Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Imandu91 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Flocons d'amour Flocons d'amour
John Green    Lauren Myracle    Maureen Johnson   
J'ai travaillé sur ce bouquin, et je peux vous assurer qu'il est génialissime ! =) Ne vous fiez pas à la couverture et au titre, qui donnent une image un peu mièvre, ce sont en vrai trois histoires d'amour très drôles et très touchantes, pleine d'énergie et d'humour !!
Je vous le conseille vivement ! à offrir pour Noël ! =)

par flo0wer
Le Cirque des rêves Le Cirque des rêves
Erin Morgenstern   
Même en anglais, je n'ai pas pus lâcher ce livre tellement j'étais rentrée dans l'univers de ce livre. Un cirque ? Eh bien allons-y. L'ambiance même me poursuivait dans la réalité et ce plusieurs jours après l'avoir fini.
Les personnages ont chacun leur petite histoire, bien que j'aurais aimé en savoir plus sur certains. Mais c'est surtout la relation entre Célia et Marco qui m'a subjugué (ce ne sont pas les personnages principaux pour rien ) et cette fin...grandiose. Coup de coeur aussi pour Poppet et Widget. Bref, tout cela me donne envie de porter une écharpe rouge.

par Yule
Good Girls Love Bad Boys, Spin-off : I Will Not Love You Good Girls Love Bad Boys, Spin-off : I Will Not Love You
Alana Scott   
C'est un livre que j'ai trouvé très long, il ne se passe pas grand chose et les personnages ne sont pas attachants du tout; Jenny est hérissante, c'est une peste, je la trouve même plutôt méchante avec Justin [spoiler]vers la fin du roman par exemple, elle se dit qu'il n'est pas très futé mais qu'il fait beaucoup pour elle !!![/spoiler], je n'aime pas du tout ce personnage qui pourtant aurait pu être un coup de coeur au vu de ce qu'elle a vécu. Mais pour moi ça ne marche pas. Justin ne m'a pas plu non plus, mais pas pour les mêmes raisons: c'est un mec arrogant dans le mauvais sens du terme, qui traite ses "frères" comme s'ils étaient ses esclaves, qui se croit mieux que tout le monde. De plus je n'ai ressenti aucune alchimie entre eux.
Bref vous l'aurez compris, je n'ai pas aimé, ce qui est dommage parce que l'histoire était originale et qu'elle n'était pas mal écrite du tout, mais quand on aime pas les héros, c'est tout de suite plus compliqué.

par cicrane
Les Contes interdits : Peter Pan Les Contes interdits : Peter Pan
Simon Rousseau   
Ce roman est une véritable BOMBE !!! C’est définitivement l’un des romans dans mon top 10 voir même TOP 5 de l’année jusqu’à maintenant. Ce livre m’a obsédé de la première lettre jusqu’à la toute dernière… J’ai ressenti une véritable frustration lorsque j’ai refermé ce dernier, la boule au ventre. Je vous écris ces premières lignes à chaud. Seulement quelques minutes après avoir mis fin à cette aventure des plus étranges. Cœur sensible s’abstenir ! Ce roman est loin d’être pour tous les lecteurs. Nous sommes loin, bien loin de l’histoire de Wendy et Peter Pan qui nous envoyait dans les bras de Morphée. Au contraire, ce conte vous hantera, il vous fera faire des cauchemars, mais surtout, vos valeurs et vos émotions seront mises à rude épreuve. Ça, c’est certain.

Le premier point qui a retenu mon intérêt pour ce dernier une fois ma lecture débutée est sans contredit, la région dans laquelle se déroule l’histoire. C’est MA ville ! Québec City… Et encore mieux, beaucoup de scènes se déroulent à moins de 1km de chez moi. Alors, imaginez l’impact que les détails géographiques ont pu avoir sur mon imagination et les images qui y sont nées de celle-ci, suite à la lecture des mots de Rousseau ! Ce fut une vraie bombe. Dès cet instant, je savais que ce roman serait plus qu’un coup de cœur. Pas seulement, parce qu’il se déroulait chez moi, mais parce que je savais qu’il me ferait voyager dans des coins sombres… Que tout mon être et mon âme seraient mis à rude épreuve. Et ce fut définitivement le cas !

Que dire des personnages ? OMG… Ce sont de véritables psychopathes ! Sérieusement, malgré tout, j’ai ressenti à un moment ou l’autre de la compassion et de l’empathie pour chacun d’eux. C’est étrange que des personnages si sombres, si malades et tellement à l’opposé de moi et de mes valeurs aient réussi à me soutirer de telles émotions. Je suis passée d’un extrême à l’autre grâce à la plume de l’auteur. Qui d’ailleurs a un véritable talent pour écrire des scènes d’horreur. Il a ce quelque chose, dont je suis incapable de définir, dans son écriture qui fait qu’on y croit réellement. Tout nous semble réel. C’est fou l’effet que son roman a eu sur moi. Plusieurs d’entre vous m’ont souvent entendu louanger la plume d’Yvan Godbout qui est selon moi, un maître dans ce genre littéraire. Et bien Rousseau rejoint sans hésitation ce dernier dans mon TOP 3 des auteurs d’horreur jusqu’à maintenant.

Dès qu’il parle d’un personnage, on imagine sans difficulté celui de notre enfance. Et POUF ! Deux secondes après, c’est la fée Clochette hideuse, tortionnaire et machiavélique qui ressurgit sans avertissement dans notre tête. Chaque personnage à sa place. Les références sont justes et nous faisons facilement le lien entre celui de Barrie et de Rousseau. Sauf que ces derniers sont vraiment trash et dark contrairement à ceux de notre enfance. Les scènes sont tellement tabou, poignantes et véritablement macabres par moment, que certains auront un goût amer en bouche. Mais croyez-moi, malgré tout, vous serez addict à ce dernier ! Fini la belle Wendy, le Peter Pan qu’on rêvait tous d’embrasser en cachette, la fée clochette toute mignonne et le Capitaine Crochet sadique. Oh non… Ici, vous trouverez une Wendy débrouillarde, une fée Clochette digne de la rue Ste-Catherine, un Peter Pan des plus sadiques qui soi et un Capitaine Hook détruit.

Honnêtement, aucun mot ne sera à la hauteur de mon ressenti pour ce dernier. Je suis passée de l’émerveillement au plus pur des dégoûts en une fraction de seconde, et ce, tout au long du roman. Il est intense, c’est certain ! Mais ignorer ce dernier serait une erreur monumentale. Oui, il est dur. Oui, il tuera surement quelques souvenirs au passage. Mais il vous laissera avec une foule d’émotions contradictoires qui ne peuvent qu’être transmises que par une main de maître ! Surveillez ce jeune auteur québécois !

Ah oui, j’oubliais tellement que je suis emballée par ma lecture, que Peter Pan a été lu en lecture commune avec ma belle Laura du blogue Escapade Féérique… Je suis certaine que sa lecture ne fut pas aussi féérique que le conte original 


Source : https://frogzine.weebly.com/chroniqueslitteraires/les-contes-interdits-peter-pan

par Froggy
Les 100, Tome 1 Les 100, Tome 1
Kass Morgan   
Un bon livre mais pas assez d'action, il manque de rythme.
De plus j'ai fait l'erreur de commencer à regarder la série TV avant d'attaquer la lecture, du coup, je préfère 100x plus la série que le livre.
Dommage

par Adèle
La Sélection, Tome 5 : La Couronne La Sélection, Tome 5 : La Couronne
Kiera Cass   
Voilà, c'est la fin d'une de mes sagas préférées... Je sais pas trop comment je dois réagir enfaite. Pleurer ou Sourire ?
En tout cas, la seule chose que je retiens, c'est MERCI Kiera Cass pour tout ce travail que vous partagez avec nous...

MAIS comment dire au revoir à Maxon et America une nouvelle fois ? Et comment dire au revoir à notre merveilleuse Eadlyn ?

Tout ce que je peux dire, c'est que je suis tombée amoureuse de "La Sélection" en 7 minutes.

Alors Merci Kiera Cass.
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
L'Île aux mensonges L'Île aux mensonges
Frances Hardinge   
En 2015, ce roman est le 2eme de littérature jeunesse à obtenir le prix Costa : l’équivalent du Goncourt en Angleterre. Frances HARDINGE succède donc à PULLMAN et sa Croisée des Mondes. En voilà un défi à relever. Et c’est fait avec brio ! Le scénario est mené à la perfection avec intelligence et finesse. Même Patrick NESS dit qu’il est « brillant, sombre, haletant et tellement original ». C’est le résumé parfait selon moi.


Dans l’Angleterre victorienne, les femmes sont encore moins écoutées qu’auparavant. Ce qui déprime considérablement Faith qui est passionnée par les sciences grâce à son père. Reconnu dans le monde scientifique, il est connu s’opposer à Darwin et sa théorie de l’évolution des espèces grâce à la découverte de fossiles de Nephilim. Cependant, un scandale couvrant ses découvertes éclate et il est contraint de s’exiler sur une île avec sa famille. Mais cela ne stoppe pas ses recherches. Non, ce qui les stoppe, c’est sa mort. Et si Faith est persuadée qu’il a été tué, ce n’est pas le cas du village. Ecoutera-t-on la voix d’une femme dans cette Angleterre conservatrice ?


Il y a une densité incroyable de recherches faites qui en font une œuvre véritablement littéraire. Tout d’abord le cadre historique qui est véritablement travaillé pour faire une peinture sociale d’une grande authenticité. Il s’agit d’un roman féministe : l’intrigue dénonce le peu de place faite aux femmes qui sont condamnées à rester dans l’ombre au XIXe siècle. Nous avons ici une dénonciation à la Jane AUSTEN. Mais, nous n’avons pas une cruche pour autant qui se contente de regarder le monde scientifique évoluer : Faith sait être intrépide et audacieuse pour que sa soif de connaissance se libère du corset social. De plus, les inspirations littéraires sont nombreuses : Les Dix Petits Nègres pour le thriller psychologique victorien sur une île nappée de brume et de mystère. La plume de HARDINGE sait nous mettre sous tension pour que l’on accroche à son œuvre. Mais on retrouve aussi beaucoup de mythologie : Cassandre que l’on n’écoute pas, Antigone pour le combat que mène Faith afin que son père ait une sépulture décente. Et enfin, nous avons une dernière référence à la tragédie Hamlet dans la vengeance envers le meurtrier, la folie qui la gagne et les mensonges qu’elle répand tout en recherchant la vérité. Cette dernière référence induit du suspens dans cette partie de Cluedo à laquelle se greffe le secret de l’arbre. Car non seulement HARDINGE sait s’inspirer avec brio des grands classiques, mais en plus elle sait y ajouter un fantastique fascinant et troublant avec un concept magique original. Nous avons donc une richesse des thèmes très appréciable et rare en littérature jeunesse : la connaissance, la foi et le doute sont interrogés. Il est intéressant de voir comment l’auteure montre la découverte de la science face aux certitudes théologiques et le refus des théories de Darwin. Mais HARDINGE nous parle aussi de la loyauté familiale, de la place des femmes dans la société et leurs manigances pour être considérées. Voici donc un livre au style travaillé pour peindre des aventures historiques et fantasy qui plairont aux adolescents comme aux adultes. En voilà un qui mérite son prix !

EXTRAIT : http://lecturesdunenuit.blogspot.fr/2017/06/lile-aux-mensonges.html
La Reine Rouge, Tome 1 : Le Prince des Fous La Reine Rouge, Tome 1 : Le Prince des Fous
Mark Lawrence   
J'ai beaucoup aimé le premier tome de cette nouvelle trilogie de Mark Lawrence.
Les personnages sont attachants, l'humour vraiment sympathique et bien placé, et l'univers qui commence à m'être agréablement familier m'accueille à nouveau entre les pages.
Cette série est peut-être plus accessible que la première, parce que les personnages en sont plus conventionnels : là où Jorg était un meurtrier de masse précoce, Jalan est bien plus posé et amical (en comparaison, en tous cas). Je la recommande donc à ceux qui ne connaissent pas encore l'univers de l'auteur aussi bien qu'aux habitués.
Ça faisait aussi plaisir de voir que les deux trilogies se croisent et de voir les personnages de la première du point de vue de ceux de la seconde.
Bon, le livre a les mêmes défauts que la première série, mais ils se sont nettement amenuisés et la qualité d'écriture s'est améliorée (il y a moins de longueurs, notamment). Il reste ces petites incohérences et questions irrésolues (dont on sait qu'on aura pas pas la réponse parce que...??), mais je considère qu'elles font partie du style de Mark Lawrence et que c'est pas cher payé pour profiter de ces livres qui me font toujours passer un bon moment.
Je retournerai bientôt dans l'Empire Brisé pour la suite!

par Natiguane
Les Outrepasseurs, Tome 1 : Les Héritiers Les Outrepasseurs, Tome 1 : Les Héritiers
Cindy Van Wilder   
Un livre que j'ai apprécié même si le début à été difficile pour moi!
L'auteur a fait un choix surprenant en utilisant ce premier tome basé sur les origines des Outrepasseurs. En effet, ce livre est composé notamment de flashs-backs de retours dans le passé . Donc les protagonistes du présent sont peu développés et moins présents. On se concentre entièrement sur les ancêtres.
On peut donc dire que l'histoire a été très bien approfondie.
L'originalité est présente . Les fés sont cruels (riant avoir avec Clochette...), manipulatrices mais je sens aussi (ce n'est qu'une intuition qui peut s'avérer fausse) que les Outrepasseurs ne sont pas pour autant nets surtout Noble.
J’enchaîne donc avec le tome 2 qui est en ma possession.


par patoch38