Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ilfioredelmale : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
One of these nights - in these words prequel One of these nights - in these words prequel
Narcissus   
Siiiiiii sexyyyyy ^^! Vraiment ces auteurs sont géniales! Un dessin magnifique et une ambiance si sexy... c'est pas permis ^^

par dididoune
New york minute New york minute
Narcissus   
Quelques pages très intéressantes, où on en apprends encore plus sur les personnage de ce magnifique manga qu'est "In these words".
Les Légendaires, Tome 12 : Renaissance Les Légendaires, Tome 12 : Renaissance
Patrick Sobral   
Après la mort de Danael les légendaires sont bien decidé a le venger je trouve la fin du combat contre les inferno bien grace au renversement de situation très bon livre

par tnecnivs
Les Légendaires, Tome 6 : Main du futur Les Légendaires, Tome 6 : Main du futur
Patrick Sobral   
J'ai beaucoup aimé ce tome car il n'est pas trop sombre[spoiler] et puis j'adore les voyages dans le temps ! J'aime voir quelles conséquences pour le futur ont nos actes du passé [/spoiler]
Tom-Tom et Nana, Volume 27 : Trop, c'est trop ! Tom-Tom et Nana, Volume 27 : Trop, c'est trop !
Bernadette Després    Evelyne Reberg    Jacqueline Cohen   
Tres bonne collection, tres drole, a lire pour les plus jeunes !

par Melou78
Bad company Bad company
Narcissus   
superbe doujinshi de Guilt Pleasure! Rien à redire comme toujours, foutrement beau et excitant :)

par dididoune
Tom-Tom et Nana Volume 3 : Aïe, les parents déraillent Tom-Tom et Nana Volume 3 : Aïe, les parents déraillent
Jacqueline Cohen   
Un tome de Tom-Tom et Nana qui ne se différencie pas des autres, un humour présents et un graphisme enfantin qui est à la portée de tous.
Je conseille aux amateurs de bandes dessinées.

par loana585
Comme un garçon, Tome 1 : Le Défi Comme un garçon, Tome 1 : Le Défi
Jenny   
Alors pour avoir une idée des illustrations et du ton de cette BD, j'ai feuilleté les premières pages, comme le permet la version kindle sur Amazon.
En quelques planches, cet aperçu m'a enthousiasmée. Une fois à domicile, ce premier tome s'est laissé dévorer sans rechigner. Et sa lecture m'a entièrement convaincue.

Très sensible aux illustrations, j'ai adoré le style, le graphisme et le choix des couleurs, qui accentuent le côté shojo (manga romantique destiné au public féminin).
Le trait pur, simple et ludique de Jenny, mêle vignettes humoristiques type manga et dessins plus travaillés à l'européenne.
Et comme les dessins, le scénario marie avec bonheur chronique étudiante et comédie.

Petite info : quelques scènes gentiment sexy (sans vulgarité) rendent le récit un peu plus adulte et réaliste.

La suite de mon avis ici :
https://sijelisprendsgardeatoi.blogspot.fr/2017/10/comme-un-garcon-vol-1-le-defi-de-jenny.html

par Beedee
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée
Karen Marie Moning   
Magnifique !

J'ai rarement eu l'occasion d'être autant affectée par un livre, même s'il est vrai que je porte une affection toute particulière à la série Fever. C'est autant par sa complexité aussi bien au niveau des personnages que de l'histoire, mais aussi avec les petites phrases cultes pleines de sens et de sagesse de Barrons, que j'ai été rapidement captivée par le chef d'oeuvre de Karen Marie Moning.
Connaissant la fin du tome précédent, j'avais de grosses attentes pour la suite, qui dans ma tête était déjà toute tracée. Mais encore une fois, l'auteur n'a pas succombé à la simplicité et a réellement su nous donner une histoire qui ne tombe non seulement pas dans le déjà vu, (que ce soit au sein de la série même ou des livres du même genre), mais qui arrive aussi à nous surprendre, que ce soit par les évènements ou par les révélations qui nous sont (ENFIN !) en partie accordées.
J'ai beaucoup aimé pouvoir retrouver Dani que j'avais estimé trop peu présente dans certains des précédents tomes, ce qui n'est pas le cas du tout cette fois ci. C'est donc avec grand plaisir que j'ai eu l'occasion de la découvrir à nouveau, seulement cette fois dans toutes les nuances de sa personnalité, et parfois même, de sa vulnérabilité.
Ce livre m'aura fait éprouver une grande palette d'émotions. J'ai eu l'occasion de sourire et de rire, mais aussi de pleurer ou d'être choquée (mais jamais déçue).
Il est vrai que j'ai trouvé assez frustrant de ne pas avoir toutes les réponses que j'attendais. Mais je pense que l'auteur continue de faire ce qu'elle a toujours fait : nous donner des révélations au compte goutte tout au long de son récit, et par la même occasion, nous tenir en haleine dans cet univers absolument palpitant. Je pense que KMM a souhaité terminer pleinement l'histoire de Mac pour se consacrer plus à Dani et aux autres personnages par la suite. Par ailleurs, [spoiler]comme Dancer n'est plus de ce monde,[/spoiler] la future intrigue amoureuse de Dani sera plus je pense comme celle de Barrons et Mac:[spoiler] sans un triangle amoureux (sauf si KMM ramène Christian dans la partie)et[/spoiler] racontée plus dans les détails. La fin n'en est peut-être donc pas vraiment une, dans le sens où (comme dans Fièvre d'Ombres), elle n'est que l'achèvement d'une partie de l'intrigue de cet univers. Nous n'en savons pas plus sur [spoiler]Kat et Kasteo, ni sur Dageus ou Christian (qui était certes présent mais pas vraiment là), ou même sur les sombres dessins de Cruce.[/spoiler] Comme le dit Ryodan à propos de Dani “I haven’t even begun to plumb your secrets”(soit a peu près en français: Je n'ai même pas encore commencé à sonder tes secrets). KMM apporte à l'intrigue de ses deux personnages, une certaine tension, venant s'ajouter à toute celle qui s'était déjà accumulée. À la fin de Feversong pour Dani un cycle est bouclé, mais son histoire est à peine commencée. L'auteur ne fait que nous préparer à son prochain tome, en réussissant à nous tenir en haleine avant même d'avoir lu ses premiers mots. C'est donc loin d'être la fin de la série Fever!
KMM m'a beaucoup surprise. L'auteur révèle une extrême intensité dans les liens entre Barrons et Mac, des liens que je n'aurais jamais imaginé être affirmés aussi ouvertement et explicitement, sans aucune pudeur. Ce n'est plus seulement un profond attachement qui uni ses deux personnages, mais bel et bien de l'amour dans toute son attirance, sa considération et sa compréhension. Chose que KMM arrive à rendre tout à fait crédible, malgré l'image que l'on a du Barrons presque aussi chaleureux qu'une porte de prison qui jette des gâteaux d'anniversaire au plafond ! On apprend même la raison pour laquelle il l'appelle tout ce temps Mlle Lane ! Par conséquent, je pense que l'auteur ne pouvait pas tout traiter dans ce tome, qui est par ailleurs déjà assez gros (mais comme on dit plus il y en a, mieux c'est ! )

C'est donc avec une grande délectation que j'ai tout simplement dévoré ce livre. Karen Marie Moning s'est encore surpassée et, à mon humble avis, Feversong est de loin le meilleur tome de la série Fever que nous ayons connus jusqu'à maintenant. J'attends donc, encore une fois, la suite avec beaucoup d'impatience ! KMM est peut-être en réalité une faë démoniaque aux pouvoirs incommensurables, son livre m'ayant possédée comme Mac par le Sinsar Dubh: ensorcelée, captivée, subjuguée.