Livres
494 542
Membres
492 445

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Pokora_jade 2017-08-05T19:19:32+02:00

- Hier soir, murmure t-il, quand j'ai vu Javi t'embrasser... Sa voix se meurt et il reste silencieux un instant. J'ai cru que tu lui rendais son baiser.

[...]

-Oh.

Je ne peux rien dire d'autre.

-J'ai appris toute l'histoire seulement ce matin, quand tu as donné ta version des faits, poursuit-il sans me laisser passer.

Je reste dans le noir. Il se passe la main dans les cheveux en soupirant.

-Mon dieu, Lake. Si tu savais à quel point j'étais en colère! Je voulais lui faire mal. Et maintenant, maintenant que je sais qu'il t'a fait souffrir, j'ai envie de le tuer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2017-06-21T18:17:12+02:00

- Tu te rappelles quand je t'ai annoncé que j'avais un cancer et que tu t'es précipitée chez Will ? (Sa voix s'adoucit. Elle évite mon regard en se raclant la gorge.) Il faut que tu saches ce qu'il m'a dit... à la porte.

Je me souviens de la conversation dont elle parle. Je n'avais pas réussi à l'entendre.

- Quand il a ouvert la porte, je lui ai dit qu'il fallait que tu rentres à la maison, qu'on devait en parler. Il m'a lancé un regard très triste. Il m'a dit : "Laissez-la rester ici, Julia. C'est de moi qu'elle a besoin".

Afficher en entier
Extrait ajouté par NekoNara 2016-09-30T05:22:04+02:00

Je ressens tout de suite une douleur à l'épaule droite, et je comprends que j'ai atterri sur quelque chose de dur. En fouillant un peu, je mets la main sur un nain de jardin. La moitié de son chapeau rouge est tombée en morceaux. Il est train de me sourire. Je grogne et soulève le gnome avec mon autre bras, prête à le balancer au loin, mais quelqu'un m'en empêche.

- Si j'étais toi, je ne ferais pas ça !

Je reconnais tout de suite la voix de Will. C'est une voix agréable, apaisante, mais autoritaire en même temps, comme l'était celle de mon père. Je me redresse en position assise. Il est en train de remonter l'allée vers moi.

- Ça va ? me demande-t-il en riant.

- Je me sentirai beaucoup mieux quand j'aurai éclaté ce truc, dis-je en essayant de me relever sans succès.

- Tu ne devrais pas faire ça, les gnomes portent chance, m'explique-t-il en arrivant à côté de moi.

Il me prend le nain des mains et le pose avec soin sur l'herbe couverte de neige.

- Mouais, rétorqué-je en regardant la balafre sur mon bras et le cercle rouge qui s'étend sur la manche de mon pull. Quelle chance !

Will arrête de rire dès qu'il s'aperçoit que je saigne.

- Mon Dieu, excuse-moi. Je n'aurais jamais osé me moquer si j'avais su que tu étais blessée. (Il se penche, m'attrape par mon bras valide et m'aide à me lever.) Il faut que tu mettes un pansement là-dessus.

- Je ne sais même plus où chercher, répliqué-je en pensant à tous les cartons qu'il nous reste à déballer.

- Alors viens avec moi. J'en ai dans ma cuisine.

Il retire sa veste pour la poser sur mes épaules et, tout en me tenant le bras, il m'aide à traverser la rue. Je me sens pathétique d'être assistée ainsi. Je peux très bien marcher toute seule. Mais je ne me plains pas. J'ai l'impression de trahir le mouvement féministe. J'ai régressé à l'état de damoiselle en détresse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2015-06-22T10:59:35+02:00

— Pourquoi est-ce que tu étais chez Caulder quand on est rentrés ?

— Will m’a payée pour faire le ménage chez lui.

— Pourquoi Maman est triste ?

— Parce que. Elle n’a pas assez d’argent pour me payer pour faire le ménage chez elle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par FouineuseDuNet 2015-06-22T10:57:40+02:00

— Qu’est-ce qui se passe ? demande Kel.

— Rien, je réponds. Vous pouvez retourner en cours. Elle voulait juste savoir où on avait acheté tout le matériel. Elle veut se déguiser en hémorroïde, l’année prochaine.

Afficher en entier
Extrait ajouté par audreymaelynn 2015-05-30T11:48:39+02:00

Lake:

"j'ai beaucoup appris cette année.

De tout le monde.

De mon petit frère... De Avette Brothers...

De ma mère, de ma meilleure amie, de mon professeur, de mon père,

Et

D'un

Garçon.

Un garçon dont je suis sérieusement, pronfonément, follement, incroyablement et indéniablement amoureuse.

J'ai vraiment beaucoup appris cette année.

D'un enfant de neuf ans.

Qui m'a appris que parfois on pouvait vivre sa vie à l'envers.

ET rire de choses, qui ne donnent pas envie de rire"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Oce1510 2015-05-06T15:34:01+02:00

- Qu'est-ce qui se passe ? demande Kel.

- Rien, je réponds. Vous pouvez retourner en cours. Elle voulait juste savoir où on avait acheté tout le matériel. Elle veut se déguiser en hémorroïde, l'année prochaine.

Afficher en entier

Je continuerai d’avancer pour l’éternité

comme le monde qui tourne sous mes pieds

Quand je perdrai mon chemin, je lèverai la tête vers le ciel

Et quand la cape noire glissera sur le sol

Je serai prêt à me rendre, et je me souviendrai

Que c’est ce qui nous attend tous

Si je profite de la vie que l’on m’a donnée, je n’aurai pas peur de mourir.

THE AVETT BROTHERS, « Once And Future Carpenter »

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/

Afficher en entier
Extrait ajouté par maya18 2013-03-30T20:21:16+01:00

"That's not a good idea."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Celia_P 2017-03-02T15:59:25+01:00

« J’aurais aimé pouvoir parler de Will, lui dire que la première fois qu’on s’est vus, j’ai ressenti quelque chose que je n’avais jamais ressenti avec aucun garçon. J’aurais aimé lui raconter notre premier rendez-vous, cette soirée où l’on a eu l’impression de se connaître depuis des années. J’aurais aimé m’étendre sur ses poèmes, ses baisers, absolument tout. Mais surtout, j’aurais aimé lui confier ce que j’ai éprouvé lorsque je l’ai croisé dans le couloir et qu’on a compris que notre destin n’était plus entre nos mains. Je sais que c’est impossible. Je ne peux en parler à personne. Alors, je me tais. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode