Livres
454 654
Membres
403 087

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Inaccessibles, Tome 1 : La Tour aux mille étages



Description ajoutée par Philla 2017-02-06T16:30:30+01:00

Résumé

Bienvenue à Manhattan, en 2118

New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.

Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…

Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour un garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de toutes, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secrets entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.

Plus dure sera la chute

Afficher en entier

Classement en biblio - 265 lecteurs

Extrait

- C'est Paris qui m'a convaincu de venir, rectifia Rylin, et Cord rit.

- Alors, à Paris !

Il leva son verre.

- À Paris, répéta doucement Rylin.

Elle trinqua avec lui dans la lumière vacillante des bougies, en se demandant ce qu'elle était en train de faire. Mais elle ne parvenait pas à éprouver le moindre regret.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre fait parti des livres les plus addictifs que j'ai lu! Au début, je pensais que j'allai pas l'aimer tant que ça car je pensais que ça allait être une enquête. Mais pas du tout en fait. Au remonte juste 2 mois avant que la jeune femme tombe de la tour. On fait connaissance avec cet univers et les personnages qui ont chacun une histoire personnelle. Je n'ai qu'une hâte que le tome deux sorte.

Afficher en entier
Diamant

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-inaccessibles-tome-1-katharine-mcgee

Inaccessibles, tome 1 m'a toujours fait de l’œil depuis l'annonce de sa sortie. En effet, sa couverture classe et raffinée ne passe pas inaperçue... Sans parler du résumé alléchant. J'avais peur qu'en fait, ce livre s'avère moins bien qu'il n'y paraît et que l'engouement perpétré par Michel Lafon autour soit mensonger. Au final, j'ai été agréablement surprise. Ce roman est un coup de foudre, et je remercie beaucoup Livraddict et les Éditions Michel Lafon pour cette lecture et leur confiance.

C'est l'histoire de New York en 2118, à la pointe de l'innovation. La ville n'est plus qu'une énorme Tour de mille étages et de quatre kilomètres de hauteur, où les plus riches vivent à son sommet. La vie de ces derniers paraît utopique et idéale, jusqu'au jour où une jeune femme tombe du dernier étage, ce qui n'était jamais arrivé... Était-ce un meurtre, un assassinat, un suicide, un accident ? Les suspects sont nombreux. Entre soirées démentes, amitiés brisées ou renforcées, secrets inavouables et tensions prédominante, la Tour aux milles étages n'a pas fini de nous empêtrer dans ses mystères.

D'abord, je tiens à dire que c'est un livre à ne PAS SPOILER ! Quand nous le débutons, nous sommes projetés au moment où la victime tombe de la Tour. Confrontés à ses dernières pensées et aux sentiments qui l'assaillent, nous parvenons à voir ce qu'elle ressent durant sa chute ultime. Cela écœure, glace le sang, apporte des questions... Qu'a-t-il pu bien se passer ? Le chapitre suivant revient deux mois en arrière, afin de nous ramener au début de toute l'histoire et de comprendre pourquoi ou comment une personne est tombée de la Tour. J'ai adoré le côté dystopique du roman. Tout est à la pointe de la technologie, c'est recherché jusqu'au bout de la part de l'auteure. Tout concorde et semble cohérent, même les idées les plus absurdes. Katharine McGee fait, selon moi, un énorme clin d’œil à la série TV Gossip Girl avec une telle trame. Néanmoins, son idée diffère totalement par ses personnages divergents et le futur dans lequel ils sont amenés à vivre. L'idée qu'une ville devienne une Tour est ici démontrée à la perfection. Quoi de mieux pour gérer un peuple que le rassembler en un endroit ? Réfléchi et maîtrisé, ce livre pousse également à la réflexion quant à notre propre avenir. Qui nous dit que personne n'y a déjà pensé ? Offrir une vision du monde utopique pour qu'en fait, derrière, nous soyons H24 surveillés. Notons également la place importante de la hiérarchie qui ressemble à celle de notre vie actuelle, avec plus d'euphémisme. Mêlée à cela l'intrigue mystérieuse autour d'une mort qu'on nous déballe dans le résumé, c'est un roman qui mélange plein d'ingrédients susceptibles de concocter la recette parfaite.

Ajoutée à cela, la plume aiguisée de Katharine McGee n'a de cesse de nous surprendre. Ce roman se lit tellement vite qu'en une après-midi, j'avais déjà dépassé la moitié, alors qu'il fait 420 pages, que c'est écrit petit et que le format est plus grand que grand ! Addictif au point de vous obséder, ce livre vous fera perdre la tête. En plus d'être un véritable page-turner, il nous propose un panel de plusieurs narrations diverses écrites à la troisième personne, ce qui nous offre une vue nette et complète sur l'histoire. En tant que lecteurs, nous connaissons les secrets et la vie de chaque personnage (qui a le droit à une narration, en tout cas). On est comme spectateur d'un film où les scènes changent selon la personne dont on nous montre le quotidien. C'est très risqué de la part de l'auteure d'avoir fait cela parce que les individus auraient pu se confondre, être similaires ou avec des réactions trop exagérées pour être différenciés. Or, l'écrivaine a su gérer ses narrations, ce qui rend le roman très riche et très étendu. On sait tout dans les moindres détails à mesure que l'histoire découle et que la tension monte. Katharine McGee ne nous laisse pas le temps de souffler.

Dans les personnages narrateurs, on a d'abord Avery, qui ne m'a pas convaincue. Je l'ai trouvée superficielle, clichée et peu naturelle. Aussi, son égocentrisme et son égoïsme m'ont agacée. Pour son propre bonheur, elle n'hésite pas à faire souffrir d'autres personnes, même si elle tente de montrer l'image de quelqu'un d'attentionné. Personnellement, je l'ai trouvée insupportable. Mais, ce n'est rien à côté de Leda, la meilleure amie d'Avery, également narratrice. Pour cela, elles se complètent bien. Leda ne pense qu'à elle aussi, sans tenter de se soucier des autres, leur cachant plein de choses. Elle est agressive et à la ramasse. Si, au départ, j'appréciais son point de vue (jeune fille avec vie difficile sortant de la désintoxication en secret), j'ai de suite été refroidie. Il s'avère qu'elle est vraiment exécrable. Mais, ce sont les seules qui m'ont autant déçue puisque nous avons encore trois autres points de vue que j'ai adoré : Eris, Rylin et Watt. La première est également meilleure amie avec Avery mais ne lui ressemble absolument pas. C'est le genre de personne qui se soucie beaucoup des autres mais dont personne ne se soucie. Sa vie bascule au début du roman quand elle découvre un secret énorme sur sa famille. Elle va alors comprendre les véritables enjeux de la vie, qui ne sont pas toujours agréables. Elle connaît une belle évolution que j'admire. La deuxième est une jeune fille des étages inférieurs qui galère vraiment à joindre les deux bouts. Pour gagner son argent, un personnage (que j'aime beaucoup) la contactera pour qu'elle travaille à son service très haut dans la Tour. De quoi justifier sa présence auprès des riches... Et Watt, le seul homme qui a droit à sa narration, m'a également plu. Créateur d'ordinateur quantique (ce qui est illégal), il parvient à tout savoir sur tout le monde. Il s'est alors inscrit sous le pseudo « Nadia » sur un genre de site secret où Leda lui demande son aide... C'est ainsi qu'il va plonger droit dans les embrouilles du haut de la Tour. Son humanité et son côté calculateur sont vraiment intéressants à découvrir. Il est très attachant... C'est le genre de personnage qu'on ne veut pas voir souffrir, tout comme Eris ou Rylin. En-dehors de ces derniers, il y a eu Atlas, le frère d'Avery, que je n'ai pas aimé. Il paraissait surfait, pas du tout naturel. En revanche, j'ai adoré Cord, qui entretien une relation avec Rylin et j'ai regretté qu'on ait pas droit à son point de vue. Peut-être dans le tome 2 ?

Le final du roman m'a trop dégoûtée. Comme vous vous en doutez, vu que l'histoire relate les péripéties avant la chute et la mort d'un personnage, arrivés à la fin, on apprend l'identité de la victime. Et, on a connaissance des circonstances, si c'est un suicide, un accident, un meurtre ou un assassinat. Avec une telle fin, les protagonistes se retrouvent empêtré dans une impasse qui nous donne un avant-goût de la suite, qu'il me tarde de lire avec impatience. Cette fin ouverte et intenable ferait comprendre à n'importe qui que c'est « à suivre », comme une fin de saison de série. J'ai vraiment hâte de lire la suite !!

Grosso modo, cette « utopie » futuriste nous ensorcelle du début à la fin sans nous laisser de répit, avec des tensions semblables à celles de la série à succès Gossip Girl. Les secrets et les mystères vous happeront, tandis que votre attachement envers certains personnages grandira et que votre dégoût pour d'autres vous enveloppera. N'oubliez pas une chose ! Laissez-vous trop emporter, et plus dure sera la chute... Une histoire que je conseille sans aucune hésitation !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une bonne surprise.

Nous sommes en 2118, la Tour de 1000 étages se dresse au-dessus de New-York. Nous suivons plusieurs jeunes, Avery, Watt, Rylin, Leda, Eris (et j'en oublie peut-être).

En fait, il n'y a pas vraiment "d'histoire" dans le sens où il n'y a pas, comme beaucoup de livres, une sorte de quête que les héros doivent réaliser. Du coup, je m'attendais à une histoire un peu plate. Mais surprise ! Ce roman est vraiment addictif. Vraiment.

Les personnages sont assez attachants, Leda exceptée, et j'ai hâte de voir ce qu'ils vont devenir. Ils ont évolué tout le long du livre, et certains en s'améliorant.

Spoiler(cliquez pour révéler) La fin, je m'y attendais, parce que cette idée de nous la présenter dès le début, je l'avais déjà vue dans un livre qui m'avait rendue extrêmement triste: Le Faiseur de Rêves. Ça ne m'a tout de même pas empêchée d'être triste en apprenant que c'était Eris.

Finalement, je conseille cette lecture, que j'avais vraiment du mal à lâcher.

Afficher en entier
Lu aussi

Trop long... un tome complet pour mettre en place le meurtre donne dans les premieres pages et trop de personnages tête a claques du coup, c est long... trop

Afficher en entier
Bronze

Une lecture addictive avec du suspense et un univers futuriste vraiment immersif, mais ce roman contient énormément de clichés du genre young-adult. Les personnages ont un comportement parfois agaçants, ce qui me faisait lever les yeux au ciel, parfois tellement ridicule que ça me faisait rire !

On suit donc cinq personnages, et j'ai eu du mal à m'attacher à eux. Surtout à Avery. L'autrice insiste sur sa beauté, qu'elle est parfaite, trop belle, magnifique etc. Elle vit au 1000e étage donc elle est très riche mais elle se plaint beaucoup pour des choses insignifiantes. Ce qui m'a posé problème, c'est que son plus gros souci dans la vie est tellement cliché ! Spoiler(cliquez pour révéler)Elle est amoureuse de son frère ! Mais ça vaaa, ce n'est "que" son frère adoptif ! Et en plus celui-ci partage ses sentiments ! J'ai eu envie de la frapper plus d'une fois !

En fait, je pense que j'aurais plus apprécie ce livre quelques années en arrière, lorsque je supportais mieux les clichés sur les ados.

La fin n'est toutefois pas trop prévisible, mais quelques pages avant j'ai deviné qui serait la victime. J'ai tout de même envie de lire le tome 2, je le lirai quand je souhaiterai une lecture plutôt légère.

Afficher en entier
Diamant

Totalement emballé par ce roman ! Mixer le quotidien d'adolescents, "gosses de riches", avec un milieu futuriste : tout en nous mettant l'eau à la bouche avec une histoire de corps tombé du haut de la tour... qui est le coupable ? Tout semble pourtant leur réussir.

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai trouvé très addictif ! Une fois commencé j'ai eu du mal a le lâcher !

Une dystopie en mode Gossip girl, j'ai adoré l'idée !

Ce n'est pas un coup de cœur mais j'ai passé un tres bon moment !

Afficher en entier
Or

J'ai adoré ce premier tome!

Au début, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'écriture de l'auteure et dans cet univers. En ce qui concerne la plume de l'auteure, je ne sais pas réellement ce qui m'a bloqué. Je pense que c'est surtout la longueur de certaines phrases qui m'a désarçonné. Néanmoins, je m'y suis très vite habituée au bout de quelques chapitres. Mais, je dois dire que l'écriture de Katharine McGee m'a tout de même séduite et j'espère lire très vite d'autres livres de cette auteure. En revanche, j'ai aimé l'univers futurisme dès le début. Il faut dire que c'est un univers très technologique avec énormément d'évolution dans de nombreux domaines. J'aurais aimé en apprendre plus sur le passé de cet univers et sur la construction de la Tour. C'est sans doute le détail que je regrette le plus dans ce premier tome, mais j'espère bien avoir plus d'éclaircissement dans la suite.

L'intrigue globale n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais. En fait, nous connaissons la fin du premier tome dès le début du roman, même si nous ignorons les grandes lignes qui ont conduit à la chute d'une jeune femme du millième étage. J'ai trouvé ça agréable de pouvoir découvrir les personnages avant cette catastrophe et de pouvoir se faire notre opinion sur chacun d'entre eux. Nous nous retrouvons un peu dans la série Gossip Girl, mais dans cent ans. Il y a des apparences, des secrets, des différences sociales... J'ai adoré le mélange de ces différents ingrédients pour créer une intrigue différente et addictive. Certains passages sont un peu moins intéressants que d'autres, mais je ne trouve pas ça très grave puisque ce n'est qu'un premier tome de série.

Il y a énormément de points de vue différents dans ce roman et c'est une chose que j'adore. En effet, nous découvrons cinq personnages principaux, ainsi que de nombreux personnages secondaires. J'aime l'idée que chaque personnage plaisent ou déplaisent à certains lecteurs. J'ai deux personnages préférés dans ce premier tome. Tout d'abord, il y a Cord. J'aime ce personnage de A à Z. Ses relations avec les autres personnages me plaisent énormément et j'aime le fait que ce soit l'un des plus sincères. Il dit ce qu'il pense, fait ce qui lui plaît et ne se prend pas la tête avec les choses qui l'ennuie. Mon second personnage favori est celui d'Eris. Elle a une situation familiale compliquée et elle essaye de vivre du mieux qu'elle peut avec ce qu'elle vient d'apprendre. Je suis d'accord qu'elle est assez superficielle et un peu égoïste, mais j'adore l'évolution de son personnage. Son amitié et sa relation avec Mariel est très drôle à lire, et Eris est pétillante de vie. Il est impossible de s'ennuyer en lisant un chapitre centré sur elle. J'aime énormément les personnages de Watt et Rylin. Ce sont deux membres de la base-Tour et j'ai eu plus de facilité à m'attacher à ses deux protagonistes. Watt est un garçon qui cherche réellement à faire les choses pour le bien de sa famille et des autres. Bien sûr, les choses ne se passent pas toujours comme il le voudrait, mais j'adore son comportement et sa manière de réagir. Son lien avec Nadia est très intéressant et je trouve que cela intensifie davantage le caractère de son personnage. En revanche, Rylin est plus discrète que Watt et c'est celle qui a le caractère le plus doux de tous les personnages. J'aime beaucoup son côté responsable et sa maturité. J'espère vraiment que les choses vont s'arranger pour elle.

Ensuite, il reste les personnages d'Avery, de Leda et d'Atlas. Ces trois personnages sont un peu indissociables les uns des autres. J'aime bien Avery. Elle a l'apparence de la jeune fille parfaite, mais cette image ne lui convient pas réellement. J'adore le fait qu'elle se moque des statuts des uns et des autres. Je regrette un peu sa situation avec Leda, même si elle est plus que nécessaire pour la création de l'intrigue. Atlas est un peu un énorme point d'interrogation. Je l'aime bien, mais il est entouré de mystère. Du coup, je n'arrive pas réellement à me créer une opinion précise sur lui. Je le trouve un peu perdu comme garçon, mais j'adore les passages où il est en compagnie d'Avery. Puis, nous avons Leda. J'ai adoré détesté ce personnage. J'aime beaucoup ce qu'elle apporte à l'histoire et les rebondissements autour de sa vie. Pourtant, je la déteste pour exactement les mêmes raisons. J'ai vraiment hâte de voir comment tous ces personnages vont évolués et comment les choses vont changer pour eux.

Pour finir, l'intrigue est excellente. Elle démarre lentement au début, puis les événements et les rebondissements s’accélèrent de plus en plus au fil des pages. Les cent dernières pages sont les plus addictives et la fin de ce premier tome est superbe. J'ai vraiment hâte de lire la suite et j'espère pouvoir me l'acheter dans les prochains mois. Personnellement, j'ai lu ce livre en lecture commune et je trouve que ce roman s'y prête à merveille. Le débat peut facilement s'ouvrir parce qu'il y a énormément d'actions et de personnages. En tout cas, je recommande ce premier roman de Katharine McGee.

Afficher en entier
Argent

Après lecture, je n'arrive toujours pas à me décider: est-ce un "Gossip Girl" dystopique ou une dystopie à la "Gossip Girl"? La frontière est très mince entre les deux raisonnements, d'autant plus que je pense que la réponse me viendra surtout avec les autres tomes.

J'ai adoré lire ce livre, d'autant plus qu'il était lu en lecture commune et donc, plus stimulant encore :D Si en lisant le résumé je m'attendais plus à une sorte "d'enquête" sur ce qui s'est passé et me donnait l'impression que j'allais lire un roman policier d'un genre nouveau, je suis un peu déçue qu'il n'en soit rien et que l'on sache déjà qui a fait quoi. Certes, l'un des personnages mènera son enquête dans le tome suivant mais.... je ne sais pas, j'ai juste un peu l'impression d'avoir été dupée sur le contenu pour que j'achète le livre!

Néanmoins, comme je le disais à l'instant, j'ai bien aimé cette histoire. J'ai aimé certains personnages (qui se sont multipliés dans mon esprit au fil de l'histoire), et j'ai adoré détester Leda... qui le mérite vraiment selon moi! Ce que j'ai également bien aimé, c'est la composition des "couples"/des amitiés, certes ils vont devoir affronter leurs différences et autres difficultés, mais c'est justement ça qui fera que leur final sera beau.

La plume de l'auteure est vraiment addictive et bien tournée, c'est le premier livre que je lis d'elle mais ça ne sera certainement pas le dernier. En attendant, j'espère avoir la suite très vite entre mes mains...

Afficher en entier
Bronze

J'ai mis tellement de temps pour lire ce livre ! Par manque de temps, je vous l'accorde, mais aussi peut-être par manque d'envie.

Le livre a un bon concept, cependant les personnages ne sont pas tous aussi attachants que ça, et je trouve que parfois, cela traînait un peu.

J'aime beaucoup Avery, son histoire, et Rylin. J'aime un peu moins Cord et Watt mais ça va. Par contre je déteste Leda, et j'ai un peu de mal avec Erin. Parfois, on a l'impression que chacun est beaucoup trop égoïste, et j'avais du mal à ressentir les liens d'amitié entre les personnages.

Mais sinon c'était un livre assez agréable à lire, surtout les 100 dernières pages, où vers les 50 dernières tout s'accélère. Même si quelques petites choses étaient assez prévisibles, j'ai beaucoup aimé la fin et je lirai la suite.

Afficher en entier
Argent

C'est peut-être totalement de ma faute, vu le temps que j'ai mis pour lire ce roman, mais je n'ai pas adoré l'histoire d'Avery, Rylin, Cord et leurs amis...

Oui, la couverture est magnifique.

Oui, le résumé est alléchant.

Oui, les personnages sont travaillés, tous enguirlandés par on ne sait quel miracle dans la même histoire....

Et pourtant, rien ne m'a percuté !

Il me manquait du drama, je pense :)

Il est vrai que j'ai aimé certaines de leurs relations, leurs petits moments privilégiés, l’explosion de secrets bien amenées mais que trop rares à mon avis. Et puis, j'avais l'impression que d'un certain côté, tous les personnages passaient leur temps à refaire "les mêmes erreurs", avec "les mêmes excuses", les "mêmes discours", enfin bref un ensemble assez plan-plan...

Cependant il est vrai qu'à la fin, tout s'accélère, tout prend vie, mais là encore je suis restée sur ma faim, surtout vis-à-vis de LA fin.

Alors, je reste assez déçue.

Afficher en entier
Or

Woooh. Je viens de finir La Tour aux mille étages, et wooooh-woooh même.

Alors, on est dans un univers dystopique en 2118, Manhattan est devenu une immense Tour de mille étages, qui est littéralement une ville entière, régie par une règle plutôt simple: plus riche tu es, plus haut tu vis. Et c'est dans une ambiance assez Gossip Girl que se déroule une intrigue pleine de suspens et très addictive.

Tout débute par la fin, c'est-à-dire la chute d'une mystérieuse femme du haut des mille étages. Suicide, accident ou meurtre? C'est cette question, et celle de l'identité de la victime, qui nous mène par le bout du nez jusqu'à la fin du roman (et quelle fin!). Pour y parvenir la vie, on explore donc les problèmes et surtout les secrets de pas mal de personnages, tous adolescents et vivant dans la tour, parfois dans ses tréfonds, et parfois à son sommet. Mais n'ayez pas peur, on s'y retrouve plutôt facilement avec tout ce beau monde, puisqu'ils ont tous des personnalités et des secrets très différents, mais tous aussi intrigants.

Avery habite au millième étage et est parfaite aux yeux du monde. Elle est même née pour ça, puisque ses parents l'ont modifiée génétiquement pour correspondre à leurs désirs. Cependant, une faille persiste...Spoiler(cliquez pour révéler) puisque Avery est amoureuse de son frère adoptif, Atlas, disparu dans la nature depuis presque un an au début du roman. On la suit tandis qu'elle s'embourbe dans une situation moralement complexe et qui semble insoluble. J'ai apprécié Avery pour le fait qu'elle n'est pas aussi superficielle qu'on pourrait le penser, puisqu'elle souffre de son apparence parfaite et remet beaucoup en question le regard des gens à son égard. De plus, elle veut bien faire et est prête à aider les gens autour d'elle. Pour autant, elle peut être également extrêmement égoïste avec son entourage. Spoiler(cliquez pour révéler) Par exemple en n'acceptant pas que Leda soit amoureuse d'Atlas, et en tentant de les séparer. De plus, il reste évidemment le sujet de l'inceste, qui choque. En effet, même si Atlas est son frère ADOPTIF et qu'il est arrivé à 7 ans dans la famille Fuller, le regard qu'ils sont censés avoir l'un sur l'autre dès le départ est celui d'un frère et d'une sœur, peu importe les liens du sang. C'est le lien émotionnel de parenté qui est mis en jeu et transformé en amour romantique, là où il ne le devrait pas selon les normes sociales et surtout morales. C'est surtout visible et répréhensible de mon point de vue pour Avery, qui dit bien qu'elle est tombée amoureuse de Atlas au fur et à mesure des années, et l'a donc considéré comme un frère pendant ce temps. Atlas prétend l'aimer depuis le début , il ne l'a donc jamais considéré vraiment comme une sœur, ce qui se comprend plus aisément puisque c'est lui qui a été "rapporté" au foyer Fuller et qu'il avait une autre famille avant ça. Tout ça pour dire que l'inceste entre eux est une part centrale de l'intrigue et apporte un côté très perturbant à cette histoire.

Ce n'est clairement pas mon personnage préféré, mais il n'était pas désagréable à suivre pour autant, du fait du mystère qui l'entoure. Au contraire, Atlas, son frère adoptif, que l'on ne suit pas beaucoup, m'indiffère assez, voire me répugne dans sa façon d'utiliser les gens.

Leda est la meilleure amie d'Avery et est arrivée dans la haute Tour il y 4 ans. Addict à la drogue, elle revient d'une cure de désintoxication, ce qu'elle cache à tout le monde. Leda est amoureuse de Atlas, le frère adoptif d'Avery, à un point qui tourne à l'obsession selon moi. Bien que sympathique au début du roman, je l'ai rapidement détesté, puisqu'elle est prête à tout pour parvenir à ses fins, soit conquérir Atlas et conserver son image intact. Cette fille est tarée. Spoiler(cliquez pour révéler)On suit sa descente aux enfers, qui commence au retour d'Atlas, et sa jalousie possessive et croissante. Cette fille est psychopathe au point d'engager un hacker pour espionner celui qu'elle aime, quand même! Elle qui se prétend meilleure amie de Avery n'est pas capable de dire à son amie pour sa désintox ni ce qui s'est passé avec son frère, tout simplement par peur que cela entache son image. Leda tombe au plus bas et entraine Eris dans sa chute, mais pour cette dernière ce sera mortel. Encore une fois par manque de communication, elle croit que Eris couche avec son père, alors qu'elle est en fait la fille de ce dernier et donc sa demi-soeur, ce qui la pousse à pousser Eris du haut de la Tour.

Eris, elle, est une gosse de riche depuis toujours et meilleure amie d'enfance de Avery. Elle mène une vie de luxure, bousculée par la révélation d'un secret de famille qui la fait tomber au plus bas. Cependant elle arrive à dépasser son apparente superficialité et grâce à ce qu'elle affronte, elle redescend sur Terre, notamment grâce à Mariel, que j'apprécis beaucoup tout comme Eris. Spoiler(cliquez pour révéler)J'espère d'ailleurs vraiment que Mariel réussira à prouver et venger le meurtre d'Eris par Leda.

Rylin vit au 32ème étage et je l'ai beaucoup aimé. Suite à la mort de sa mère, elle doit s'occuper de sa soeur, c'est pourquoi elle travaille pour Cord, que j'ai adoré aussi. Les secrets qu'elle porte ne sont finalement pas sa faute et c'est le personnage le plus "pur" de ce livre, puisque tous ses choix sont dictés par la nécessité de subvenir à ses besoins et ceux de sa soeur. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai adoré sa relation avec Cord qu'on découvre à travers ses yeux. J'espère apprendre à le connaitre un peu plus dans le prochain tome, et que ce que Eris a entamé pour eux deux à la fin du premier fonctionnera.

Watt, le seul garçon dont on a le point de vue, est un petit génie de l'informatique ayant créé illégalement une intelligence artificielle, Nadia, et qui s'en sert pour espionner chaque recoin de la Tour, mais aussi pour aider ses parents et payer l'université, puisqu'il vit au 240ème étage. Il est très attachant et j'ai adoré suivre ce personnage, tout comme Nadia, à la répartie enflammée. Spoiler(cliquez pour révéler) Watt m'a fait craquer dans ses efforts pour conquérir Avery, sa gentillesse, son humour et sa normalité au milieu de tous ces riches, j'ai prié pendant ma lecture pour qu'ils finissent ensemble, mais je préfère finalement les choses comme ça, Watt vaut mieux que Avery!

Ce bouquin est extrêmement addictif, les rebondissements sont constants et le suspens, n'en parlons même pas! Il y a une bonne partie de romance que j'ai adoré Spoiler(cliquez pour révéler)Cord et Rylin, Rylin et Haral, Cord et Eris, Mariel et Eris, Watt et Avery, Leda et Atlas, et évidemment Avery et Atlas et qui rajoute des enjeux considérables, expliquant le déroulé des événements. Les histoires d'amour semblent d'ailleurs étrangement synchronisées, mais ce n'est pas dérangeant. Et après une fin pareille, j'ai très envie de lire le tome 2 pour découvrir Spoiler(cliquez pour révéler)comment Mariel met la pâté à cette tarée de Leda et la suite des intrigues et petits secrets malsains de la Tour aux mille étages!

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Inaccessibles, Tome 1 : La Tour aux mille étages" est sorti 2019-01-10T00:00:00+01:00 en version poche
background Layer 1 10 Janvier

Dates de sortie

Inaccessibles, Tome 1 : La Tour aux mille étages

  • France : 2017-02-09 (Français)
  • France : 2019-01-10 - Poche (Français)
  • Canada : 2017-03-20 (Français)
  • USA : 2016-08-30 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 265
Commentaires 65
Extraits 17
Evaluations 102
Note globale 7.9 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Inaccessible, tome 1 : La tour aux mille étages - Français
  • Inaccessibles - Français
  • The Thousandth Floor - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode