Livres
487 041
Membres
477 656

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Je t’ai toujours appartenu, Rynne. Je suis à toi depuis des années, je le serai toujours. Tu étais ce que je ne pouvais pas avoir et, bien sûr, tu es devenue ce que je voulais le plus. Je t’ai toujours voulue, je t’ai attendue… tellement attendue. Mais je ne pouvais pas, tu étais mon interdiction suprême et il a fallu que tu viennes ici pour que tu ruines tout ce que j’essayais de construire pour te résister.

Afficher en entier

Cette fois, c’en était trop pour moi, je sortis de mes gonds.

— Tu ne veux pas sortir ? Super ! Faut que je fasse quoi pour que tu retournes dans ta putain de piaule ? Je ne suis pas d’humeur à te supporter. Je me sens humiliée, Zack. Alors, fous-moi la paix une bonne fois pour toutes bon Dieu de merde ! Tu peux comprendre que j’ai besoin d’être seule ? Arrête de me prendre la tête avec tes putains de grands airs, à me dire que je ne t’intéresse pas, que je n’en vaux pas la peine, que je ne suis pas assez jolie. Je t’emmerde ! Et je te signale une nouvelle fois que je ne suis pas ta sœur ni celle de Delsin. Putain, j’en ai marre d’être considérée comme une gamine… C’est ridicule, je suis une femme, faut t’y faire une bonne fois pour toutes !

Afficher en entier

— Il m’a demandé si on pouvait être amis tous les deux. C’est moins sexy d’un coup, non ?

— « Amis » ? Mais quel crétin ! s’exclama-t-elle en secouant la tête.

Je scrutai mon thé en déprimant.

— Oui…

— Ce mec est un vrai cas. Il te bouffe du regard et il te propose d’être ami avec lui… soit il est parfaitement idiot, soit…

— Soit t’es vraiment à chier en interprétation de regard et il en a rien à foutre de moi ? proposai-je.

Elle éclata de rire.

Afficher en entier

- J’aime venir ici.

- J’imagine, oui. Les filles doivent être folles de cet endroit.

Je n’avais pas pu m’empêcher de le sortir. Mais en même temps, ça le pousserait peut-être à me dire pourquoi il m’avait emmenée ici. Il grogna et se tourna vers moi.

- Je n’emmène aucune fille ici, Rynne. Jamais.

Afficher en entier

[...] - Je sais que je t'ai embrassé et c'était une erreur parce que tu es indéniablement...

- Tu redis intouchable, et je te balance mon pied si fort dans les couilles qu'elles te ressortiront par la bouche. [...]

(Instagram d'Alfreda Enwy)

Afficher en entier

- Ce que tu regardes te plait ? demanda t'il.

Je hochai la tête, rêveuse. Maintenant que je pouvais mater sans me cacher, pourquoi m'en priver ?

- T'as pas idée, dis je en souriant.

Le désir remplaça l'amusement sur son visage et il s'avança jusqu'à moi.

- J'ai loué ce costume à l'arrache pourtant.

- Pas certaine que "l'arrache" aille à tout le monde de la sorte. Ce pantalon rend hommage à ton cul, un truc de dingue. On dirait du Rodin.

- Rynne...

- Quoi ? me défendis je. Tu m'as demandé si ça me plaisait, je te réponds. Tu ne veux pas l'enlever ?

Il me poussa sur le lit et lorsque je levai les yeux, ses doigts étaient déjà en train de déboutonner son pantalon...

(Instagram d'Alfreda Enwy)

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode