Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ilovefantaisy : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige Snow Crystal, Tome 1 : La Danse hésitante des flocons de neige
Sarah Morgan   
J'ai trouvé ça tellement ch*** au début ! Aïe, aïe, aïe !! Avec une Kayla absolument stupide qui débarque dans une station de ski (une station de ski ! pas juste dans un coin avec un chouya de neige ...) en bottes à talons de 8 cm ... déjà là, j'avais un mal de fou ...
Et puis j'ai trouvé que ça tournait en rond avec ses dilemmes, un coup oui, un coup non, et puis re-oui, mais en fait non. Arghhh !!

Bon, j'avoue, l'avantage c'est que cette monotonie était coupée par des instants de vie des autres membres de la famille O'Neil et ça c'était bien. J'aurais aimé qu'elle approfondisse plus la relation de Tyler avec sa fille mais vu l'état de la relation Tyler / Brenna, il est possible qu'on ait droit à un tome centré sur lui. De même que sur Sean peut-être ...
Les femmes (Alice, Elisabeth) sont attachantes comme tout, Walter aussi d'un côté.

Jackson, c'est le cliché du mec ténébreux au regard d'acier ultra pénétrant -> bref, on aime (ou pas en l'occurrence ...). Mais j'ai trouvé le cliché poussé très (trop ?) loin, comme Kayla, ce qui rend le bouquin un peu rébarbatif par moments ...

En bref : c'était bien long pour ce que c'était ... surtout que pour une "romance de Noël", moi ça m'a déprimé ... c'était pas ni léger ni mignon, juste long et pesant ...

par Moridiin
Jamais deux sans trois, Tome 2 : Francine + Mitchell + Alejandro Jamais deux sans trois, Tome 2 : Francine + Mitchell + Alejandro
Eve Langlais   
Un tome 2 encore mieux que le 1er, vraiment charmant, pleins d'humour, d'amour, de tendresse et de sexe.

Le tout très bien écrit, ce n'est pas de la grande littérature évidemment, mais c'est pas le but non plus ! mais plutôt de passer un agréable moment et ce livre remplit parfaitement sa mission :)




par toutoun
Véritables compagnons, Tome 2 : Pardonner à Thayne Véritables compagnons, Tome 2 : Pardonner à Thayne
J.R. Loveless   
Après avoir hésité à lire ce tome, car je trouvais Thayne vraiment odieux dans le premier, je me suis lancée et ai été agréablement surprise. Bon, Thayne reste une bonne partie du livre difficile pour rester polie, et j'ai eu beaucoup de peine pour Nick. Les choses entre eux ont quand même évolué et c'est tant mieux mais ça n'aura pas été facile. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, au contraire, c'était bouleversant, poignant. Un meilleur tome que ce que je pensais au départ en tout cas.

par Mayzie
Maeve Regan, Tome 5 : Sur les dents Maeve Regan, Tome 5 : Sur les dents
Marika Gallman   
Et bien voilà les aventures de Maeve sont arrivées à leurs fins. Et je dois dire que ce dernier tome était réussi.
On est dans l'histoire du début à la fin, pas mal de retournements de situations (en rapport avec la magie) et puis pas mal de découverte (Rosita entres autres). Et puis j'ai bien apprécié sur la fin la façon de refaire intervenir des personnages disparus (non je n'en dirais pas plus). Et puis les passages un peu plus tristes ont été bien fait également.

par Gkone
Pamphlet contre un vampire Pamphlet contre un vampire
Sophie Jomain   
Le livre est très agréable, il convient tant aux adolescents qu'à un public plus âgé, qui appréciera l'humour mordant ( le pamphlet est jubilatoire!) et les situations cocasses.
Satine, 17 ans, caractère bien trempé avec un sens aigu du sarcasme, décide de partir en croisade contre les romans à la mode, les twilight et autre littérature sentimentale sur les vampires. Ce qui n'était qu'un simple coup de gueule, pour changer les idées de son amie accro à "Ed", devient une vraie guerre de tranchée où les pro et anti vampires se déchaînent.
Au milieu de vampires très remontés et d'amoureux de longs crocs, l'héroine, avec son ironie décapante et son côté passionaria, va connaître dans le désordre une histoire d'amour compliquée, pas mal de doutes, des vampires sanguinaires et vengeurs...
Entre les rebondissements et l'humour caustique, c'est donc un roman très frais, qui se dévore d'une traite, avec une mention spéciale pour un genre largement à la mode qui sait se moquer de lui même et du fantasme du vampire.


par Celma95
Delirium, Tome 1 : Delirium Delirium, Tome 1 : Delirium
Lauren Oliver   
Wahou, Wahou et re-Wahou!
Que dire? Un livre magique? Magnifique?
Au début il faut s'accrocher car il y a plein de choses à comprendre: la Procédure, leur mode de vie (au moindre écart de conduite: coups de matraque), la famille de Lena...
Les personnages sont attachants mais je regrette un peu que Grace ne soit pas plus présente... Alex est encore un de ces garcon trop beau et trop parfait =)
Pendant qu'on lis le livre on ne se rends pas compte à quel point on aime et quand on le pose on se dit "Mince, je l'ai déjà fini !!"
Vivement le tome 2 car cette fin nous laisse un peu sur notre faim =)

par Rachel
Les Vampires de Chicago, Tome 2 : Petites morsures entre amis Les Vampires de Chicago, Tome 2 : Petites morsures entre amis
Chloe Neill   
Je confirme mon ADDICTION pour cette série !
Dans ce tome nous retrouvons des ingrédients tels qu'action, intrigue, manipulations, rebondissements mais aussi trahison, désirs, machinations...
Bref, un livre bien rempli qui se lit d'une traite avec une héroïne loyale et attachante.
[spoiler]Les métamorphes sont davantage sur le devant de la scène dans cet opus[/spoiler] et Merit devra renouer avec son passé tout en essayant de se situer dans cette nouvelle vie qui est désormais la sienne.
J'apprécie le style "Orgueil et Préjugés" version vampire, qui semble lier Mérit à son Sire Ethan.
De nombreux mystères demeurent quant à notre héroïne et à l'intrigue de cette série, mais ce qui est certain c'est que je me languis déjà du prochain livre, en espérant qu'il montera encore d'un cran dans l'intensité.

par ccmars
Les Chroniques de Gardella, Tome 3 : Révolte Vampire Les Chroniques de Gardella, Tome 3 : Révolte Vampire
Colleen Gleason   
WAOUH !

Curieusement je ne suis pas immédiatement entrée dans l'histoire comme avec les précédents tomes, mais ce qui est certain c'est qu'une fois que se fût fait, je ne l'ai plus lâcher !
Ce tome nous mène dans le dédale des rues de la Rome du XIXe siècle, Victoria ébranlée par le décès de sa tante et la disparition de Max, remplie ses fonctions de Venatore - d'Illa Gardella - mais sans entrain.
Malheureusement l'heure n'est ni au deuil ni aux interrogations, les vampires et les membres de la Tutela fomentent de noirs desseins, mettant l'existence telle que nous la connaissons en péril.
Aussi faisant preuve d'abnégation, Victoria se jette à corps perdu dans la bataille, ne lésinant ni sur le danger, ni sur les moyens d'arriver à ses fins, la laissant exténuée et vide de toute sensations que devrait éprouver une jeune femme de son age.

Grâce à Sébastien et à leurs rencontres furtives mais intenses, elle pourra lâcher prise et s'abandonner à la passion. Cet amant sensuel et habile saura lui apporter ce dont elle a besoin, mais peut-elle lui faire confiance?
Max reviendra à Rome et la secondera dans ses missions, mais lui aussi se bât contre ses démons et devra faire un choix terrible...
Beaucoup de choses se passent dans ce livre, découvertes, actions, révélations, rebondissements qui vous font tourner page après page, pour qu'aux trois derniers chapitres...on se retrouve K.O. devant le retournement de situation!
Que l'attente sera longue avant la sortie du prochain opus...

Bonus : Max se dévoile davantage dans ce livre et Sébastien s'ouvre et se dévoile à notre guerrière bien plus personnellement qu'il ne l'a jamais fait.
A LIRE

par ccmars
Delirium, Tome 2 : Pandemonium Delirium, Tome 2 : Pandemonium
Lauren Oliver   
http://wandering-world.skyrock.com/3074076381-Delirium-Tome-2-Pandemonium.html

Je viens juste de finir Pandemonium... Et ouaw. J'en suis encore tout retourné. Complètement chamboulé. J'ai attendu ce roman une année et un mois. Et ça y est. Le voyage est terminé. J'en veux plus. Encore et toujours plus. Plus, plus, plus. La suite de Delirium est tout aussi captivante que le premier opus. Plus. Plus. Plus. Je suis déjà en manque des mots de Lauren Oliver. De ses magnifiques expressions. De ses phrases qui m'ont brûlé les veines et ont fait frissonner ma peau. Je sors d'un brouillard épais et merveilleux. Plus. Plus. Plus. Encore. Et toujours. Plus.
Je sens que je vais vraiment avoir du mal à écrire mon avis. Pandemonium nous offre tellement d'émotions, tellement de sentiments, qu'on en ressort complètement abasourdis. Une nouvelle fois, l'auteure parvient à nous embarquer avec Lena dans un monde dystopique aussi horrible et atroce que passionnant et déchirant. On a les jambes qui flageolent, la respiration coupée, les yeux qui piquent. Les sensations de bonheur infini et de détresse intense jouent à nous faire souffrir à tour de rôle. On a l'impression que tout va bien, alors qu'on sait pertinemment que quelque chose cloche. On se blesse. On ouvre notre âme au monde poignant de Pandemonium. On souffre. Et on en redemande. Plus. Plus. Plus.
Le roman est divisé en plusieurs parties qui nous ramènent alternativement dans l'"avant" et "maintenant". Ainsi, nous découvrons comment Lena a évolué après la fin terrible de Delirium. Nous vivons avec elle ce qu'elle qualifie comme sa "renaissance". Nous découvrons un tout nouveau personnage. La Lena naïve et innocente du premier opus a complètement disparu. Un peu à la façon d'Hunger Games, Pandemonium n'hésite pas à refléter les failles et les cicatrices du protagoniste principal. La douleur et la peine sont définitivement ancrées dans le coeur de Lena. A tout jamais. Mais elle doit avancer. Continuer. Encore. Toujours.
Nous traversons dans les deux époques des moments très, très forts. Très durs psychologiquement, aussi bien pour nous que pour notre chère Lena. En pénétrant dans la Nature, elle va devoir affronter sa décision de quitter le monde des "Invulnérables". Mais, désormais, elle est forte. Déterminée. Forgée par son passé. Alors elle va réussir à s'en sortir. Enfin, elle va également recevoir l'aide importante d'une constellation de nouveaux personnages : Raven, Sarah, Tack, Blue, et j'en passe. Chaque nouvelle personne a un rôle bien précis dans cet opus : nous faire rire, nous émouvoir, nous faire pleurer, nous faire vibrer. Bref, on passe par une foultitude d'émotions tout au long de notre lecture. Mais c'est essentiellement dans l'"avant" que nous apprenons à les connaître, à s'attacher à eux, puis à éprouver de la tristesse.
A l'inverse, dans le monde de "maintenant", nous nous concentrons sur Lena. Le monde dystopique de la trilogie nous est, cette fois, exposé en profondeur. La révolte est complètement en place, et ça se sent. L'action est beaucoup plus présente dans ce second tome. Le chaos règne, l'adrénaline et le suspense vont crescendo. On s'agrippe aux pages du roman, les mains moites, pour parvenir à tenir le coup. Comme Lena, on se cramponne à quelques lueurs d'espoir, à nos rêves les plus fous.
Mais ce n'est pas tout. Car Pandemonium, bien que l'on aurait pu penser le contraire, regorge également de passion et d'amour. Oui, un nouveau personnage masculin va faire son entrée dans la vie de Lena. Et ce personnage, c'est Julian. Le fils du créateur de l'APASD, une association qui vise à supprimer le plus rapidement possible le deliria, la maladie de l'amour. Comment, pourquoi, à cause de qui ? Je vous laisse le découvrir. Mais comme je le disais, l'action est omniprésente. Préparez-vous donc à vivre les montagnes russes côté sentiments grâce à Julian.
Ce nouveau héros n'est pas comparable à Alex, mais je dois bien reconnaître que je l'apprécie grandement. Il représente parfaitement ce que la société de l'univers dystopique de Delirium veut nous faire comprendre : il gobe bêtement tout ce qu'on lui raconte, a peur d'approcher Lena, d'être contaminé par l'amour. Autant de choses qui m'ont rappelé mon addiction pour le premier opus de cette trilogie inoubliable, et qui m'ont permis de tomber amoureux de Pandemonium.
Rien que de repenser à tout ce qu'on traverse dans le roman, j'ai des palpitations. Tout est, une nouvelle fois, parfait. Lauren Oliver arrive à toucher l'endroit le plus profond de nos être. Nous émouvoir au plus haut point, c'est définitivement son truc. Elle sait nous renvoyer la dure difficulté qu'est celle de se battre pour ses rêves à la figure par le biais de mots et d'expressions saisissantes. Mais elle nous transmet sans cesse le même message : par amour, rien ne peut nous arrêter. Et c'est cela que je retiendrais du roman. Aussi bien grâce à la détermination de Lena que grâce aux instants palpitants, prenants, exaltés et profonds qu'elle va vivre avec Julian.
Nous sommes donc plongés dans un univers envoûtant, qui ne cesse de nous hanter et nous fasciner à la fois. L'aventure que vivent nos deux héros nous coupe le souffle et nous consume de l'intérieur. Jusqu'à la fin. Jusqu'à la dernière page, qui, elle, m'a laissé... Haletant. Écoutez-moi bien : ne lisez surtout pas la dernière ligne du roman si vous ne voulez pas vous faire spoiler. Car... Ouaw. Nous apprenons, enfin, ce qui est arrivé à Alex. Et, je vous préviens, c'est du très, très, très lourd. Je veux la suite. Sur-le-champ. Je ne sais réellement pas comment je vais faire pour attendre Requiem. Cette impatience, je vais la vivre comme une vraie torture.
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, Pandemonium est un roman brutal et extraordinaire, qui nous envoie autant d'espérances et de certitudes que de peines et de souffrances. On termine ce magnifique ouvrage les larmes aux yeux, avec un désir familier : une fois le livre refermé, on en redemande. Plus. Plus. Plus. Encore. Et toujours. Plus.

par Jordan
Les Chroniques de Gardella, Tome 2 : Le Crépuscule des Vampires Les Chroniques de Gardella, Tome 2 : Le Crépuscule des Vampires
Colleen Gleason   
SUPERBE !

Un nouveau tome des " Chroniques des Gardella " qui confirme ma première impression.
Une série riche et singulière où l'action et les rebondissements ne laissent aucun répit au lecteur.
Victoria se remet lentement de son deuil pour embrasser sa vocation de Vénatore, qui l'amène en Italie où elle sera confrontée à bien plus de révélations, de combats et d'épreuves, la dépossédant à jamais de son innocence.
Sébastien, ce débauché avéré, est fascinant et extrêmement tentateur et enjôleur dans ce livre.
Max, toujours ténébreux en proie à ses démons intérieur, nous perturbe, nous choque et nous touche.
Ces deux hommes, bien que diamétralement opposés, sont tout à fait irrésistibles.
Un scénario bien construit, sans temps mort et pour reprendre les mots de J R Ward :
" Des romans sophistiqués, des intrigues sexy et surprenantes : une immense réussite ! "

par ccmars