Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ilfioredelmale : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Lux, Tome 1.5 : Oubli Lux, Tome 1.5 : Oubli
Jennifer L. Armentrout   
Avant tout chose, il est important de rappeler qu'Oblivion (dans sa version papier VO) retrace l'histoire du premier tome Obsidienne mais cette fois du point de vue de Daemon. Pour la version française (papier), elle reprend les trois premiers tomes.

Maintenant que c'est fait, parlons du plus important, mon avis sur cette petite pépite. J'étais déjà totalement fan, amoureuse, raide dingue de Daemon en ayant lu la série Lux, mais alors là, je peux vous dire qu'il n'y a plus un millimètre de doute possible.

Daemon Black, pourquoi n'existe-tu pas en vrai ? Je doutais que ce soit possible, mais je suis carrément toute retournée par ma lecture. Je crois que c'est ma MEILLEURE lecture. Je n'ai jamais mis autant de post-it dans un livre. Je n'ai jamais été autant excitée à l'idée de tourner la prochaine page. Je n'ai jamais autant aimé re-découvrir une histoire d'un autre point de vue. Ca vous en dit long sur mon avis non ? Je vous préviens, je suis une totale guimauve. Avis à ceux qui n'aime pas ça, continuer la lecture de ma chronique est à vos risques et périls.

Jennifer L. Armentrout a vraiment un talent exceptionnel. Sans rires. Quand j'ai commencé ma lecture, dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adoré ma lecture. Quelque part, on découvre totalement l'histoire du point de vue de Daemon. Tous les passages où dans Lux on se demande ce qu'il pense vraiment. Pourquoi est-ce qu'il agit comme ça, comment les choses vont évoluer. Là, on a toutes ses réponses. Leur première rencontre, sa façon de lutter contre ses sentiments. Les raisons qui le pousse à agir de façon aussi brèves et parfois légèrement cruelles avec Katy. Tout. On comprend tout. Et franchement, on ne peut que l'adorer après ça. Je pourrais vous citer tellement de passages où on voit les choses différemment du point de vue de Daemon, mais je ne voudrais pas vous gâcher cette belle découverte... Sachez juste que vous allez vous régaler.

Je crois que je ne vais jamais me remettre de cette série, ces personnages, Daemon... En écrivant ma chronique, j'ai un pincement au coeur, en me disant que cette série s'achève totalement en beauté... même si je sais qu'à tout moment je peux relire tous les tomes, je me dis que cette série m'aura vraiment marqué. Plus que toutes les autres. C'est dur à expliquer. En fait, je pense que je pourrais en parler encore pendant des heures, en tournant clairement en rond pour vous expliquer en long, en large et en travers combien j'ai adoré cette lecture.

Première lecture de l'année 2016, premier coup de coeur. Coup de coeur à vie. Confirmation de mon BookBoyFriend de tous les temps : Daemon Black. Et chapeau à Jennifer L. Armentrout qui m'emporte à chaque fois avec elle !

RDV sur mon blog pour toutes les chroniques : My-Bo0ks.com

par Carole94P
Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire
Anne Bishop   
(VO) J'ai trouvé ce dernier tome excellent, comme les autres. Il est beaucoup moins sombre que le précédent, et on est non-stop à Lakeside avec nos héros ce qui fait plaisir.
Pour moi cette fin est bien réussie et colle avec le reste de la série, je n'ai rien à y redire sauf que Sam, Simon et Meg vont me manquer. Skippy aussi je l'avoue, j'avais bon espoir pour lui dans ce tome.
Je n'ai pas envie de vous gâcher la surprise en vous faisant un résumé, tout ce que je peux vous dire c'est que ce livre est aussi riche que les autres et que vous ne dormirez pas avant de l'avoir fini.
Vivement la spin off prévue pour 2018 avec une nouvelle héroïne, Victoria “Vicki” DeVine. L'histoire ne se passera pas à Lakeside mais dans un village contrôlé par les terra indigene et il y aura plusieurs meurtres, donc une enquête.
Je ne pense pas qu'Anne Bishop arrivera à faire mieux que Meg, mais bon, tout est possible...

par deeKi
Santori, Tome 2 : Renaissance Santori, Tome 2 : Renaissance
Maris Black   
La tension monte et les derniers chapitres sont riches en émotions ! Au moment où j'écris ces lignes, j'ai encore une boule dans le fond de la gorge.
Pas du fait de l'évolution de la relation de Kage et Jamie (ces deux-là cassent, se retrouvent, recassent...), mais de celui des révélations fournies par le journal de Peter et ce troublant rapprochement auquel on assiste, entre Kage et Gio. Et le combattant se métamorphose littéralement, il va puiser là la force pour aller au bout de ce à quoi il s'est engagé auprès d'Aaron. Ce n'est pas Jamie qui lui communique cette force - et on peut le regretter -, c'est cette espèce de ressemblance qu'il a avec Gio. Pas une ressemblance physique, bien sûr : physiquement, Kage est un Santori, c'est le portrait craché de son oncle. Mais la lecture du journal révèle qu'ils ont des attitudes, des schémas de pensée similaires, notamment avec celui qu'ils aiment.
Alors, Jamie va-t-il comprendre ? Kage agira-t-il assez rapidement pour ne pas complètement basculer et ainsi ne plus risquer de ne plus être celui dont l'étudiant est tombé follement amoureux ? Jamie s'est montré à la fois sage et costaud, il a du cran. Mais il l'a dit : il ne va pas attendre Kage, il a envie de vivre et d'être heureux.
Le 3è et dernier tome vient de sortir aux Etats-Unis. Respirons un grand coup et armons-nous de patience !

par NathAries
L'Effet papillon, Tome 1 : Galilée L'Effet papillon, Tome 1 : Galilée
Lily Haime   
Mon avis :
Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance d'Alexandre, un jeune homme de 17 ans qui vit sous la coupe d'un père tyrannique, homophobe, violent et alcoolique. Mais aucun de ses proches et amis ne savent ce que subi Alexandre chez lui, car il n'en parle presque pas ou ment et essai malgré tout de vivre une vie comme les autres, comme ses amis.
Puis un jour il percute Jamie et son regard d'or, qui vont littéralement et complètement bouleversé sa vie et son univers en bien, mais aussi en mal malheureusement. Vous allez me dire que la vie d'Alexandre n'est déjà pas bien rose et que ça ne peut pas être pire. J'ai bien peur de vous décevoir, car si, elle peut être pire. Mais ça ne doit pas vous empêcher de lire ce livre, bien au contraire.
Je me suis faite littéralement aspirée dans ce livre, car l’auteure nous livre un récit dans lequel se confonde et se mélange le bonheur et la tristesse, la joie et la peur, le bien-être et la souffrance, sans être dosé pareil et sans surplus. Ce qui en fait une histoire assez, voir même bien réaliste.
Ce livre est vraiment trop poignant pour réussir à bien vous exprimer ce qu’il m’a fait ressentir durant ma lecture (qui n’a duré que 2 jours et aurais durée moins si je n’avais pas eu besoin de dormir et d’aller travailler ^^). On passe de la joie à la tristesse ou à l’angoisse et ça pendant tout le tome sans jamais en avoir trop.
Quant à la fin de ce premier tome, c’est juste horrible et inadmissible de nous faire ça :’( Heureusement que j’avais le second livre sous la main car ça aurait été vraiment trop angoissant.
En résumé : une très belle histoire d’amour et d’acceptation de soi qui est très bien écrite, comme tous les livres de Lily Haime d’ailleurs

par Nanaho
Power Club, Tome 1 : L'Apprentissage Power Club, Tome 1 : L'Apprentissage
Alain Gagnol   
Si vous pensiez pouvoir lire ce livre sans danger , vous êtes bien loin du compte ! Vous pouvez me croire , il vous rendra addictif dés la première page !

Power club est un mélange fascinant d'aventure , mystères , dystopie et...super pouvoirs !

Anna à un caractère bien à elle , dans lequel je me suis facilement retrouvée , courageuse , sage , elle m'a impressionée tout le long de l'histoire !

J'ai été un peu déçu par la majorité des membre du Power Club
Leurs caractère leurs est propre quoiqu'un peu hypocrite Sauf pour L'Anglais de la bande qui est tout de suite devenu mon préférée.

Mais attention , si vous pensiez qu'Anna est une héroïne comme les autre , vous n'irez pas bien loin ! [spoiler]En effet , elle peut entendre et communiquée avec ses booster , chose que comme l'on le découvre vers la fin , elle est la seule à pouvoir le faire.[/spoiler]

La fin du tome 1 m'a laisser sur ma faim ! Elle a hanté mes pensées une bonne semaine , [spoiler]Anna a décider de rendre ses boosters ,elle est donc redevenue vulnérable mais à commencée à en rêver tout les soir sans savoir pourquoi , un matin , lorsqu'elle se réveille un matin en compagnie de sa fidèle amie Lisa, une chose étrange se produit...Elle peut voler ! Ses boosters se sont cacher dans son ADN ne donnant à la machine d'extraction que leur mue ! [/spoiler]

J'attend le deuxième tome avec impatience !

L'oeuvre d'Alain.G fait partis de mes livres préféré désormais , je lui accorde donc le titre de "Diamant" !

par Yeline
La Meute des SixLunes, Tome 2 : Gaidon La Meute des SixLunes, Tome 2 : Gaidon
S. C. Rose   
La lecture n'est pas toujours fluide... Beaucoup de digressions qui font perdent le rythme et le sens de l'histoire. Sinon, toujours un plaisir de retrouver la Meute.

par MAMIKAT31
Ash Princess, Tome 1 Ash Princess, Tome 1
Laura Sebastian   
J'ai eut beaucoup de mal avec cette lecture. Theo est trop ambivalente. Elle ne sait pas se décider. Ce livre est aussi plein de répétition. L'auteur rabâche les différents plans prévus toutes les 2 pages comme si nous n'avions pas lu précédemment.

Je suis déçue surtout que j'attendais beaucoup de ce livre

par Rosedelin
Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars Le Faiseur de rêves, Tome 2 : La Muse des cauchemars
Laini Taylor   
https://aliceneverland.com/2019/04/10/le-faiseur-de-reves-tome-2-la-muse-des-cauchemars-laini-taylor/

Le faiseur de rêves fut un de mes plus gros coup de cœur de l’année dernière. Alors, cette suite et fin, je l’attendais impatiemment. Et quel final !

Le début a tout de même été assez laborieux. Surtout que le prologue s’ouvre sur l’histoire de deux sœurs, Kora et Nova, qui ont, de premier abord, strictement aucun lien avec les éléments que nous avait présenté l’auteure jusque là. J’ai donc été un peu perdue, jusqu’à ce que je retrouve enfin Lazlo, Sarai et les autres peu de temps après, exactement là où nous les avions laissés à la fin du premier tome.

L’intrigue reste donc la continuité de l’histoire et j’en ai, une nouvelle fois, pris plein les mirettes. Qu’est ce que j’aime l’univers mystérieux et onirique de Laini Taylor ! C’était déjà le gros point fort du premier tome, et ça l’a été encore plus ici. Car, là où Le Faiseur de Rêves nous présentait un monde merveilleux, La Muse des Cauchemars y apporte les éléments manquants, les réponses que l’on attendait depuis. Et, une chose est sûre, c’est que l’auteure s’amuse avec son univers : je suis allée de surprise en surprise !

Plus l’histoire avançait, plus je ne comprenais pas comment Laini Taylor allait pouvoir terminer son histoire. Jusqu’à un revirement de situation que je n’avais pas du tout vu venir, et qui redistribue complètement les cartes en renversant l’intrigue. Et, waouh ! J’ai été complètement soufflée par toutes les possibilités que cela apporte à l’imaginaire de l’auteure !

On en apprend également plus encore sur le Carnage, ses conséquences, mais aussi sur les dieux, leurs desseins, leurs origines… Les rejetons des dieux ne sont pas en reste non plus, et ce second tome les replace directement au cœur de l’intrigue. J’ai adoré partir à la découverte du vaisseau aux côtés de Lazlo, mais aussi découvrir tous les secrets qu’il renferme. Tout doucement, les pièces du puzzle s’emboitent. Et il y a tant à découvrir…

Laini Taylor se révèle vraiment avec cette série. Elle nous raconte une histoire qui ne ressemble à aucune autre, et a le don de nous transporter dans son imaginaire avec une aisance implacable. Elle nous décrit chaque tableau, chaque décor, avec tellement de vie et un réel soucis du détail que ces derniers prennent vie devant nos yeux. C’était divin, et c’est aussi ce que j’ai le plus aimé : pouvoir fermer les yeux, et réussir à me représenter tout cet univers enchanteur…

J’ai été émerveillée par tout ce que je découvrais, et je me suis laissée porter par le monde fantasmagorique de Laini Taylor. Un régal, du début à la fin, et une fin, justement, qui ouvre la porte sur une multitude de possibilités… Gros coup de cœur pour cette saga qui m’a conquise, capturée dans ses filets, et ne m’a toujours pas relâchée… Je suis, une seconde fois, tombée amoureuse de cet univers, tout simplement… ❤

par Kesciana
Mon plus beau rêve Mon plus beau rêve
Lily Haime   
**Chronique coup de cœur**

Telle une droguée, j’attendais, j’avais besoin de mon shoot de Lily Haime …. Et je dois dire qu’il m’a une fois de plus transporté dans un univers, ou la magie des mots, prend possession de votre cœur, de vos émotions !

Lire un Lily Haime, c’est devenir tout simplement Accro ... Accro à une plume, un style, à des émotions inédites … C’est franchir les limites de la romance … Car si elle garde bien soigneusement une trame de fond dans chacun de ces livres, elle n’a de cesse de se renouveler, que ce soit sur le plan émotionnel ou sur le plan psychologique de ces personnages. C’est à chaque fois, une expérience inédite, telle une drogue, qui nous capture le cœur, nous chamboule l’âme …

Avec « Mon plus beau rêve », L’auteure nous délivre une fois de plus une histoire qui nous happe dès les premiers mots… De suite, nous nous attachons à Aliocha (dit Ali ou Sacha), ce pré-adulte, au passé douloureux, qui va sans le savoir, juste avec un dessin, donné un tournant à sa vie … Une rencontre qui va bouleverser sans demi-mesure, son monde ! Un monde qui jusque-là était sombre, douloureux, ou la souffrance à toujours régné en maître …Doucement, pas après pas, grâce à des nouveaux personnages qui vont entrer dans sa vie, Ali va apprendre, non sans mal, il va devoir faire confiance, et pour la première fois ouvrir son cœur à des sentiments violents, des sentiments puissants …

Et puis, il y aura Damien … Une rencontre tel un espoir. Un être qui deviendra pour Ali « son plus beau Rêve » …

Entre espoirs, don de soi, reconstruction, magie, guérison … Lily Haime nous transporte dans une nouvelle histoire, ou l’amour, la passion, la sagesse, le soutien seront les piliers incontestables, de la nouvelle vie qui s’ouvre devant Ali … Rien ne sera facile, le parcours sera semé d’embûches … Mais L’espoir tel un phare, guidera chacun de ses pas !

A la fin de ma lecture, je me suis sentie, comme abandonnée, tant j’ai été submergé d’émotions plus intenses les unes que les autres au fil de ma lecture, tant je me suis attaché aux personnages (principaux ou secondaires) … J’avais juste envie d’avoir un Sacha, un Damien, un Nick dans ma vie ! Juste pour que le rêve se poursuive encore un peu …

Je ne vous en dirai pas plus, si vous ne l’avez pas encore lu, je veux vous laisser le plaisir de ressentir et vivre avec intensité, toute l’histoire qui nous est proposée.

Le Monde de Meg Corbyn, Tome 1 : Lac Argent Le Monde de Meg Corbyn, Tome 1 : Lac Argent
Anne Bishop   
Petite dégringolade d'une marche pour ce deuxième cycle qui me faisait tant envie.
Évidemment ce n'est qu'une toute petite chute car l'univers reste toujours aussi unique et j'avoue avoir bien craqué sur deux des personnages, Aggie et surtout celui qui a réussi à me réconcilier avec les vampires, le ténébreux et dangereux Ilya à qui je céderai volontier ma main voir mon cou....
L'intrigue, quant à elle m'a paru bancale, l'insistance des hommes d'affaires face à la colère des Autres et après les premiers morts les places dans la catégorie, suicidaires en sursis, je n'ai pas compris cet entêtement et du coup je n'ai senti aucune tension ni addiction.
J'aurai aimé aussi une héroïne totalement différente de la première, elles se partagent la même douceur et vulnérabilité, avec pour Meg Corbyn une naïveté du à son incarcération dans un hôpital qui la rendait si touchante, du coup je pensais que l'auteur aurait tranché radicalement pour nous créer une jeune femme qui nous étonne, et ce ne fut pas le cas.
Conclusion un univers toujours aussi passionnant, des personnages secondaires bien construits mais une intrigue tirée par les cheveux et une héroïne un peu fade.

  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3