Livres
469 733
Membres
437 380

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Fairy-World 2012-11-29T22:52:41+01:00

D'un geste brusque, il a rejeté ses cheveux vers l'arrière. Il était toujours à bout de souffle. Toujours aussi splendide.

- Veux-tu de moi ?

- Oui, ai-je répondu en toute sincérité.

- M'aimes-tu ?

Je suis restée bouche bée. Jamais il n'avait été question d'amour entre nous. Il venait de changer les règles du jeu, sans me consulter.

- Qu'est-ce que tu racontes ?

- Je t'aime, a-t-il déclaré.

Il paraissait très calme, pour quelqu'un qui venait de lâcher, imprudemment, des mots si terrifiants.

Afficher en entier

« - Qu'est-ce que tu fabriques ? s'est-il exclamé, furieux. J'aurais pu te tuer !

- Calme toi, espèce de vilain guerrier. Si je t'avais gentiment invité dans ma chambre, tu m'aurais ignorée.

Il a plissé ses yeux dorés.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par 21la 2013-01-05T21:49:35+01:00

Nouvel extrait

"Quand la vie vous donne des citrons, faites de la citronnade, puis demandez-vous pourquoi la vie ne vous a pas aussi apporté du sucre, histoire de réussir à boire ce truc. "

Afficher en entier

« Il s'est tourné vers moi.

- Le cellier, le grenier, la grange, les bois. Pourquoi ne pas faire ça dans un endroit normal ?

- Normal ?

- Dans ma chambre, par exemple, a-t-il suggéré à voix basse. Ou dans la tienne ? Ou dans une chambre d'hôtel.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par binadu13 2012-11-16T21:46:13+01:00

-Il paraît que tu as redu folle une ancienne pensionnaire et que tu t'es arrangée pour qu'elle soit envoyée ailleurs.

-Bien sûr que non! ai-je protesté;Je n'ai rien eu à voir avec les problèmes de Nell.

J'ai balayé la pièce du regard à la recherche de River.Elle a levé les yeux au ciel,puis a remué les lèvres :"Désolée",ai-je deviné.Je me suis de nouveau tournée vers Daniel quand j'ai entendu River qui murmurait à Ottavio:

Tu veux un petit zizi?

Elle lui montrait l'assiette de pancakes.J'ai manqué pouffer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par LizzyNilde 2012-11-29T18:17:29+01:00

- Tu ne comprends pas.

- Evidemment, vu que je ne regrette aucun de mes actes passés, ai-je ironisé.

Cette remarque m'a valu un regard doré, fulgurant.

- Dans ce cas, aide-moi à comprendre, ai-je poursuivi. Et empêche donc ton chien de bouffer ma chaussette.

- De quelle manière? a-t-il demandé avec une trace de frustration dans la voix.

- En la lui enlevant de la gueule.

- Non, a-t-il rétorqué, sans pour autant ajouter "espèce d'idiote", alors qu'il le pensait certainement très fort. Je ne vois pas comment te faire comprendre.

Afficher en entier
Extrait ajouté par binadu13 2012-11-16T21:41:28+01:00

Sa main s'est posée sur mon sein et,sous le choc,j'ai réprimé une exclamation de surprise,m"écartant un bref instant de lui.Cela ne l'as pas dissuadé de poursuivre son exploration et,les yeux rivés aux miens,il semblait mémoriser les courbes de ma poitrine.

-Splendide,a -t-il chuchoté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Naktya 2012-10-31T18:55:26+01:00

- Ottavio, le frère de River, vient de débarquer, ai-je précisé.

Anne est restée abasourdie.

- Et il me déteste déjà alors qu'il arrive tout juste. D'habitude, les gens attendent d'échanger quelques mots avec moi ou de découvrir que j'ai mal agi pour manifester leur aversion.

- Humm..., a murmuré Anne, pensive. Vraiment curieux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elizabeth-Bennet 2012-11-14T18:02:13+01:00

mes camarades, qui venaient de se souvenir de mon passé, étaient visiblement fort occupés à assimiler ce qu'ils savaient de moi: une fille minable, immature et gênante + une histoire de famille tragique + un immense pouvoir potentiel = Nastasya

Afficher en entier
Extrait ajouté par momo_lol_24 2013-06-29T18:16:05+02:00

-Laisse-moi te contempler, a-t-il murmuré. Je t'aime tant, ma Lilja.

J'ai dégluti, en espérant que je n'allais pas fondre en larmes.

-Je t'aime tellement, mon Eileif.

Nous devions répéter ces paroles des centaines de fois par jour. Peut-être parce que ni lui ni moi n'avions imaginé pouvoir aimer quelqu'un à nouveau.

-Tu es la seule avec qui je veux passer tout mon temps, a-t-il déclaré d'une voix paisible, le visage grave.

-J'espère que jamais tu ne changeras d'avis, ai-je répondu d'une voix brisée, tandis qu'une vague d'émotion m'assaillait. Sinon, il me faudra te tuer.

J'adorais son sourire et la façon qu'il avait de fermer les yeux lorsqu'il m'embrassait. Il a glissé la main sous mon chemisier, puis sous la ceinture de mon jean, qu'il a déboutoné afin de passer ses doigts le long de mes sous-vêtement.

-Je sens à peine ta cicatrice.

J'ai acquiescé avant de tourner le tête pour déposer un baiser sur la peau lisse de sa gorge, où battait son pouls, vigoureux et régulier.

-Cela fait à présent deux mois, ai-je chuchoter. Mon ventre sera tout neuf pour la saison des maillots de bain.

À ces mots, Reyn s'est écarté une nouvelle fois, une lueur amusée dans les yeux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode