Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Interstellar : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Papillon des étoiles Le Papillon des étoiles
Bernard Werber   
Ce roman est très intéressant du point de vue de la recherche de la tabula rasa pour tenter de reconstruire une humanité "parfaite" ; seulement voila, tous les paramètres n'ont pas pu être contrôlés, le facteur humain... les émotions... les passions... on voit se dérouler dans cet arche la folie humaine qui semble alors inévitable.
Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 1 : Au bord de la tombe
Jeaniene Frost   
WOW ! Je suis carrément époustouflée ! Ce livre est tout simplement fantastique ! Les scènes sont chaudes, et la relation entre Bones et Cat (Chaton, comme il l'appelle) est super romantique. A la fin, j'en demandais encore plus. J'ai vraiment hâte de découvrir le deuxième tome, car la fin est vraiment en suspens. Pleins de questions chamboulent notre tête et on a réellement peur pour l'avenir des 2 personnages. Ce livre est un must-have si on veut vraiment de l'aventure, de l'amour et des rebondissements.
L'Horizon à l'envers L'Horizon à l'envers
Marc Levy   
J'ai lu beaucoup de commentaires négatifs quand au côté trop scientifique de ce roman. Et bien moi en tant que scientifique j'ai a-do-ré !
Je lis tous les romans de Marc Levy car c'est un auteur que j'aime beaucoup depuis "et si c'était vrai". Mais tous ses romans ne se valent pas et certains sont même décevants.
Mais ce dernier roman est pour moi une vraie pépite. L'imagination (pour une fois), l'émotion, l'intrigue, l'amour de la science et le grand amour..
J'ai même pleuré à la fin, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé...

Je conseille vivement ce livre à tous ceux qui aiment un tantinet la science fiction et beaucoup les grandes histoires d'amour !

par Chasamsun
Paradis sur mesure Paradis sur mesure
Bernard Werber   
Merveilleux! Que dire d'autre?
Les 17 nouvelles de ce livre sont toutes plus recherchées et inventives les unes que les autres!
J'ai notamment adoré "Demain les femmes" et "Là où naissent les blagues".
Ces nouvelles nous emportent toutes dans notre monde, différent, dans le futur, dans le passé, voire même dans le présent, en nous plongeant dans une profonde réflexion: et si le futur se déroulait ainsi? Et si le passé avait pu se passer ainsi? Tant de questions auxquelles B. Werber donne une image parfois séduisante, parfois tout simplement créative...

par Ophie
Le soleil est pour toi Le soleil est pour toi
Jandy Nelson   
Pour moi, ce livre, c'est juste une bombe. Et encore, ce n'est pas lui rendre toute sa superbe.

J'avais lu Le Ciel est partout, et j'ai retrouvé dans Le Soleil est pour toi ce qui m'avait enchanté dans le premier roman de Jandy Nelson, mais j'ai peut-être encore plus aimé celui-ci. La façon dont l'auteure manie les mots me subjugue, ses personnages me rendent dingue, et refermer le livre de temps à autre est à la fois une nécessité (pour ne pas mourir foudroyée par l'émotion) et un déchirement (impossible d'abandonner NoahetJude à leur sort)

Les personnages. Sans doute est-ce le gros point fort du livre. A moins que ce ne soit l'écriture, ou l'humour, ou l'histoire. Oui, mon avis n'est pas parfaitement tranché là-dessus.
Noah, tout d'abord. Incontestablement mon préféré. Parce que j'ai ressenti ses dessins plus que je ne les ais vus, que moi aussi je voudrais avoir le sang qui brille, et que je suis bien contente de ne pas être un cheval (comme ça, ça peut paraitre dénué de sens, mais lisez-le!). Je suis irrémédiablement folle de ce personnage. C'est bien dommage qu'il soit de l'autre bord, et imaginaire, en plus. Il est étrange à souhait, et même si j'ai eu envie de le fracasser contre les murs assez souvent (comme tous les personnages de ce livre, je crois), je l'aime de toutes mes forces.
Jude est merveilleuse aussi. Avec ses fantômes et sa bible étrange, ses superstitions par centaines et son hypocondrie de charmante cinglée. Elle aussi, j'ai parfois eu envie de lui mettre une gifle. Mais c'est tant mieux. Les personnages de ce livre sont tellement humaines, tellement rongés de colère et de jalousie qu'ils font des erreurs à la limite du pardonnable, qu'on a envie de les secouer dans tous les sens, et ça les rend encore plus beau.
Je ne parlerais même pas d'Oscar et encore moins de Brian, qui sont géniaux aussi, à leur manière décalée. Je ne m'étalerais pas non plus sur Benjamin, Granny, Guillermo et Dianna, parce que je n'en finirais jamais, mais j'ai aimé et détesté chaque personnages une paire de fois. Ils valent tous le détour. Mille fois le détour.

Il y a dans la façon d'écrire de Jandy Nelson tellement d'émotions que ça m'a coupé le souffle à plusieurs reprises. J'ai été NoahetJude. J'ai été en colère avec eux, j'ai été triste avec eux, j'ai compris chacun de leur faux pas, je les ai détestés et adorés, je me suis complétement perdue sous le soleil de la Californie, en oubliant un peu de revenir chez moi.
J'ai tellement de choses à dire. Pas assez de mots.

L'histoire est géniale, terriblement humaine. La fin est parfaite, sans doute un peu trop, mais j'étais tellement accrochée aux jumeaux que je n'arrive pas à en vouloir à ce dénouement un peu idyllique.
Il y a eu peu de livres pour me secouer autant que celui-là, je dois dire. Je doute de m'en remettre très vite. Pour vous dire, je me suis réveillée au milieu de la nuit, obsédée par ce qui allait se passer, et je me suis remise à lire pendant trois heures, quitte à abandonner pour ça l'idée d'être concentrée en cours le lendemain.
Je vais m'arrêter là, parce que de toute façon, je n'arriverai pas à rendre ce que j'ai ressenti. Ne passez pas à côté de ce livre, vraiment.

PS: La couverture, le résumé et le titre rendent un effet un peu (plus que ça) mièvre qui ne reflète pas le contenu, de mon point de vue du moins, ne vous arrêtez pas à ça.

par Rid-kaat
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers
Benjamin Alire Sáenz   
http://wandering-world.skyrock.com/3177420197-ARISTOTLE-AND-DANTE-DISCOVER-THE-SECRETS-OF-THE-UNIVERSE.html

Foudroyant. Mélancolique. Lumineux. Magnifique. Parfait. Voici la liste des premiers mots qui me viennent à l'esprit pour qualifier ce roman. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est une lecture hyper forte, hyper prenante, hyper bouleversante et hyper intense. Je vous assure qu'en refermant le roman, j'affichais un immense sourire, et j'étais empli d'une espèce de joie étrange. Depuis combien de temps un livre aussi bon et aussi rafraîchissant n'avait-il pas croisé ma route ? L'histoire de Dante et d'Aristotle est juste poignante au possible. Poignante, et inexorablement réaliste. En effet, ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE traite de sujets qui concerne chacun d'entre nous. Le passage d'un âge à l'autre, l'acceptation de soi, de l'idée que certaines choses nous échappent, et que l'univers, et tout ce qu'il comporte, est aussi compliqué qu'il est magnifique. Benjamin Alire Sáenz nous livre ici un récit inoubliable et d'une puissance rare, écrit avec une plume qui mêle finesse et dureté. Et j'ai adoré, fatalement. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est un très très très beau coup de foudre ♥
Comme l'indique extrêmement bien le titre, ce roman est avant tout basé sur l'histoire d'Ari et de Dante qui cherchent à découvrir tous les secrets de l'univers. Sauf qu'ils vont très rapidement comprendre que l'univers, c'est eux. C'est nous. Ce n'est pas compliqué : dès les premiers chapitres, j'ai complètement craqué pour Aristotle. Ce jeune homme est tout simplement ADORABLE. Il est drôle, attachant, et il voit la vie de manière réaliste et hyper juste malgré ses 15 ans. Tout, absolument tout, à son sujet m'a plu et m'a fait vibrer. Ari est un de ces héros. Vous savez, ceux qui nous ressemblent inexplicablement. Qui sont comme nous. Qui sont nous. J'ai vraiment du mal à mettre des mots sur toutes les sensations qu'il a provoqué en moi. La moindre de ses pensées, le moindre de ses sentiments, la moindre de ses impressions, le moindre de ses doutes... Tout m'a pulvérisé. Je veux dire... Vraiment pulvérisé. VRAIMENT. Comment pourrais-je vous faire comprendre ce que j'ai éprouvé... Haaaaaaaaaaaaa !!! Je suis hyper frustré !!! Il faut que vous réalisiez qu'Ari est un personnage en or, totalement humain et juste ultra passionnant. Je viens de regarder le mur de citations dans ma chambre et je crois en avoir trouvé une parfaite pour lui : « Les rencontres sont comme le vent : certaines vous effleurent juste la peau, d'autres vous renversent. ». Voilà, c'est ça. Aristotle m'a renversé. Aristotle m'a purement et simplement renversé.
Très rapidement dans l'histoire, Dante intervient. Et, là, je crois que même les mots ne vont pas suffire pour vous expliquer ce que j'ai pensé de sa relation à la fois hyper ambigüe et hyper claire avec Ari. J'ai envie de jurer, là tout de suite. D'écrire des "putain" et des "merde" à répétition. J'ai envie de crier. De hurler dans le désert. De courir au beau milieu d'une tempête. De me souvenir de la pluie. Parce que, merde, que l'amitié entre Ari et Dante est éblouissante. C'est le genre de lien que vous ne créez qu'une seule et unique fois dans votre vie. Et encore, si seulement vous êtes assez chanceux pour rencontrer la bonne personne. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE nous offre une amitié perdue entre confiance et loyauté, entre sentiments amoureux et remises en question, entre le soleil et les nuages, entre la répulsion et l'attirance, entre ce que les héros veulent être et ce qu'ils se laissent être. Putain, c'est magnifique. Excusez-moi pour les gros mots, mais je veux que vous compreniez à quel point ce roman est fort et captivant. Il y a quelque chose entre Ari et Dante d'admirable et de splendide. D'exaltant et de déchirant. De fascinant et de dévastateur. De créateur et de chaotique. Très souvent, la plume de l'auteur et sa manière de construire ses protagonistes m'a fait penser à l'écriture de John Green. Si vous avez aimé NOS ÉTOILES CONTRAIRES, vous allez adorer ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE. C'est promis. Ari et Dante sont merveilleux, réels, émouvants et touchants ♥
Si ce récit est aussi bouleversant, c'est également grâce à l'écriture poétique et parfaite de Benjamin Alire Sáenz. Ici, pas question de tourner autour du pot. La plume de l'auteur est vive et va droit au but. On ne s'encombre pas avec des mots inutiles et des phrases sans consistance, loin de là. Vous pouvez comprendre ce que j'essaie de vous dire grâce au dialogue entre Dante et Ari à la fin de ma chronique. Benjamin Alire Sáenz a une manière de retranscrire les échanges entre les garçons qui m'a totalement conquis. Tout serait tellement plus simple dans la vie si nous pouvions tous parler comme il écrit. Vous voyez ce que je veux dire ? On dit ce qu'on pense, point. On ne s'embête pas à prendre des détours, on exprime ce qu'on ressent. Purée ♥ J'ai complètement craqué pour la plume de cet auteur.
Autre point essentiel du roman : les messages qu'il possède. Benjamin Alire Sáenz, grâce à son écriture et à ses personnages, nous donne de grandes et magistrales gifles sur des thèmes qui sont plus que d'actualité. Entre l'homosexualité, le racisme, l'acception de l'autre ou encore la compréhension du monde qui nous entoure, l'auteur nous fait vivre de véritables montagnes russes émotionnelles. Je suis passé par toute une foultitude de sentiments : la haine, le chagrin, la peine, le bonheur, la joie, le plaisir, la rage et la détresse. Car ce qui arrive à Dante et Ari arrive à des millions de personnes. Je vous assure que j'ai été révulsé devant certains évènements qui sont pourtant bien réels. L'homosexualité étant un thème qui fait du bruit (et pour rien, en plus... Depuis quand devons-nous justifier nos choix en amour ?), je pense que ce récit devrait être lu par absolument tout le monde, histoire de faire ouvrir les yeux à un maximum de personnes. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE m'a dévasté de par ses magnifiques leçons de vie et de compréhension, mais également grâce au fait que je me suis reconnu dans énormément de messages. En effet, ce roman aborde aussi des sujets tels que le passage à l'âge adulte, les premières responsabilités, la découverte de soi et de nos ambitions. J'ai 18 ans, et comment vous dire... Je suis actuellement en train de découvrir tout ça moi aussi. Ce livre est arrivé entre mes mains au meilleur moment possible.
Jusqu'à la fin de l'histoire, j'ai été fasciné par le comportement d'Ari envers Dante, et inversement. Si leurs personnalités sont diamétralement opposées, leur relation est pourtant unique et renversante. La conclusion du livre est parfaite. Vraiment. Je m'en doutais un peu, mais ce n'est pas grave, car c'est ce que je voulais voir. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas autant aimer un happy ending. La boucle est bouclée. J'ai été subjugué par ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE de la première à la dernière page. J'ai également adoré les parents de Dante et d'Ari à la fin du livre. Seigneur, qu'ils nous transmettent de merveilleuses choses eux aussi *.* Vous l'aurez compris, cet ouvrage n'est que pure perfection d'un bout à l'autre de notre lecture.
ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est donc un véritable coup de foudre. Pas un coup de cœur, puisque je m'interdis presque d'en avoir un depuis ma lecture d'UNDONE de Cat Clarke, mais une véritable lecture coup de poing. Ari et Dante m'ont fait rêver. Il m'ont fait rêver et ils m'ont fait grandir. Ils m'ont inspiré, ils m'ont touché, et ils m'ont irrémédiablement marqué. Leur relation est magique. Il n'y a aucun mot pour la décrire. Aucun mot assez fort. Assez puissant. Grâce à sa plume, Benjamin Alire Sáenz nous livre d'importants messages et nous fait traverser de profonds instants de mélancolie et de pur bonheur. ARISTOTLE AND DANTE DISCOVER THE SECRETS OF THE UNIVERSE est un roman que je vous recommande plus que chaudement, et dont je conserverai un souvenir ultra lumineux. Putain, quelle lecture ♥

par Jordan
Le Dernier Brûleur d'étoiles Le Dernier Brûleur d'étoiles
Sophie Val-Piguel   
Vous avez envie de changer de style de lecture ? Vous voulez rêver ? Vous voulez voyager ? Vous voulez être émus ? Vous voulez vivre une nouvelle aventure ? Et bien ce livre est pour vous !
Alors oui c'est un pavé, et je ne vous cache pas que j'ai eu un peu peur quand je l'ai reçu car même si j'avais envie de changement, lire 856 pages d'héroïc fantasy quand vous n'êtes pas une adepte ça peut calmer direct. Mais au final, il se lit tout seul car on est emporté par la plume de Sophie Val-Piguel qui est fluide, addictive et entraînante.
Elle a réussi à m'emporter dans son univers riche de créatures, de magie, de mystère et de prophétie. Tout comme elle a réussi à me faire voyager à Loargann pays des Brûleurs d'Etoiles, à Riñvier ou encore à Jawahar pour ne m'en faire ressortir qu'une fois la dernière page tournée ... et encore !
Je me suis attachée à chaque personnage qui sont ni tout à fait bons, ni tout à fait mauvais. J'ai douté avec eux, j'ai eu peur en même temps qu'eux, j'ai souffert avec et pour eux et j'étais heureuse quand ils l'étaient.
Dans ce roman, nous avons le point de vu de Gwenvael et le récit est à la première personne.
En résumé, une lecture et une aventure dépaysante et captivante avec des personnages bien travaillés qui ne laissent rien transparaître. Si le final est explosif il n'en est pas moins douloureux et bouleversant, mais il nous offre aussi les réponses à nos questions, de belles surprises, et un épilogue comme je les aime.

Un livre à lire et une auteure à découvrir.

par coco69
Les Ailes d'émeraude, Tome 3 : L'Île des secrets Les Ailes d'émeraude, Tome 3 : L'Île des secrets
Alexiane De Lys   
Ah non mais là je suis choquée !!! La couverture ?! Mon Dieu, l'histoire est incroyable mais les couvertures sont de plus en plus affreuses ! Sérieux, c'est qui ce mec ? Déjà, la couverture du 2, j'ai vu le même mannequin (même posture) sur une autre saga (aucun effort de réalisation) mais là, c'est du haut niveau, c'est pas possible ! Je lirais l'histoire car l'écrivaine a du TALENT mais voilà, déçue !
Ps: Pour un p'tit sondage, mettez un petit coeur si vous êtes d'accord avec moi et sinon appuyez sur le pouce vers le bas si vous adorez l'illustration :)
Pss: J'adore quand même l'histoire et l'auteur : pas de conclusion trop hâtive pls

Et me re-voilà ! Ça y est une autre page qui se tourne. Une de mes préférés sagas qui se termine. C'est toujours dur mais en même temps j'en pouvais plus d'attendre ce final ^^
Alors mes impressions : [spoiler]Un Magnifique Happy-End ! Plus heureux tu meurs Lol ! Nan sans rire je ne m'attendais pas à une autre fin que celle-ci et j'étais super heureuse pour toute la petite troupe de Cass ;) Merci Alexiane de nous apporter un peu de bonheur dans ce monde de brutes !![/spoiler]
Alors honnêtement, les personnages sont fidèles à eux-mêmes et j'ai toujours envie de les serrer dans mes bras ! Surtout Isha et Gabriel (Evidemment) !
L'intrigue nous tient jusqu'au bout. De l'action, du suspense (j’aurais aimé un poil plus), de l'Amouuuur, de l'humour (Love Isha qui me fait trop rire) etc etc
Alors vous allez me dire, mais pourquoi elle ne le met pas en Diamant alors ? Eh bien enfaite, j'ai hésité mais j'ai finalement choisi l'Or pour la simple et bonne raison que le déroulement m'a paru un peu trop vite. C'était mon ressenti. Le soucis avec moi c'est que je suis une amatrice d'action (de combats, je suis un peu sadique Mdr) et vers la fin, j'en attendais un peu plus. Voilà voilà je suis peut être trop exigeante. Dans tous les cas, le Tome 1 est pour moi le meilleur, la crème de la crème et je ne me laisserais jamais de le lire :p
Ah si aussi, j'ai trouvé un peu beaucoup de ressemblance avec Lux (pour ceux qui connaisse ils comprendront ) [spoiler]Genre déjà le mariage express comme Katy et Daemon à L.A, la robe rouge de Cass au gala m'a rappelé la robe rouge de Kat au bal de promo (couleur préféré de Daemon ..), le local souterrain scientifique caché (lux number 4), Cass qui se fait attrapé par une trappe qui se referme devant Gaby dans ce même local (ça vous rappelle pas une fameuse scène?). Voilà ça m'a quand même perturbé [/spoiler]
Encore un truc, j'ai rencontré Alexiane de Lys au Salon Du Livre et elle a été super gentille, souriante, patiente et j'ai eu ma petite dédicace ! Trop heureuse ;) Merci encore !



par Wanheda
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute bit-lit actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

{avis pour Fantasy-Gate.fr}

par LLyza
Les Artefacts du Pouvoir, Tome 1 : Aurian Les Artefacts du Pouvoir, Tome 1 : Aurian
Maggie Furey   
Je ne saurais dire pour quelles raisons, mais ce livre te moi ça n'a pas collé... il est rare qu'un ouvrage de fantasy me résiste, plus encore que je ne parvienne pas à le finir, c'est pourtant le cas de celui-ci...
Manque d'originalité? Style répulsif? Personnages trop stéréotypé ou pas assez vivant? Manque d'inattendu, de mystère?
Ou un peu de tout ça à la fois...?
Impossible de le déterminer, toujours est-il que je me suis arrêter au trois quart du livre sans la moindre intention de le reprendre dans un jour proche ou lointain.

Attention je ne prétends pas qu'il soit mauvais, il ne m'a juste pas emballée, je n'ai pas réussi à accrocher... peut-être que d'autres seront plus chanceux.


par Mondaye