Livres
486 063
Membres
475 815

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

Alors par où commencer ?

Tout d'abord cette lecture a été très mitigée : après le prologue, j'étais impatiente de commencer cette histoire. Puis le premier tiers du livre, contrairement à ce que je pensais, je ne suis pas tombée sur une enquête mais bien sur la description d'un monde peuplé d'ados dont les caractères clichés ont bien failli m'arrêter. J'ai tout de même pousser jusqu'au bout et, au final, la fin était bien plus plaisante avec un suspens de plus en plus oppressant. Maintenant pour le contenu de l'histoire, j'avoue que je me suis retrouvée perdue par les différents points de vue étant donné que je préfère un unique pdv ou, à la rigueur, deux ou trois grand maximum. Au fur et à mesure de l'histoire, on finit par s'y adapter même si certains points de vue étaient plus pénibles que d'autres.

J'ai admiré la manière dont l'auteure a fait coordonnés les différents chemins entre les personnages qui paraissent éloignés socialement et géographiquement. Ce qui m'a le plus frustrée dans cette aventure, Spoiler(cliquez pour révéler)c'est bien le personnage de Leda : au début je compatissais face à son cas de pauvre fille abandonnée par le frère adoptif de sa meilleure amie et qui désespérait de le conquérir. Mais ses tendances à la limite de la perversité narcissique à la fin du roman m'ont hérissé le poil. Après tout pourquoi menacer son entourage ( ce qui entraîne carrément la mort de l'une de ses amies ) quant à leurs secrets quand elle même est loin d'être toute blanche dans l'histoire ? Bref, ce personnage m'a plus qu'excédée et j'ai vraiment souhaité que ce soit elle la victime découverte. mais aussi Spoiler(cliquez pour révéler)la position fragile dans laquelle se trouve Avery et Atlas : j'avoue qu'au début je trouvais ce couple moralement dérangeant. Mais avec du recul j'ai réalisé qu'ils n'étaient même pas frère et soeur et que leur amour paraissait si pur que mon petit coeur d'artichaut a souhaité qu'ils finissent ensemble. C'était comme voir deux amies très proches sortir ensemble.

En conclusion, cette lecture offrait une vision intéressante du futur même si le comportement extravagant des personnages peut se révéler un peu pénible et qu'il est dommage de ne pas trouver l'enquête que semblait proposer le résumé.

Afficher en entier
Or

Alors pour ma part j'ai beaucoup aimé ce livre, de part son originalité plus précisément. Sympathique la lecture avec différentes voix. Par contre, j'ai vraiment eu du mal un peu avec le personnage d'Avery que je trouve très égoïste, donc dure dure de devoir lire des passages quand c'est elle qui parle, surtout que je trouve que l'auteur la mise en avant, c'est vraiment ce qui a tendance à m'irriter dans cette saga. Spoiler(cliquez pour révéler)Après dans ce tome j'étais beaucoup plus attachée au personnage de Leda donc le fait que Atlas a juste profité d'elle, ça m'a laissé un goût amer je pense et qui a renforcer que je déteste Avery qui elle aussi c'est carrément jouer de sa meilleure amie. J'ai franchement eu du mal à finir ce premier tome à cause de l'humiliation que j'ai ressenti pour Leda. J'aime quand même malgré tout énormément le scénario, le modernisme de cette histoire, ce qui explique pourquoi il se trouve dans ma liste d'or.

Afficher en entier
Bronze

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2019/12/19/inaccessibles-t-1-la-tour-aux-mille-etages-katharine-mcgee/

Ce premier tome d’Inaccessibles nous entraîne dans un monde futuriste où la ville de New York est devenu l’endroit qui donne son nom au roman : La tour aux mille étages. L’altitude est synonyme de richesse, mais tout vacille lorsqu’un drame se produit au sommet de cet immeuble démesuré.

Il est très difficile pour moi de faire une critique de ce livre, car il m’a beaucoup dérangée moralement, et c’est par là je pense que je vais débuter cette chronique. Dans cette œuvre, l’alcool coule à flot, nombreux sont les personnages qui usent (ou abusent) de substances illicites et l’une des protagonistes souligne elle-même sa propension enchaîner les coups d’un soir, mais tout cela semble monnaie courante et ne choque sensiblement personne. En revanche, quand il s’avère qu’une fille est amoureuse de son frère (adoptif de surcroît), ceux qui le découvrent sont pris de nausées, dégoûtés, révulsés, et autres adjectifs exprimant bien la « monstruosité » de la chose.

Alors certes, je sais que je suis particulièrement ouverte d’esprit quand il est question d’inceste (et encore, peut-on parler d’inceste quand les personnages ne partagent pas le même sang ?), mais… Sérieusement ? Il n’y a que moi que ça gêne moins (d’ailleurs, ça ne me gêne pas du tout) que l’alcool, la drogue et la débauche ?

Voilà, pardon pour cet intermède où j’étale un peu trop mes convictions personnelles, ce que j’évite généralement de faire lorsque je chronique, mais là, il fallait vraiment que ça sorte…

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, elle commence fort, avec la chute (et la mort) d’une fille inconnue. Le problème ? Les chapitres suivants s’éparpillent tellement, avec énormément de personnages (dotés de prénoms tels que Rylin, Leda, Atlas… si peu communs qu’ils font qu’on se repère encore plus difficilement) qu’au bout d’une centaine de pages, j’ai fini par oublier que quelqu’un allait tomber du toit (ce n’est qu’en posant mon regard sur le résumé que cela m’est revenu en mémoire).

Le roman est donc très long à se mettre en place, car il lui faut introduire tous ces personnages qui n’ont pas forcément de liens à première vue. Qui plus est, il n’est pas facile de s’attacher à eux (notamment ceux des étages supérieurs) qui vivent dans le luxe et dans l’opulence. J’ai néanmoins fini par apprécier Cord et Eris, mais ce sont à peu près les seuls.

L’intrigue se décante progressivement, à mesure qu’on commence à s’y retrouver parmi tous ces personnages, et que leur introduction laisse peu à peu place aux rebondissements. J’ai néanmoins trouvé que cela manquait de suspens, car à l’exception de l’identité de la victime, qui reste un mystère jusqu’au moment fatidique, on voit se dessiner à l’avance les fils conducteurs et les liens qui se tissent entre les protagonistes pour les relier les uns aux autres.

Je suis donc mitigée sur cette lecture. Moralement, elle m’a agacée d’un bout à l’autre et je me suis ennuyée ferme pendant au moins la première moitié de l’œuvre, mais j’ai tout de même la curiosité de découvrir ce qu’il va advenir de ce petit monde, ainsi que les conséquences que vont entraîner le drame. Je lirai peut-être la suite un jour.

Afficher en entier
Diamant

Un merveilleux roman. Ce n'est pas tellement dans mes habitudes de lire des trilogies ou des sagas, mais cette ''Inaccessibles'' est vraiment une addiction. Tout a éte parfait dans ce roman ; l'auteure a beaucoup beaucoup beaucoup d'imaginations et son inspiration et savoir-faire ont surpassé tout ce que j'ai pu lire jusqu'ici. J'adore les œuvres de cette auteure mille fois plus que ceux des écrivains de renom tels que Musso, Levy ou Coelho. Et là, je vais entamer le tome 2. Hâte de découvrir la suite de cette trilogie très addictive. Mérite la meilleure note qui existe. ? ? ?

Afficher en entier
Lu aussi

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de lecture. En fait, vu le résumé je pensais que ça allait être une enquête, mais pas du tout. Au final c'est du même genre que la série Beverly Hills version futuriste.

Du coup je n'ai pas du tout accroché...

Afficher en entier
Diamant

Il s'agit du premier volet d'une trilogie futuriste qui reprend le schéma classique de l'affrontement entre castes élevées et castes pauvres, ce qui rend cette histoire originale, c'est l'environnement dans lequel elle s'inscrit. En 2118 l'ensemble des habitants de New York vit dans un immeuble aux mille étages, une véritable tour qui hiérarchisé ses habitants en fonction de leurs richesses, les plus modestes se retrouvent dans les étages inférieurs tandis que les plus riches s'élèvent jusqu'au sommet de cette tour immense et vertigineuse.

.

Le vertige de la fortune, c'est d'ailleurs le sujet de ce livre dont chaque chapitre est consacré au point de vue d'un de ses personnages. L'intrigue débute par un tragique accident, ou pas ? La chute d'une jeune femme dont l'identité est inconnue depuis le dernier étage de cette tour. La suite prend place deux mois plus tôt sans que l'on ne sache les circonstances de cette mort plus que mystérieuse.

.

Dès le début, nous sommes plongés dans une sorte d'enquête que nous menons nous-mêmes en tant que lecteurs, la question est alors de savoir qui est la mystérieuse jeune femme qui a perdu la vie dans le prologue mais également qui ou quoi est à l'origine de cette mort. Jusqu'au bout le suspense est à son comble, je n'ai moi même rien deviné jusqu'à la toute fin du livre où l'évidence prend place.

.

Le fait de mêler amours, intrigues, mystère tout cela dans un décor qui réunit des personnages issus de tous les milieux offre une dimension supplémentaire à ce livre tout simplement addictif.Il nous rappelle également que vivre dans l’opulence n’apporte pas que le bonheur et peut rendre autant malheureux ceux qui vivent dans la richesse que ceux qui vivent dans la modestie voire la précarité. Chaque personnage a son lot de problèmes qui se retrouvent confrontés les uns aux autres au travers de destins liés et entrecoupés qui finissent par se croiser dans un final percutant. Une rencontre que l’on devine au fil des pages et que l’on attend avec impatience finissant par donner lieu à un choc des milieux. L'univers est d'ailleurs proche de celui de Gossip girl - une série que j'ai adoré - et rappelle les manigances et complots qui se trament dans cette jeunesse dorée à laquelle se mêlent les moins privilégiés. Dans cette histoire, chacun porte un masque et donne l’image publique d’une personne qu’il n’est pas, à nous de découvrir la vraie nature et les sombres secrets de nos protagonistes !

Afficher en entier
Bronze

J'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire au début, et le fait que chaque chapitre représente le point de vue d'un des personnages principaux était déstabilisant. Mais à partir de la moitié de l'histoire, je n'ai pas pu m'arrêter avant d'avoir fini le livre ! Le suspense est très bien construit, et on retient notre souffle à mesure qu'on tourne les pages et qu'on se rapproche de l'inévitable..

Un bon livre, hâte de lire le tome 2 !

Afficher en entier
Argent

Début de lecture un peu déroutant, j'ai eu du mal à mettre dans l'histoire. Mais au final, j'ai hâte de lire les deux autres livres.

Pourquoi déroutant ? Tout d'abord, quand je lis un livre, les images de ma lecture me viennent facilement en tête. Mais pour cette lecture, j'ai eu du mal à me mettre dans l'ambiance. En effet, imaginer la ville de New York dans une tour, ce n'est pas si facile.

On suit l'histoire d'Avery, Eris, Rylin, Watt et Leda, un peu perdu avec tous ces personnages au départ. Mais finalement l'histoire s'enclenche et on arrive à se souvenir de chaque personnage. Et puis on s'attache à eux. Mes préférés : Eris et Avery

J'ai hâte de lire le tome 2!!!

Afficher en entier
Or

Une bonne surprise.

Nous sommes en 2118, la Tour de 1000 étages se dresse au-dessus de New-York. Nous suivons plusieurs jeunes, Avery, Watt, Rylin, Leda, Eris (et j'en oublie peut-être).

En fait, il n'y a pas vraiment "d'histoire" dans le sens où il n'y a pas, comme beaucoup de livres, une sorte de quête que les héros doivent réaliser. Du coup, je m'attendais à une histoire un peu plate. Mais surprise ! Ce roman est vraiment addictif. Vraiment.

Les personnages sont assez attachants, Leda exceptée, et j'ai hâte de voir ce qu'ils vont devenir. Ils ont évolué tout le long du livre, et certains en s'améliorant.

Spoiler(cliquez pour révéler) La fin, je m'y attendais, parce que cette idée de nous la présenter dès le début, je l'avais déjà vue dans un livre qui m'avait rendue extrêmement triste: Le Faiseur de Rêves. Ça ne m'a tout de même pas empêchée d'être triste en apprenant que c'était Eris.

Finalement, je conseille cette lecture, que j'avais vraiment du mal à lâcher.

Afficher en entier
Lu aussi

Trop long... un tome complet pour mettre en place le meurtre donne dans les premieres pages et trop de personnages tête a claques du coup, c est long... trop

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode