Livres
395 240
Comms
1 388 189
Membres
290 192

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Insaisissable, Tome 4 : Restore Me



Description ajoutée par Laure17 2017-07-16T23:43:25+02:00

Résumé

Juliette Ferrars thought she'd won. She took over Sector 45, was named the new Supreme Commander, and now has Warner by her side. But she's still the girl with the ability to kill with a single touch—and now she's got the whole world in the palm of her hand. When tragedy hits, who will she become? Will she be able to control the power she wields and use it for good?

Afficher en entier

Classement en biblio - 9 lecteurs

PAL
11 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Naelyn 2017-10-04T22:26:40+02:00

I don’t wake up screaming anymore. I do not feel ill at the sight of blood. I do not flinch before firing a gun.

I will never again apologize for surviving.

And yet —

I’m startled at once by the sound of a door slamming open. I silence a gasp, spin around, and, by force of habit, rest my hand on the hilt of a semiautomatic hung from a holster at my side.

“J, we’ve got a serious problem.”

Kenji is staring at me — eyes narrowed — his hands on his hips, T-shirt taut across his chest. This is angry Kenji. Worried Kenji. It’s been sixteen days since we took over Sector 45 — since I crowned myself the supreme commander of The Reestablishment — and it’s been quiet. Unnervingly so. Every day I wake up, half terror, half exhilaration, anxiously awaiting the inevitable missives from enemy nations who would challenge my authority and wage war against us — and now, finally, it seems that moment has arrived. So I take a deep breath, crack my neck, and look Kenji in the eye.

“Tell me.”

He presses his lips together. Looks up at the ceiling. “So, okay — the first thing you need to know is that this isn’t my fault, okay? I was just trying to help.”

I falter. Frown. “What?”

“I mean, I knew his punkass was a major drama queen, but this is just beyond ridiculous —”

“I’m sorry — what?” I take my hand off my gun; feel my body unclench. “Kenji, what are you talking about? This isn’t about the war?”

“The war? What? J, are you not paying attention? Your boyfriend is having a freaking conniption right now and you need to go handle his ass before I do.”

I exhale, irritated. “Are you serious? Again with this nonsense? Jesus, Kenji.” I unlatch the holster from my back and toss it on the bed behind me. “What did you do this time?”

“See?” Kenji points at me. “See — why are you so quick to judge, huh, princess? Why assume that I was the one who did something wrong? Why me?” He crosses his arms against his chest, lowers his voice. “And you know, I’ve been meaning to talk to you about this for a while, actually, because I really feel that, as supreme commander, you can’t be showing preferential treatment like this, but clearly —”

Kenji goes suddenly still.

At the creak of the door Kenji’s eyebrows shoot up; a soft click and his eyes widen; a muted rustle of movement and suddenly the barrel of a gun is pressed against the back of his head. Kenji forms shaking fists as he stares at me, his lips making no sound as he mouths the word psychopath over and over again.

The psychopath in question winks at me from where he’s standing, smiling like he couldn’t possibly be holding a gun to the head of our mutual friend. I manage to suppress a laugh.

“Go on,” Warner says, still smiling. “Please tell me exactly how she’s failed you as a leader.”

“Hey —” Kenji’s arms fly up in mock surrender. “I never said she failed at anything, okay? And you are clearly overreact —”

Warner knocks Kenji on the side of the head with the weapon. “Idiot.”

Kenji spins around. Yanks the gun out of Warner’s hand. “What the hell is wrong with you, man? I thought we were cool.”

“We were,” Warner says icily. “Until you touched my hair.”

“You asked me to give you a haircut —”

“I said nothing of the sort! I asked you to trim the edges!”

“And that’s what I did.”

“This,” Warner says, spinning around so I might inspect the damage, “is not trimming the edges, you incompetent moron —”

I gasp. The back of Warner’s head is a jagged mess of uneven hair; entire chunks have been buzzed off.

Kenji cringes as he looks over his handiwork. Clears his throat. “Well,” he says, shoving his hands in his pockets. “I mean — whatever, man, beauty is subjective —”

Warner aims another gun at him.

“Hey!” Kenji shouts. “I am not here for this abusive relationship, okay?” He points at Warner. “I did not sign up for this shit!”

Warner glares at him and Kenji retreats, backing out of the room before Warner has another chance to react; and then, just as I let out a sigh of relief, Kenji pops his head back into the doorway and says

“I think the cut looks cute, actually”

and Warner slams the door in his face.

Welcome to my brand-new life as supreme commander of The Reestablishment.

___________________________________________________ traduction personnelle :

Je ne me réveille plus en hurlant. Je ne me sens pas malade à la vue du sang. Je ne flanche pas avant de tirer une balle.

Je ne m'excuserai plus jamais d'avoir survécu.

Et pourtant-

Je me fais surprendre tout à coup par le bruit d'une porte qui s'ouvre. Je réprime une exclamation, regarde autour de moi, et, par habitude, pose ma main sur la crosse du semi-automatique accroché à un holster près de moi.

"J, on a un sérieux problème."

Kenji me fixe -les yeux plissés-, les mains sur les hanches, le t-shirt tendu sur sa poitrine.

Typique du Kenji en colère. Du Kenji inquiet. Cela fait seize jours que nous avons pris le Secteur 45 -depuis que je me suis couronnée Commandant suprême du Rétablissement- et tout a été calme depuis, ce qui est déconcertant. Je me réveille tous les matins, à moitié terrifiée, à moitié euphorique, attendant anxieusement les inévitables missives des nations ennemies qui pourraient défier mon autorité et partir en guerre contre nous -et désormais, il semble que ce moment est enfin arrivé. Par conséquent, je prends une profonde respiration, craque mon cou, et regarde Kenji dans les yeux.

"Dis-moi."

Il serre les lèvres. Lève les yeux au plafond. "Bon, ok : la première chose que tu dois savoir est que ce n'est pas de ma faute, ok ? J'essayais juste d'aider."

J'hésite. Fronce les sourcils. "Quoi ?"

"Je veux dire, je sais que ce crétin est un hystérique, mais cela va au-delà du ridicule-"

"Pardon - quoi ?" Je retire ma main du pistolet, sens mon corps se décrisper. "Kenji, de quoi parles-tu ? Ce n'est pas à propos de la guerre ?"

"La guerre ? Quoi ? J, tu ne fais attention à rien ? Ton petit-ami est en train d'avoir une sacrée crise de colère et tu as besoin de t'occuper de ses fesses avant que je ne le fasse."

J'expire, irritée. "Tu es sérieux ? Encore ces absurdités ? Bon Dieu, Kenji." Je détache le holster de mon dos et le jette sur le lit derrière moi. "Qu'est-ce que tu as fait cette-fois ci ?"

"Tu vois ?" Kenji me montre du doigt. "Tu vois comme tu juges toujours aussi rapidement, princesse ? Pourquoi assumes-tu que je suis celui qui a fait quelque chose de mal ? Pourquoi moi ?" Il croise les bras sur sa poitrine, baisse la voix. "Et, tu sais, j'avais l'intention de t'en parler depuis un moment, en réalité, parce que je sens que, en tant que Commandant suprême, tu ne peux pas faire des traitements de faveurs comme ça, mais clairement-"

Kenji s'interrompt soudainement.

Les sourcils de Kenji se lèvent tandis que la porte grince ; un léger cliquetis et ses yeux s'élargissent ; un bruit discret et soudain le canon d'un pistolet est pressé derrière sa tête. Kenji serre les points alors qu'il me fixe, ses lèvres ne formant aucun son pendant qu'il m'articule le mot "psychopathe" en boucle.

Le psychopathe en question me fait un clin d’œil de là où il se tient, souriant comme s'il ne tenait pas un pistolet contre le crâne d'un de nos amis communs. Je parviens à réprimer un rire.

"Continue, dit Warner, toujours en souriant, dis-moi exactement en quoi elle t'a déçue en tant que que leader.

- Hey (les bras de Kenji se lèvent dans une capitulation moqueuse), je n'ai jamais dit qu'elle a raté quoique ce soit, ok ? Et tu es clairement en train d'exagér-"

Warner frappe Kenji sur le côté de la tête avec l'arme. "Idiot".

Kenji tourne la tête. Arrache le pistolet de la main de Warner. "Qu'est-ce qui cloche avec toi, mec ? Je croyais qu'on était cool.

- On l'était, dit froidement Warner, avant que tu ne touches mes cheveux.

- Tu m'as demandé de te faire une coupe-

- Je n'ai jamais dit ça ! Je t'ai demandé de me faire les bords !

- Et c'est ce que j'ai fait.

- Ça, dit Warner en tournant sur lui-même pour que je puisse constater les dégâts, ce n'est pas faire les bords, espèce d'imbécile incompétent-"

Je pousse une exclamation de surprise. L'arrière du crâne de Warner est une pagaille irrégulière de cheveux ; des segments entiers ont été retirés.

Kenji grince des dents lorsqu'il regarde son œuvre. Se racle la gorge. "Eh bien, il dit, fourrant les mains dans les poches, je veux dire, on s'en fout, mec, la beauté, c'est subjectif-"

Warner pointe un autre pistolet dans sa direction.

"Hey ! crie Kenji, je ne suis pas là pour subir cette relation abusive, ok ? "

Il pointe le doigt en direction de Warner.

"Je n'ai pas signé pour cette merde !"

Warner lui lance un regard noir et Kenji bat en retraite, sortant de la pièce avant que Warner aie une autre chance de réagir, et, pile au moment où je pousse un soupir de soulagement, la tête de Kenji surgit dans l'embrasure de la porte et il dit :

"Je pense que cette coupe est mignonne, en réalité."

et Warner lui claque la porte au nez.

Bienvenue dans ma toute nouvelle vie de Commandant suprême du Rétablissement.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Salut, je suis vraiment super excitée à l'idée de pouvoir plongé plus encore dans le monde de Juliette et j'ai lu qu'il serait normalement disponible en VO d'ici le 8 MARS 2018 si ça intéresse quelqu'un :)

Je suis tombée amoureuse de la plume de l'auteur et j'espère vraiment qu'elle est en train de nous écrire un quatrième chef-d'œuvre. Bonne journée à tous !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par MadameNwwar 2017-12-16T13:50:56+01:00

y aura t'il une version française?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mleex-laaura 2017-11-28T08:53:43+01:00

Salut, je suis vraiment super excitée à l'idée de pouvoir plongé plus encore dans le monde de Juliette et j'ai lu qu'il serait normalement disponible en VO d'ici le 8 MARS 2018 si ça intéresse quelqu'un :)

Je suis tombée amoureuse de la plume de l'auteur et j'espère vraiment qu'elle est en train de nous écrire un quatrième chef-d'œuvre. Bonne journée à tous !

Afficher en entier

Date de sortie

Insaisissable, Tome 4 : Restore Me

  • USA : 2018-03-06 (English)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 9
Commentaires 2
Extraits 2
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Évaluations