Livres
493 171
Membres
489 943

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par assiaz55 2015-03-31T10:03:02+02:00

"The points are not the point; the point is poetry." ~Allan Wolf

Afficher en entier
Extrait ajouté par maya18 2013-03-30T20:19:05+01:00

"Well, you would realize...

Like I eventually realized...

That all the good things about her?

All the beautiful?

It's not real.

It's fake.

So you keep your ocean,

I'll take the Lake."

Afficher en entier
Extrait ajouté par maya18 2013-03-30T20:16:14+01:00

"I've never regretted it. Questioned it? Sure. But never regretted."

"Is there a difference?" I ask.

"Absolutely. Regret is counterproductive. It's looking back on a past you can't change..."

Afficher en entier
Extrait ajouté par maya18 2013-03-30T20:10:28+01:00

According to Elizabeth Kubler Ross, there are five stages of grief a person passes through after the death of a loved one: Denial, anger, bargaining, depression, and acceptance.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Claudia-51 2019-12-09T20:03:14+01:00

Il est presque 19 heures quand j’entends Will se garer dans l’allée. Les deux garçons et lui entrent dans la maison. Ils se figent en me voyant assise sur le sol dans le salon.

— Qu’est-ce que tu fais ? interroge Caulder.

— Je range par ordre alphabétique, je réponds.

— Qu’est-ce que tu ranges ? demande Will à son tour.

— Tout. J’ai commencé par les films, puis les CD. Je me suis occupée des livres dans ta chambre, Caulder. Et aussi de tes jeux, mais certains commencent par des nombres, alors je les ai mis au début. (Je leur montre les piles posées devant moi.) Ce sont des recettes. Je les ai trouvées sur le frigo. Je les range d’abord par catégorie : bœuf, agneau, porc, volaille. Puis par ordre alphabétique…

— Les garçons, allez chez Kel pour que Julia sache que vous êtes de retour, dit Will sans me quitter des yeux.

Ils ne bougent pas. Ils fixent intensément les fiches de recettes devant moi.

— Tout de suite ! crie Will.

Ils sursautent et se précipitent vers la porte.

— Ta sœur est bizarre, j’entends dire Caulder tandis qu’ils partent.

Will s’assoit sur le canapé devant moi et me regarde poursuivre ma tâche.

— Dis, toi qui es prof, lui dis-je. Est-ce que je mets la soupe de pommes de terre dans les pommes de terre ou dans les soupes ?

— Arrête, rétorque-t-il.

Il n’a pas l’air de bonne humeur.

— Ne dis pas de bêtises. Je n’ai fait que la moitié. Si j’arrête maintenant, tu ne sauras jamais où trouver… (j’attrape une carte au hasard sur le sol)… l’andouille au four !

Il fallait que je tombe sur celle-là. Je remets la fiche sur la pile et reprends mon tri.

Will observe le salon, puis se lève et se dirige dans la cuisine. Je le vois passer un doigt sur les plinthes. Heureusement que j’y ai pensé ! Il disparaît dans le couloir, puis revient quelques minutes plus tard.

— Tu as rangé mes vêtements par couleur ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Yulii 2019-06-23T23:30:28+02:00

Je me souviens de la conversation dont elle parle. Je n’avais pas réussi à l’entendre.

— Quand il a ouvert la porte, je lui ai dit qu’il fallait que tu rentres à la maison, qu’on devait en parler. Il m’a lancé un regard très triste. Il m’a dit : « Laissez-la rester ici, Julia. C’est de moi qu’elle a besoin. »

Tu m’as brisé le cœur, Lake. Ça m’a bouleversée de savoir qu’il t’était plus nécessaire que moi. Dès que les mots ont franchi ses lèvres, je me suis rendu compte que tu avais grandi… que ta vie ne se limitait plus à moi. Will a tout de suite compris. Il a vu que ses paroles m’avaient blessée. Quand je me suis retournée pour rentrer à la maison, il m’a suivie et il m’a prise dans ses bras. Il m’a dit qu’il ne comptait pas te voler à moi. Il m’a dit qu’il allait renoncer à toi… pour que tu puisses te concentrer sur moi et sur le temps qu’il me restait.

Elle pose le cadeau empaqueté sur le lit, puis s’approche de moi pour prendre de nouveau mes mains dans les siennes.

— Il ne t’a pas oubliée, Lake. Il n’a pas préféré son boulot à toi… Il nous a fait passer toutes les deux en premier. Il voulait que tu aies plus de temps avec moi.

Je prends une grande inspiration tandis que les mots de ma mère résonnent en moi. Est-ce qu’elle dit la vérité ? Est-ce que Will m’aime assez pour renoncer ainsi à moi ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marionvln 2018-11-10T20:19:03+01:00

J'ai aimé l'océan

Et tout ce qui s'y rapportait.

Ses barrières de corail, son écume, ses vagues rugissantes et les rochers qu'elles lapent, ses légendes de pirates et ses

histoires de sirènes,

Les trésors perdus, les trésors gagnés...

Et tous

Les poissons

De ses eaux.

Oui, j'ai aimé l'océan.

Et tout ce qui s'y rapportait.

Les berceuses qu'il me chantait quand je dormais dans son lit

Avant de me réveiller avec une force

Que j'avais vite appris à craindre.

Ses fables, ses mensonges, ses yeux trompeurs.

Aujourd'hui, je l'assécherais

Si je n'avais pas mieux à faire.

J'ai aimé l'océan

Et tout ce qui s'y rapportait.

Ses barrières de corail, son écume, ses vagues rugissantes et les rochers qu'elles lapent, ses légendes de pirates et ses

histoires de sirènes,

Les trésors perdus, les trésors gagnés...

Et tous

Les poissons

De ses eaux.

Si vous aviez déjà essayé de faire voguer un navire sur une

mer tempétueuse, vous sauriez que l'écume est votre ennemie. Vous est-il arrivé de nager jusqu'à la rive avec une crampe à la jambe et un menu Big Mac qui vous pèse sur le ventre pendant que les vagues rugissantes vous coupent

le souffle et vous remplissent les poumons d'eau salée,

pendant que vous agitez les bras pour tenter d'attirer

l'attention de quelqu'un, mais que vos amis vous

Rendent

Simplement

Votre signe?

Est-ce que vous avez grandi avec des rêves de votre futur

plein la tête, de ce moment où vous seriez capitaine d'un

bateau pirate avec votre propre équipage, et où toutes les

sirènes

N'aurait d'yeux

Que pour

Vous?

Si c'est le cas, vous comprendrez...

Comme j'ai fini par comprendre...

Que toutes ses qualités?

Toutes ses beautés?

Ce n'est pas réel.

Ce n'est qu'une illusion.

Alors, gardez votre océan.

Moi, je choisis le lac.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Allyssahp 2018-02-08T17:10:24+01:00

C’etait hier? J’ai l’impression qu’une éternité’ s’est écoulée depuis. Je lance un regard en coin à Will. Il nous observe et attend visiblement ma réponse. Son visage est glacial. Je regrette qu’il ne soit pas plus facile à déchiffrer. Dans tous les cas, je suppose qu’il ressent de la jalousie et je décide d’en jouer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Roxy427 2018-01-14T10:52:43+01:00

-Il faut que j'y aille. Mon frère m'attend dans la voiture et je dois aller travailler, dit-il. Je te raccompagne. Tu peux garder la tasse.

J'observe la tasse en question avant d'avaler une autre gorgée. Il y est écrit : Le Meilleur Papa du Monde. Mon ère avait la même à la maison.

-Je vais m'en sortir, le rassuré-je en me dirigeant vers la porte. Je crois que j'ai compris comment marcher debout.

Il me suit à l'extérieur et referme la porte derrière lui. Il insiste pour que je renne sa veste. Je la passe sur mes épaules, le remercie et traverse la route.

-Layken ! crie-t-il alors que je suis sur le point de rentrer cher moi.

Je me retourne vers lui. Il se tient dans son allée.

-Que la force soit avec toi !

Hilare, il monte en voiture, et moi, je reste plantée là à regarder mes chaussons Dark Vador. Tout va bien.

Afficher en entier
Extrait ajouté par MelieGrey 2017-06-21T18:15:11+02:00

Je soupire en pensant au seul sujet qui ne lui est pas venu à l'esprit. L'énorme détail qui n'a pas fonctionné comme on l'aurait voulu : nous.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode