Livres
380 899
Comms
1 332 010
Membres
265 762

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Indomptables ajouté par angelsjung 2016-05-13T17:04:46+02:00

Prologue

Red

Je suis à l’agonie. J’ignore ce que j’ai bu, mais cela m’a rendu très, très malade. Le sol tangue et se dérobe sous mes sabots, tandis que je vacille dans le noir en quête de mon box. Impossible de le retrouver. Mes flancs palpitent et ma tête pend lourdement, presque jusqu’à mes genoux. Je sursaute à chaque hennissement, mais ne peux recouvrer mon état normal. C’est la fin.

J’ai quitté l’écurie à présent. La tempête s’est calmée et le ciel s’est dégagé. La terre évoque une immense tarte sortie du four qu’on a laissée refroidir. J’écarte mes longues jambes tel un poulain qui vient de naître, et de longues bouffées d’une vapeur suave entrent et sortent de mes naseaux dilatés. J’inspire, je souffle. J’inspire, je souffle.

Plus loin, sur la carrière principale, les obstacles se profilent, gigantesques et sublimes au clair de lune. Dans quelques heures à peine, elle et moi sommes censés participer à cette épreuve. Et la remporter. Triomphalement. Cela paraît peu probable à présent. Adieu mon rêve américain. Tu as embelli ma vie. Je suis au seuil de la mort.

Je trouve un carré d’herbe boueuse et m’y étends pour dormir et revivre mon rêve favori. Dans ce rêve nous sommes réunis, rien que nous deux, et personne ne nous dérange. Je l’ai pour moi tout seul et nul ne détourne son attention, fille ou garçon. Nous ne participons à aucune course. Nous sommes là ensemble, comme de vieux amis.

C’était un pur hasard si nous nous sommes trouvés dans le même champ en même temps, si nos regards se sont croisés, si nous avons oublié tout le reste et tous les autres. Je ne la cherchais pas, et je suis quasiment sûr qu’elle ne me cherchait pas non plus, mais j’ai senti – à cet instant précis – que tout allait changer, que tout avait déjà changé. La raison même de mon existence se tenait là debout devant moi. À vrai dire, je l’ai détestée au début – je détestais tout le monde – et elle me détestait. Puis je l’ai aimée. Elle ne m’intéressait pas et puis elle a compté pour moi… beaucoup, trop peut-être. C’est presque impossible à expliquer, surtout dans mon état actuel. Mais je vais essayer.

Afficher en entier