Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Interstellar : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Les Architectes de l'illusion: Les Animaux Fantastiques Les Architectes de l'illusion: Les Animaux Fantastiques
Dermot Power   
http://lessortilegesdesmots.blogspot.com/2017/05/les-architectes-de-lillusion-les.html

Quel beau livre! Certes, effectivement, il y a beaucoup d'illustrations et le mot "artbook" convient mais on en apprend beaucoup sur la création des décors et surtout des animaux fantastiques. C'est dans ces moment-là où l'on voudrait pouvoir s'incliner devant ces personnes qui donnent vies à toutes ces créatures qui nous ont fait rire ou ressentir une émotion. C'est dingue de voir le nombre d'essais par créatures qu'ils ont fait.


On voit également les progrès technologique du cinéma. On nous mentionne des logiciels, des techniques nouvelles mais les anciennes sont toujours d'actualités et ça me plaît de voir que le cinéma mélange tradition et modernité. En tout cas, j'espère qu'ils ne changeront pas l'équipe. En tout cas, l'un d'entre eux étaient têtu comme une mule. Il adore les chouettes.


Pour revenir aux dessins et illustrations, elles sont justes sublimes. Elles se savourent, se dévorent des yeux. Ils n'engagent pas n'importe qui. Les créatures qu'ils ont créé sont toutes plus crédibles les unes que les autres (même si je préfère les version finales évidemment). Le travail est fabuleux et je ne parle pas des détails.


En bref, ce livre est une œuvre d'art. Si vous aimez les jolies illustrations ou dessins, allez-y et si vous êtes fan de l'univers Harry Potter.
Tous nos jours parfaits Tous nos jours parfaits
Jennifer Niven   
Je n'ai jamais autant pleuré en lisant un livre. Je ne m'attendais pas à pleurer jusqu'à ce que mes larmes coulent d'elles-mêmes. Et je dois avouer que je n'ai aucun mot pour décrire ce que je ressens pour ce livre.

Tous nos jours parfaits est simplement... parfait. Plutôt indescriptible. C'est pas un roman qui reste uniquement dans votre tête. Il emménage carrément votre cœur et il le fait battre à son rythme. C'est unique.

Je sais que ce que je vais dire va être très contradictoire mais ce bouquin a réparé mon cœur en même temps qu'il l'a brisé.

Et il est beau, ce livre. Sérieusement.
Je ne me suis pas posée une seule fois la question; je le sens au plus profond de mon être que j'aime ce livre.
Et j'aime Theodore Finch. C'est l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Il est unique, il a une drôle de façon de voir les choses et tout ce qu'il est le rend beau. C'est le genre de personne qu'on ne croise qu'une fois dans une vie ou pas du tout. Mais qui reste à jamais dans les cœurs et les mémoires.
Il est génial à sa façon et ça le rend encore plus génial.
[spoiler]Sa mort m'a littéralement brisée. Je ne voulais pas y croire. Je m'attendais à ce qu'il émerge des eaux du Blue Hole en souriant comme un imbécile et qu'il annonce qu'il avait touché le fond. J'espérais. Et j'ai espéré jusqu'au dernier mot de ce roman. [/spoiler]

Je me suis dit qu'un tel roman ne pouvait pas avoir une telle fin. Mais avec du recule et une bonne dizaine de mouchoirs, je sais que c'était la fin parfaite. Et dès le départ il n'en existait qu'une : celle qui se trouve parmi les pages de Tous nos jours parfaits.

C'est un roman très bien écrit, complètement vrai qui nous fait réaliser des choses qu'on croyait déjà savoir. Qui nous fait vivre des choses qu'on croyait déjà avoir vécu ou qu'on espérait ne jamais avoir à vivre. D'un certain côté je crois que ça montre que les choses arrivent comme ça, sans vraiment prévenir. Mais que dès le départ elles nous pendaient déjà au bout du nez. [spoiler]Que la vie tourne autour d'un trou noir et qu'un jour ce trou noir nous aspire et nous disparaissons.[/spoiler]

Je n'ai pas vraiment de mots à mettre sur ce roman. Je crois qu'il faut le lire pour tout comprendre. Pour tout ressentir et pour tout vivre.
Il faut le lire pour s'attacher à de tels personnages si exceptionnels et à une histoire si unique. C'est le genre de livre qui vous laisse à bout de souffle comme si vous aviez couru aux côtés de Finch. C'est une superbe sensation quand on y pense bien.

J'aurais tellement de choses à dire mais "tellement" les rends impossible à sortir. Je ne trouve pas les mots.
Je pense juste que Violet, Finch, Brenda et tous ces personnages qu'on croise dans cette histoire valent le coup d'être découverts.

Tous nos jours parfaits est un roman qui devrait être obligatoirement lu.
Et aussi il nous fait comprendre que, contre toute attente, la vie vaut le coup d'être vécue, quoiqu'elle nous fasse subir. Qu'il y a toujours un petit rayon de soleil qui réussit à se faire un chemin entre les nuages.

Je le répète, c'est un très beau roman.
Vous devriez vous y plonger et voir si vous réussissez à toucher le fond ou pas.

C'est un coup de cœur. Un très très gros coup de cœur. De ceux qui au départ font mal puis semblent tout rendre plus léger.

En bref, c'est un roman qui m'a marqué et que je relirais un jour ou l'autre. Sûrement quand j'oublierais que la vie est belle de pleins de façons différentes.
[spoiler]Ah et j'allais oublier. J'ai trouvé émouvants les moments où Violet fait les dernières balades et trouve les traces de Finch qui est passé avant elle. J'ai trouvé que ça leur faisait garder un lien vraiment très fort. Et c'est beau.
Et la lettre qu'il lui a laissé à la fin. Waouh. Ce... poème tout mignon qui m'a fait versé encore quelques larmes. Une jolie lettre d'adieu.[/spoiler]

Jennifer Niven a fait un travail de génie avec Tous nos jours parfaits et je crois même que je devrais aller la remercier pour cette si jolie perle.

par Sheo
Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora Oniria, Tome 2 : Le Disparu d'Oza-Gora
B.F Parry   
http://lireunepassion.blogspot.fr/2015/04/oniria-tome-2-le-disparu-doza-gora-bf.html

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !!

Lorsque j'ai lu le premier tome, j'ai tout de suite était embarquée dans cet univers de rêves. Alors il était évident que je me jetterai sur le tome 2 dès que possible ! Encore une fois, l'auteure a su me plonger dans sa saga avec délice et plaisir.

Eliott et ses amis sont enfin arrivés à Oza-Gora, la ville où il pourrait avoir les réponses à ses questions, et peut-être sauver enfin son père du coma. Contrairement à ce qu'il pense, le Marchand de Sable ne peut pas l'aider autant qu'il le voudrait mais le met sur la piste d'un homme qui pourrait bien être celui qu'il recherche. Cependant, sa quête ne sera pas de tout repos. En effet, en parallèle, Aanor, la princesse d'Oniria a été enlevée par la Bête, le pire cauchemar d'Oniria. Ce dernier, bien décidé à l'épouser, va user de moyens peu orthodoxes pour y parvenir. Alors, Eliott va-t-il réussir à sauver son père et Aanor ?

Encore une fois (mais je ne suis même pas étonnée), j'ai été complètement happée par l'histoire. L'idée magique qu'a eu l'auteure a plus que marché avec moi. J'ai beaucoup apprécié retrouver Elliot, Farjo et Katsia (entre autre). Ce petit trio m'a autant plu que dans le premier opus, et l'humeur de la seule fille ne change pas : elle est toujours autant râleuse, ce qui fait bien rire à des moments. Quant à Farjo eh bien... il est fidèle à lui-même, quoi ! Taquin, rigolo, sérieux (mais très peu), il ne change pas et c'est ce que j'aime particulièrement. Quant à Eliott, il est toujours aussi fort et intelligent pour son âge. Même s'il adore faire ces voyages entre Oniria et le monde terrestre, il se rend vite compte que ces derniers peuvent avoir des conséquences désastreuses sur son corps.

Dans ce second opus, le suspense et l'angoisse sont au rendez-vous. L'auteure a passé la seconde, et je peux vous dire qu'une fois commencé, il est difficile de lâcher le roman, tant on veut savoir l'issue des personnages. Si dans le premier tome elle posait les bases et qu'il y avait quand même quelques actions, ici, c'est deux fois plus présent. Ce tome 2 est un vrai moment d'évasion et de pur plaisir. Comme pour le premier, on arrive très bien à s'imaginer les lieux, ce qui rend la lecture d'autant plus magique.

La quête que mène Eliott est vraiment très prenante, même si j'avais découvert quelques petites choses avant les révélations (déjà, dans le premier tome, j'avais eu quelques doutes, qui ont vite été confirmés ici). Mais rassurez-vous, ça n'a en rien enlevé le plaisir que j'ai eu à la lecture. Ce tome 2 est encore un cran au-dessus du premier, ce qui le transforme donc en coup de cœur bien mérité !

Le seul bémol que je peux relever, c'est que le synopsis en dit beaucoup trop sur le tome 2. Je dois bien avouer que j'étais tellement pressée de le lire et que j'étais sûre de la qualité que je n'ai pas lu la quatrième de couverture. Mais lorsque je l'ai terminé, je l'ai lue (cherchez l'erreur, hein ^^) et là, je me suis rendu compte qu'elle dévoilait une partie de l'intrigue, qu'on ne trouve que une centaine de pages plus loin. C'est vraiment dommage, parce que ça gâche un peu la lecture et la surprise... Ah et j'ai aussi trouvé beaucoup de répétitions de prénoms dans le texte, qui auraient pu facilement être effacées par des synonymes, mais bon, rien de très grave !

Quant à la plume de l'auteure... toujours aussi prenante, envoûtante et qui fait rêver. Qui n'a jamais voulu que ses rêves se réalisent et se retrouver dans ce genre d'univers ? Moi, c'est le cas, et j'aimerai tellement être à la place d'Eliott (sans les problèmes évidemment!). Pour ça, je suis admirative que l'auteure ait pensé à écrire ce genre de roman qui sort de l'ordinaire !

En résumé, un second tome au-dessus du premier, qui devient très rapidement un coup de cœur. Le suspense et l'angoisse s'intensifient, nous offrant une quête prenante, à laquelle on a du mal à décrocher. Les personnages sont toujours aussi attachants et on les apprécie de plus en plus (si, si, même le grand méchant!). Un tome 3 que je lirai avec énormément de plaisir et dont j'attends la suite avec grande impatience !

* Merci aux éditions Hachette et Betty pour leur confiance ! *

Justine P.

par just2iine
Shadowland Shadowland
Kate Brian   
Whaou! J'ai adoré, moi qui d'habitude ne lis jamais de Thriller et ben là ! C'est...c'est.. y a pas vraiment de mot qui peut d'écrire ce que je ressens là tout de suite,maintenant, je viens juste de le finir !
La fin m'a laissé sans voix ! Moi qui croyais... on était dans le totale ignorance !
Bref un livre qui peu convenir a n'importe qui!
A lire impérativement !!!
Des fleurs pour Algernon Des fleurs pour Algernon
Daniel Keyes   
Wahou, voilà le mot qui est sorti une fois que j'ai refermé ce roman.
Voilà que j'adhère de plus en plus à la science fiction et je m'étonne moi-même.
Des fleurs pour Algernon c'est l'histoire invraisemblable de Charlie un simple d'esprit qui a été rejeté par sa famille et qui travaille dans une boulangerie, comme homme de ménage. Un jour on lui propose de faire partie d'une expérience qui le rendra très intelligent. Charlie est quelqu'un de très gentil et au vue de sa capacité très restreinte à comprendre les choses, il ignore ce que les gens pensent réellement de lui. Charlie ne demande qu'une chose : que les gens l'aiment.
Au début du roman sa façon d'écrire est un exactement le reflet de sa personnalité. Il fait beaucoup de fautes d'orthographe et de syntaxe mais il est fier de lui car il a réussi à apprendre à lire et à écrire malgré son peu d'intelligence. On ne peut qu'adorer le personnage, nous ressentons bien vite énormément de compassion à son égard. Au fur et à mesure, l'expérience va réellement faire de lui un génie. Il découvrira les sciences, la musique, de nouvelles langues et surtout, il commencera à comprendre la nature humaine. Et j'avoue avoir eu bien souvent les larmes aux yeux quand il découvrait à quel point les gens se moquaient de lui et de son problème psychologique. Si au début Charlie est un être sans défense et doux, il deviendra très vite arrogant et mesquin, peut-être pour se venger de tout ce qu'on lui a fait endurer alors qu'il était bête.
J'aime beaucoup l'évolution de sa relation avec Alice qui devient davantage qu'une relation prof-élève car une fois qu'il est intelligent, il découvre à quel point il apprécie la jeune femme. Leur relation sera pourtant tortueuse et pleine de larmes et j'aurais voulu la voir finir d'une autre manière, mais cela n'aurait pas été cohérent avec la fin.
Parce que la fin du roman m'a complètement bouleversée. C'est triste et beau, c'est un juste retour aux choses normales, une sorte de correction de la véritable nature du personnage.
J'ai également aimé les flash back du personnage sur son enfance, même si chaque fois ils sont vraiment triste.
En bref ce roman est pour moi un véritable coup de coeur!

par louve
Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation Pouvoirs obscurs, Tome 1 : L'Invocation
Kelley Armstrong   
Surexcité à l'idée de découvrir la nouvelle trilogie de Kelley Armstrong, dont je n'avais cesser d'entendre parlé sur les sites. Je l'ai acheté dès sa sortie chez nous, heureuse comme un rien de pouvoir le tenir enfin dans mes petites mains et de me dire faites que je ne sois pas déçue.
Eh ben je ne le suis pas, je trouve qu'on a peu de roman sur les nécros et les zombies, c'est vrai que ce genre d'univers est un peu glauque et fous les jetons mais bon j'ai besoin de ma dose d'adrénaline et là je l'ai eu.
Bon on commence l'histoire avec Chloé, toute petite qui suite à sa baby-sitters doit descendre dans la cave alors que c'est là ou ce cache les fantômes de la maison qui la terrorise.
Suite à sa on la retrouve, jeune ado, vivant une vie normale mais plus pour longtemps car elle se fera poursuivre par un fantôme dans les couloirs de son lycée et ce fera interné à Lyle House, une maison de fou pour adolescent mais remplie de mystère. Elle fera la connaissance de Liz, Rae, Simon, Derek et Tori tous pensionnaire dans cet institut.
Bon je vous ai restituer le contexte mais j'ai adoré ce roman, sombre et envoûtant je me suis laisser bercer par le style de l'auteur que j'ai pu retrouvé avec grand plaisir.
Un roman fort mature, ou magie et horreur ce mêle. Je regrette juste qu'il n'y ai rien entre Simon et Chloé je trouve qu'ils iraient trop bien ensemble.
Enfin, un roman superbe ou lorsque le deuxième sortira je me jetterai dessus, d'ailleurs ce dernier est dans le défi du mois :-).

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous
Nathalie Stragier   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/01/22/ne-ramenez-jamais-une-fille-du-futur-chez-vous-nathalie-stragier/

A sa couverture, je savais que ce livre allait être léger et drôle à souhait. Exactement le genre de livre que je recherchais à ce moment là, je me suis donc laissée convaincre sans trop de difficultés.

J’ai beaucoup aimé la mise en place de l’histoire, le parallèle fait entre Andrea, jeune fille de 2019, si semblable à la jeunesse actuelle, et Penelope qui débarque tout droit de 2187. Du coup, les questions récurrentes du « il ne faut pas modifier le passé sous peine de changer irrémédiablement le futur » se mettent très vite en place. Andrea veut en savoir le plus possible sur son amie du futur tandis que cette dernière essaie d’en révéler le moins possible. C’est donc sans trop de surprise que j’y ai retrouvé un véritable conflit « d’époque » entre Andrea et Penelope.

Ainsi, le ton du livre se veut complètement décalé. Je me suis très vite prise au jeu et j’ai beaucoup aimé la façon dont les choses ont été résolues. Les péripéties ne manquent pas, et même si elles paraissent parfois complètement surréalistes, j’ai quand même bien apprécié la façon dont l’auteur amène les choses, et on se rend vite compte, tout au long du récit, que chaque détail a son importance.

Mais au delà d’un livre bourré d’humour, l’auteur nous livre petit à petit une véritable réflexion sur notre société actuelle. En effet, les infos livrés par Penelope mettent en exergue certains éléments de notre quotidien et nous amène tout doucement à réfléchir sur cela. Sans se faire trop moralisateur non plus. Et c’est un véritable jeu d’équilibriste auquel s’est livré Nathalie Stragier pour ne pas basculer dans le « trop léger » ou dans le « trop sérieux ». Un juste milieu parfaitement trouvé qui permet vraiment de profiter pleinement de l’histoire et de sa portée philosophique.

Pour conclure : j’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre, qui se veut original, décalé drôle et sérieux à la fois. Les personnages développés sont tous très attachants ; on prend plaisir à les découvrir et à les suivre au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue. En somme, un livre très bien réalisé, une histoire qui fonctionne et qui accroche immédiatement le lecteur : je suis ravie de cette découverte !

par Kesciana
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Je veux être en Mai 2014. Je veux le tome 3 de "La Selection". Et je veux, non j'exige que America et Maxon finissent ensemble.

Ce deuxième tome comme le premier est fantastique, on reste dans le même contexte que le premier tome : La Sélection, donc pas vraiment de changement d’environnement ni de grande action mais de toute façon ce roman, n'est pas du tout un roman d'action, personnellement ça ne m'a pas dérangée le moins du monde.
En fait l'histoire en elle-même ce porte plus sur le choix amoureux que autre chose mais ça ne m'a pas gênée non plus.

Concernant les personnages, comment vous dire, je les aimes toujours autant mais j'ai tous eu envie de leurs taper la tête dans un mur plus d'une fois.

America est submergée par le doute, même un peu trop à mon goût, ok Aspen est son premier amour et c'est normal qu'elle ne l'oublie pas facilement mais si cette amour était aussi fort que ça elle ne serais jamais tombée amoureuse de Maxon, c'est un fait. Et quand enfin elle fait un choix, il faut qu'il se passe quelque chose et qu'elle se rétracte. Le problème est qu'elle ne se bat pas assez, le pire c'est qu'elle en a conscience, et je pense que si elle ne se bat pas assez c'est parce-que elle prenait déjà Maxon pour acquis. Heureusement son raisonnement à la fin de ce tome m'emplie d'espoir, fait qu'elle ne change plus d'avis sinon je l'égorge.
Sinon, j'aime toujours autant son humanité et son côté Révolutionnaire, elle pourrait changer le monde si elle s'en donne les moyens. Bref, une héroïne que j'affectionne toujours autant malgré des envies de la secouer parfois.

Maintenant à Maxon - marry me, please -, je l'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie mais lui aussi parfois j'avais envie de le secouer, car j'ai l'impression que Monsieur baisse vite les bras, il voit que America s'éloigne de lui et qu'est-ce qu'il fait ? Il va en voir d'autres et l'ignore mais mince mon gars, bat toi ! Certes, je comprend parfaitement qu'il puisse en avoir marre et être perdu mais ce n'est pas en restant les bras croisés et à attendre que ça va marcher, en fait lui et America joue au jeu du chat et la souris et à la fin ils se sont un peu brûlés les ailes. Mais Maxon, fort heureusement pour America - et moi - ne lâche quand même pas l'affaire si facilement. Concernant, Maxon et juste Maxon, ce qu'on apprend sur lui est déchirant, il est plus fort que ce que je pensais. Il a aussi une grande humanité en lui, lui aussi pourrait changer les choses si il s'impose, il a grand coeur.

Pour finir, Aspen, mon trouble fête que j'aime bien mais qui gâche absolument tout mes plans, parfois j'ai même eu l'impression qu'il essayer de monter America contre Maxon, à cet instant j'avais envie de le pousser d'une fenêtre. Dans ce tome on en apprend pas plus sur Aspen, il est toujours trop révolutionnaire, un peu ça va, trop ça va pas et il est aussi vraiment tenace. Personnellement, je le vois plus en ami d'America qu'en amant.

Concernant les autres personnages, Celeste est toujours une salope, Kriss n'a beau pas être méchante, je le sens fausse et elle contrarie vraiment tout mes plans. Anne, Lucy et Mary sont toujours aussi marrante et adorable, je l'ai adore ! Et le roi, nous montre une nouvelle facette de lui...
Pour Marlee, [spoiler] mon dieu, le choque, heureusement que Maxon a le coeur sur la main. Surtout que c'est un personnage que j'adore.[/spoiler]

Maintenant, j'attend le tome 3 et j'espère que dans ce tome, nous aurons le choix, le mariage mais aussi un peu d'action, je ne sais pas moi, une espèce de Révolution, que les castes ne soit plus. Bref quelque chose.
Mais j'espère surtout que Maxon et America finiront ensemble, je n'envisage pas autre chose, si ils ne finissent pas ensemble ça gâchera limite toute la trilogie. [spoiler]Le choix ne dépend que de America, à la fin elle choisie Maxon, maintenant il ne faut plus qu'elle se rétracte. Maxon certes à aussi des affinités avec Kriss mais il le lui à bien fait comprendre, c'est juste un plan de secours, son coeur lui appartient - à America -, il faut juste qu'elle gagne sa confiance.[/spoiler]
Vivement Mai 2014. #TeamMaxon & #TeamAmerica.

par Megane84
La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée La Maison de la Nuit, Tome 1 : Marquée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Ce livre est un subtile mélange entre Harry Potter et le monde des vampires.
J'ai adoré à un tel point, que je l'ai dévoré sans m'en rendre compte.

Petit résumé : Les vampires ne sont plus cachés, les humains savent qu'ils existent mais ne les aiment pas pour autant. Alors, quand l'un deux est marqué par une marque sur le front lui indiquant qu'il n'est plus humain mais vampire, il se fait rejeter par tous. C'est le cas de Zoey qui se retrouve éjectée de sa vie d'adolescente normale, l'obligeant à vivre désormais parmi des inconnus vampires, dans une école de vampires, laissant derrière elle, famille, amis et tout ce qu'elle a toujours connu. Effrayée, elle ne désire qu'une chose, trouver sa place dans ce monde qui est desormais le sien.

Le gros plus : Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même si pour une fois l'histoire d'amour n'est pas au premier plan.

Le petit moins : L'histoire est trop courte à mon gout cela ne m'aurait pas dérangé qu'elle fasse deux ou trois cents pages de plus :)

A lire sans hésitation j'ai vraiment hâte que le tome deux sorte et tant qu'à faire le tome trois, vite s.v.p. !

par thavany
Twilight, Tome 3 : Hésitation Twilight, Tome 3 : Hésitation
Stephenie Meyer   
Ce tome est mon préféré car les loups-garous et les vampires, ennemis de toujours, vont devoir surmonter leur haine respective afin de protéger Bella et Forks. Bella va voir naître en elle un amour pour celui qu'elle croyait juste son meilleur ami et des hésitations crussiales vont l'assaillir.
Un scénario fantastique.

par myra44