Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Ilfioredelmale

Extraits de livres par Ilfioredelmale

Commentaires de livres appréciés par Ilfioredelmale

Extraits de livres appréciés par Ilfioredelmale

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 13-09
Un tome toujours aussi fun. Ici, quelques petits nuages dans la relation des deux protagonistes, comme dans les classiques shojo, mais tournée de façon humoristique. L'auteur ne s'enlise pas dans un triangle amoureux, ni dans une longue session de remise en doute. Ce qui est appréciable, le manga garde donc sa fraîcheur et légèreté bien connue.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Sincèrement, l’histoire ne m’a pas le moins du monde intéressé. J’adore le fantastique et autres pourtant. Mais là, mon intérêt n’a pas été piqué, et j’ai dû me forcer à lire et à poursuivre la lecture car je somnolais à chaque fois que j’essayais et je n’avais aucune envie de savoir ce qui allait se passer par la suite. Objectivement, ce n’est pas mauvais…pas exceptionnel, mais pas mauvais.

La romance, elle y est, on s’en doute assez, c’est plutôt du genre distillée et discret et c’est Mélanie qui remet cette possibilité un nombre incalculable de fois sur la table (ce qui rend le personnage très agaçant à mes yeux). Sarah ne fait pas d’introspection sur ses sentiments, mis à par à leur mise en couple et leurs moments intimes sont soft du genre relégués au second plan et implicites. Ce n’est pas le genre de romance auquel je m’intéresse (pourtant dans la passe-miroir par exemple, j’avais vraiment aimé).

Quand aux personnages, eh bien personnellement, je n’ai pas aimé Mélanie : trop intrusive et curieuse avec la manie de radoter. Nathan ne m’a pas plus fait réagir que ça mais c’est le personnage qui donne un peu de couleur au roman. François, eh bien, c’est l’espèce de soutien universel du livre, le roc sur lequel on peut compter mais je n’ai rien de précis à dire sur lui. La mère était conforme dans son rôle de mère normal. Sarah a eu les réactions « adéquates » d’une personne qui apprends une vérité sur sa personne et on perçoit une sorte d’avant/après dans sa vie où dans « l’après » elle recolle du mieux qu’elle peut les deux bouts (le normal et le surnaturel). L’auteur a fait de Sarah, un personnage très humain je dirai dans le sens où elle se soucie même éthiquement de ce qui arrive aux âmes. On voit pas mal de ses doutes, son manque de confiance et ses angoisses même si elles ne m’atteignent pas. Et les autres personnages sont plutôt secondaires, je ne m'y attarderai pas.

Le gros bémol de ce livre, ce sont les longueurs ! Les ellipses sont utilisées, Dieu merci, mais il y a des passages qu’on a juste envie de sauter et/ou que même si on lit hyper vite ou qu’on saute, eh bien ça n'entrave en rien la compréhension de l’histoire (je vois donc ça comme du surplus, parfois je me demandais à quoi ça servait et où l'auteur voulait en venir). Il en est de même pour certains dialogues.

Toutefois, il y a de la cohérence dans l’histoire et tout se développe au pas. L’auteur semble maîtriser son sujet, donne les faiblesses des chasseurs, leurs dons, leurs points forts et leurs limites. Il y a une vue globale aussi qui prouve qu’il s’étend au-delà de paris (comme Rennes). Il y a des anecdotes historiques en lien avec les âmes, et des mythes sur les chats remaniées dans ce livre (le fait que les chats sont des créatures occultes particulières, eh bien ici, ils peuvent accueillir des âmes). L’empathie est bien exploité et ce n’est pas confus.

Donc en résumé, je n’ai pas réussi à le finir, malgré le fait que je m’y sois forcée. Je me suis arrêtée 3 pages après le chapitre 20 et j’ai pas mal sauté de passages longs et inintéressants, pour être honnête, ce qui ne m’a pas empêché de ne pas être perdue par la suite. Le souci c’est que le livre est plat. Certes les histoires d’âmes, je n’en raffole pas mais certains livres que je ne pensais pas apprécier m’ont détrompé, ce qui n’était pas le cas ici. Il n’y a pas de quoi se dire « ah ouais, la suite, vite » ni même « oh c’est bien ! ». Je m’y suis ennuyée, et c’est dommage car côté développement, il y a ce qu’il faut je trouve mais les longueurs gâchent ça et le manque de peps de l’histoire aussi. En ce qui concerne les personnages, aucun n’a attiré mon attention ou ma sympathie. Je ne lirai donc pas la suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 26-08
Et voilà le troisième tome clôturant les aventures de Jamie et de Kage. J'ai assez bien apprécié ce tome. Mais il est en dessous des précédents....

La relation des deux tourtereaux évoluent bien, ils se dévoilent à l'entourage de Jamie, Kage fait des projets pour lui, fait des efforts de bienséance aussi, et surtout, se dévoile légèrement plus.

Quelques passages amusants pour enrober le tout, des révélations et éclaircissements, et puis enfin, le dénouement du livre qui se précipite. Un peu trop d'ailleurs. Tout s'enclenche si vite que c'est bâclé. La fin satisfait à peine, j'aurai apprécié plus d'approfondissement à certains endroits. Surtout la partie à l'hôtel, et sur Aaron. C'était quand-même le mec le plus effacé de la série. Et quand il agit, on a pas de grandes explications....

Si je dois relever des lacunes, ce serait : la scène du cellier...Vraiment...Dans la maison de ses parents, comme ça ? C'est très immature...
Le coming-out à ses potes...Littéralement, ils ont presque eu un coït sous leurs yeux...ça à le mérite d'être original...
Le manque de combat. C'est quand même un roman sur le MMA. Y'en a eu aucun là.
Bref. Je dirai que j'ai aimé car je m'étais déjà habitué au couple; mais voilà l'auteur a déjà mieux fait que ce tome.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-08
J'ai lu ce livre car il était dans un classement de livres les plus lus de l'été...Je n'aurai pas dû.

Tout d'abord charmé par l'aspect hybride et original de l'histoire, dès le prologue, le livre avait pris à mes yeux un mauvais pas. Puis les autres chapitres ne cessaient de me confronter à ce que je pensais : c'est une décadence littéraire.

Le style de l'auteur n'a rien de particulier, c'est même sur les bords très agaçant. Il y a énormément de répétitions de phrases, parfois même de paragraphes (expliquant la situation des personnages, le divorce des parents et celui de Ellie, sa culpabilité après ce qu'elle avait fait à Rage, etc etc), des répétitions de dialogues aussi ainsi que des répétitions d'expressions : "c'était vraiment moche"...Vraiment ? Sur plus de 400 pages, on est obligé de nous bassiner avec cette expression ? La langue française n'est pas assez riche pour varier ? C'est terrible.

Ce qui amène ma remarque suivante : la pauvreté et le ridicule des dialogues. Tout est dans l'extravagance et le langage de sourd. En exemple, Justice demande à Ellie si elle est blessée, elle lui répond que non, et il repose la question la phrase d'après ! Et y'en a à la pelle des trucs comme ça. Pour le ridicule, les personnages ne sont tellement pas crédibles quand ils s'expriment et tellement dans l'abus, que c'est grotesque.

D'ailleurs, en parlant d'abus, Rage en est la personnification. ça n'a pas de sens. Il a de l'ADN canin, pas d'un loup alpha suprême, seigneur. Il gonde et grogne à tout bout de champ, ne laisse pas Ellie prendre ses décisions, et le pire, ne pense qu'à faire des galipettes et à mettre en action ses pensées. Qu'est-ce-que c'est que ça ? Le livre est donc bourré de scènes de sexe. Je les sautais ! ça ne rimait à rien.

Trop de sexe tue le sexe dans un livre, je suis désolée, c'est pas ce que je cherchais en prenant ce bouquin.
Le pire, c'est le raisonnement du type. Au tout début, le gars justifie quand-même
Spoiler(cliquez pour révéler)
le viol qu'il exerce sur Ellie comme une vengeance. Parce que, je suis désolée, mais attacher quelqu'un, nu, à un lit et se mettre à faire des attouchements à cette personne sans son consentement, c'est du viol. Et c'est abject.[/spoiler] Le pire étant que l'auteur essaie de nous maquiller ça en espèce de truc pas consentant au début puis à la fin, tout baigne...Euh..Non ! Non ! ça ne passe pas. Le choix "accepte et passe un bon moment ou subis"...ben c'est pas un choix, la finalité est la même.

Bref. J'aurai dû m'en douter que ce livre serait un désastre pour moi. Depuis la scène où le désir monte dans le prologue [spoiler]alors que Rage vient de se faire violer avec une matraque, y'a un gros truc qui cloche. Un gros ![/spoiler]

Pour ce qui est d'Ellie, vous l'aurez compris, ça ne va pas, là aussi. Elle est trop tolérante, faute de trouver un autre mot. .Elle accepte tout, elle pardonne tout. Pour moi elle n'a pas de personnalité. [spoiler]les scènes où elle tue des gens....j'avais aucune émotion en les lisant. Limite, on aurait dit que ses meurtres étaient des détails
. Ce qui était d'ailleurs très agaçant avec elle, c'était sa manie à pleurer pour tout, à avoir les larmes aux yeux partout ! Constamment. 400 pages hein, 400, vous imaginez ? Un véritable déluge cette fille !

Et puis enfin, le clou du spectacle : la romance. En un clin d'oeil ils sont devenus le centre de l'univers de chacun...Ah.
De plus; il y avait beaucoup de mièvrerie qui sonnait faux à mes oreilles...Très faux.

Je ne vais pas m'étendre sur les autres personnages, tout aussi stéréotypés et exagérés que les deux principaux. Parce que oui, vous devez vous en doutez, mais les hybrides ont des sexes énormes, et ils continuent à gonfler pendant les ébats, et forcément les humaines, notamment Ellie, sont très étroites, et patati, et patata.
Justice même...Ce personnage...Je ne sais quoi en dire. A quoi servait-il vraiment ? C'est à croire qu'il passe sa vie près de la maison de Rage pour les interrompre en plein ébats et sauver Ellie (qui n'a pas besoin d'être sauvée).Bref.

Autre lacune : au final, le monde des hybrides, leur adaptation au sein de la société est en fond dans l'histoire...Mais vraiment en fond. Quasiment en sourdine. C'est presque un prétexte pour juste mettre une romance. A part les racistes extrémistes etc etc, qui mitraillent ou veulent kidnapper à tout bout de champ... ben y'a pas grand chose.
Les femmes Hybrides apprennent les tâches domestiques, et les hommes jouent au commando...Génial.

Je vais m'arrêter là. Je ne lirai pas le tome 2.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 22-08
Je n'ai pas vraiment d'éloges pour ce livre. Et c'est dommage. Ce qui m'a vraiment déplu, c'est la plume de l'auteur. Je n'arrivais tout simplement pas à "lire" ce qu'elle écrivait. Dans le sens où je voyais les mots, je les lisais, mais c'était si détonnant et pas fluide dans mon esprit que je ne pouvais pas immerger dans l'histoire, et donc, je n'ai rien pu ressentir dans la lecture. Je voyais les actions comme un spectateur extérieur que rien n'atteint, ce qui est terrible quand-même pour une histoire où le mal être et la souffrance des personnages, leurs sentiments, doutes et espoirs sont au centre. Après, j'ai envie de dire que ça passe ou ça casse, et pour moi ça cassait. Peut-être qu'il n'y a que moi qui ait été gênée par ça. Mais le manque de naturel me faisait grimacer. J'ai trouvé pas mal de coquilles dans le texte aussi, des répétitions également. Et ce qui en pâtissaient le plus étaient les dialogues. Un peu du genre, il faut dire quelque chose, donc il parle. Même s'il n'y a pas de sens.

Cependant, si je devais retenir un personnage que j'ai apprécié, ce serait la petite, j'ai aimé le fait qu'avec son innocence, elle accepte facilement Jodi et la relation qu'il entretient avec son père. Et puis Rupert aussi car il reste aux côtés de Jodi quoi qu'il advienne, pour le meilleur comme pour le pire. Malgré le fait que tout part à va-l'eau, il ne fuit pas.

J'ai apprécié également le thème de l'amnésie (d'où ma volonté de lire ce livre), le fait qu'elle montre progressivement les étapes et ce que cause la maladie sur le couple et leur vie.

La façon dont les personnages ont été crées m'a aussi plût : ils sont chacun propre à eux même et leur caractère est bien distinct. L'ex-femme de Rupert est horripilante, et encore, le mot est faible, la petite est douce et innocente, Jodi est assez instable et égoïste, Rupert est patient et compréhensif. Par exemple.

Et pour finir, j'aime la couverture. J'espère ne pas avoir été horrible dans mon avis. J'essaye surtout d'exposé mon point de vue le plus limpidement possible. Et malgré tout je le conseillerai. Il a de quoi faire passer un moment sympa, dès lors qu'on puisse apprécier l'écriture. D'autant plus que ce que je retiendrai du roman c'est surement la ténacité de Rupert. J'aime bien les personnages qui ne sont pas lâches face aux moments douloureux.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Et voilà, sitôt le tome 3 des chroniques de Ren terminé, je me replonge dans ce monde que j'apprécie tant à travers ce tome. Ici; les personnages secondaires sont mis en avant, on en apprend plus sur le père de Ryhad, sur l'enfance de ce dernier, sur Eïen et sa rencontre avec Rydenhad, et sur Kiyran. Kiyran d'ailleurs, m'a beaucoup fait rire. C'est typique le personnage casse-pied dont on ne peut pas se passer. Tout cela est mis plus en profondeur et le roi sévère voir cruel dépeint dans le tome 1 (quand il laisse Ren 3 jours dans les cachots) eh bien, apparaît sous un autre angle. La partie que j'ai préféré, c'est celle du début, quand il tient Ryhad contre lui et qu'il se montre tendre avec son fils. Je lirai clairement le tome 2, surtout vu l'ellipse introduisant Ren.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voici un tome de règlement de compte entre vieilles connaissances. J’avoue ne pas avoir grand-chose à dire. Tandis que Reiner est accablé par le poids de ses péchés, ceux ayant soufferts qui n’ont rien oublié sont fermement décidés à prendre leur destin en main. Quitte a les remplir de sang. Eren a muri. Et revoir les personnages avec 3-4 ans de plus, c’est un plaisir. Conny a bien poussé mdr. Pour ce qui est du piège des deux titans, je m’y attendais. Pareil pour le fait que le titan charrette avait prévenu la brigade blindée. Pas de surprises pour moi dans ce tome là non plus. Même pas sur l’identité du titan marteau…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Et voilà, après avoir laissé un an ce livre au chaud dans ma bibliothèque, à chercher le moment "parfait" pour le lire, je l'ai fini aujourd'hui. Je ne saurais dire quel tome j'ai préféré, peut-être le un, où l'humour était encore plus décoiffant. Mais ici, le répondant de Ren n'était pas en reste.

J'ai frissonné à bon nombre d'endroits, sous les explosions de puissance, sous le regard de Ryhad, et j'ai apprécié la place qu'avait chaque personnage, le déroulement de la quête de Ren et son dénouement.

On ne va pas se mentir, ça ne pouvait se terminer qu'en Happy end, et encore heureux vu tous les sacrifices de Ren ! Ses souvenirs, ses douleurs, ses pertes, il le méritait bien ce répit de fin. Alors je n'ai pas eu de palpitations lors des pertes au front, je me doutais de comment ça finirait, et puis, j'avais lu les bonus avant le tome 3, mais ça n'a pas empêché la fin d'être bonne. J'ai aimé la description
Spoiler(cliquez pour révéler)
de la mort du double maléfique[/spoiler]C'était comme je me l'imaginais.

Et toujours parce que l'amour maternel est une corde sensible pour moi, j'ai versé ma petite larme [spoiler]au moment où Ren retourne la voir sans lui montrer sa présence.
En mettant cela au diapason, je ne pense pas que j'aurai pu faire de même. Ne pas me montrer.

J'ai donc été rassasié par cette lecture riche en émotions, en pages, en rire, et en actions. Sous la belle plume de l'auteur qui permettait au tout d'être fluide. Et franchement, j'espère qu'elle fera une sorte de suite avec Acqen et Lyhanon ainsi que Cade et Ryhüren. Cette fin m'a donné envie de plus !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Oh mon Dieu. Voilà ce que je me suis dit en terminant ce livre. Je ne me sentais pas bien en le finissant, tout ça parce que je l'ai dévoré trop rapidement !

A peine sorti, déjà fini ! Moins de 5h de lecture. Il y a un goût de pas assez, pas assez de pages. J'ai vraiment passé un bon moment ! L'histoire est prenante, écrite comme il faut, se développant à bon rythme (même si le thème n'est pas original, j'ai adoré).

J'ai beaucoup ri sous certaines expressions. Ce n'est pas l'intrigue qui se démarque énormément ou l'originalité; non, ce sont les personnages bien conformes à leurs caractères, les répliques de chacun, l'enchaînement des péripéties, les descriptions utiles et non superflues (une chose que je hais, trop de description et je saute des passages); on reste dans le vif du sujet et tout est fluide grâce à la plume amusante et fun de l'auteur.

Concernant le côté romance, c'est bien un MM. Au début, j'ai eu un doute mais c'est subtil. Ce sont certains comportements qui aiguillent. Et tant mieux vu comment Jason réagissais en présence de Stephen. Je pense que j'aurai grimacé si du jour au lendemain c'était l'amour fou. Ça se développe progressivement et ça fait sens je trouve, donc les petites touches de romance m'ont satisfaite.

Les défauts que j'aurai pu relever dans cette histoire comme certains éléments en suspens, pas encore dévoilés ou approfondi, sont surement des faits de l'auteur pour les développer plus tard; ;alors rien de péjoratif ne me vient. Le scénario est simple, classique, certes, mais efficace. On ne s'ennuie pas.

J'ai très envie de lire une suite, j'étais assez stressée à l'idée qu'il n'y en ait pas mais je suis rassurée : l'éditeur a confirmé que le tome 2 sortirai avant la fin de l'année; que du bonheur donc. J'espère qu'il me plaira tout autant, si ce n'est plus !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 05-08
Là; ce tome met sous les feux des projecteurs un personnage dont on a ressenti le potentiel monstrueux en cuisine dès le début de la série mais qui préfère ce faire passer pour un agneau inoffensif (nudiste) : Isshiki. On le verra enfin sérieux, et son potentiel, sa vitesse sera étalée, ce qui donne de belles planches culinaires, comme on les aime et comme l'auteur sait si bien les faire. Sa motivation : ses amis du dortoir polaire. Il sera comme David face à Goliath pour laver leur honneur en mettant dans son plat, chaque création de ses amis. Créant alors quelque chose de détonnant que les jurés, eux aussi sortant du commun et projetant le duel à des sphères encore plus élevées, devront juger. Mais comme je le prévoyais dans e tome précédent, l'issue de cette première phase coulait de source, et le dernier affrontement laisse un goût amer tant il était expéditif et éclipsé, alors que c'était un moyen de mettre un autre personnage "inconnu" en scène. Ce qui alerte un peu, est a déclaration de guerre de Terunori à Tsukasa.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-08
Et avec ce tome, plutôt de transition, on a une phase d'entrainement, typique des shonen, version combat de régiments, où les commis devront s'adapter à leurs chefs sans communiquer par la parole. Chose ardue qui va permettre aux auteurs de se pencher sur Takumi dont on avait pas encore réellement connu l'histoire de son stage. Et sans surprise, les plats reflètent la personnalité des chefs : assez rigoureux pour Dojima et complètement décoiffant pour Saiba. Puis on va passer aux préparatifs de l'affrontement final opposant la centrale aux rebelles. Et Erina va enfin briser le joug que son père exerçait sur elle. Mais tout cela en fait un tome assez calme, où il y aura une petite montée vers la fin, consacrée à l'entrée dans l'arène où s'affronteront les équipes et où Soma, avec sa chance légendaire, devra se surpasser pour battre plus fort que lui dans son domaine de prédilection. En soit, rien qu'à ce stade, on sait ce qu'il va se passer dans ce premier round. Ce qui fait que ce n'est pas le tome le plus palpitant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-08
Un tome montant un cran au dessus des autres, et qui a sus, surtout à la fin, me surprendre par l'identité du maître. Ce tome était surtout axé sur la recherche du maitre, sur la fuite de Sara et la traque de Nikolas et le reste des chasseurs envers sa personne, et surtout sur ses compétences qui ne cessaient d'accroître. Donnant lieu à la présentation de nouveaux personnages, et de nouveaux combats. Un moment sympa de lecture. J'ai eu quelques frissons à certaines parties, sans plus.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-08
Un tome intéressant qui fait revenir sur le devant de la scène les anciens membres du dortoir de l'étoile polaire, et plus particulièrement le plus charismatique et mystérieux d'entre eux : Saiba Jouichiro. Le père de Soma joue un rôle clé ici, lui qu'on ne voit qu'à la façon d'une éclipse solaire, va nous montrer un peu plus de sa personne. Le présentant sous u anglee que l'on ne pensait pas de lui, sous ses airs blagueurs et blasé, il a connu une phase de "dépression", la cuisine le vidait. Et ce qui lui a permis de remonter la pente. Le flash back est donc le bienvenu pour comprendre pourquoi il se mêle de la réforme et pourquoi Azami est obnubilé par lui. Quant à Erina, elle aussi elle fait des progrès, et le style de combat culinaire choisi permettra de changer de d'habitude. Affaire à suivre.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-08
S'il y a bien une chose que je regrette concernant ce livre, c'est sa prévisibilité. Je ne sais pas si c'est moi qui voit trop facilement les divers scénarios qui vont se dérouler si aisément ou si c'est l'auteur qui nous jette de grands appels de phare, mais ce détail m'empêche de plus apprécier que ça ce livre.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Dès le tome 1 j'ai su qu'ils étaient des âmes soeurs, à la présentation de Michael, j'ai compris qu'il serait le traitre et donc j'ai vu venir de loin l'attaque au camp, je savais que le pouvoir de Sara deviendrai offensif et enfin, qu'elle sauverait Nate


Pourtant, il est bien meilleur que le premier, avec un nouveau contexte, des relations solides, de nouveaux personnages bien faits et de l'action ainsi qu'une romance déjà un peu plus présente.
Côté humour, j'ai beaucoup apprécié Desmund. Et on ne cesse d'en apprendre plus sur Sara et sur ses pouvoirs, pourtant je ne suis pas transporté. Je saute toujours pas mal de passages et elle m'épuise toujours autant mais l'histoire est bonne, ce pourquoi je lirai le tome 3.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-08
Si je ne peux malheureusement pas dire que ce livre a été un coup de coeur pour moi, je peux cependant affirmer qu'il a beaucoup d'éléments solides pour plaire; ce qui fait que j'ai passé un bon moment de lecture.

Il y a de l'action, beaucoup; énormément de combat, la romance on s'en doute mais elle n'a même pas encore éclos dans ce premier tome, ce qui permet surtout à l'histoire de se développer. J'ai apprécié l'originalité dont saupoudre l'auteur son histoire malgré les éléments déjà vus et revus dans le monde du fantastique. Ses personnages sont travaillés et fidèles à eux-même. Mais je ne suis pas attaché à eux. J'aime bien Nikolas et Chris. Mais Sara me blase et m'irrite parfois. Dans sa nature "je fais ce que je veux; pas ce que tu me dis", en allant se fourrer droit dans les ennuis. Pleurant pour ses fautes, avant de recommencer deux minutes plus tard.

J'admets avoir sauté certains passages, descriptifs, notamment mais l'auteur sait rythmer les choses et à certaines parties, tout s'enchaîne très vite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Un tome allant dans le classique des mangas : un festival. Ce qui en fait un tome très calme avec un méchant à deux sous pas charismatique du tout et une acolyte gaga. On voit que l’auteur marque une pause avant la suite de son histoire, il n’en reste pas moins que certes assez amusant, ce tome est en dessous des autres.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-07
Un condensé d'informations se trouvent dans ce tome, certaines ne changent pas grand chose, voire rien mais étoffe l'histoire personnelle de chacun des personnages, d'autres permettent de mieux saisir leur actuelle personnalité. Mais le plus essentiel concerne ce que raconte la croupière. Sans parler du tournant que prend (enfin) l'histoire par l'évolution de Yuri.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 30-07
Plus ça va, plus ce manga devient tordu...J'ai beau fermé les yeux depuis un bon moment sur les conversations vide de sens et bizarres qui se déroulent, parfois, ça dépasse juste le seul de mon acceptabilité. Et puis la tournure de certains événements aussi est contrariante, l'auteur se permet un peu tout et n'importe quoi vu qu'on ne connait pas les limites de son monde pour nous créer des ramifications et complexifications à toutes les sauces....C'est dommage.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Le truc de fantôme avec Kuon me reste sacrément en travers de la gorge.

Du côté de Yuri, il serait temps qu'elle change, elle est la seule à être à la ramasse, c'est affligeant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-07
Ce tome est tout simplement explosif !! Il a pris une tournure dont je me doutais mais franchement, ça vaut la peine. L'histoire avance et les anges gardiens sortent. Ce qui met tout le monde dans le chaos, alors c'est Kuon (que je hais toujours autant) qui prend les devants. On apprend les titres de chacun, et j'espère que celui de Yuri viendra prochainement, ça voudra dire que l'histoire prendra un autre tournant. La Némésis de substitution est plus que badass, ses actions sont incroyables. Hâte de lire la suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-07
Et voilà, la bataille bat son plein, on voit Nise dans toute sa cruauté, et les personnages jusque là en retrait participent un peu plus. Il y a d'ailleurs de jolies planches sanglantes. Pour ce qui est du sniper, il est en mauvaise posture. Pourquoi ce choix ? Retarder l'avancée de l'histoire ?
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 30-07
Le moins qu'on puisse dire c'est que les auteurs complexifie la bataille. Il y a certains passages où les tournures de phrases sont bizarres mais le reste est bon. On pourrait trouver ce tome assez calme mais il est une sorte de récapitulatif des informations sur ce monde et ces règles avec un apport de donnés et de quelques événements. A voir la suite.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-07
Ce tome contenant une bataille phare de ce monde est riche de très belles planches. J'ai frissonné à pas mal d'endroits. Je déteste toujours autant Kuon mais dans son inutilité au combat, elle a au moins la possession du canon ce qui est un truc de taille. L'histoire fait quelques petits pas en avant avec quelques pertes et l'arrivée de nouveaux personnages et de nouvelles informations.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Si le premier tome m'avait laissé dubitative, ce n'est pas le cas du second ! J'ai bien plus apprécié ce deuxième tome ! Et pour cause, il y a eu tous les ingrédients pour : des combats, des surprises, des événements inattendus, des pertes, des moments humoristiques et un développement de certains personnages. Notamment Seth, qui est un personnage suprêmement insolent et instable, ce que j'adore. Il me fait penser à Daemon de Lux du même auteur. Donc je le préfère à Aiden qui est un peu plus calme et rangé.
D'ailleurs, une bonne partie du tome est consacré aux sentiments d'Alexandria et l'on voit les relations entre les protagonistes évolués.

Après, ça peut agacer ceux n'aimant pas trop les triangles amoureux mais il est assez clair ici : elle aime Aiden, elle désire Seth à cause de leur nature d'Apollyon, c'est deux choses différentes.

En réalité, ce qui m'a vraiment plût c'est la petite dose du mystère apporté par les paroles de l'Oracle concernant celui qui prétend être ce qu'il n'est pas. Et sur le fait de ne pas confondre amour et désir. Ou encore le mystère sur celui usant de sort de compulsion.
Spoiler(cliquez pour révéler)
J'espère que mon hypothèse faisant d'Aiden le grand traitre (celui qui prétend être ce qu'il n'est pas) est juste, et que ça ne concerne pas un personnage mineur ou Seth (que l'auteur semble décider à faire de lui le traître vu tous les indices de manipulation que l'on trouve pour lui, car ce serait, extrêmement, et j'appuie mes mots, nul.[/spoiler]

Je ne peux cependant m'empêcher de trouver certaines scènes faciles [spoiler]le fait qu'Alex batte les furies, toutes les trois, est assez gros je trouve, mais bon


Il me tarde de lire le tome 3 pour voir ce qu'il en est et j'espère que ce sera dans la même veine, sinon mieux que ce tome.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Si j'avais apprécié le 1, dire que c'en est de même pour le 2 est un euphémisme.

J'ai vraiment adoré !

L'histoire est bien menée, il y a un sens, une logique, des descriptions utiles, celles de combats parfaites, permettant de tout visualiser durant la lecture, sans trop réfléchir. Sans non plus être indigestes.

Les descriptions sont vraiment la chose pouvant me faire fuir un livre et le déprécié. Mais là, il y avait vraiment ce qu'il fallait (comme dans le 1)..

La romance aussi est bien développée ! C'est intense, mais ça n'obscurcit pas tout le reste. L'héroïne est badass, elle a des faiblesses, des coups durs; des moments irréfléchis, mais ça va avec le tableau, ça n'agace pas, ni ne rebute. Olina est l'un de mes personnages favoris, Péché je l'adore il m'a trop fait rire, et forcément Jovan en fait aussi partie.

L'histoire déjà originale continue de s'enrichir sous les exploits et aventures d'Olina. ça c'est une fille forte. Vers la fin du tome, tout s'enchaîne très vite. Des pièces du puzzles s'assemblent, des révélations, des compréhensions s'établissent.

Avec les notes d'humour disséminés dans le tome pour saupoudrer le tout, et des moments forts, voir marquants, on passe bien plus qu'un bon moment de lecture. Ma partie préférée est celle dans le dogme et je ne tiens pas en place en attente de la sortie du tome 3 !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ce tome est bien meilleur que le premier. Et pour cause. Si de prime abord les actions et réflexions avaient semblés classiques, même en raisonnement à l'envers (donc de manière assez tordu), l'auteur va plus loin en exploitant ses personnages. Leur réactivité, intelligence, surtout Norman, est stupéfiante. De plus,
Spoiler(cliquez pour révéler)
le coup avec Ray était bien joué, je n'ai rien vu venir, enfin, pas comme ça en tout cas.
J'adore les surprises. On est toujours entouré de pas mal de mystères, bien que petit à petit les enfants font la lumière sur certains.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voilà un tome de mise en bouche bien intriguant. Les dessins sont corrects, je ne suis pas plus friande que ça du style du mangaka, mais je trouve que ça va avec son histoire.
Le scénario est assez bien conçu. Le jeu du loup est une bonne tactique déguisée tout comme pas mal de réflexions dans le tome. J'ai frissonné quand Mama s'est penchée vers Emma. Ciel, je m'y attendais pas. ça promet pour la suite !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0