée en elle-même… J’étais tout de même légèrement refroidie.

Voilà pour ma critique négative. Mais comme il y a quand même du bon dans ce roman, ne pars pas tout de suite et découvres ce que la touche de modernité a apporté à "Cendrillon 2.0" !

LES ÉLÉMENTS PLUS « MODERNES » QUI M’ONT PARLÉ

La fan-attitude sur laquelle repose tout le roman est quelque chose que j’ai apprécié. On s’y identifie facilement puisqu’on a tous, à un moment ou à un autre, été fan d’un univers (d’un livre, d’un film, ou d’une série). Et même si je ne me suis pas beaucoup retrouvé dans « Starfield » (la série télé dont Ellie est fan), je n’ai eu aucun mal à transposer cette histoire à une autre qui me tenait plus à coeur. Avoue que tu as un jour un peu culpabilisé de vouloir rencontrer ton acteur préféré et de vouloir tous les goodies qui existent en rapport avec son univers. Eh bien Ashley Poston prône que cette attitude de fan est saine pour que l’Homme grandisse correctement, et je crois sincèrement qu’elle a raison.

Le milieu du cinéma qui est dépeint à travers Darien m’a semblé relativement convaincant et j’ai pris plaisir à évoluer dedans. Certes, ce n’était certainement pas la vraie vie d’un point de vue technique, mais je pense que toute la partie médiatique, pression et attentes était plus que plausible, voire exacte. Je pense que ça permettait aussi de montrer qu’il fallait avoir des limites en tant que fan, et qu’adorer quelque chose ne nous donne pas le droit de retirer la liberté des autres.

C’est un peu la même chose avec le blog qu’alimente Ellie. Je me suis beaucoup retrouvé dans toute la réflexion sur le fait de tenir un blog. Pour elle, ce n’est pas dramatique si elle n’a que très peu de trafic dessus puisqu’il est surtout là pour représenter sa petite bulle de liberté d’expression personnelle, comme s’il représentait son journal intime. Bien évidemment que ce serait absolument génial si elle avait des milliers de visites par jour, mais elle voit aussi un certain nombre d’avantages à ne rester visible que par un cercle restreint. Et c’est vrai que c’est assez proche de la vision que j’ai de DES RÊVES DANS LA MARGE, donc il est vrai que ce point à contribué à rendre ce personnage plus sympathique à mes yeux.

Enfin, de manière générale j’aime beaucoup le procédé qu’a utilisé l’autrice pour faire que les personnages se « rencontrent » : les conversations par SMS entre inconnus. Certes, ce n’est pas révolutionnaire, mais j’ai toujours apprécié le côté extrêmement mystérieux qui se dégage de cette situation. Et bien sûr que c’est quelque chose de dangereux, mais à partir du moment où l’autrice dit explicitement qu’il pourrait très bien y avoir des personnes malveillantes derrière l’écran, j’estime que son devoir de prévention est rempli. Donc oui, je me suis éclatée à voir leur relation se nouer à coups de textos répétés !

EN BREF

En bref, le premier tome de la série "Il était une fangirl : Cendrillon 2.0" de Ashley Poston est une lecture qui fait simplement passer un bon moment et qui développe de jolis messages sur la fan-attitude, bien qu’il ne faille pas en attendre beaucoup plus qu’une peinture du XXI° siècle du conte de Cendrillon.

Je pense que le problème vient surtout du fait que je m’étais fait une trop grosse idée de l’histoire avant de la commencer, et que j’avais trop de supports avec lesquels la comparer. C’est dommage, mais ça arrive à tout le monde de temps en temps.

Tu peux retrouver l'article complet ici : https://desrevesdanslamarge.com/ashley-poston-il-etait-une-fangirl-t-01-cendrillon-2-0/

Afficher en entier
Diamant

Ce livre à était un vrai coup de cœur, je crois même que c'est mon premier coup de cœur de cette année 2021, j'ai dévoré ce premier tome, l'univers geek, les personnages, l'histoire tout était parfait. Cendrillon 2.0 me rappelle beaucoup la sagas de films Comme Cendrillon qui ont bercée mon toute adolescence et encore aujourd'hui je pouvais facilement m'imaginer les scènes, les réactions des personnages. Ce premier tome était juste parfait pour passer un super moment.

Afficher en entier
Argent

Ca fait longtemps que je n'avais pas lu de roman de la maison d'édition Lumen et immédiatement cette réécriture m'a fait de l'œil. Je trouvais audacieux de plonger Cendrillon dans un univers geek et le fait qu'elle tienne un blog était un gros plus. On a tous un roman chouchou qui a été adapté ou qui le sera et en tant que lectrice on pourrait avoir ce regard critique qu'à notre héroïne sur le casting du film ou de la série, on l'a tous plus ou moins déjà fait avec les adaptations de ces dernières années et il n'en fallait pas plus.

Elizabeth Wittimer a grandi avec un père passionné de Starfiled une série de science-fiction et ses meilleurs souvenirs de famille sont en lien avec cette série qui a bercé son enfance. Son père a d'ailleurs contribué avec d'autres fans à la création de la première convention dédiée à l'univers de Starfield et même si aujourd'hui son père n'est plus là, Ellie a gardé intacte sa passion et elle tient un blog autour de cette série. Elle s'accroche à cet univers pour oublier les difficultés liées au décès de son père, à savoir qu'il s'est remarié quelques années avant et que sa belle-mère et ses demi-sœurs ne font rien pour qu'elle se sentent à sa place et ne font qu'accentuer son sentiment de solitude. 

A l'annonce du reboot de la série de son enfance, Ellie va se passionner pour le casting et pour son plus grand malheur c'est l'idole des ados Darien Freeman qui a été choisi pour incarner le personnage principal. Personne n'était loin d'imaginer que cette célébrité est également un grand fan de cette série et pour son agent, il faut que ça reste comme ça. Le jeune homme n'est pas vraiment maître de ses actes et va devoir se plier à la promotion mettant en avant son physique plutôt que son jeu d'acteur. Et cette vie d'acteur va mettre en lumière une vraie solitude du jeune homme, toujours dans la méfiance des autres et parfois jugé pour ce qu'il n'est pas. Alors qu'il tente d'annuler sa venue à la convention l’Excelsicon le hasard va le mettre en relation avec Ellie et ils vont débuter une correspondance virtuelle avec pour passion commune Starfiled.

J'ai trouvé l'histoire bien construite on s'attache facilement aux personnages et on prend plaisir à les voir évoluer dans leurs vies respectives. La romance n'est pas à proprement parler au cœur de l'histoire, certes ils éprouvent un attachement mais c'est plus le côté mignon qui m'a séduite et le soutien qu'ils vont trouver l'un auprès de l'autre. Ashley Poston s'est inspirée de Cendrillon, mais propose une œuvre originale et contribue grandement à donner le moral à ses lecteurs. Je me ferais un plaisir de me procurer le prochain opus à sa sortie.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-5hu

Afficher en entier
Or

J’ai adoré lire cette réécriture de cendrillon ! Avoir le point de vue de « cendrillon » ainsi que celui du « prince » est super intéressant. C’est une réécriture moderne avec des valeurs dans l’air du temps, qui fait du bien. Les personnages sont travaillés et forment une bonne dynamique. Je vous le conseille vivement !!

Afficher en entier
Or

Super chouette cette reprise du conte de fée, je suis fan des personnages mais aussi du monde qui les entoure. Vraiment super chouette j'ai hâte que les autres livres sortent en français.

Afficher en entier
Argent

Après des lectures coup de coeur, j'ai besoin de quelque chose simple et frais. Ce livre a parfaitement fait le job. Les revisites de contes c'est souvent une valeur sure et celui-ci n'a pas fait exception. On y retrouve Cendrillon dans un univers geek, de science-fiction et tout ça lors d'un concours de cosplay d'un Comic Con. Du coup, l'autrice a semé de nombreuses références du genre dans l'ensemble du livre est ça a été un plaisir de les retrouver.

Les personnages sont également très attachants et l'histoire est fluide. Ce qui donne un livre très addictif.

Et dernier point, la couverture VF est clairement canon ! Ca m'a totalement aidée à craquer...

Afficher en entier

Le gros plus, selon moi, qui fait que j’ai totalement accroché à cet ouvrage, c’est qu’il met en scène le monde des fans : celui des fanfictions, des blogs et des conventions. Ellie est fan de Starfield, une série de science-fiction qui est également LA série qui a bercé toute son enfance, car son père en était également fan. Tellement fan d’ailleurs, qu’il a créé la première convention autour de Starfield : l’Excelsicon. Ellie, c’est cette jeune fille qui a du mal à trouver sa place dans une famille où sa belle-mère et ses sœurs lui font clairement sentir qu’elle n’a rien à faire et qui a tellement l’habitude d’être traiter comme quantité négligeable qu’elle a fini par croire que c’était normal. Mais Ellie, cette aussi cette jeune femme qui a beaucoup à dire et qui n’hésite pas à défendre ce en quoi elle tient.

En face, nous avons Darien, qui est un personnage que j’ai également beaucoup aimé, notamment dans ses failles et dans sa difficulté, finalement, à prendre sa vie en main. Darien est un fan aussi, qui réalise son rêve en jouant un rôle qui a tenu une grande place dans sa construction en tant que fan. Mais, bien évidemment, quand on est un fan, on a toujours des attentes. Qui ne s’est jamais dit que le remake était beaucoup moins bien que l’original ? Que, pour en arriver à ce résultat-là, il aurait mieux valu ne pas faire de remake du tout ? Hé bien Darien, c’est l’acteur qui joue dans le remake sur lequel tout fan place autant d’espoir que de pression. C’est aussi le garçon dont la célébrité rime avec solitude et qui aimerait juste pouvoir rappeler qu’avant d’être un acteur, il est aussi un fan.

Leurs discussions par textos à tous les deux leur permettent donc d’être qui ils sont réellement et j’ai bien aimé la construction de leur relation au fil des échanges. Mais surtout, j’ai adoré retrouver l’ambiance création de cosplay et convention au fil des chapitres. Je me suis replongée dans mes propres souvenirs de réalisation de cosplay, parfois réussi et d’autres fois plus délicats (R.I.P. la nappe). La fatigue après deux jours à déambuler dans les allées bondés mais l’ambiance bonne enfant et toujours joyeuse qui règne dans des conventions (R.I.P. mon sceptre aussi tiens). Les retrouvailles avec les copines, les achats totalement impromptues (oups) ou parfois prévus d’avance (qui pèsent lourd). Les photos à tout va, les free-hugs (pas très covid tout ça), les rencontres et les discussions en pagaille.

J’ai retrouvé toute cette ambiance au sein du roman et, pour ça, je l’ai adoré ❤ https://tempsdemots.wordpress.com/2021/02/23/il-etait-une-fangirl-t1-cendrillon-2-0-ashley-poston/

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Il était une fangirl, Tome 1 : Cendrillon 2.0" est sorti 2021-02-04T07:11:22+01:00
background Layer 1 04 Février

Dates de sortie

Il était une fangirl, Tome 1 : Cendrillon 2.0

  • France : 2021-02-04 (Français)
  • Canada : 2020-10-14 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Il était une fangirl, Tome 1 : Cendrillon 2.0 - Français
  • Geekerella (Once Upon a Con #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 100
Commentaires 27
extraits 11
Evaluations 53
Note globale 7.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode