Livres
546 636
Membres
583 000

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de ines_rcr : Mes envies

Les Âmes vagabondes, Tome 2 : The Seeker Les Âmes vagabondes, Tome 2 : The Seeker
Stephenie Meyer   
Je ne veux pas créer de débats malsains mais créer une page hypothétique ne rend pas service à ceux qui espèrent une suite. Ces pages devraient exister une fois qu'elles sont annoncées officiellement.

par melywen
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You? D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You?
Estelle Maskame   
Après avoir lu les deux premiers tomes en français, je ne pouvais pas attendre novembre pour la sortie du troisième, j'ai donc décidé de le commander en VO. Et heureusement ! Bien que je sois triste d'avoir du quitter Eden et Tyler, je suis contente d'avoir pu les retrouver dans ce troisième et dernier tome, et je sais que je les retrouverais en novembre dans la version française.

On retrouve Eden, un an plus tard, toujours en été, puisque c'est la particularité de cette série, les trois tomes sont toujours un an plus tard, et se déroule pendant les vacances d'été. Elle est de retour à Santa Monica après sa première année à l'Université de Chicago. Mais après la révélation de la relation entre elle et Tyler un an auparavant, son père ne lui parle plus, ainsi que Jamie, un des frères de Tyler. Ils n'acceptent pas leur relation, et ne comprennent pas comment ils peuvent faire ça entre demi-frère et demi-sœur. Mais Tyler étant parti à la fin du second tome, Eden a passé un an à supporter toutes les remarques stupides, et elle ne veut plus entendre parler de Tyler, et elle soutient qu'elle n'est plus amoureuse de lui. Mais lorsque celui-ci va débarquer pour quelques jours à Santa Monica, et lui proposer de repartir avec lui pour quelques jours, pour qu'elle comprenne pourquoi il s'est absenté pendant onze long mois, elle ne va plus savoir quoi faire.

Aaaah, j'adore cette série ! C'est frais, c'est jeune, c'est mignon, mais c'est aussi mature, et j'ai juste adoré lire ces trois merveilleux tomes, et j'en redemande encore et encore !

Ce tome possède une vraie fin, on n'est pas emporté cinq, dix, ou vingt ans plus tard comme dans beaucoup d'épilogue, il n'y en a d'ailleurs aucun, mais il y a quand même une fin, et je la trouve magique. Tout n'est pas parfait, mais ça y ressemble pour moi, et j'ai adoré la façon dont Estelle Maskame a terminé cette superbe saga.

On voit la plupart des personnages, Eden, Tyler, leurs parents, les grands-parents de Tyler, Rachael, Snake, Emily, mais aussi la meilleure amie de Portland de Eden que l'on a vite fait connu dans le premier tome, Amelia.

Tout est crédible dans cette série, l'amour que ressentent les protagonistes peut paraître gros, puisque à chaque tome, ils ont eu un an de séparation, mais ça montre aussi que le vrai amour existe, et croyez moi, je suis une grande romantique, mais je ne suis certainement pas le genre de personne à croire au seul et grand amour, ni au prince charmant, mais je crois aux âmes sœurs, je crois au fait que l'on en ait plusieurs, et qu'on les rencontre tout au long de notre vie. C'est comme ça que je vois Eden et Tyler, comme des âmes sœurs.

Et puis cette série m'aura fait visiter plusieurs endroits, tels que Santa Monica, New-York mais aussi Portland. L'auteure les décrit parfaitement.
Quand je pense au premier tome, lorsque Eden arrive à Santa Monica pour la toute première fois, j'ai l'impression que ça fait une éternité alors que je l'ai lu il y a seulement deux-trois semaines. Depuis, il s'est passé trois ou quatre ans dans l'histoire, et j'ai l'impression d'avoir vécu toutes ces années avec eux. Estelle Maskame a fait grandir ses personnages parfaitement, on voit une évolution incroyable entre le premier et le troisième tome.

Je ne m'en rendais pas vraiment compte avant d'écrire cette chronique, mais je me suis vraiment attachée aux personnages et à l'histoire, et tout ça va tellement me manquer ! Ca faisait quelques mois que je voulais lire cette saga, dès que le premier tome est sorti en France, je me souviens avoir voulu attendre novembre pour que les trois soient sortis en français, mais je n'ai pas pu attendre, et j'ai tellement bien fait ! Lorsqu'on est sur d'aimer un livre rien qu'en le voyant, il ne faut pas hésiter une seule seconde.

Je vais finir cette chronique par dire que cette série fut un énorme coup de coeur, et que je la recommande des millions de fois.

Et puis n'oubliez pas... No Te Rindas. ♥


http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2016/08/dimily-tome-3-did-i-mention-i-miss-you.html

par OLDB
Inside Out, Tome 1 : Enfermée Inside Out, Tome 1 : Enfermée
Maria V. Snyder   
Respire, respire. Mon dieu j'arrive pas à me ravoir.
Bon, l'avais de ce roman va être particulièrement positif car avec la note que je viens de lui attribuer, je suis sous le charme.
Dans cet aventure, nous suivons Trella une jeune gratteuse qui va voir sa vie chambouler à cause d'un prophète qui ne cèsse de parlé d'une " porte " en promettant mon et merveille à ceux du bas de l'échelle sociale, tout ceux qui sont de même conditions que la jeune fille. La particularité de ce roman c'est au niveau des années sont traduite par des centisemaines, que leurs semaine ce traduite pas cents heures,...
Je me suis vite fait à ce mode de lecture.
Bon revenons à Trella qui vit dans " l'intérieur ", un enorme cube sans orginalité ou tout est scrupuleusement surveillé par les Pop Cops, une sorte de police millitaire qui contôle tout l'intérieur, depuis les niveaux inférieur jusqu'au supérieur.
Bon je vais pas tout vous raconter non plus. Mais sachez que le style de l'auteur est bel et bien présent, si vous avez lu le poison écarlate, vous ne serez pas déçus. Et ne vous entendez pas à de la romance dès le début du roman car elle est légère et subtil ^^.
La rencontre de Trella avec un habitant des niveaux supérieur, Riley , va un peu plus sa vie car il va l'aider dans la quète à trouvé la porte et à mener une révolution contre Karla la colonelle tyran des pop cops.
Bon, c'est un roman qui est remplis de rebondissement, d'action, de suspence, remplis de surprise et vous plonge dans un tout autre univers. Et vu que c'est de la science-fiction, je suis encore plus étonné d'aimer ce style. Faut dire que le style de l'auteur vous plonge dans l'histoire dès le départ et ne vous laisse pas une minute de répit.
Un roman que je conseille et moi c'est sur je suis sous le charme et je lirai avec un grand plaisir la suite du roman.
Imposteur, Tome 1 : Imposteur Imposteur, Tome 1 : Imposteur
Suzanne Winnacker   
Pour un premier tome d'une nouvelle série je suis conquise.
Tous les ingrédients d'un bon livre..
Suspense .
Amour.
Intrigues j'ai adorée....
Et l'histoire des dons et excellent...
Surtout celui de Tessa waouh....
Marquise66
Vivement la suite..
Le cas Jack Spark, tome 4 : Printemps Humain Le cas Jack Spark, tome 4 : Printemps Humain
Victor Dixen   
Bon alors, j'ai décidé de mettre ce tome dans la catégorie « Bronze », mais je ne vous cache pas que c'est très difficile de le classer tant il est spécial. Sur les conseils de ValentinWatson, j'ai choisi de ne pas acheter ce quatrième tome de Jack Spark, mais plutôt de l'emprunter à la bibliothèque et je crois que j'ai plutôt bien fait. Il arrive à rester dans la lignée des tomes précédents tout en ayant une atmosphère très différente, atmosphère qui ne m'a beaucoup plu … C'est encore une fois très subjectif, mais je vais essayer d'être précise dans mes explications ^^

Déjà, il faut savoir que le livre est divisé en trois parties : « Germination », « Floraison » et « Fructification ». Chaque chapitre alterne la narration entre Caleb et Tiago, qui sont respectivement père et fils, flic et lycéen.. J'ai trouvé sympa de pouvoir découvrir les points de vue de chaque personnage, mais ce style présente les mêmes défauts que le deuxième tome de Jack Spark : le changement est fatiguant et casse l'action au moment où le lecteur commence à s'immerger totalement dans le chapitre. C'est un peu comme à la télé, quand Patrick Jane (Mentalist) est sur le point d'annoncer le nom du tueur et que TF1 balance une page de pub ! Horrible ^^

Comme je l'ai déjà dit, ce tome est très différent, mais on retrouve quand même l'univers de Victor Dixen, ainsi que son originalité. Je vais parler en premier des points positifs de l'histoire, pour commencer dans la joie et la bonne humeur, avant de parler des choses qui fâchent ^^

Alors comme d'habitude, j'adore la façon d'écrire de l'auteur avec ses « blang », ses « Krzzz » et les différentes polices d'écriture qui donnent une dimension sonore à l'histoire. On retrouve aussi au fil des pages des illustrations (comme les publicités de l'entreprise Carabas & Carabosse) qui permettent de mieux imaginer l'histoire. Je trouve ça génial ! J'adore aussi la façon dont les noms des fées font toujours référence à une vieille légende connue de tous, comme Gauvin ou La dame blanche, etc …
Dans le même genre, les annexes à la fin du livre sont très pratiques. Elles manquent quand même de quelques infos, comme une rapide biographie des anciens personnages. Pour moi qui n'ai pas lu les tomes précédents depuis un certain temps, ou encore pour les nouveaux lecteurs, certains passages et actes des personnages sont un peu difficiles à comprendre ! Je suis sûre qu'il y a même des enjeux de l'histoire qui me sont complètement passés au dessus de la tête.

Mais alors surtout, SURTOUT, je vénère la créativité et l'originalité de Victor Dixen. Non mais imaginez : un auteur écrit trois énormes tomes excellents qui débouchent sur la création d'une république utopique, symbole de paix et d'unicité entre humains et fées. Le lecteur est heureux pour les personnages, satisfait. Et puis BAM ! Tome suivant, l'auteur explose en mille morceaux le nouveau monde bâti par son héros. Je ne sais pas si vous vous rendez compte ? Je n'ai jamais vu ça dans aucun des livres que j'ai vu. Je trouve ça hallucinant d'originalité. Et l'auteur ne s'arrête pas là : il crée l'histoire d'une révolte « moderne », c'est à dire sans combat physique, via des manifestations … Comme pour coller un peu plus à notre réalité d'aujourd'hui, afin que le lecteur puisse s'identifier aux personnages et se sente faire partie de ce monde.

Voilà, ça c'était pour ce qui m'a plu : le contexte général de l'histoire.
Malheureusement, le contenu n'a pas toujours suivi, en particulier les personnages principaux. Les deux héros ; Tiago et Caleb ; sont beaucoup moins charismatiques que les héros du premier cycle. Caleb est quasiment transparent et Tiago … Une tête à claque interstellaire ! Je n'ai pas du tout accroché à sa mentalité : « Ouais, parce que moi j'ai toutes les nanas du lycée à mes pieds, mais tu vois je me préoccupe aussi de trucs vachement plus importants, tu peux pas comprendre ... ». Si ça majesté pouvais daigner retrouver le commun des mortels, ça ferait du bien. Un poil prétentieux le héros, mais alors juste un peu hein.
Sinon, il y a un troisième personnage qui a beaucoup d'importance dans le livre : c'est Onyx, la petite chérie de Tiago. Alors avec sa mentalité « On va tout faire péter », on a vraiment le duo gagnant (:

Au delà des personnages qui ne m'ont pas du tout plu (encore que finalement, Caleb est sympathique), j'ai eu du mal à accrocher au scénario. Choisir de renverser la république grâce à la manifestation c'est bien. C'est long aussi. L'atmosphère de cette révolte est moins épique que le premier cycle de Jack Spark, et beaucoup plus politique. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à accrocher, il y a même eu un stade où le bouquin m'a franchement gavée.

Alors je vois d'ici voir les gens arriver pour dire « Oui mais tu exagères, on revoit les anciens héros non ? » … Que répondre à ça ? Et bien NON, on ne revoit pas les anciens héros. Parce que devinez quoi ? Il sont mort de vieillesse depuis une bonne paye ! Quant à Jack Spark l'immortel, ne vous attendez pas à en entendre parler avant le tout dernier chapitre. Du coup, pendant tout le livre vous rencontrez un peuple qui souffre, qui se bat … Et Jack Spark, ne fait absolument RIEN. Plus le livre avance, et plus le lecteur entretient une frustration née de l'inactivité, de la passivité et surtout de l'absence de l'ancien héros.

Enfin, je tiens quand même à préciser quelques petites choses : si au début du livre (c'est à dire le premier tiers de l'histoire environ) j'ai vraiment galéré pour avancer, on entre beaucoup mieux dans l'histoire après « Floraison » ! A partir de ce moment là, il commence à y avoir beaucoup plus d'action dans l'histoire, et j'avoue avoir eu du mal à décrocher de l'histoire. Mais ce n'était rien comparé au plaisir que m'avaient procuré les premiers tomes de la série, à croire qu'à l'époque le livre était soudé à ma main. Là, j'aurais plutôt dit accroché avec de la pâte à fixe.

En ce qui concerne la fin, j'ai moyennement apprécié … Certes, c'est un peu tiré par les cheveux, mais surtout ce qui m'a déplu c'est qu'au lieu de ressentir de l'espoir pour les humains et les fées, j'ai surtout ressenti la tristesse de la mort (pour Sinead, Ti-jean, Doug, Brandy, etc) et la solitude de l'éternité pour Jack Spark. Une citation [p.382] m'a beaucoup touchée :
« Sinead et Kasandra ont vécu pour moi. A présent qu'elles ne sont plus et que je subsiste, je ne puis plus vivre pour quiconque, et je dois vivre pour tous ».
A ce moment là, j'ai juste eu envie de pleurer comme une madeleine. Mais ce n'est pas tout : le lecteur a aussi droit à une « leçon » de morale horriblement triste : l'amour entre humains et fés est impossible.
(Ceci dit, ils nous cassent moins les pieds sur le sujet qu'Edward et Bella)

C'est clair qu'à la fin du livre j'étais totalement déprimée, mais lire ce bouquin était quand même une nécessité : je DEVAIS finir la série. Alors restons positifs : ce livre n'est pas « mauvais », même si il n'est pas trop à la hauteur des précédents. Certains rebondissement sont vraiment très intéressants à lire, et découvrir ce qu'est devenu la société réunissant les humains et les fés créée par Jack Spark vaut le détour, ne serait-ce que pour la curiosité ! Cependant, mon cœur est resté aux héros de la première trilogie, dont le dénouement se finissait dans l'amour et l'amitié, avec une atmosphère d'espoir et de bonheur.
[Pourtant ce tome se finit pas mal hein, mais disons juste que l'espoir et le bonheur de Tiago j'en ai rien à carrer.]
Ce tome est très à part, donc.

P.S. : Le dessin de la couverture est super classe … Alors pourquoi y a t-il dessus un horrible bandeau rouge avec l'inscription « Insurgez-vous ?! »
Éditeurs, je VEUX une explication !

par Grenette
Black Ice Black Ice
Becca Fitzpatrick   
Ah! Ce livre, je l'attendais depuis si longtemps! Je suis tellement contente de retrouver le style de Becca Fitzpatrick qui m'avait manqué! C'est une de mes auteurs préférés et elle ne m'a pas déçue! Ce livre est un vrai petit bijou. L'histoire est tellement prenante, je l'ai lu en un après-midi, impossible de le relâcher! On entre dès les premières pages dans l'histoire, les personnages sont attachants, l'intrigue et le scénario sont bien menés, il y a sans arrêt des rebondissements pour nous garder en haleine, tout est pensé au millimètre près, tout est fait pour qu'on ne se doute de rien. On sent que l'auteure s'est vraiment investit à 100 % dans son histoire et ça paye! Ce fut un vrai régal!! Mais n'oubliez pas de prévoir un bon pull chaud, cette histoire donne froid! grrr!!! Tempête de neige en perspective! x)
Bref, Black Ice est mon coup de cœur de 2015.♥
A lire ;)
10/10

par Lilly93
Quelqu'un Comme Toi Quelqu'un Comme Toi
Sarah Dessen   
J'ai bien aimée ce livre, qui n'est pas comme les autres de Sarah Dessen , à savoir : musicien, sort ensemble , pose en toute fin et retrouvaille en fin ;) ! Mais j'aime bien aussi les autres, mais celui là m'a vraiment surpris ! Ce n'est pas mon livre préféré, mais c'est un bon livre à lire pour ce faire plaisir !
Oh, boy ! Oh, boy !
Marie-Aude Murail   
Je l'ai relu il y a peu et j'avais oublié à quel point il était bien ! Il est de la même veine que "Simple", un peu plus sombre peut-être mais quand même et surtout très drôle. Il n'y a pas beaucoup de thèmes délicats auxquels Marie-Aude Murail n'ait pas touché, et elle le fait toujours avec beaucoup de finesse... Enfin bref, que dire de plus ? Emouvant, excellent.
Extincta Extincta
Victor Dixen   
Ayant adoré "Phobos" j'ai été déçu par Extincta. Bien que l'univers que Victor Dixen a imaginé soit juste époustouflant de réflexion et d'imagination, les 600 pages qui ne m'auraient en temps normal pas dérangé, m'ont paru bien trop longues par rapport à l'avancée, trop lente, de l'intrigue. J'ai rapidement décroché et peu adhéré à l'histoire, ce qui est dommage car pourtant les personnages cassant les codes apportent une touche d' originalité, mais le côté moralisateur et glauque de cette dystopie est bien trop pesant à mon goût.

par LucyYy

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode