Livres
492 981
Membres
489 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Illuminations



Description ajoutée par Hillja 2017-09-23T16:20:22+02:00

Résumé

Derniers poèmes avant l'exil de Rimbaud et son entrée dans le silence, « Les Illuminations » révèlent l'apogée de sa voyance, sa joie d'être poète, et son errance dans le théâtre de lieux féeriques. Ces poèmes en prose, composés entre 1873 et 1875, lors de ses nombreux voyages à travers l'Europe, ne seront publiés qu'en 1886 dans la revue « La Vogue ».

Afficher en entier

Classement en biblio - 303 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2016-01-26T10:25:06+01:00

Au bois il y a un oiseau, son chant vous arrête et vous fait rougir.

Il y a une horloge qui ne sonne pas.

Il y a une fondrière avec un nid de bêtes blanches.

Il y a une cathédrale qui descend et un lac qui monte.

Il y a une petite voiture abandonnée dans le taillis, ou qui descend le sentier en courant, enrubannée.

Il y a une troupe de petits comédiens en costumes, aperçus sur la route à travers la lisière du bois.

Il y a enfin, quand l'on a faim et soif, quelqu'un qui vous chasse.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Une lecture complexe où l'on ne retiendra que - lors de la première lecture du moins - la beauté des tournures employées par Rimbaud. Il est l'un des meilleurs poètes pour ce qui est jongler avec les mots et de trouver des tournures chaotiques et inspirées. Mais sa poésie reste, à mon sens, trop sujette à des études et des analyses scolaires ou académiques.

Or, ce n'est pas réellement ce que je recherche dans la poésie. Je peux sentir les tripes du poète, l'univers torturé dans lequel il évolue, mais les mots ne résonnent pas en moi comme ceux de Baudelaire peuvent le faire. Ce qui est certain, c'est que je ne le boude pas et que je le relirais dans quelques mois. Car je sens que "Les Illuminations" reste un recueil qui peut réserver bien des surprises aux érudits de la poésie.

Afficher en entier
Lu aussi

Bon, bon, bon... ^^

Je sais pas du tout quoi dire pour le coup.

Je trouve que c'est assez bizarre de lire un recueil de poésies. Pour moi, un poème doit être étudié, isolé, pour être compris le mieux possible.

Du coup, on se retrouve un peu assommé par tout ça et finalement on ne retient pas grand chose... si ce n'est la beauté de l'écriture qui est indéniable.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par quoi-de-neuf-docteur 2019-07-20T13:48:57+02:00
Diamant

Arthur Rimbaud nous offre ici ce que je considère comme le nec plus ultra de la poésie!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SevenRed 2019-06-09T12:52:29+02:00
Lu aussi

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de poésie, et je dois dire que certaines parties m'ont marquée alors que d'autres pas du tout. J'ai particulièrement aimé Veillées I et Vies I. Malgré tout, je dois dire que je préfère la poésie en vers, la prose me paraît plus difficile à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par imilvn 2019-04-24T14:55:00+02:00
Lu aussi

J'ai lu ce recueil pour le lycée. J'ai aimé la plupart de ces poèmes. Ce n'est pas un coup de cœur, mais ça se lit simplement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AprilDevil 2019-02-14T21:05:58+01:00
Argent

La première fois que j'ai lu les Illuminations, je n'y ai quasiment rien compris.

Je ne sais pas si je dirais qu'à présent, je les comprends. Disons que je les comprends un peu moins mal.

C'est pour ce "type" de découvertes que je suis vraiment heureuse d'avoir eu des cours de littérature française à l'université. Ces dernières années, j'ai rarement lu des livres dits "classiques" de ma propre initiative, et je sais pertinemment que si je n'avais pas eu à étudier ce livre, je ne l'aurais probablement jamais ouvert.

C'est justement en l'étudiant avec un professeur absolument passionnant que j'ai découvert la richesse, la profondeur et la beauté de cette oeuvre. Rimbaud a composé une oeuvre complexe, dont le lecteur a bien du mal à déchiffrer le sens. Les associations lexicales sont particulièrement surprenantes. Lire de la poésie, c'est accepter le fait que toutes les clés de lecture ne nous soient pas livrées, et avec Rimbaud, cette approche fait particulièrement sens : le sens semble ici mouvant, en continuelle construction.

Si j'aime autant ce recueil, c'est justement en raison de l'évolution de mon propre rapport à l'oeuvre. D'abord indifférente, je me suis peu à peu prise d'intérêt pour ces poèmes, jusqu'à devenir un brin passionnée lors de la rédaction d'un de mes travaux. Je me suis quelque peu prise au jeu. Car au fond, les Illuminations, loin d'exclure le lecteur, l'invite à participer pleinement à la construction du sens.

Sans pour autant dire que le recueil figure au panthéon de mes oeuvres préférées, je suis vraiment contente d'avoir eu la chance de me familiariser un peu avec l'oeuvre de Rimbaud. Ces derniers mois, il m'est à quelques reprises arrivé de relire un ou deux poèmes, et, étrangement, je les vois avec un regard nouveau. Ma lecture me semble bercée par une sorte de rêverie pensive. C'est une oeuvre qui me ramène à la personne que j'étais au moment de ma première découverte, et c'est peut-être pour cela également que je l'affectionne. Cependant, au-delà de la tentation nostalgique, ce mouvement incessant qui habite l'oeuvre me ramène enfin à ma propre évolution.

Ce mouvement, qui semble irriguer toute l'oeuvre, tant par le fond que par la forme, est double. En effet, l'esquisse de dessins oniriques et l'éclosion du verbe semblent déjà porter en eux le germe de leur propre destruction. Création et néant se rejoignent et semblent communier. Tout est déjà là, mais tout est encore à faire. Tout naît et tout disparaît.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2018-05-18T00:05:56+02:00
Lu aussi

Un recueil assez moyen mais qui se laisse lire tout de même avec plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MyWorldThatOfTheBooks 2018-05-15T14:49:41+02:00
Lu aussi

Un beau recueil qui se lit très rapidement et qui nous fait découvrir ces poésies écrites par Rimbaud.

Afficher en entier
Bronze

Les Illuminations rimbaldiennes... Qu'en dire ?

 

Ce recueil ainsi que "Le Bateau ivre" (qui n'y appartient pas) m'ont (un petit peu) réconcilié avec Rimbaud-poète. Pas avec Rimbaud-personne, que je distingue soigneusement de l'auteur parce qu'il m'est toujours aussi insupportable. Enfin bref.

J'ai trouvé les Illuminations assez inégal, traversé par quelques (trop rares) fulgurances qui m'ont totalement transporté. Dans ces moments d'exaltation, de transe poétique où l'expression vous décolle du sol, c'est juste magnifique. Le reste du temps... ben c'est ch*ant. Les choses sont ce qu'elles sont et malheureusement, cette fois elles étaient comme ça. Le manque de clarté du propos a peut-être un lien avec cette manifestation du désintérêt ?

 

Je suis content que ce recueil m'ait fait (re)nouer avec le verbe rimbaldien parce qu'il sait être très beau quand il le veut (ou qu'il le peut).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par estelle_brl 2017-12-13T20:11:21+01:00
Lu aussi

Une belle poésie malgré le fait que je ne suis pas une fan de poésie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hillja 2017-09-24T16:07:52+02:00
Lu aussi

C'est typiquement un recueil de poèmes qu'il faut éclairer avec un nombre considérable de notes de bas de page, de notes de fin de livre et d'ouvrages critiques annexes, sans quoi les mots glissent sous les yeux du lecteur sans y laisser leur empreinte. À moins d'être soi-même un illuminé, il est fort probable que la poésie en prose de Rimbaud nous apparaisse d'abord hermétique ; il faut en fait prendre le temps de décortiquer phrase après phrase.

C'est pour moi davantage une lecture d'étude que de plaisir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emrys98 2017-05-16T15:16:37+02:00
Lu aussi

Loin de moi l'idée de remettre en cause le talent du jeune Rimbaud, la poésie est juste quelque chose que j'ai du mal à lire comme ça. Et puis quand on lit un recueil sans être initié, on prend le risque de ne pas comprendre grand chose...

Ce fut mon cas. Je n'ai RIEN compris ! J'étais sensible au charme des mots, ça oui, mais je n'arrivais pas à leur donner un sens en mettant tout bout à bout. Et me frustre parce que je suis sûre que c'est très intéressant. Rimbaud fait parti des auteurs que ne sont pas compréhensible spontanément. Il faut étudier, analyser, décortiquer... chaque mot, chaque phrase. Mais c'est au risque de faire perdre un côté intuitif qui permet de s'identifier.

Donc je reste assez mitigée sur ma lecture qui au final fut assez assommante sans que je regrette de l'avoir faite.

Afficher en entier

Date de sortie

Illuminations

  • France : 2006-06-15 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Les illuminations - Français

Évaluations

On en parle ici

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 303
Commentaires 34
Extraits 26
Evaluations 60
Note globale 7.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode