Livres
438 861
Membres
367 670

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas



Description ajoutée par MissNaais 2012-08-29T13:02:00+02:00

Résumé

JE SUIS MAUDITE

J'AI UN DON

JE SUIS UN MONSTRE

JE SUIS PLUS FORTE QU'UN HOMME

MON TOUCHER EST MORTEL

MON TOUCHER EST POUVOIR

JE VEUX QU'IL ME TOUCHE

IL NE DOIT PAS M'APPROCHER

JE SUIS LEUR ARME

JE ME VENGERAI

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu'elle aime en secret depuis l'enfance vient-il partager se cellule ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ?

 

L'organisme tout-puissant qui régit le monde de Juliette n'hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Mais ce que désire par-dessus tout Warner, le fils de son leader, c'est Juliette. La malédiction qui pèse sur la jeune fille est pour lui une arme inestimable.

 

Seulement Juliette n'a pas l'intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois le courage de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu'elle croyait avoir perdu pour toujours...

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 122 lecteurs

Extrait

Je sais seulement que les scientifiques se trompent.

La terre est plate.

Je le sais parce qu'on m'a poussée dans le vide et cela fait 17 ans que j'essaye de me cramponner au bord.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. Spoiler(cliquez pour révéler)En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent. La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

Afficher en entier
Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3047798849-Shatter-Me-Tome-1-Shatter-Me.html

Shatter Me m'a brisé, m'a détruit, m'a fait voler en éclats. Tout comme l'histoire que le roman renferme. Tout comme le merveilleux style d'écriture de l'auteure. Tout comme Juliette et Adam. Tout comme l'univers du livre. Shatter Me est parfait sur tous les points de vue. J'ai adoré. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai senti mon coeur louper des battements à certains moments, j'ai eu des papillons dans le ventre pendant que je voyageais dans ce monde fascinant. Ouaw. Ouaw. Ouaw.

Pour celles et ceux qui me suivent sur la page facebook du blog, vous savez que je n'ai jamais caché mon impatience pour lire ce roman. Je l'attendais depuis des semaines, et, maintenant que je l'ai terminé, je crois que je vais faire une petite déprime. J'en veux encore plus. Plus de Juliette. Plus de son pouvoir. Plus de mots de Tahereh Mafi. Plus de passion. Plus, plus, plus. Je crois que je suis devenu accro à Shatter Me.

Dès les premières pages, c'est une tornade force cinq qui nous percute et qui nous dévaste de l'intérieur. L'écriture de l'auteure est la première chose qui fait que ce livre se démarque des autres. Tahereh Mafi a une manière de décrire les choses si puissante et si intense que j'ai immédiatement été transporté dans son univers. Au départ, je me demandais même s'il ne manquait pas des virgules et si écrire d'aussi longues phrases était possible. Mais en fait, après quelques pages, j'ai compris pourquoi l'auteure nous offrait d'aussi nombreux mots dans une même expression. Elle veut nous faire ressentir au maximum les pensées de Juliette. Vous pouvez d'ailleurs remarquer ceci dans l'extrait proposé en fin d'article.

Haaaaaaaaa Juliette... Quelle héroïne. Elle m'a ému dès que je l'ai rencontré. Nous la retrouvons dans une prison, enfermée par les Rétablisseurs qui la maintiennent captive pour une raison : Warner, le chef, sait qu'elle possède le pouvoir de tuer n'importe quel être humain rien qu'en le touchant. Il veut se servir d'elle comme une arme pour, celui lui, exterminer les personnes qui ne servent à rien d'autre qu'à consommer les dernières sources de nourriture de la planète.

Car oui, Shatter Me nous embarque dans un monde purement dystopique : tout en dehors de la prison de Juliette et du bâtiment dans laquelle elle se trouve n'est plus que chaos et ruine. Les saisons sont complètement inversées, les animaux sont tous morts, les humains les plus faibles sont décédés et l'eau, l'électricité et l'alimentation commencent à sérieusement manquer.

C'est donc dans cette atmosphère inédite et saisissante que Juliette a appris à se construire après avoir été arrachée à ses parents qui la détestait. On la découvre murée dans sa solitude, totalement détruite psychologiquement par le manque d'amour, de sentiments et de sensations. Mais Juliette n'est jamais devenue une mauvaise personne. Ses intentions ont toujours été et sont encore bonnes. Elle ne se résignera jamais à suivre le plan diabolique de Warner et est bien décidée à faire les bons choix. Juliette est enfermé dans une pièce avec 4 murs, 1 fenêtre, 16 mètres carrés d'espace, et ce depuis 264 jours. Mais cela change lorsqu'on attribue à notre protagoniste un colocataire. Un jeune homme qu'elle va reconnaître instantanément mais qui n'a aucun souvenir d'elle : Adam.

Et là, ouaw. Dès qu'il rentre dans son existence, Adam va tout bouleverser. Juliette, l'intrigue, et nous. A eux deux, ils vont tout faire pour s'en sortir et pour s'échapper du contrôle de Warner. Nous sommes alors submergés par un tsunami d'ardeur, d'action, de frénésie et de rage. Tous ses sentiments nous consument, nous bousculent, nous assaillent et nous calcinent. Haaaaaa, quelle frustration je ressens de ne pas pouvoir vous faire lire le roman et vous faire comprendre tout ce que j'ai ressenti ! Shatter Me est une perle, une vraie. C'est un diamant brut. Du début à la fin, j'ai été scotché. Amour, suspense, haine et pouvoir se mêlent et dévorent chaque parcelle de notre être. J'étais complètement ailleurs pendant ma lecture.

Juliette et Adam sont tellement humains, tellement doux l'un envers l'autre, tellement beaux que j'avais des frémissements de plaisir à chaque fois qu'ils se retrouvaient ensemble. L'intrigue est parfaite. Tout est fait pour que nous ne puissions pas décrocher du roman. Chaque page, chaque mot, chaque lettre sont faits pour nous ronger, nous anéantir, et pour nous forcer à en redemander toujours plus. Je suis tombé amoureux de chaque moment passé avec Shatter Me, c'est aussi simple que ça.

Nous traversons tellement de différents sentiments et de différentes étapes dans le livre qu'on ne se rend même compte que nous arrivons à la fin avant d'avoir lu la dernière phrase. Et ouaw, quelle fin ! Je l'ai vraiment adorée. Elle m'a pas mal fait penser au film X-men, sans pour autant le copier. Elle nous laisse dans l'attente de beaucoup de réponses, mais attendre 2012 ne sera pas insupportable. Bon ok, je VEUX la suite. Sur-le-champ ! Comment vais-je faire pour vivre sans Juliette et Adam ? Sans leur désir de vivre, d'aimer, de se battre contre le mal ? Je ressens déjà les effets du manque.

Shatter et donc un roman dévastateur, puissant et ardent. J'ai succombé à tout dans cet ouvrage. Tout, vraiment tout. Je ne vais pas vous conseiller de lire ce livre, je vais vous obliger à le faire. Toutes les émotions qu'il nous envoie explosent en nous, nous incendie corps et âme. Je ressors complément conquis de ma lecture, plein de rêve et d'espoir dans le coeur.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Cap31 2018-05-05T19:49:52+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

J'ai été absolument abasourdie par le beauté de ce livre!

Avec tout ce que l'histoire renferme: amour, trahison, solitude, confusion... ça ma brisée...

Afficher en entier
Or

Au début de ma lecture, j'ai hésité, trop de descriptions , de répétitions, trop de mots tout simplement.

Et puis au fil des pages , j'ai compris que s'il n'y avait pas eu toutes ces descriptions et répétitions, ce livre n'aurait eu aucun sens.

L'histoire est complexe, les personnages et l'héroïne le sont également, alors on a besoin de tous ces mots pour "se sentir" dans cette histoire.

On ressent tout, on explore tout et plus rien ne m'a distrait de ce livre, il est époustouflant de part son écriture singulière, de part l'histoire et les personnages, tout est intense!

Afficher en entier
Or

J’ai longtemps hésité à classer cette histoire que j’ai lu environ 7 fois, en or ou diamant (summum de mes livres préférés)...

Finalement j’ai décidé de mettre en or ce livre que j’ai énormément aimé pour plusieurs raisons, qui sont personnellement juste des petits détails mais qu’après avoir lu les autres avis sur ce roman, je me suis rendue compte que ces détails on pu énerver d’autres personnes.

Tout d’abord, mon avis est mitigé pour ce qui est de l’écriture. Elle est par moment très... «adéquate» et poétique mais parfois les descriptions sont un peu trop longues, pas vraiment utiles ou quoi... J’ai vu aussi dans les autres avis que le fait que certaines de ses « pensées » dans le livre soit barrées comme pour dire qu’elle se ment à elle même ou plutôt qu’elle ne veut pas y penser n’a pas plu à certain mais j’ai personnellement bien aimée, ou plutôt ça ne m’a pas dérangée étant donné que c’est le style du livre, une de ses caractéristiques qui va d’ailleurs se perdre dès le tome 2. Le fait que se soit barré nous indique ses sentiment par rapport à ses pensées (honte, peur, dénis,...)

En gros ça a été plutôt les descriptions par moment trop longues et pas utiles qui m’ont gênée mais ça ne reste qu’un détail. Et je ne m’en étais pas rendu vraiment compte avant de le lire pour la deuxième fois...

Ensuite j’ai trouvé le début, la première partie, un peu trop lent peut-être. C’est probablement une répercussion direct des trop longues descriptions.

Mais après la première partie, les meilleurs moments arrivent dans la deuxième partie et la fin; c’est vraiment là où tout c’est joué dans le faite que j’ai adorée l’histoire.

Pourquoi ? Premièrement parce que c’est là qu’entre en scène Warner. Ce personnage, qui est absolument mon préféré (vient en deuxième position Kenji, attachant et drôle) est le plus gros point fort de l’histoire. Sans ce personnage complexe et charismatique, l’histoire ne serait pas la même. Même si au départ tout est fait pour amener le lecteur à le détester, à le prendre pour un psychopathe complètement fou, on ne peut s'empêcher de cogiter sur ce personnage si complexe (qu’on découvrira et appréciera plus on tourne les pages, plus on avance dans les tomes).

Il apporte le piquant et l’action dans l’histoire et c’est pour ça qu’on peut séparer ce premier tome en deux parties: Avant et Après Warner. Dès qu’il arrive dans l’histoire tout s’enchaîne (Juliette sort de sa cellule, découverte plus profonde d’Adam, découverte du Secteur 45, première apparition de Kenji,...) et on est vraiment maintenu en haleine.

Donc voilà, après tout, j’ai adorée ce livre et il mérite vraiment beaucoup d’éloges car l’histoire est originale, les personnages sont attachants ou complexes et même si le style d’écriture peu par moment un peu rebuter, il n’en reste pas moins très addictif...

Afficher en entier
Argent

Voilà, j'avais pas mal entendu de bien de ce livre, sans vraiment chercher à avoir des avis non plus.

Je crois qu'en fait, mon plus gros problème est que je me lasse des dystopies. J'ai l'impression que le scénario est toujours le même.

Ceci étant dit, quand je met de côté ce point noir, je peu dire que j'ai quand même apprécié ma lecture. Certes, l'histoire d'amour ne m'intéressait pas mais alors PAS DU TOUT, et le personnage qui m'intriguait le plus n'était pas si bien exploité... hein Warner ? Et une dernière chose qui m'a un peu énervé: Les mecs sont tous des adonis musclés avec des "parfait ceci, parfait cela" et on a droit à Juliette qui se s’extasie mentalement à chaque fois qu'un nouveau personnage masculin fait irruption.

MAIS, je vois pas mal de potentiel pour la suite. La quasi entièreté du scénario typique de dystopie est présenté ici en un seul livre alors qu'à l'habitude, il est exploité sur une trilogie entière, donc ça me réserve des mystères pour la suite. Spoiler(cliquez pour révéler)Mais sincèrement, je suis peut-être mauvaise mais j'espère qu'il y aura du grabuge dans la relation Adam/Juliette. Je ne les supporte pas.

De plus, l'écriture était plutôt originale, même si je reconnait qu'elle pourrait rebuter certaines personnes tant elle est... saccadée ? Pour ma part, j'ai beaucoup aimé la manière de Juliette pour décrire ses sentiments et ses sensations. Parfois, il fallait y repenser deux fois pour différentier le sens propre du figuré.

Un autre plus, assez subjectif cette fois, viens du fait que je suis fan de Star Wars et que la relation Warner/Juliette n'arrêtait pas de me ramener à la relation Kylo Ren/Rey, sauf qu'ici Spoiler(cliquez pour révéler)la colère de Kylo est remplacé par l'amour fou de Warner. Certains dialogues ressemblaient énormément à des passages de l'épisode 7 et 8. J'imagine que la ressemblance s'arrêtera là pour la suite.

Malgré tout, je lirai bientôt la suite de ce bouquin, rien que par curiosité et pour voir tomber ce que je n'aime pas. Spoiler(cliquez pour révéler)On s'entend, une relation qui se termine bien dès le premier tome, il faut que ça merde dans la suite pour être intéressant (Mouhahaha)

Afficher en entier
Lu aussi

Je suis tellement déçue de ce premier tome.

J'en ai lu tellement de bien que j'étais pressé de commencer cette saga...

Beaucoup de choses que je n'ai pas apprécié :

-déjà le style d'écriture (phrases trop courtes, des fois trop longues pour expliquer si peu), je l'ai trouvé un peu "mécanique",

-l’héroïne qui répète toujours la même chose mais d'une manière différente (un exemple : je pense qu'on a tous compris qu'elle avait 17 ans, ce fut tellement répété...),

-trop de descriptions sur son/ses état(s) d’âme(s) ce qui bourre le livre pour rien

-un scénario que je trouve assez mal construit... je ne vois pas pourquoi elle parle mal à Warner sachant qu'elle ne sait rien, en tout cas au début, de ses intentions... pas assez d'actions, pas de rebondissement, c'est plat, trop de blablas... et c'est là où on rejoint ce qui m'a gené tout au long de l'histoire : son amour inconditionnel pour Adam. "Adam, touche moi, me touche pas...". Je ne suis pas du tout contre un peu de romance dans les livres de SF/dystopie, mais pour le coup... il y en avait trop, trop et trop. Plusieurs chapitres juste pour évoquer qu'elle l'aime ? Mmmh.

De plus, je ne me suis pas attachée aux personnages. Au final, on n'en sait pas plus qu'au début concernant l'étrangeté de ses pouvoirs.

Si je devais citer un point positif, ce serait les premiers chapitres du livres : quand elle était encore enfermée dans sa cellule que je trouvais plus intéressant à lire.

J'espère que le tome deux sera bon.

Afficher en entier
Argent

J'ai dévoré ce livre en quelques heures, impossible de le lâcher. Je voulais savoir ce que Juliette allait devoir affronter. J'avoue que les deux premiers chapitres sont un peu lent car le lecteur est désorienté et se retrouve enfermé avec l’héroïne dans sa cellule, sans aucun repère, mais je ne regrette pas d'avoir persévéré dans ma lecture. En plus, une belle histoire d'amour vient pigmenter le tout. Julienne ne se dévoile que très progressivement, et j'espère qu'elle nous promet encore quelques surprises dans le prochain tome.

Afficher en entier
Diamant

Un roman original avec des personnages très attachants. L'histoire avance certes doucement, mais on ne s'ennui jamais ! Un premier livre donc entrainant, mais je vous le dis beaucoup beaucoup moins que les suivants !

Afficher en entier
Diamant

J'adore cette histoire, au début tout se déroule lentement, on se demande sans arrêt mais que se passe, que s'est-il passé et que va-t-il se passer ? On pourrait croire que c'est lassant, mais non cela nous plonge encore plus dans l'histoire, à la recherche de la vérité.

Juliette est incroyablement complexe et on espère vraiment qu'elle va réussir à fuir.

Afficher en entier
Or

Deuxième lecture de ce roman, et toujours sous le charme.

Juliette a un côté innocent, délicat, qui contraste totalement avec ce qu'elle est capable de faire, et ça la rend tout simplement unique. L'histoire avance plutôt lentement, mais ce premier tome est court : l'univers créé par l'auteur est seulement esquissé, et les personnages arrivent petit à petit, chacun avec ses nuances et sa complexité propre. On entre dans les pensées de l'héroïne, on s'y accroche, et les phrases barrées ajoutent encore à la profondeur du personnage : il y a énormément de choses qu'elle se refuse à ressentir, par peur ou à cause de son passé, et on est témoin de ce refoulement. C'est pur, émouvant et plein de potentiel.

Je relis rarement des sagas, mais celle-là en vaut largement la peine.

Afficher en entier
Lu aussi

Un premier tome assez bien, mais pas totalement entraînant. Je n'ai pas accroché aux personnages et je ne suis pas rentré dans l'histoire. Je ne lirais pas les tomes suivants.

Afficher en entier

Dates de sortie

Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas

  • France : 2012-10-04 (Français)
  • France : 2014-05-07 - Poche (Français)
  • Canada : 2012-10-08 (Français)
  • USA : 2011-10-15 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 9122
Commentaires 1 396
Extraits 328
Evaluations 2392
Note globale 8.49 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Shatter Me - Anglais
  • Ich fürchte mich nicht - Allemand
  • Destrózame - Espagnol

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode