Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Indra2706 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Larmes de cendres, Tome 1 : Prémices Larmes de cendres, Tome 1 : Prémices
Lydie Blaizot   
Retrouvez l'entièreté de ma critique ici : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/2017/04/23/larmes-de-cendres-tome-1-premices-lydie-blaizot/
---------------------------------------------------

--- Bof, bof... ---

A propos de cette série, je suis plus que mitigée. Honnêtement, l'histoire aurait pu fonctionner si seulement les deux personnages principaux n’avaient pas la maturité sentimentale d’enfants de 12 ans. Leur romance est d’un mièvre qui, je l’admets, m’a sérieusement tapé sur les nerfs. Après quelques regards, les voilà amoureux, alors même que l’auteure ne décrit pas la scène comme un coup de foudre.

--- Quelques points forts qui n’ont pas réussi à relever le niveau ---

Je dois l’avouer, le cadre posé par Lydie Blaizot était propice à de sombres histoires comme je les aime : en Russie, avec une météo loin d’être clémente et une nouvelle culture à découvrir. Et c’est sans parler des Insoumis, ces créatures qui se trouvent à mi-chemin entre l’homme et le vampire dans leur refus de devenir des suceurs de sang, ni de la chasse ordonnée par l’Eglise. Même la Mort qui arbore une forme particulière dans ce récit n’a pas manqué de me faire sourire.

Mais voilà, l’histoire est surfaite, sans profondeur. En quelques mots, tout est beaucoup trop facile, en particulier concernant les révélations faites sur le pouvoir de Darya comme si, en un claquement de doigts, une solution apparaissait à chacun des problèmes rencontrés.
La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 1 : Perdue La Vie compliquée de Léa Olivier, Tome 1 : Perdue
Catherine Girard-Audet   
C'est un livre assez marrant et très bien raconter, la suite, la suite !!

par bella76
Inséparables, Tome 2 : Inoubliables Inséparables, Tome 2 : Inoubliables
Kahlen Aymes   
Je savais à quoi m'attendre, après avoir lu le très sentimental tome 1, mais je voulais avoir des nouvelles de l'accident de Julia. Je n'ai donc pas été surprise de constater que le tome 2 est tout aussi mignon, plein de roses et de jolies déclarations d'amour, c'est-à-dire, en fait, totalement insipide. Bon, comme j'aime aller au bout, je lirai peut-être le 3 : si on le prend au second degré, ça peut être drôle. On peut faire un pari sur le nombre de larmes ou de "je t'aime" qu'ils vont échanger.

par IsaR
All Souls, Tome 1 : Le Livre Perdu des Sortilèges All Souls, Tome 1 : Le Livre Perdu des Sortilèges
Deborah Harkness   
CONQUISE !!!
Ce livre est PASSIONNANT et INTELLIGENT.
J'ai été littéralement séduite par ce premier ouvrage qui a fait l'unanimité de la critique à travers le monde. Voici une histoire riche et aboutie, avec des personnages étoffés et accomplis.
Le récit se déroule dans le monde universitaire, mélangeant les sujets comme l'histoire, la génétique, l'Alchimie ainsi que les différentes créatures surnaturelles. L'écriture est raffinée et on sent une maturité certaine dans l'approche et le développement de l'intrigue.
Ce livre est réellement plus consistant que la plupart du même acabit. Les personnages paraissent également plus crédibles et concrets que les protagonistes masculins fantasmagoriques d'autres auteures.
Une histoire envoutante, en un mot : SUBLIME !
A DECOUVRIR SANS DELAI

par ccmars
La symphonie des abysses, Livre 2 La symphonie des abysses, Livre 2
Carina Rozenfeld   
Ce roman qui est une dystopie avec peut-être une once de fantastique (quoique, ce qui est fantastique pour nous aujourd'hui, peut devenir réalité dans le futur). Les sujets abordés, surtout la raison de la construction de ce cercle nous fait quand même réfléchir, ça peut nous arriver un de ces jours et l'on est pas à l'abri dans nos douillettes demeures.

J'ai adoré lire ce roman, Carina Rozenfeld a une plume magique, même ses descriptions sont empruntes de poésie, je regrette qu'une seule chose, que ce roman soit fini, j'aurais voulu en savoir plus, bien que l'histoire soit terminée, il nous laisse envisager la suite à notre guise.

la chronique entière sur http://imagination-elfie.blogspot.fr/2014/11/la-symphonie-des-abysses-livre-2-carina.html

par elfie81
La symphonie des abysses, Livre 1 La symphonie des abysses, Livre 1
Carina Rozenfeld   
4,5/5

http://wandering-world.skyrock.com/3208615637-LA-SYMPHONIE-DES-ABYSSES-T-1-LA-PARTITION-D-ABRIELLE.html

OH. MY. GOD. LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un roman magnifique et éblouissant. Tout, absolument tout, m’a plu dans cette histoire. Qu’il s’agisse des héros, de l’écriture, de l’univers ou de l’intrigue en elle-même, j’ai été conquis de la première à la dernière page par ce somptueux récit. Carina Rozenfeld nous livre à travers son histoire de sublimes messages d’espoir et d’amour et nous permet de ressentir des dizaines d’émotions différentes. LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un livre qui m’a fait vibrer, tout simplement. Il y a quelque chose de très brut, de très pur et de très percutant dans ce roman. Si vous hésitiez à vous le procurer ou à le sortir de votre PAL, arrêtez immédiatement de vous poser des questions et foncez.
Ce qui fait la grande force de LA SYMPHONIE DES ABYSSES, c’est très certainement les héros que l’auteure a décidé d’y intégrer. Abrielle, Cahill and Sand m’ont véritablement ébloui et époustouflé. La première partie du livre se concentre sur l’histoire – la partition – d’Abrielle. Dès les premières lignes, je me suis senti littéralement envoûté par ce personnage et par son caractère. Abrielle est douce, intelligente, forte et fragile à la fois, pleine de surprises et de maturité. Autant d’éléments qui font d’elle une héroïne à laquelle on ne peut que se lier et ne plus vouloir quitter avant d’y être vraiment forcés. Si, avec Abrielle, Carina Rozenfeld était déjà parvenue à répondre à mes attentes et à m’en faire voir de toutes les couleurs, rien n’aurait pu me préparer à ce que ma rencontre avec Ca et Sa m’a fait éprouver. Haaaa, Cahill et Sand… Ils m’ont tellement, TELLEMENT, touché. J’ai tout simplement eu le souffle coupé par ces deux protagonistes. Leur relation, leur tendresse, leur attachement, leur manière de penser et de considérer nos vies, je me suis laissé envoûter par absolument tout ce qui faisait d’eux des personnes extraordinaires et fascinantes. L’auteure nous dépeint ici des héros profondément humains et irrémédiablement attirants. Et ça, vous le savez, ça me fait craquer. Abrielle, Cahill et Sand, vous n’imaginez même pas à quel point j’ai hâte de vous retrouver ♥
Autre particularité du livre : son univers. HAAAAAAAAAAA !!! LA SYMPHONIE DES ABYSSES possède une mythologie juste brillante. Vraiment. Le niveau d’imagination, de créativité et d’intelligence de Carina Rozenfeld est tellement élevé qu’on ne peut que le qualifier avec l’adjectif « brillant ». J’ai été ébahi et totalement charmé par l’Histoire qu’a créée l’auteure. Vous le savez peut-être, j’adore avoir des précisions et des explications sur l’univers dans lequel je mets les pieds en entamant un roman. Là, j’ai été conquis. Absolument et complètement conquis. Carina Rozenfeld nous raconte véritablement une histoire, une nouvelle histoire, une histoire totalement différente de la nôtre, une histoire fictive mais qui nous apparaît pourtant comme terriblement réelle. Quand je lisais, j’y étais, tout simplement.
Bien évidemment, tout cela n’est possible que grâce à une chose : l’écriture de l’auteure. OH MY. J’ai redécouvert avec plaisir la plume de Carina, et ce fut une expérience sensationnelle. Sensationnelle et intense et dingue et brûlante et passionnante. Chaque mot, chaque phrase, chaque page m’a déboussolé. J’ai vraiment beaucoup de mal à retranscrire toutes mes émotions, là, tout de suite. L’auteure maîtrise son histoire et ses mots à la perfection. J’ai été obsédé, captivé, déchiré et profondément renversé par l’écriture de Carina Rozenfeld. LA SYMPHONIE DES ABYSSES nous apparaît alors comme ultra rafraîchissant et extrêmement perturbant. C’est un récit qui pourrait sembler simple mais qui, grâce à la force de la plume de son auteur, nous transcende et nous bouleverse. En effet, grâce à son histoire et ses mots, l’auteure dénonce un certain nombre de travers de notre société et nous livre d’importants messages. Des messages d’espoir, d’amour, de compassion, de compréhension et d’ouverture. Des messages qui nous font vibrer et qui nous font frissonner. Des messages à recevoir comme de véritables cadeaux. Puis Carina nous dépeint aussi, entre les lignes, l’image d’une société autoritaire et fermée, qui ressemble étonnamment à la nôtre. J’ai adoré cette idée, vraiment. C’est juste brillant. Merci Carina d’avoir lié littérature et réflexion, d’avoir entremêlé beauté des mots et remise en question, d’avoir été capable de nous gifler avec votre roman et de tenter de changer le monde et notre vision de celui-ci. Merci.
Côté action, il n’y a pas grand-chose à ajouter. Même si LA SYMPHONIE DES ABYSSES ne possède pas vraiment d’énormes révélations ou de coups de théâtre inoubliables, c’est très, trèèèès loin d’être gênant. On se laisse tellement envahir et engloutir par le merveilleux chant de ce roman qu’on se fiche pas mal des retournements de situation. Mieux vaut se laisser emporter par les mots, les personnages et la mythologie du récit. C’est assez. Et c’est amplement suffisant. La conclusion du livre m’a, par contre, énormément plu et totalement pris au dépourvu. Tellement que je suis malade d’avance en pensant que je ne pourrai me procurer le tome 2 qu’à la fin de l’année. Cette attente va me tuer, vraiment. Je veux la suite !
En résumé, LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un petit chef-d’œuvre, qui résonne comme une mélodie obsédante et palpitante à la fois dans notre tête et dans nos petits cœurs de lecteurs. Une fois lancés dans ce fabuleux voyage aux côtés d’Abrielle, Sand et Cahill, il nous est impossible de revenir en arrière et d’oublier ces merveilleux personnages. La plume à couper le souffle de l’auteure, son imagination, ses messages et ses réflexions font de cette histoire un récit pur et brut, enivrant et exaltant, intelligent et brillant, inoubliable et extraordinaire. LA SYMPHONIE DES ABYSSES est un bijou, une jolie chanson qui nous trouble et qui nous touche, que je vous recommande très fortement.

par Jordan
La Soumise, Tome 5 : Le collier La Soumise, Tome 5 : Le collier
Tara Sue Me   
Deux avis "Coup de coeur" plus détaillés sur : http://wp.me/p6618l-22U

{Helle} : Le collier, très bon choix de titre d’ailleurs résume à lui tout seul l’histoire de ce couple si peut conventionnel. Un couple qui s’ Aime à en crever, cela ce voit à chaque fois et qui pourtant ne sont pas ensemble, alors qu’ on Ressent dans leurs paroles, leurs gestes et leurs regard que rien n’est terminé entre eux, que l’Amour et le Désir sont toujours la. Un couple émouvant, qui a sue me transporter et confirme que Tara Sue à une plume Magnifique, J’attends avec Impatience le prochain Tome, car je suis sure qu’il y’aura une suite sur ce couple ou un autre qui me fait aussi de l’œil.

{Marina} : Je suis une inconditionnelle de cette série… Même si « L’appât » (le 4ème tome) m’avait semblée un peu long à démarrer et fait craindre un essoufflement de la saga. Bien que cela m’ait un peu attristée, j’avais du me résoudre à accepter qu’Abby et Nathaniel n’avaient plus grand chose à raconter.
Par contre, les personnages secondaires, également « croisés » dans « Incandescence » du même auteur, étaient pleins de promesses. Et c’est avec plaisir que j’ai pu me délecter de l’histoire de Dena et Jeff. La plume de Tara Sue Me m’a transportée. Mon cœur s’est serré à maintes reprises, et j’ai ressenti des milliers d’émotions différentes (y compris lors des passages chauds).
Comme Abby, Dena est une soumise insoumise. Elle ne se laisse dominer que sexuellement et est une femme de caractère… Avec une propension à la fuite quand les émotions sont trop fortes.
Jeff est secret et fier… Dur et tendre… Sensible et protecteur… Un homme complexe qui m’a faite fantasmer…
Ce 5ème tome est un gros coup de cœur pour moi… Et rejoindre ma pile de livres à lire et à relire.
La Soumise, Tome 6 : L'impudique La Soumise, Tome 6 : L'impudique
Tara Sue Me   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-3pM

{Marina} : J'ai beaucoup d'attachement pour Abby et Nathaniel, et les trois premiers tomes ont fait de La Soumise, l'une de mes séries préférées. Donc même si je trouve que la solidité de leur couple enlève une certaine "tension" aux émotions que l'on peut ressentir pendant une histoire les concernant, c'est toujours un plaisir de les retrouver.

[...]


"L'impudique" n'est pas mon volume préféré mais j'ai passé un très bon moment. Ce couple, qui a déjà tant vécu, s'aime toujours autant et s'efforce de garder la flamme de la passion toujours aussi vivace.

Et puis, c'est un plaisir de retrouver les autres personnages.... D'autant que Tara Sue Me a su titiller ma curiosité sur Cole et Sasha... Il me tarde de découvrir ce que ces deux personnages nous réservent.
Partenaires de Jeu, Tome 1 : Incandescence Partenaires de Jeu, Tome 1 : Incandescence
Tara Sue Me   
bojour
je viens de le finir et se n'est pas le bon compte rendue
incandescence et la novice sont les meme livres
dans l’ordre des tome sortit la novice est le tome 4.5.
ses livres parle de la rencontre de Julie Masterson et de Daniel Covington .dommage que l'on ne voie et n'attend pas parler de Abby et Nathaniel .celas n'apporte rien a l'histoire de" la soumise " c'est juste une autre histoire différente dans le BDSM

par schaeffer
La Soumise, Tome 3 : L'Apprentie La Soumise, Tome 3 : L'Apprentie
Tara Sue Me   
Sympathique.
La relation normale et de dominant/dominée entre Nathaniel et Abby s'approfondie.
On rentre plus dans les jeux de rôle, rencontre entre couples...

par Adèle