Livres
521 131
Membres
537 278

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Matoline 2020-07-22T10:07:21+02:00

Chapitre 4 :

Galiane

«…Cette situation est totalement absurde. Je viens quémander de l’aide auprès de la seule personne que je déteste et qui ne se gênera pas pour se foutre de moi.

– Tu es vraiment en train de me demander conseil ou je rêve ?

– Sedge, grondé-je.

– Galiane.

Soupir.

Ce type m’exaspère. Il me met hors de moi en un temps record.

– OK, je vais t’aider mais j’ai quoi en échange ?

– Tu me fais du chantage ?

– Non, je te propose un troc. Je t’aide sur les sujets de ta rubrique et toi… (Il pose son index sur son menton mal rasé, yeux levés sur le plafond.) Je sais ! Tu nous nourris !

– Pardon ?!

– Bouffe contre conseils sur le sexe. C’est à prendre ou à laisser, petite fouine.

– Mais tu vas arrêter avec ce surnom débile, p’tit merdeux !

– Non, j’aime trop te voir enrager ! Bon, alors, tu as fait le plaisir féminin, donc ton prochain article sera sur le plaisir masculin !

– Et je fais comment ?! J’ai pas de pénis ! Et ne me dis pas en regardant du porno ! le stoppé-je. J’ai donné une fois, ça m’a suffi ! Je vais voir si Eda peut m’aider.

Sedge grimace à l’évocation de sa sœur.

– Tu m’as moi. J’ai un pénis.

– Ah bon ? Tu l’as encore ?! Non parce que vu comment tu traites les femmes, je m’étonne que l’une d’entre elles ne te l’ait pas coupé, fais-je en mimant un coup de ciseaux de mes doigts.

Je l’entends déglutir rapidement.

Galiane 1 – Sedge 0 ... »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Stephanie-126 2020-07-25T23:58:29+02:00

« – Tu en es où avec ta nouvelle chronique ?

Je soupire lourdement.

– Tu m’as dit que tu voulais parler du désir ? me demande-t-il, curieux.

Je le regarde, surprise. J’ancre mon regard qui crache du feu dans le sien, rieur.

– Ta langue se délie quand tu es pompette, petite fouine.

Je ne boirai jamais plus… Pourquoi lui ai-je dit ça ?!

– J’irai voir sur Internet. Je vais bien trouver, fais-je en me dirigeant vers ma chambre afin de mettre un terme à cette discussion dérangeante.

Je n’entends ni ne vois le corps musclé de Sedge se déplacer. Je le sens au moment où il plaque son corps contre le mien, m’emmenant buter contre le mur du couloir.

Surprise, confuse et en colère, je redresse la tête. Nous n’avons jamais été aussi proches, lui et moi. Je sens ses muscles fermes et cela provoque en moi un trouble jusqu’alors inconnu.

Ma respiration devient chaotique, mais c’est certainement dû à la colère sourde qui est prête à exploser s’il ne me libère pas très vite.

Sedge appuie son corps un peu plus contre le mien. Sa chaleur m’envahit et me submerge.

J’ai envie de remonter mes lunettes sur le nez mais il a agrippé mes poignets et les maintient plaqués contre le mur à hauteur de ma tête.

– Dégage ! Tu fais quoi ? demandé-je avec rage, mais ma voix ne me semble pas aussi assurée que ce qu’elle devrait être.

– Je vais te donner un aperçu du désir, Lia, dit-il d’une voix rauque et sensuelle. Tu n’as qu’à dire "non", et j’arrêterai. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marine_Bookine 2020-08-05T17:45:58+02:00

Chacun sur terre a le droit à l'amour. Il est parfois dur à identifier, il n'est pas toujours là où on l'attendait, mais lorsque vous l'aurez trouvé, ne le laissez pas s'envoler.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2020-07-22T10:01:34+02:00

Chapitre 2 :

Galiane

«… Qu’est-ce qu’il me prend ? Il est vraiment sexy, certes, mais ce n’est pas une raison pour que je me mette à le reluquer tout à coup ! Je crois que toute cette histoire de Miss Love commence à me monter à la tête…

– Il est pour quand ton article ?

– Pourquoi ? grogné-je en croisant les bras sur ma poitrine.

– OK. Bye ! dit-il, insolent, en faisant volte-face.

– Dans six jours… annoncé-je d’une petite voix.

Il se place alors face à moi, une main sur son torse et l’autre se frottant le visage, tout en me fixant intensément de ses yeux particuliers. J’aimerais lui faire rabattre l’air supérieur qu’il affiche en cet instant.

– Le plaisir féminin, ça te parle ?

Je fronce les sourcils. Où veut-il en venir ?

– Bon sang, petite fouine ! Ne me dis pas que tu ne t’es jamais touchée ?!

Je rougis tandis que mon estomac semble peser des tonnes.

Je suis vraiment en train d’avoir cette conversation avec Sedge ?!

Je fais non de la tête sans oser le regarder dans les yeux.

– Alors tu n’as plus qu’à !

J’écarquille les yeux. Il me conseille réellement de me… toucher ?!

Où est mon lit ? Je veux hiberner et je m’en fiche bien si on est au printemps !

– Si tu veux rédiger ton premier article, oui. Tu as ton sujet : le plaisir féminin solitaire. Souvent tabou mais pratiqué et utile à vous, les femmes.

Il me lance un clin d’œil à sa dernière tirade, commence à pivoter vers la sortie puis se ravise. Il lève sa main devant lui, écarte son index et son majeur en leur faisant faire un V puis passe sa langue entre eux tout en me décochant un sourire moqueur.

– Connard ! éructé-je.

– Vierge ! me balance-t-il en claquant la porte vivement derrière lui.

Je m’écroule sur le canapé et souffle sur une mèche me barrant la vue.

Comment je peux envisager ne serait-ce qu’un instant de suivre le conseil de ce trou du cul ?!... »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode